Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Roulements et carters de réacteurs

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Hervé le Mercredi 6 Avril 2022 18:09

Dans ce cas sur quoi la poussée pousse-t-elle ?
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 1632
Inscription: Mardi 24 Mars 2015 14:03
Localisation: Jurbise (Belgique)
Aérodrome: EBSG, LFQJ
Activité/licences: PPL(A) ULM

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Manu le Mercredi 6 Avril 2022 19:23

robur a écrit:Un statoréacteur ça pousse aussi et sans l'aide de l'ensemble compresseur turbine ...

Non mais il y a l'air comprimé en avant qui forme un " bouchon ". Sur un réacteur ce bouchon est créé par les compresseurs. C'est une image mais ça me parait pas déconnant.
  
robur a écrit:Le compresseur et la turbine concernés ( aux rendements près ) par une puissance identique et  par la meme vitesse de rotation, doivent subir et générer des poussées axiales assez voisines  ( en valeur absolue ).

Par définition non. Si la turbine absorbait toute la puissance des compresseurs il ne resterait rien pour la poussée. C'est le principe des turboprops : on rajoute des turbines pour aborber l'énergie résiduelle et la transférer à l'hélice, et la poussée résiduelle est réduite.

J'ai trouvé ça, ça vaut ce que ça vaut : la poussée c'est 45 % de la puissance produite par les compresseurs, donc non abosrbée par les turbines.
https://www.lavionnaire.fr/MotorReactMaths.php

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9466
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede gma le Jeudi 7 Avril 2022 04:42

Le principe du moteur à réaction n'est-il pas la réaction avec conservation de la quantité de mouvement ?

Pour les calculs de roulements :

https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/1 ... achopt.pdf
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3937
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede robur le Jeudi 7 Avril 2022 11:03

Hervé a écrit:Dans ce cas sur quoi la poussée pousse-t-elle ?


La poussée est la résultante " axiale " des pressions qui s'exercent sur les parois du circuit interne.

Selon Raymer , pour un stato-réacteur ( fonctionnant à M = 2 )  , 75 % de la poussée provient du diffuseur d'entrée ( qui tient lieu de compresseur ) le reste de la tuyère.


Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1077
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede robur le Jeudi 7 Avril 2022 11:23

Manu a écrit:
robur a écrit:Le compresseur et la turbine concernés ( aux rendements près ) par une puissance identique et  par la meme vitesse de rotation, doivent subir et générer des poussées axiales assez voisines  ( en valeur absolue ).

Par définition non. Si la turbine absorbait toute la puissance des compresseurs il ne resterait rien pour la poussée. C'est le principe des turboprops : on rajoute des turbines pour aborber l'énergie résiduelle et la transférer à l'hélice, et la poussée résiduelle est réduite.


Dans un turboréacteur, la turbine ne prélève que  la puissance nécessaire au compresseur, le reste de la detente s'effectue dans la tuyère et assure la propulsion.

Dans un turbopropulseur,   la quasi totalité de la detente  a lieu dans la turbine qui peut ainsi entrainer l'hélice et le compresseur.


Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1077
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Delépine le Jeudi 7 Avril 2022 13:47

J'ai un ouvrage anglo-russe sur les chasseurs MiG à pistons. C'est dedans que j'ai vu le plus de détails chiffrés sur le motoréacteur, celui qui est dans la queue du MiG-13. Je vais tenter de tirer quelque chose de ces informations en vrac.
L'essentiel n'est pas de gagner mais de participer (Général Gamelin)

La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7524
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Splitcat le Samedi 9 Avril 2022 09:35

robur a écrit:
Manu a écrit:...Si elles l'étaient j'ai du mal à concevoir comment le moteur pourrait pousser....

Un statoréacteur ça pousse aussi et sans l'aide de l'ensemble compresseur turbine ...
  
Le compresseur et la turbine concernés ( aux rendements près ) par une puissance identique et  par la meme vitesse de rotation, doivent subir et générer des poussées axiales
assez voisines  ( en valeur absolue ).


Image

C'est peut-être le cas pour l'étage haute pression, mais le fan, qui crée l'essentiel de la poussée, doit lui effectivement avoir une dépression sur l'extrados de ses ailettes, et qui n'est pas compensée par ses étages de turbine BP.
Splitcat
 
Messages: 1603
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede robur le Lundi 11 Avril 2022 20:50

Splitcat a écrit:C'est peut-être le cas pour l'étage haute pression, mais le fan, qui crée l'essentiel de la poussée, doit lui effectivement avoir une dépression sur l'extrados de ses ailettes, et qui n'est pas compensée par ses étages de turbine BP.


