Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Continental IO 360 et fin de la 100LL

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede gma le Mardi 18 Mai 2021 18:27

Max8992 a écrit:C'est exactement ce que dit Bertorelli : les solutions techniques existent, plus ou moins efficaces mais les utilisateurs n'en veulent pas et il liste les raisons (selon lui). Quant à ton bio carburant, Bolsonaro fait tout ce qu'il peut pour le décrédibiliser durablement dans l'esprit du vulgus pecum...


Les utilisateurs ne sont pas toujours techniciens, ils commencent souvent par chercher un argument technique pour... Ou contre, avec derrière une raison budgétaire (exclus ceux qui vont directement à la raison budgétaire).

Depuis le début du moteur à combustion interne et cycle alternatif, l'alcool est le carburant économiquement valable... Il est la réponse économique pour beaucoup. Son inconvénient, c'est qu'il n'est pas une bonne réponse politique, surtout si on souhaite construire une taxation abusive sur les énergies pour financer autre chose.
Techniquement, il a des inconvénients, à commencer par son indice d'octane trop élevé pour notre maîtrise actuelle de l'allumage commandé (qui limite encore à trop bas les taux de compression) et de la métallurgie. Si on exploite en cycle diesel, l'indice d'octane est un peu faible, on peu avantageusement le mélanger à l'eau, mais c'est l'additif de mixion eau-alcool qui est alors économiquement "plombant".
Encore techniquement, selon que votre moteur est a allumage commandé ou par compression, les résidus de combustion, forcément imparfaite, sont soit des dioxydes, soit des suies, c'est à dire des composés que les carburants à base de pétrole produisent aussi et pour lesquels il existe déjà des solutions techniques de filtration ou de catalyse... Il n'y a donc rien à développer en plus.

Il existe une frange de l'industrie aéronautique qui ne veut pas avancer, au prétexte que le marché est relativement confidentiel et en tout cas pas capable de permettre un amortissement dans un délai raisonnable des coûts de recherche et de développement. C'est bien entendu un argument bidon, surtout si on ferme les yeux sur la technique et sur l'histoire.

Bidon car il n'y a pas si longtemps, des motoristes étaient tout à fait en mesure de construire des multicylindres à taux 9,5, 10 voir 11, avec des vitesses linéaires de pistons à 9 m/s, capables de fournir 85 cv / litre de cylindrée et utilisant du 130 d'indice d'octane... Soit un peu mieux que l'actuel rotax 912, mais avec 70 ans d'avance. Par exemple, je rappelle ici que le moteur Bristol "Herculès" né en 1938 est un 14 cylindres en double étoile plus petit en maitre couple qu'un TSIO 540, qu'il fournit dans sa version 759 de 1951 2100 cv au décollage, pèse moins de 950 Kg tout équipé et consomme 335 gr/cv/h de carburant (correction du 18/05 à 20:09 : 261 gr/cv/h)... TBO 2275 hrs... Il est compatible E100 sans aucune transformation.
La technologie existe donc, c'est l'effet d'échelle et l'optimisation des coûts qu'il faut travailler, il n'y a pas de recherche à mener, c'est juste de l'industrialisation d'un produit.
Donc sauf à se voiler la face ou a faire exprès d'oublier de regarder en arrière, il n'y a aucune excuses chez nos décideurs actuels, à moins que le motif de rejet soit tout, sauf technique.
Une chose est certaine, tous les moteurs Lycoming, Continental ou autres peuvent tourner à autre chose que l'essence plombée d'aviation type avgas... Même si tous les avions ne sont pas capable d'utiliser autre chose que le carburant distillat de pétrole deshydraté.
Dernière édition par gma le Mardi 18 Mai 2021 20:09, édité 1 fois.
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3605
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Delépine le Mardi 18 Mai 2021 18:32

gma a écrit:l'additif de mixion


Du bleu de méthylène ? Le résultat est rigolo.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7074
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Manu le Mardi 18 Mai 2021 19:45

gma a écrit:
Max8992 a écrit:consomme 335 gr/cv/h de carburant....

