Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

PPL : impression d'être nul

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede dob le Jeudi 8 Avril 2021 11:01

@ Delépine:
Vertu chrétienne ? Bof.....
Pour moi plutôt attitude d'ouverture, d'écoute de l'expérience des autres, de prise de risque conscient.
Un mélange de confiance en soi et de patience.
Avatar de l'utilisateur
dob
 
Messages: 5366
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:44
Aérodrome: Saint Cyr
Activité/licences: PPL, ULM xyz

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Max8992 le Jeudi 8 Avril 2021 11:03

Trouve-toi une autre grenouille JPT,  je ne vais pas te porter sur mon dos plus longtemps Image
Max8992
 
Messages: 3055
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede jbeul le Jeudi 8 Avril 2021 14:57

Alors déjà merci infiniment pour toutes vos réponses, je ne pensais pas en avoir autant ! (tjee je vais reprendre confiance :))

Tout ce que vous m'avez dit me rassure énormément, et vous avez raison sur tout en particulier sur l'humilité qu'on me reproche souvent de ne pas avoir.... Du coup ca va peut-être me faire changer ca !

Par contre, je suis désolé de vous avoir dépeint mon instructeur de la sorte et je préfère m'expliquer : je n'ai absolument rien à lui reprocher, il fait à mon sens, tout ce qu'il doit faire à savoir :

- Un pre-briefing avant d'au moins 20-30 minutes, on pratique ensuite en vol ce qu'on vient d'étudier, et un debriefing où je lui fait part de mes interrogations..
- Quand il me "gronde" je sais que c'est pour me booster comme il dit, pour que je réagisse.
- Pareil quand ca ne va pas il va bien évidemment reprendre le manche même si je trouve qu'il me laisse un peu trop longtemps galérer. Après c'est surement parce que je débute et qu'une rafale pour moi est impressionnante mais c'est peut-être pas grand chose pour un pilote aguerri.

Je suis de nature très solitaire et je pense que l'instructeur a beaucoup de patience avec moi parce que je lui parle bien évidemment de ce que je ressens et lui ne cesse de me répéter que je veux aller trop vite, et que je devrais prendre plus de plaisir à voler.

Tout cela pour dire que je pense que mon instructeur est très bien ! J'avais surtout un doute sur mes capacités, mais si au final, je ne suis pas le seul.... Parce que sur youtube par exemple on voit pleins de vidéos "mon 2eme vol" et le gars maîtrise beaucoup mieux que moi. D'ailleurs désolé pour l'incompréhension, je n'ai pas fait un vol de 2h, mais 2h au total sur 3 vols (30min le 1er, 45min le deuxième, 55min le 3ème)

Pour le fait d'avoir décidé de voler malgré le temps, il m'a demandé car pour lui, la sécurité était suffisante, simplement le pilotage allait être plus dur et que ca allait secouer. En debriefing il m'a dit d'ailleurs que ca allait être bien plus simple la prochaine fois par vent calme. (Et accessoirement de ne pas manger un gros poulet curry 30mins avant de voler !)

Merci à tous, je pense que je vais patienter et j'espère, apprendre un peu l'humilité...
jbeul
 
Messages: 4
Inscription: Mercredi 10 Mars 2021 14:17

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Avril 2021 15:56

jbeul a écrit:Tout cela pour dire que je pense que mon instructeur est très bien ! J'avais surtout un doute sur mes capacités, mais si au final, je ne suis pas le seul.... Parce que sur youtube par exemple on voit pleins de vidéos "mon 2eme vol" et le gars maîtrise beaucoup mieux que moi. D'ailleurs désolé pour l'incompréhension, je n'ai pas fait un vol de 2h, mais 2h au total sur 3 vols (30min le 1er, 45min le deuxième, 55min le 3ème)

Pour le fait d'avoir décidé de voler malgré le temps, il m'a demandé car pour lui, la sécurité était suffisante, simplement le pilotage allait être plus dur et que ca allait secouer. En debriefing il m'a dit d'ailleurs que ca allait être bien plus simple la prochaine fois par vent calme. (Et accessoirement de ne pas manger un gros poulet curry 30mins avant de voler !)


Ben voilà! Je me disais bien que ce n'était pas possible d'être aussi nul Image

Je n'avais pas dû suffisamment bien lire ta première missive. Au bout de 2 heures de vol il est normal d'être encore passager dans l'avion, même si on est aux commandes. Il semblerait que tu te mets trop de pression suite aux remarques de ton instructeur, par exemple sur l'alignement sur l'axe final. Ce qu'il essaie de faire est probablement de te faire identifier par toi même que tu n'est pas sur l'axe, et de t'inciter à appliquer les corrections qui s'imposent. Et le pilotage c'est une roue de Deming: Plan, Do, Check, Act. On identifie la situation, on applique une correction, on vérifie que la correction donne l'effet escompté, et on recommence.

