Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Splitcat le Lundi 9 Septembre 2019 23:26

Jacques HM Cohen a écrit:Les  Sinus d'occasion sont hors tout en dessous du SF28 entretien inclus. C'est une machine aux performances remarquables décrites par Phil W mais on n'a rien sans rien: c'est une machine délicate: grandes plumes, train classique à forte incidence et vue avant quasi nulle. Passe très facilement sur le nez. En prime gestion d'un pas variable sans constant speed. Résultat peu de clients à la revente.. si bien que pipistrel a développé toute une gamme dérivée mais plus civilisée: virus par exemple.
Mais si tu la finesse est ton premier critère. le Sinus joue largement dans la cour des motoplaneurs.
J.

C'est vraiment dommage de ne pas pouvoir faire de vol de nuit et d'IFR avec ces machines !

Avec le parachute de cellule on aurait certainement un danger (probabilité d'occurrence * gravité de l'occurrence) comparable à celle de l'aviation légère dans les mêmes conditions.
Splitcat
 
Messages: 1341
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Philippe Warter le Mardi 10 Septembre 2019 13:59

En plus de la méconnaissance, JAime rajoute la mauvaise foi.
Dans un premier post, son critère de choix se trouve être la finesse, ce qui l'amène à préférer le SF25 (finesse 22 entre parenthèses, moteur Limbach à 1000 h de potentiel) au Nynja (environ 9 de finesse, moteur Rotax à 2000 h de potentiel).
Soit, c'est son choix.
Puis lorsqu'il découvre que des ulm font mieux dans tous les domaines (finesse, vitesse, moteur), sans compter la réglementation bien plus favorable, là, le critère principal devient le prix de l'heure.
(entre nous un Nynja à 70€ l'heure, il n'y en a pas en région parisienne).

C'est un peu l'histoire du beurre et de l'argent du beurre.
On ne peut pas avoir un Sinus, Virus, ou Taurus, au prix d'un SF25.

Qui s'étonnerait de ne pas trouver une Porsche 911 récente au prix d'une Clio de 30 ans d'âge?
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13073
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede dob le Mardi 10 Septembre 2019 15:35

Philippe Warter a écrit:...
Qui s'étonnerait de ne pas trouver une Porsche 911 récente au prix d'une Clio de 30 ans d'âge?


Impossible !

La clio 1 a été livrée à partir de juin 1990  ->   29 ans max Image
Avatar de l'utilisateur
dob
 
Messages: 5158
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:44
Aérodrome: Saint Cyr, Toussus
Activité/licences: PPL, ULM xyz

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Philippe Warter le Mardi 10 Septembre 2019 21:09

D'accord. On en reparlera dans 9 mois.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13073
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede JAimeLesAvions le Mercredi 11 Septembre 2019 10:17

Le Skyranger est à un prix comparable au SF28 et une vitesse comparable au moteur à celle du SF28 (autour de 130-140 km/h), et on en trouve en club. Par rapport au Skyranger, le SF28 permet de faire du vrai vol à voile (pas trop de circuiter parce qu'il est lent), et permet de voler longtemps pour pas cher puisque moteur coupé il est facturé environ 25/h.

Dans mes deux clubs avion on trouve des ULM genre Skyranger, et dans mes 2 clubs planeur il y a un SF28. ils sont à des prix comparables, le SF28 étant un peu moins cher. C'est donc un vrai choix possible pour quelqu'un qui veut voler pour pas cher.
Le Sinus est certainement intéressant, mais ce n'est pas un choix possible pour un membre de club puisqu'on n'en trouve pas en club en tous cas pas à ma connaissance ni à celles des membres du forum qui n'ont pas répondu à cette question.
Pourquoi on ne trouve pas de Sinus en club est une question intéressante, mais je n'ai pas la réponse.
La finesse est un élément utile en vol à voile mais ce n'est pas le seul paramètre. Les essais du sinus que j'ai lus ne s'étendaient pas sur son comportement en vol à voile. Je connais un propriétaire de sinus qui m'a dit ne pas s'être essayé au vol à voile avec parce qu'il n'en n'avait jamais fait avant.

