Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

La botanique autrement

Tous les sports aériens et les compétitions associées : voltige (avion ou planeur), rallye aérien, pilotage de précision, mais aussi les diverses épreuves ULM et hélicoptère

Re: La botanique autrement

Messagede Jan Thinoks le Dimanche 1 Novembre 2015 03:16

Bee Gee a écrit:..

Les sports aériens, quels qu'ils soient, impliquent un risque inhérent, il n'est pas utile d'en rajouter.  Des tas de "soi disant champions" finissent dans une petite boite ou sous forme de poudre dans une urne, c'est moindre mal, d'autres finissent au mieux dans une chaise à roulette à vie, ceux là ont le temps de réfléchir au sens de la vie.


Au début, je pensais que vous cherchiez à convaincre quelqu'un et je sais désormais que ce quelqu'un c'est vous même. Votre conviction est en fait une certitude : vous êtes plus en sécurité sur une chaise devant votre ordinateur qu'en mouvement.

Tous les activités sont dangereuses dés lors que le corps peut êtres soumis à des contraintes mécaniques excessives souvent liées à l'énergie cinétique, ou simplement lorsque l'environnement de la pratique s'y prête. Cela vaut pour le vélo, le patinage, le ski, le nautisme, le rugby, l'automobile ..
C'est moins vrai pour le curling, le golf (encore qu'une balle perdue ..), la pétanque.

Après, l'absence de moteur restreint amplement les aléas du vol dés lors le pilote s'assure d'une aérologie calme, est entraîné, connaît le run, ses limites et celles de son matériel.

Quant au sens de la vie, qui dans votre discours apparaît giratoire, je préfère celui des Monty Python.
Jan Thinoks
 
Messages: 63
Inscription: Jeudi 25 Juin 2015 12:58

Re: La botanique autrement

Messagede Gilles131 le Dimanche 1 Novembre 2015 08:18

Jan Thinoks a écrit: la vitesse est leur énergie qui peut si besoin est se dégrader en gain d'altitude. .

Pourquoi "se dégrader"?
S'échanger serait mieux.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5320
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: La botanique autrement

Messagede Bee Gee le Dimanche 1 Novembre 2015 10:23

Jan Thinoks a écrit:
Bee Gee a écrit:..

Les sports aériens, quels qu'ils soient, impliquent un risque inhérent, il n'est pas utile d'en rajouter.  Des tas de "soi disant champions" finissent dans une petite boite ou sous forme de poudre dans une urne, c'est moindre mal, d'autres finissent au mieux dans une chaise à roulette à vie, ceux là ont le temps de réfléchir au sens de la vie.


Au début, je pensais que vous cherchiez à convaincre quelqu'un et je sais désormais que ce quelqu'un c'est vous même. Votre conviction est en fait une certitude : vous êtes plus en sécurité sur une chaise devant votre ordinateur qu'en mouvement.

Tous les activités sont dangereuses dés lors que le corps peut êtres soumis à des contraintes mécaniques excessives souvent liées à l'énergie cinétique, ou simplement lorsque l'environnement de la pratique s'y prête. Cela vaut pour le vélo, le patinage, le ski, le nautisme, le rugby, l'automobile ..
C'est moins vrai pour le curling, le golf (encore qu'une balle perdue ..), la pétanque.

Après, l'absence de moteur restreint amplement les aléas du vol dés lors le pilote s'assure d'une aérologie calme, est entraîné, connaît le run, ses limites et celles de son matériel.

Quant au sens de la vie, qui dans votre discours apparaît giratoire, je préfère celui des Monty Python.



Mon jeune ami, c'est justement parce que j'ai fait pas mal de conneries dans ma jeunesse, que j'ai vu  bien trop de mes amis y laisser leur peau, que plus tard j'ai connu des médecins d'un important CHU d'une vallée des Alpes qui m'ont raconté la vie de jeunes démolis pour le restant de leurs jours, que je dis que certes il faut vivre, mais qu'il faut savoir garder un minimum de prudence.

Je vais te citer l'histoire du parachutisme, à une époque lointaine, le jeux du moment c'était à celui qui ouvrait le plus bas,  évidemment le résultat ne s'est pas fait attendre.  De nos jours le parachutisme est très bien encadré, il est devenu un sport très peu accidentogène, celui qui s'amuserait à ouvrir bas ne le ferait pas longtemps.