En revanche je me demande s'il est bien utile de laisser un élève dépasser l'altitude à laquelle il devait s'établir de 1200' sans l'inciter, ou lui montrer, l'action corrective appropriée...

Tu as encore 38 h pour arriver au niveau. Dans 10 heures tu auras le sentiment que tu commences à maîtriser toutes les phases de vol et tu auras encore 28 heures pour devenir aviateur.
Aviathor
 
Messages: 3031
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Delépine le Jeudi 8 Avril 2021 16:39

jbeul a écrit:Merci à tous, je pense que je vais patienter et j'espère, apprendre un peu l'humilité...


Bien sûr que non ! C'était de l'humour, l'humilité.
Le plus drôle est ceux qui disent carrément qu'ils sont humbles.
Je me rappelle une promotion refusée pour avoir mentionné au jury un travail sortant de l'ordinaire que j'avais fait dans le domaine qui les intéressait. On m'a expliqué qu'il n'aurait pas fallu dire (je prends une image sans rapport) : "j'ai bâti tout seul un château", mais : "j'ai fait un peu de maçonnerie en participant au chantier d'un grand bâtiment". Donc, recalé pour manque d'humilité. A bas l'humilité !
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L...

Mater mea, omnia timeo ! (slogan pour transpondeur)

Pour mon blog, taper : ruthenium eklablog
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6889
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Delépine le Jeudi 8 Avril 2021 17:02

Voici un sujet consacré à l'humilité en instruction, avec la participation de Hérétic, instructeur humble :

viewtopic.php?f=3&t=8891&p=157201#p157201
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L...

Mater mea, omnia timeo ! (slogan pour transpondeur)

Pour mon blog, taper : ruthenium eklablog
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6889
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede tjee le Jeudi 8 Avril 2021 17:03



jbeul a écrit:Merci à tous, je pense que je vais patienter et j'espère, apprendre un peu l'humilité...


En bourse, on dit que les performances passées ne présument pas des résultats à venir.
Je trouve que ça s'adapte très bien à ton cas.

Le plus positif dans ta réponse (même si je ne le cite pas) est que tu admets que ton instructeur est finalement moins mauvais que tes premiers propos ne le laissaient supposer.
C'est bien pour deux raisons :
- tu l'admets
- ça devrait te permettre de continuer de progresser  avec lui

L'humilité, on s'en fout ce qui compte c'est de percevoir que les gens sont là pour t'aider.
Ce n'est pas parce que tu seras bon qu'ils seront mauvais.

Après, si tu es capable de ne pas 'te la péter' tu croiseras plus de gens qui t'apprécieront mais c'est toi que ça regarde ;-)

Dans tous les cas, bons vols, je sens que tu progresses à grand pas.
Avatar de l'utilisateur
tjee
 
Messages: 123
Inscription: Lundi 18 Mai 2020 00:43
Localisation: Gaillon Sur Montcient
Aérodrome: LFXU
Activité/licences: PPL en cours

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede jbeul le Jeudi 8 Avril 2021 22:40

Aviathor a écrit:En revanche je me demande s'il est bien utile de laisser un élève dépasser l'altitude à laquelle il devait s'établir de 1200' sans l'inciter, ou lui montrer, l'action corrective appropriée...


Alors en fait, il m'avait déjà demandé de faire un palier à 3000 et j'avais déjà eu du mal malgré ses conseils donc il avait repris le manche. Ensuite il me demande de remonter pour un palier à 4500 et la il m'a laissé "dans mon caca" jusqu'à 5700. Sur le moment il m'a dit "regarde ton altitude" la je vois 5700 en mode choqué et il renchérit : "tu vois tu voulais te mettre à 4500 et tu finis à 5700. Donc la on est tout seul et loin de tous, mais si on te dit de rester à 4500 et que tu finis plus haut, même s'il n'y a personne tu te prends une amende..."
Donc j'imagine que le "moment" était propice à laisser un élève se planter.

Aviathor a écrit:Tu as encore 38 h pour arriver au niveau. Dans 10 heures tu auras le sentiment que tu commences à maîtriser toutes les phases de vol et tu auras encore 28 heures pour devenir aviateur.


Que tes paroles soient prophétiques ! Parce que quoiqu'il arrive je ne lâcherais pas l'affaire et j'espère ne pas dépenser 70h de vol pour y arriver.