Bien entendu, personne n'est obligé d'aimer le vol à voile.
Moi quand les conditions sont favorables au vol à voile, pour le même prix je préfère être en SF28 à spiraler dans les ascendances qu'en Skyranger à me faire secouer dans des thermiques.
JAimeLesAvions
 
Messages: 1193
Inscription: Lundi 11 Janvier 2010 19:18
Activité/licences: Avion, hélicoptère, planeur, ULM, tout ce qui vole

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Bob le Mercredi 11 Septembre 2019 11:14

JAimeLesAvions a écrit:Dans mes deux clubs avion on trouve des ULM genre Skyranger, et dans mes 2 clubs planeur il y a un SF28. ils sont à des prix comparables, le SF28 étant un peu moins cher. C'est donc un vrai choix possible pour quelqu'un qui veut voler pour pas cher.



Sauf que ça ne s'adresse pas aux mêmes pilotes !
Le SF28 se pilote avec un PPL qualif TMG ou un SPL qualif TMG.
Le Sky est un ULM ! Rien de comparable entre les deux (sauf peut-être le tarif, comme tu le dis).
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11375
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Daniel le Mercredi 11 Septembre 2019 12:53

Bob a écrit:Sauf que ça ne s'adresse pas aux mêmes pilotes !.....Le Sky est un ULM !.


Pas les mêmes pilotes et pas les mêmes « clients ». l’ULM c’est aussi et surtout fait Pour fréquenter les bases ULM très nombreuses sur notre territoire et très a accueillantes  pour la plupart. Impossible avec un SF28. Les ULM  dans les aéroclubs sur des AD c’est  fait pour faire de l’avion pas cher ! J’en connais même qui interdisent par règlement intérieur la fréquentation des petits terrains.Image
Daniel
Avatar de l'utilisateur
Daniel
 
Messages: 102
Inscription: Mardi 9 Octobre 2007 18:27
Localisation: Verticale mon clavier à 1 clic de vos installations
Aérodrome: LFBP/LFDB
Activité/licences: VV/PPL/ULM

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede JAimeLesAvions le Mercredi 11 Septembre 2019 13:28

C'est vrai qu'un motoplaneur ne peut pas se poser facilement sur un terrain ULM, et a d'autres contraintes.

Ce qui est intéressant c'est de comparer ce qu'on peut faire à budget comparable en club. Chacun choisi ce qu'il préfère bien sûr, mais pour la joie du pilotage pur, je ne vois pas de meilleur rapport agrément/prix que le planeur.
Et le motoplaneur type SF28 a, par rapport au planeur traditionnel, et au prix de piètres performances, l'avantage de permettre une mise en oeuvre autonome un jour où il n'y a personne au club. On n'en trouve qu'en club planeur et je trouve que c'est dommage. Qu'on ait un planeur performant ou pas, dans les deux cas ce qui compte pour moi c'est d'obtenir le maximum de sa machine, pas la performance absolue, et donc je suis content en SF28.
Quand mon club avion a acheté un Skyranger, j'ai plaidé en vain pour le SF28/25 qui avait un budget similaire. Surtout que comme dit plus haut, l'ULM est enseigné dans ce club comme l'avionJ'ai l'impression qu'il y a une sorte de frontière culturelle entre vol moteur et vol à voile et qu'on n'a pas le droit d'être des deux cotés ou pire, à cheval dessus.
JAimeLesAvions
 
Messages: 1193
Inscription: Lundi 11 Janvier 2010 19:18
Activité/licences: Avion, hélicoptère, planeur, ULM, tout ce qui vole

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede teubreu le Mercredi 11 Septembre 2019 13:44

JAimeLesAvions a écrit:Et le motoplaneur type SF28 a, par rapport au planeur traditionnel, et au prix de piètres performances, l'avantage de permettre une mise en oeuvre autonome un jour où il n'y a personne au club.

