Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Co-avionnage - suite

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Leon Robin le Dimanche 17 Juin 2018 19:05

"200000 € injectés ...." ... soit 30000 € pour Wingly (15% de commission sur le prix payé par les passagers).
d'après ce que j'ai cru comprendre, les passagers payent à Wingly qui rétrocède sa "part" au pilote. Etant ignare en fiscalité, je me demande comment tout cela se passe du point de vue TVA. Bon, moi ne n'y connais rien, mais il y a par ailleurs des spécialistes très versés sur la question. Si quelqu'un a des lumières là-dessus ...........

Pour les clubs, je souhaite me tromper, mais je crains un douloureux réveil fiscal pour quelques uns dans un proche avenir
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13571
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Bob le Dimanche 17 Juin 2018 19:09

Leon Robin a écrit:Pour les clubs, je souhaite me tromper, mais je crains un douloureux réveil fiscal pour quelques uns dans un proche avenir



Mais non, Léon, relis bien ce que certains t'ont expliqué !
Tu n'as rien compris ! Je pense que ça vient du fait que tu n'as aucune expérience de fonctionnement d'un club... Image Image Image
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11115
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Co-avionnage - suite

Messagede hugomoto le Dimanche 17 Juin 2018 22:37

Moi, ce que je comprends, c'est que la relation financière est entre Wingly, le Pilote et le passager.
Le club ne me semble pas être dans la boucle.
Est-ce que je me trompe ?
PRECISION : je ne parle là que de le relation financière.
Avatar de l'utilisateur
hugomoto
 
Messages: 315
Inscription: Lundi 3 Août 2015 09:52
Localisation: Normandie - Paris
Aérodrome: LFAJ / LFFE
Activité/licences: TT/PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Aviathor le Lundi 18 Juin 2018 07:10

hugomoto a écrit:Moi, ce que je comprends, c'est que la relation financière est entre Wingly, le Pilote et le passager.
Le club ne me semble pas être dans la boucle.
Est-ce que je me trompe ?
PRECISION : je ne parle là que de le relation financière.


Tu as entièrement raison.
Aviathor
 
Messages: 1301
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Tontonlyco le Lundi 18 Juin 2018 07:19

L'avion sur batterie et Wingly, encore deux conneries de la FFA
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6395
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Co-avionnage - suite

Messagede charlie* le Dimanche 8 Juillet 2018 22:40

Avatar de l'utilisateur
charlie*
 
Messages: 764
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:25
Aérodrome: en danger au pays du brouillard et des betteraves
Activité/licences: A fond

Re: Co-avionnage - suite

Messagede gma le Dimanche 8 Juillet 2018 23:52

Pilote professionnel depuis 2012 c'est CPL ou ATPL ?...
gma
 
Messages: 2730
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Luc Lion le Lundi 9 Juillet 2018 12:12

Pilote professionnel, c'est CPL ou plus.

Par ailleurs, le rapport mentionne une expérience de 337 heures de vol
Et le PART-FCL dit:
(b) Experience. Applicants for an ATPL(A) shall have completed a minimum of 1 500 hours of flight
time in aeroplanes, including at least: ...


Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3774
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Richard78 le Lundi 9 Juillet 2018 12:18

Il y a deux sortes de pilotes, ceux qui ont atterri sur le ventre et ceux qui ne l’ont pas encore fait ...
Il a simplement changé de catégorie, comme le dit fort justement Delépine, il est en train de devenir un vrai pilote Image
Puis, il n’y a eu de blessé que son amour-propre !!
Avatar de l'utilisateur
Richard78
 
Messages: 2127
Inscription: Mardi 24 Décembre 2013 02:09

Re: Co-avionnage - suite

Messagede FbS le Lundi 9 Juillet 2018 12:41

Richard78 a écrit:Il y a deux sortes de pilotes, ceux qui ont atterri sur le ventre et ceux qui ne l’ont pas encore fait ...
Il a simplement changé de catégorie, comme le dit fort justement Delépine, il est en train de devenir un vrai pilote Image
Puis, il n’y a eu de blessé que son amour-propre !!


Et son portefeuille aussi...(tarif double sur bimoteur : 2 hélices, 2 VNIP...)

Une chance que j'ai eu et qu'il n'a pas eu lui, c'est que j'ai fait la connerie en planeur...