Delépine a écrit: On m'a expliqué qu'il n'aurait pas fallu dire (je prends une image sans rapport) : "j'ai bâti tout seul un château", mais : "j'ai fait un peu de maçonnerie en participant au chantier d'un grand bâtiment".


Pas cool ce jury... C'était un examen pour aller sur mars ?Image

tjee a écrit:L'humilité, on s'en fout ce qui compte c'est de percevoir que les gens sont là pour t'aider.

Voilà, c'est bien ça que ma famille me reproche sans arrêt : "accepte que quelqu'un t'aide, tu veux trop t'en sortir par toi-même alors qu'on te tends la main"

Du coup j'apprécies beaucoup tes encouragements de fin, mais je perçois à nouveau qu'apparemment, j'ai du mal à accepter l'aide des autres, probablement parce que je me sens supérieur à eux, inconsciemment. Un gros travail à faire, surtout si je ne m'en rends pas compte.

Finalement, en parler sur un forum va m'être d'une grande utilité : aussi bien pour me redonner courage que de comprendre mes problèmes de personnalité. Soyez sur que j'en tiendrais compte lors de mon prochain vol. Cette soudaine passion pour l'aéronautique va peut-être m'apporter plus qu'espéré au début Image.

Merci encore à vous tous.
jbeul
 
Messages: 4
Inscription: Mercredi 10 Mars 2021 14:17

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Avril 2021 23:01

jbeul a écrit:Donc j'imagine que le "moment" était propice à laisser un élève se planter.


Justement je disais qu'il ne faut jamais laisser un élève-pilote se planter car cela n'est pas propice à bâtir sa confiance en lui, et de la confiance il en faut pour oser s'envoyer en l'air par ses propres moyens.

Mon épouse a pris quelques heures d'instruction, mais elle a abandonné. Trop peur de se planter, de faire une erreur que l'instructeur ne saurait rattraper. Trop intimidée par la complexité perçue, du jargon, de la manière dont elle me voit collationner des instructions longues dont je semble me rappeler alors qu'elle non, contenant des chiffres ou des mots cryptiques auxquels elle ne comprend rien.

Il faut que l'élève pilote pense qu'il maîtrise, ou du moins qu'il soit acteur de la solution. Il faut qu'il pense à tout moment qu'il va y arriver. Le laisser se planter pour ensuite le lui faire remarquer peut ébranler sa confiance en lui. Peut-être y-a-t-il un peu de cela dans les méthodes de ton instructeur, qui t'a incité à démarrer cette discussion?
Aviathor
 
Messages: 3031
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede jbeul le Jeudi 8 Avril 2021 23:24

Aviathor a écrit:
jbeul a écrit:Donc j'imagine que le "moment" était propice à laisser un élève se planter.


Justement je disais qu'il ne faut jamais laisser un élève-pilote se planter car cela n'est pas propice à bâtir sa confiance en lui, et de la confiance il en faut pour oser s'envoyer en l'air par ses propres moyens.

Mon épouse à pris quelques heures d'instruction, mais elle a abandonné. Trop peur de se planter, de faire une erreur que l'instructeur ne saurait rattraper. Trop intimidée par la complexité perçue, du jargon, de la manière dont elle me voit collationner des instructions longues dont je semble me rappeler alors qu'elle non, contenant des chiffres ou des mots cryptiques auxquels elle ne comprend rien.

Il faut que l'élève pilote pense qu'il maîtrise, ou du moins qu'il soit acteur de la solution. Le laisser se planter pour ensuite le lui faire remarquer peut ébranler sa confiance en lui. Peut-être y-a-t-il un peu de cela dans les méthodes de ton instructeur, qui t'a incité à démarrer cette discussion?


Ca n'est pas faux. Si j'ai finalement voulu en parler sur un forum c'est que visiblement je n'ai pas trouvé réconfort auprès de mon instructeur. Cela dit, il a aussi le droit de perdre patience ou alors s'est-il justement dit : "celui là il se prend pour un pro j'vais l'calmer un peu" :p, à juste titre sur ce que je laisse paraître, contrairement à ce que je ressent.