Le top c'est un vrai planeur à décollage autonome.
Mais je ne sais pas si ça existe en club, tous ceux que je connais sont privés. En même temps c'est un prix à 6 chiffres Image
teubreu
 
Messages: 635
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede Cirrus-69 le Mercredi 11 Septembre 2019 19:15

J'avais une connaissance qui possédait un Stemme S10 et qui voyageait avec. Gros budget à l'achat et exigeant sur piste avec ses 23 mètres d'envergure!

Au milieux des années 90, j'ai bien fréquenté Lyon Bron (LYN/LFLY pour les accros) comme copilote sur un Skyranger motorisé par un 912.
Un tas de tubes et de toiles, des boîtes d'écrous en l'état chez le concepteur, qui sont devenus un ULM en à peine un an.
Équipé tout de même d'un transpondeur, deux VHF et feux anti-collision. Sans oublier le parachute.
J'avais obtenu le certificat VHF avion pour la circonstance.
Les vols couvraient l'Ain, l'Isère, la Drôme et peut-être la Loire.
Je me souviens parfaitement des annonces de la contrôleuse «Attention ULM dans la boucle! » mais à part ça aucun problème d'insertion dans le trafic,même avec Saint-Ex puisque nous étions parfois au FL120.
Je ne crois pas qu'on faisait un circuit différent pour l'avoir fait aussi sur un C172 (encore merci Philippe) mais le Vent Arrière était avalé autour de 100Kts, la finale plein volets vers 35 Kts et le posé 100 mètres avant la bretelle avec encore plus de 1000 mètres de ruban devant, un peu de marge pour freiner..
A l'époque, l'instruction se pratiquait beaucoup sur C152 volant moins vite que notre Sky!
Je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, c'est juste un témoignage de ma trop faible pratique du vol léger.
C'est vrai qu'au début, les procédures radio étaient un peu rebutantes mais pas plus que pour un PPL.
A cette époque, à Bron, quelques propriétaires d'avion franchissaient le pas vers l'ULM principalement pour la souplesse d'utilisation tant matérielle qu'administrative.

Est-ce que les mentalités et les procédures ont bien changées depuis ?
BP - Simple amateur ayant envie de s'élever un peu.
Cirrus-69
 
Messages: 28
Inscription: Vendredi 22 Juin 2018 15:43
Localisation: Decines-Charpieu
Aérodrome: LYN

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede alain verwaerde le Mercredi 11 Septembre 2019 20:57

[quote="JMais je ne sais pas si ça existe en club, tous ceux que je connais sont privés. En même temps c'est un prix à 6 chiffres Image[/quote]



C'est bien ce qui limite le nombre en club!
Rajoute aussi la maintenace.
En plus, tu ne peux pas avoir un avion qui ne plaise qu'à un petit nombre: "l'avion du Président". Si tu veux qu'il vole, il faut qu'un maximum de monde soit en confiance pour voler dessus. Il n'y en a pas tellement.
Bons vols
Alain
alain verwaerde
 
Messages: 870
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 11:55
Localisation: Belley Megève
Aérodrome: LFKY LFHM

Re: Arrêté du 12 juillet 2019 : spécifique ULM

Messagede JAimeLesAvions le Mercredi 11 Septembre 2019 22:31

Le Stemme est une machine de propriétaire pas de club.
Il me semble qu'un propriétaire à Saucats a cassé le sien un jour de vent de travers (le train est très étroit)
Une machine aussi délicate est inexploitable en club, à supposer le budget disponible.
C'est bien entendu une machine extraordinaire, je pense que personne ne peut le contester, mais pas une machine de club.


A propos du Sinus, renseignements pris, il semble que la raison pour laquelle il n'est pas populaire chez les vélivoles est le manque de visibilité en thermique.
JAimeLesAvions
 
Messages: 1193
Inscription: Lundi 11 Janvier 2010 19:18
Activité/licences: Avion, hélicoptère, planeur, ULM, tout ce qui vole

Précédente

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Jerome95, Majestic-12 [Bot] et 53 invités