Maintenant, il saura qu'il faut "préparer" sa machine et aller au bout des choses en vérifiant les 3 vertes, et refaire une check list courte finale a voix haute pour le revérifier......Et que si il descendait sur le plan plus vite que d'habitude, c'est que les godasses n'étaient pas sorties...
FbS
 
Messages: 3424
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Aviathor le Mercredi 21 Novembre 2018 09:37

Un article sur AeroBuzz nous apprend que le co-avionnage en France se porte bien, que 80 aéroclubs ont déjà rejoint les rangs des partenaires de Wingly, et que 100 autres sont en réflexion.
Aviathor
 
Messages: 1301
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Leon Robin le Mercredi 21 Novembre 2018 11:24

Aviathor a écrit:Un article sur AeroBuzz nous apprend que le co-avionnage en France se porte bien, que 80 aéroclubs ont déjà rejoint les rangs des partenaires de Wingly, et que 100 autres sont en réflexion.

L'auteur nous avait habitué à des articles plus nuancés exposant les différents aspects et points de vue. Ce n'est pas vraiment le cas dans celui-ci.
Selon cet article ".....  Ce sont plus exactement, à fin août 2018, 1,1 million d’euros qui ont directement été investi dans le secteur de l’aviation légère sur des heures de vol qui n’auraient pas eu lieu sans Wingly ....".
Vu sous un autre angle, cela signifie aussi que ces vols ont rapporté 150000 euros à la plateforme de co-avionnage qui prélève 15% sur la part payée par les passagers.

On y lit aussi "....il y a une demande en interne venant d’un petit groupe de pilotes. ....... ...........Dans les faits, le coavionnage au sein du club est généralement l’affaire d’un noyau de pilotes..........Il y a aussi ceux qui n’ont d’autre but que de voler le plus possible, quelque soit leur âge.  .......".
L'essentiel est écrit. Dans les faits, on constate que les "quelques pilotes demandeurs" sont aussi ceux qui ne lèvent jamais le petit doigt bénévolement pour le club. Membres de l'association ou clients qui louent un avion pour emmener leurs propres clients ?

Je rappelle à toutes fins utiles qu'une association est basée sur le bénévolat, et non sur l'intérêt particulier de tel ou tel .... ni d'un "petit noyau". J'ai toujours dit et écrit que l'engagement bénévole ne peut pas - et ne doit pas - être utilisé au profit d'activités étrangères à l'association.

Sur un autre plan, je m'interroge sur les ofrres publiées, qui dans certains cas s'apparentent à un catalogue de prestations en ligne. Que devient là-dedans la fameuse "règle des 4 P", base de l'exonération de TVA et impôts commerciaux pour les associations à but non lucratif ?
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13571
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Splitcat le Mercredi 21 Novembre 2018 14:20

Réveillez-vous, les clubs ont toujours profité à un petit noyau, ceux qui se donnent la peine de s'investir et s'intéresser.
Le fait qu'un second noyau puisse profiter de la structure existante, et ramener du CA, au passage, n'est pas une mauvaise chose.
Splitcat
 
Messages: 1218
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Leon Robin le Mercredi 21 Novembre 2018 14:55

Splitcat a écrit:Réveillez-vous, les clubs ont toujours profité à un petit noyau, ceux qui se donnent la peine de s'investir et s'intéresser.

Le fait qu'un second noyau puisse profiter de la structure existante, et ramener du CA, au passage, n'est pas une mauvaise chose.

Tu parles de ce que tu connais, moi aussi. D'évidence, nous n'évoluons pas dans la même sphère. Je ne m'en plaindrai pas, chacun ses valeurs. Les clubs que j'ai connus depuis que je vole (à peine plus de 55 ans) font partie de ceux où le "petit noyau de ceux qui se donnent la peine de s'investir et s'intéresser" (nous sommes d'accord là-dessus) ne profite de rien de plus que les autres membres, si l'on excepte le temps passé et une quantité indéterminée d'€€ dépensés qui au final auraient pu servir à payer quelques hdv sans rien faire.
Pas question de s'en plaindre, tant qu'on ne vient pas - en plus - demander d'entrer dans une logique incompatible avec l'éthique du bénévolat (la mienne entre autres). Appelez cela comme vous voulez, mais c'est le choix de chacun. Ne vous étonnez pas si un jour les bénévoles vous laissent vous demm....r seuls.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13571
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Manu le Mercredi 21 Novembre 2018 15:55

"sur des heures de vol qui n’auraient pas eu lieu sans Wingly ....".
C'est bien affirmatif ça... On peut savoir comment ils en sont arrivés à cette conclusion ? Ils ont interrogé chaque pilote qui leur a certifié que sans Wingly il ne serait pas allé voler quand même ?

On nous a répété que le principe du coavionnage c'était de faire profiter les places libres à autrui moyennant participation aux frais du vol, pas que c'était d'organiser des vols payants spécifiques.

M'enfin c'que j'en dis (Jeff, je t'envoie le chèque pour les royalties dès ce soir).

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8332
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], Leon Robin, nowak, Rotule, Tontonlyco et 26 invités