Soit plus du double d'un Lyco, et encore plus comparé à un Rotax. On les sent bien les 70 ans d'avance...

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9148
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede gma le Mardi 18 Mai 2021 20:07

Manu a écrit:
gma a écrit:
Max8992 a écrit:consomme 335 gr/cv/h de carburant....

Soit plus du double d'un Lyco, et encore plus comparé à un Rotax. On les sent bien les 70 ans d'avance...

Manu


Correction Manu, c'est 261 gr/cv/hr, (0.43 lb/hp/h)... Mais c'est pas ce type de correction que vous savez faire.

Le 912 que vous citez c'est 260 gr/cv/h...
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3605
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede gma le Mardi 18 Mai 2021 20:23

Delépine a écrit:
gma a écrit:l'additif de mixion


Du bleu de méthylène ? Le résultat est rigolo.


Pas pour le porte monnaie.

Pour les utilisateurs de SP 95, 98 ou E85/100 volant en altitude, il y a un dispersant assez efficace :

https://bardahl.lv/wp-content/uploads/2 ... emover.pdf
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3605
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Delépine le Mardi 18 Mai 2021 20:44

La réalité dépasse la miction !
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7074
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Philippe Warter le Mardi 18 Mai 2021 21:05

aviateur bourbonnais a écrit:
Philippe Warter a écrit:Et pour finir, j'ai essayé l'E85. Progressivement. D'abord 5 l d'E85 et 5 l de SP95. Ce qui doit faire E45!!! Un peu plus de 50% d'essence de pétrole quoi..........

Non, E90




Je ne crois pas.

(85 + 5 ) / 2 = 45.

J'ai une pompe E85 à 3 km de chez moi, 75 cts le litre aujourd'hui.

Et une pompe GPL à côté, 78 cts le litre.

Mais j'habite en région parisienne. Forcément, il y a plus de choix. Et de concurrence. 3 stations en moins d'un kilomètre.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 14311
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede gma le Mercredi 19 Mai 2021 06:19

Delépine a écrit:La réalité dépasse la miction !


Ne pas confondre miction et mixion... Image
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3605
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Delépine le Mercredi 19 Mai 2021 10:42

Je suppose que mixion est un anglicisme puisqu'un Larousse de 1870 ne connaît que mixtion, avec un sens d'ailleurs identique.
Ou bien mixion est un anglicisme au second degré comme seul sait les faire le français : imaginer un mot d'apparence anglaise dérivé d'autres mots anglais (exemple usuel : tennisman, si j'en crois Etiemble).
Luc Lion qui est polyglotte doit savoir ça.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7074
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Delépine le Mercredi 19 Mai 2021 10:48

Vérifié : il y a de la E85 à Guéret à 0,775 euros à la station Avia.
Avia, c'est bon pour l'aviation ?
Qu'est-ce que ça va faire si j'en mêle à la 98 ou 95 (je ne me souviens jamais de ce qu'il y a à ma pompe habituelle) dans un VW à carburateur par souci intelligent ou au contraire très mal placé d'économie ? Sans parler des vapeurs benzéniques en moins (deux cas de pompistes atteints rien que dans le cabinet de mon généraliste de campagne).
Et sur ma 125 Honda monocylindre de 2017 à injection ? et sur son quat' à lyseur ? (faute de quat' à plat comme sur mon avionnette).
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7074
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede gma le Mercredi 19 Mai 2021 12:32

Delépine a écrit:Vérifié : il y a de la E85 à Guéret à 0,775 euros à la station Avia.
Avia, c'est bon pour l'aviation ?
Qu'est-ce que ça va faire si j'en mêle à la 98 ou 95 (je ne me souviens jamais de ce qu'il y a à ma pompe habituelle) dans un VW à carburateur par souci intelligent ou au contraire très mal placé d'économie ? Sans parler des vapeurs benzéniques en moins (deux cas de pompistes atteints rien que dans le cabinet de mon généraliste de campagne).
Et sur ma 125 Honda monocylindre de 2017 à injection ? et sur son quat' à lyseur ? (faute de quat' à plat comme sur mon avionnette).


L'E85 à un indice d'octane variable de 100 à 106 (moins fluctuant au passage que la 100 L ou 100 LL avgas).
Le SP 95, d'indice RON 95 soit MON 85 est plus inflammable.
En mélangeant les deux, tu augmentes le pouvoir antidétonant. Les modifications à faire sur ton moteur c'est le réglage d'avance à l'allumage (si tu as un allumage électronique, il existe des boitiers fuel flex tout fait) et également une adaptation de l'indice de température des bougies.
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3605
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede FbS le Mercredi 19 Mai 2021 14:13

Le rapport stochiometrique de l'alcool n'est pas le meme que celui de l'essence : 1:10 au lieu de 1:15, donc il faut aussi revoir la richesse (et pour faire plus riche que plein riche, c'est donc un changement de gicleur). Sachant que sur un mélange, ca varie (d'ou les boitiers electroniques flex fuel qui mesurent en temps réel la proportion, et adaptent la richesse en consequence)
FbS
 
Messages: 4241
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Delépine le Mercredi 19 Mai 2021 15:36

Les matières non métalliques sur le chemin du carburant sont le joint de sortie du réservoir, la durit, le filtre à essence en plastique et papier, et le joint de cuve du carburateur.
L'alcool est peu volatil ; le démarrage manuel serait galère ?
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7074
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede Philippe Warter le Mercredi 19 Mai 2021 16:29

Sur ta moto à injection récente, tu ne devrais pas avoir de pb.

Normalement, elle possède une sonde lambda. Probablement 2, une avant le catalyseur, une après. Facile à voir sur le pot. Qui mesure l'oxygène résiduel de la combustion, et renvoie l'info au calculateur d'injection.
Avec un carbu, le réglage permet un rapport essence/air de 1 à 15 (en fait un peu moins).

Par contre avec une injection électronique, si le calculateur d'injection est bien foutu (et on peu faire confiance aux Japonais), il envoie la bonne quantité de carburant pour optimiser le mélange brûlé, et donc l'oxygène résiduel.
Le seul risque, c'est que le calculateur soit "bridé" (je sais elle est facile), et que le ratio ne puisse descendre sous 13 ou 12 par exemple.
Tu le sauras facilement, en effectuant toi-même le mélange SP95/E85. D'abord 50/50, en toute logique ton rapport sera de 12,5. Tu testes sur un plein.
Si ça marche bien, tu augmentes progressivement la proportion d'E85.

Sur un moteur à carbu (ton VW par exemple), c'est nettement plus chiant.

Et autre avantage avec ta moto récente, tu sais que tout ce qui est en contact avec l'essence (durits, joints) est adapté pour supporter l'éthanol.

A noter : les véhicules récents disposent calculateurs permettant d'avoir des mélanges pauvres (jusqu'à 1:18), pour consommer moins, et passer les contrôles antipollution.
C'est assez anti-mécanique, mais tant que ça marche, et que les moteurs ne cassent pas, on s'en fout.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 14311
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Continental IO 360 et fin de la 100LL

Messagede FbS le Mercredi 19 Mai 2021 16:33

D'autant que l'indice d'octane très élevé de l'alcool réduit le risque de détonation en mélange pauvre....Mais par contre, tu perds de la puissance

Pour les avions c'est plus problématique : les réservoirs, les tuyaux, tout est en aluminium. Et l'eau contenu dans l'alcool va leur permettre de corroder, ce qui n'arrivait pas avec l'essence...
FbS
 
Messages: 4241
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: mikehoteldelta, Philou et 42 invités