Ne peut-on pas imaginer que les "poussées" compresseur et turbine BP s'équilibrent afin de  laisser passer par l'un des paliers de l'ensemble fan et BP la pleine traction du fan ?


Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1077
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Hervé le Lundi 11 Avril 2022 21:03

robur a écrit:Dans une machine à compresseur axial, compresseur et turbine sont pratiquement en équilibre mécanique et par conséquent ne devraient pas induire de charge axiale sur les roulements...
robur a écrit:Ne peut-on pas imaginer que les "poussées" compresseur et turbine BP s'équilibrent afin de laisser passer par l'un des paliers de l'ensemble fan et BP la pleine traction du fan ?
Image
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 1632
Inscription: Mardi 24 Mars 2015 14:03
Localisation: Jurbise (Belgique)
Aérodrome: EBSG, LFQJ
Activité/licences: PPL(A) ULM

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Splitcat le Mardi 12 Avril 2022 09:24

robur a écrit:
Splitcat a écrit:C'est peut-être le cas pour l'étage haute pression, mais le fan, qui crée l'essentiel de la poussée, doit lui effectivement avoir une dépression sur l'extrados de ses ailettes, et qui n'est pas compensée par ses étages de turbine BP.


Ne peut-on pas imaginer que les "poussées" compresseur et turbine BP s'équilibrent afin de  laisser passer par l'un des paliers de l'ensemble fan et BP la pleine traction du fan ?


Image


Tourne le comme tu veux, il y a forcément une poussée axiale quelque part, sinon on ne décollerait jamais !
Splitcat
 
Messages: 1603
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Gilles131 le Mardi 12 Avril 2022 10:09

Splitcat a écrit:Tourne le comme tu veux, il y a forcément une poussée axiale quelque part, sinon on ne décollerait jamais !

Il n’en reste pas moins que ce « quelque part » n’est pas nécessairement restreint aux paliers.
Ex: statoréacteur où il n’y a pas de paliers
Ex: Olympus 593 du Concorde, dont les entrées d’air poussaient (et les tuyères traînaient)
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 6549
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede robur le Mardi 12 Avril 2022 10:36

Splitcat a écrit:
Tourne le comme tu veux, il y a forcément une poussée axiale quelque part, sinon on ne décollerait jamais !


Je me suis apparement mal expliqué...
Pour schématiser les efforts axiaux qui s'exercent sur l'ensemble basse pression, trace trois vecteurs colinéaires.

1-Un "gros" dirigé dans le sens de la" marche" representant la traction de la soufflante.
2-Un plus petit de meme sens correspondant à la traction du compresseur basse pression
3-Un de taille voisine à celle du précédent mais de sens inverse figurant la" trainée" de la turbine basse pression.,

Avec  1 +2 + 3 supérieur ou égal à 1, ça devrait déplacer  l'avion...



Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1077
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Hervé le Mardi 12 Avril 2022 10:58

robur a écrit:Avec  1 +2 + 3 supérieur ou égal à 1, ça devrait déplacer  l'avion...
Il suffit que la somme vectorielle soit supérieure à zéro !
Et cette somme doit bien s'appliquer quelque part sinon la soufflante, le compresseur et la turbine partent sans l'avion.
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 1632
Inscription: Mardi 24 Mars 2015 14:03
Localisation: Jurbise (Belgique)
Aérodrome: EBSG, LFQJ
Activité/licences: PPL(A) ULM

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede robur le Mardi 12 Avril 2022 11:13

Hervé a écrit:
robur a écrit:Avec  1 +2 + 3 supérieur ou égal à 1, ça devrait déplacer  l'avion...
Il suffit que la somme vectorielle soit supérieure à zéro !
Et cette somme doit bien s'appliquer quelque part sinon la soufflante, le compresseur et la turbine partent sans l'avion.


1, 2, et 3 sont des charges axiales d'origine aérodynamique , il ne faudra pas oublier d'installer sur l'arbre un roulement  capable de tranmettre la somme de ces charges au reste de l'avion ...

Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1077
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Roulements et carters de réacteurs

Messagede Manu le Mardi 12 Avril 2022 11:49

robur a écrit:3-Un de taille voisine à celle du précédent mais de sens inverse figurant la" trainée" de la turbine basse pression.,

Voisin mais forcément inféireur, il n'y a pas que le flux froid qui pousse, même s'il est prépondérant.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9466
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 35 invités