Ce que font ces gars, il sont naturellement libre de le faire.  Mais pour moi ce ne sont pas des exemples. Ca tient  plus du jeux de roulette russe.  Mon copain toubib à encore de beaux jours devant lui.

a+!
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: La botanique autrement

Messagede Delépine le Dimanche 1 Novembre 2015 11:46

Eh oui, chaque génération veut s'amuser à son tour.
Quand je vois un gamin grimper dans mon arbre, qu'est-ce que je fais ?
Je l'en empêche, ne serait-ce que par égoïsme car s'il tombe je vais en prison (en 2015) ?
Je le laisse faire, parce qu'à son âge en 1965 j'aurais été furieux qu'on m'en empêche ? (les suites judiciaires étant alors impensables)
Je coupe les branches basses et au diable l'allure de l'arbre ?
Il y a peut-être une norme européenne ?
Si c'était possible tu t'effacerais du cerveau le souvenir de l'amusement de tes propres conneries de jeunesse ? Je crois que ce serait moral, et qui sait si les neurosciences ne le permettront pas un jour.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5297
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: La botanique autrement

Messagede Haflinger le Dimanche 1 Novembre 2015 12:02

je vais mettre mon grain se sel (comme d'hab),
il y a une grosse difference entre faire des choses qu'on aime faire pour toutes sortes de raison que le danger meme si elles sont tres dangereuses,
et faire des choses qu'on aime faire parce qu'elles sont dangereuses
"dynamique" et "hero", ................. herodynamique !!!

Mauser Fokker
Avatar de l'utilisateur
Haflinger
 
Messages: 7156
Inscription: Mercredi 20 Avril 2011 13:42
Activité/licences: UV light

Re: La botanique autrement

Messagede Jan Thinoks le Dimanche 1 Novembre 2015 12:03

Gilles131 a écrit:
Jan Thinoks a écrit: la vitesse est leur énergie qui peut si besoin est se dégrader en gain d'altitude. .

Pourquoi "se dégrader"?
S'échanger serait mieux.


Parce qu'il s'agit d'un échange avec perte dans les deux sens, l'altitude qu'il perd pour prendre sa vitesse et la vitesse qu'il diminue pour reprendre de l'altitude.
Jan Thinoks
 
Messages: 63
Inscription: Jeudi 25 Juin 2015 12:58

Re: La botanique autrement

Messagede Bee Gee le Dimanche 1 Novembre 2015 13:08

Delépine a écrit:Eh oui, chaque génération veut s'amuser à son tour.
Quand je vois un gamin grimper dans mon arbre, qu'est-ce que je fais ?
Je l'en empêche, ne serait-ce que par égoïsme car s'il tombe je vais en prison (en 2015) ?
Je le laisse faire, parce qu'à son âge en 1965 j'aurais été furieux qu'on m'en empêche ? (les suites judiciaires étant alors impensables)
Je coupe les branches basses et au diable l'allure de l'arbre ?
Il y a peut-être une norme européenne ?
Si c'était possible tu t'effacerais du cerveau le souvenir de l'amusement de tes propres conneries de jeunesse ? Je crois que ce serait moral, et qui sait si les neurosciences ne le permettront pas un jour.



C'est pas du tout ça, son propre gamin il faut lui apprendre à monter aux arbres, et lui apprendre ce qu'il faut faire pour minimiser les risques et ce qu'il ne faut jamais faire si on veut ne pas se faire trop mal.

C'est très exactement le rôle d'un instructeur en aéro-club lorsqu'il forme ses élèves, ou ce que fait un chef de centre de parachutisme qui surveille que ses ouailles ne fassent  pas n'importe quoi.

La démarche est exactement la même pour les pratiquants de la montagne ou de la plongée sous marine.

Il reste les nouveaux sports non encadrés comme le base jump  où les pratiquants sont libres de faire ce qu'ils veulent.  Ceux qui ont un instinct de survie vont naturellement ne pas tenter le diable, on n'empêchera  jamais une minorité de faire n'importe quoi et ceux là il ne faut pas les considérer comme des héros. L'effet GoPro marche à fond. On le voit bien sur Youtube, des gens prêt à tout et surtout n'importe quoi pour faire un microbuzz médiatique éphémère.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: La botanique autrement

Messagede Gilles131 le Dimanche 1 Novembre 2015 13:52

Jan Thinoks a écrit:
Gilles131 a écrit:
Jan Thinoks a écrit: la vitesse est leur énergie qui peut si besoin est se dégrader en gain d'altitude. .

Pourquoi "se dégrader"?
S'échanger serait mieux.


Parce qu'il s'agit d'un échange avec perte dans les deux sens, l'altitude qu'il perd pour prendre sa vitesse et la vitesse qu'il diminue pour reprendre de l'altitude.