Et pour ton épouse, que je la comprends... D'une part contrairement à une voiture à double commandes, il n'y a pas de priorité de commandes entre l'élève et l'instructeur. J'y ai pensé, mais si je décide de forcer sur le manche plus fort que lui, l'instructeur ne peut plus rien faire... Ca fait peur. En ce qui concerne la complexité du jargon, je suis passé de "c'est du francais ca ?" à "put... qu'est-ce qu'il raconte" sur les deux premiers vols. Et sur le troisième j'ai triché puisque j'ai suivi un petit cours sur la radio, TWR, ATIS, language alpha beta machin, clearance, du coup j'ai un peu plus compris ce qui se disait mais "je nage dans le potage" encore. Je comprends ton épouse sur ce point également et pour l'instant, suite aux conseils de mon instructeur quant à ses interrogations, je réserve pour plus tard.
jbeul
 
Messages: 4
Inscription: Mercredi 10 Mars 2021 14:17

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Aviathor le Vendredi 9 Avril 2021 00:01

jbeul a écrit: mais si je décide de forcer sur le manche plus fort que lui, l'instructeur ne peut plus rien faire... Ca fait peur

T'en fais pas. Ils ont leurs astuces pour te faire lâcher prise si, pris de panique, tu te figes sur les commandes. J'espère cependant que la réponse est graduée, car ça peut aller du coup de poing sur la figure à une épingle dans la cuisse. Un instructeur que j'ai croisé avait une broche à sa chemise prévue pour ce genre de cas. Il paraît que ça marche bien.
Aviathor
 
Messages: 3031
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede FbS le Vendredi 9 Avril 2021 09:31

jbeul a écrit: il n'y a pas de priorité de commandes entre l'élève et l'instructeur. J'y ai pensé, mais si je décide de forcer sur le manche plus fort que lui, l'instructeur ne peut plus rien faire....


Si ma vie en dépend, je te garantis que tu va prendre un bon coup de latte.....Image
FbS
 
Messages: 4160
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Philippe Warter le Vendredi 9 Avril 2021 12:00

De mon expérience, ça n'est jamais arrivé.
Avec des passagers du cercle familial ou de amis.
Avec des passagers "baptême".
Avec des élèves.
Et avec des enfants de l'opération "Rêves de gosse" (faut bien la placer, en plus c'est la réalité)!!!

Même ceux qui sont un peu tendus au départ sont très vite tranquillisés, en 5 à 10 minutes.

Comme tout le monde, j'ai entendu ce conseil du grand coup de poing dans la figure du passager/élève trop crispé sur les commandes. En 4500 h, je n'en ai jamais eu la nécessité, ni même l'idée.

C'est plutôt dans l'autre sens en fait. Ils sont tellement persuadés d'être assis à côté de dieu que même des conditions pas terribles ne réveillent aucune inquiétude.

Je me rappelle d'un retour de l'île d'Yeu avec un plafond bas (très bas); mes trois passagères continuaient à papoter comme si c'était cavok.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 14212
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede aviateur bourbonnais le Vendredi 9 Avril 2021 12:28

jbeul a écrit:(Et accessoirement de ne pas manger un gros poulet curry 30mins avant de voler !)

Merci à tous, je pense que je vais patienter et j'espère, apprendre un peu l'humilité...

Ah ben non!
Énorme erreur.

Avant de voler,  mange des bananes!






Tu sais pourquoi ?





C'est le seul aliment qui a le même goût à l'aller et au retour Image
Avec les pentes à taux négatifs, plus moyen de réussir un atterro... Image

Jean-Marie, aviateur bourbonnais
Avatar de l'utilisateur
aviateur bourbonnais
 
Messages: 4258
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 16:18
Localisation: le bourbonnais, Lyon, Bretagne
Aérodrome: LFHX - Lapalisse
Activité/licences: Rentier, abonne au gaz, papa multirecidiviste

Re: PPL : impression d'être nul

Messagede Delépine le Vendredi 9 Avril 2021 13:26

Je croyais qu'un instructeur avait une arme sur lui, pour ce cas.
Evidemment il y eut le cas d'un instructeur péri dans l'écrasement de son appareil parce que son élève mort s'était affalé sur le manche.
J'ai eu en baptême un passager qui sitôt décollé s'est recroquevillé la tête dans les bras et le tout sur les cuisses, mais raisonnablement, sans gêner le manche, et en refusant que j'atterrisse d'urgence, à cause de ses deux amis derrière (qui se foutaient de lui).
Le pittoresque est qu'il m'avait à l'embarquement demandé un vol "agité".
Que j'avais refusé évidemment, et en plus c'était un Rallye.
Et voilà que j'y pense seulement maintenant alors que c'était en 1977 : je n'ai fait que du Rallye de cent chevaux ; comment pouvait-il y avoir deux adultes derrière ???
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L...

Mater mea, omnia timeo ! (slogan pour transpondeur)

Pour mon blog, taper : ruthenium eklablog
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6889
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 62 invités