J'entends bien: voler, c'est dégrader de l'énergie.
Mais dans le contexte, l'intérêt c'est l'échange (énergie cinétique --> énergie potentielle), pas la dégradation!
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5320
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: La botanique autrement

Messagede Delépine le Dimanche 1 Novembre 2015 14:32

Gilles131 a écrit:dans le contexte, l'intérêt c'est l'échange (énergie cinétique --> énergie potentielle), pas la dégradation !


Et si Jan Th. a envie de chauffer l'air autour de son parapente ? Cela le regarde...!
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5297
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: La botanique autrement

Messagede Jan Thinoks le Dimanche 1 Novembre 2015 15:59

Gilles131 a écrit:
Jan Thinoks a écrit: la vitesse est leur énergie qui peut si besoin est se dégrader en gain d'altitude. .

Pourquoi "se dégrader"?
S'échanger serait mieux.


Jan Thinoks a écrit:Parce qu'il s'agit d'un échange avec perte dans les deux sens, l'altitude qu'il perd pour prendre sa vitesse et la vitesse qu'il diminue pour reprendre de l'altitude.


Gilles131 a écrit:J'entends bien: voler, c'est dégrader de l'énergie.
Mais dans le contexte, l'intérêt c'est l'échange (énergie cinétique --> énergie potentielle), pas la dégradation!


Encore un grand débat, mais les voiles de speed sont plutôt conçues pour dégrader l'énergie. Pour être précis ces voiles ne ressourcent quasiment pas. Ce ne sont pas des parapentes non plus et la finesse n'est pas forcément recherchée. Donc une grand partie de l'énergie est dégradée et non restituée. En réalité tu considères que l'on ne s'intéresse qu'à la partie restituée. C'est un point de vue ;)

Après je laisse les spécialistes de la mécanique de vol des voiles expliquer mieux les choses.
Jan Thinoks
 
Messages: 63
Inscription: Jeudi 25 Juin 2015 12:58

Re: La botanique autrement

Messagede Delépine le Dimanche 1 Novembre 2015 17:42

Sur aéroplane rigide, en tout cas, la dégradation d'énergie est forte à la ressource quand l'allongement est faible.
A l'arrondi, comme tu l'as dit pour les petites ailes, un appareil sans allongement peut avoir besoin d'un badin important pour faire sans moteur un palier sans tamponner.
Ainsi je connais le cas d'un monoplace de cinq mètres d'envergure qui se vachant a valu à son pilote, pourtant plus qu'expérimenté, un tassement de colonne.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5297
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: La botanique autrement

Messagede Delépine le Dimanche 1 Novembre 2015 17:44

Sur aéroplane rigide, en tout cas, la dégradation d'énergie est forte à la ressource quand l'allongement est faible.
A l'arrondi, comme tu l'as dit pour les petites ailes, un appareil sans allongement peut avoir besoin d'un badin important pour faire sans moteur un palier sans tamponner.
Ainsi je connais le cas d'un monoplace de cinq mètres d'envergure qui se vachant a valu à son pilote, pourtant plus qu'expérimenté, un bon coup dans le dos.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5297
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: La botanique autrement

Messagede Haflinger le Dimanche 1 Novembre 2015 21:51

Delépine a écrit:Sur aéroplane rigide, en tout cas, la dégradation d'énergie est forte à la ressource quand l'allongement est faible.
A l'arrondi, comme tu l'as dit pour les petites ailes, un appareil sans allongement peut avoir besoin d'un badin important pour faire sans moteur un palier sans tamponner.
Ainsi je connais le cas d'un monoplace de cinq mètres d'envergure qui se vachant a valu à son pilote, pourtant plus qu'expérimenté, un bon coup dans le dos.


je parierais pour un truc dans le genre HM 14
"dynamique" et "hero", ................. herodynamique !!!

Mauser Fokker
Avatar de l'utilisateur
Haflinger
 
Messages: 7156
Inscription: Mercredi 20 Avril 2011 13:42
Activité/licences: UV light

Re: La botanique autrement

Messagede Delépine le Lundi 2 Novembre 2015 00:18

Perdu.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5297
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: La botanique autrement

Messagede Haflinger le Lundi 2 Novembre 2015 10:40

5 metres c'est vraiment tres petit, je serais curieux de voir cet engin
"dynamique" et "hero", ................. herodynamique !!!

Mauser Fokker
Avatar de l'utilisateur
Haflinger
 
Messages: 7156
Inscription: Mercredi 20 Avril 2011 13:42
Activité/licences: UV light

PrécédenteSuivante

Retourner vers Voltige et autres sports aériens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités