Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Voler quand même...

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Voler quand même...

Messagede bugsbunny le Jeudi 1 Juillet 2010 09:21

Paru dans les "Dernières Nouvelles d'Alsace" du 1er juillet 2010

Pilotage en aveugle


A 35 ans, Olivier Koebel se lance dans une aventure unique : passer son brevet de pilote d'avion. Atteint d'une cécité qui l'empêche de conduire une voiture, il prend pourtant ses premières leçons de pilotage à l'aérodrome de Haguenau.

Image
Olivier Koebel lors de son premier vol

Rares sont les malvoyants à piloter un avion. A Saint-Dié ou dans la région parisienne, quelques-uns en font l'expérience, mais ils restent peu nombreux dans l'Hexagone à relever le défi. En Alsace, c'est à l'aérodrome de Haguenau que les instructeurs ont accueilli Olivier Koebel, un peu par hasard.

« Voler, je ne savais pas que c'était possible »

« C'est en discutant avec un de mes patients que je me suis rendu compte que c'était possible », se rappelle Olivier qui exerce la profession de kinésithérapeute-ostéopathe à Hoenheim. Venu se faire masser, Alain Pauli, membre du comité de l'aéro-club de Haguenau, s'est renseigné sur la faisabilité, avant de conclure que malgré une législation aéronautique sévère, les malvoyants n'étaient pas exclus du cockpit d'un avion de tourisme.  La question a été débattue en comité avec le chef pilote de l'aéro-club de Haguenau et Marc Degermann a accepté « d'être les yeux » d'Olivier Koebel. La formation pouvait débuter. « Pour l'aéro-club, c'est un challenge et une responsabilité, mais c'est aussi un bonheur que de pouvoir partager notre passion, d'autant qu'Olivier est doué. On va le suivre dans cette aventure », explique Thierry Vellard, président de l'aéro-club.  D'autant que l'apprenti pilote fait preuve de réelles capacités : « Dès la première fois, il a piloté au feeling comme quelqu'un qui a déjà de l'expérience », remarquent les pilotes de l'aéro-club, stupéfaits.  Avec un vingtième seulement à l'œil gauche, Olivier ne voit pourtant pas grand chose. Tout juste dinstingue-t-il l'horizon par très beau temps. Quant aux instruments de bord, ils doivent être lus par une tierce personne, son instructeur pour l'instant.  « Voler, je ne savais pas que c'était possible, moi qui ai toujours été attiré par les sports mécaniques sur route, sans jamais pouvoir les pratiquer, s'enthousiasme Olivier. Désormais, mon objectif est de passer le brevet de pilote afin de pouvoir voler avec un instructeur ! ».  A l'aéro-club, on pense déjà équiper un appareil d'instruments de bord à synthèse vocale. Une manière pour Olivier d'accéder le plus possible aux informations indispensables pour se repérer dans les trois dimensions. « C'est une belle histoire qui commence et qui prouve que malgré un handicap, certaines choses restent possibles », résume Olivier Koebel.

Hervé Keller

Aéro-club de Haguenau : Tél: 03 88 93 88 59 http://www.aeroclub-haguenau.com
What's up, doc ? Image
Avatar de l'utilisateur
bugsbunny
 
Messages: 1458
Inscription: Mercredi 5 Décembre 2007 20:11

Re: Voler quand même...

Messagede PatG le Jeudi 1 Juillet 2010 12:24

L'article est un peu inexact.
On ne peut pas passer sa licence si on n'est pas apte médicalement.

Je trouve d'ailleurs qu'on n'encourage pas assez les "inaptes" à voler.
Même si bien sûr ils ne seront jamais lâchés, le plaisir et les sensations du vol sont bien là.
Trop d'aéroclubs demandent d'abord un certificat médical avant inscription.
Il y aurait peut-être là matière à améliorer la fréquentation des clubs, non?
Avatar de l'utilisateur
PatG
 
Messages: 2759
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:00
Localisation: Rennes au sol, Avranches en vol :-)
Aérodrome: LFRW
Activité/licences: PPL(A) TW

Re: Voler quand même...

Messagede alphalima le Jeudi 1 Juillet 2010 13:17

Toujours aussi admirative des volontés et caractères de force des personnes dites "handicapés-de-quelque-chose"!

Je croise donc les doigts pour Olivier et passerai le "voir" un de ces jours à LFSH....Image
Si tu penses que tous sont contre toi, souviens toi que c'est contre le vent que l'avion prend son envol!
Avatar de l'utilisateur
alphalima
 
Messages: 10035
Inscription: Mercredi 22 Octobre 2008 19:00
Localisation: dans un petit pays
Aérodrome: sur un grand aéroport
Activité/licences: e.a. pilote d'avion cavokienne

Re: Voler quand même...

Messagede bugsbunny le Jeudi 1 Juillet 2010 13:55

PatG a écrit:On ne peut pas passer sa licence si on n'est pas apte médicalement.


Il n'existe pas d'aptitudes avec conditions particulières ?
What's up, doc ? Image
Avatar de l'utilisateur
bugsbunny
 
Messages: 1458
Inscription: Mercredi 5 Décembre 2007 20:11

Re: Voler quand même...

Messagede bambulle le Jeudi 1 Juillet 2010 22:57

Bonsoir à tous,

Chaque cas est, certes, unique mais quand je pense que j'ai été déclaré purement et simplement inapte classe 2 ce mois ci alors que je suis astigmate hypermétrope corrigé à 10/10ème (vision binoculaire), 7/10 (oeil gauche seul) et 10/10ème (oeil droit seul), je me dis que les temps sont un peu difficiles, en tous cas pour les déficients visuels...

Donc pour le PPL, c'est cuit et c'est d'autant plus dur que selon mon FI, j'étais pas loin d'être lâché.

Lorsque j'ai appris cette mauvais nouvelle, j'ai écrit à mon FI en lui expliquant que l'important pour moi, c'était de continuer à voler et de poursuivre ma formation comme si j'étais apte.

C'est clair : je n'aurai peut-être jamais l'occasion d'être lâché (je dis peut-être parce qu'apparemment, je rentre dans les critères ophtalmo d'aptitude pour un PPL américain et il n'est pas impossible que j'aille le passer là-bas) et je ne pourrai jamais embarquer ma petite famille (sauf à les embarquer sur un aéronef immatriculé en N... Aberrant...) mais au fond, l'important, c'est de pouvoir voler.
bambulle
 
Messages: 11
Inscription: Vendredi 7 Août 2009 12:03

Re: Voler quand même...

Messagede denis r-e le Vendredi 2 Juillet 2010 06:20

bambulle a écrit:Bonsoir à tous,

Chaque cas est, certes, unique mais quand je pense que j'ai été déclaré purement et simplement inapte classe 2 ce mois ci alors que je suis astigmate hypermétrope corrigé à 10/10ème (vision binoculaire), 7/10 (oeil gauche seul) et 10/10ème (oeil droit seul), je me dis que les temps sont un peu difficiles, en tous cas pour les déficients visuels...

Donc pour le PPL, c'est cuit et c'est d'autant plus dur que selon mon FI, j'étais pas loin d'être lâché.

Lorsque j'ai appris cette mauvais nouvelle, j'ai écrit à mon FI en lui expliquant que l'important pour moi, c'était de continuer à voler et de poursuivre ma formation comme si j'étais apte.

C'est clair : je n'aurai peut-être jamais l'occasion d'être lâché (je dis peut-être parce qu'apparemment, je rentre dans les critères ophtalmo d'aptitude pour un PPL américain et il n'est pas impossible que j'aille le passer là-bas) et je ne pourrai jamais embarquer ma petite famille (sauf à les embarquer sur un aéronef immatriculé en N... Aberrant...) mais au fond, l'important, c'est de pouvoir voler.



As tu pensé à déposer un recours ?
Denis
Image
denis r-e
 
Messages: 4758
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:13
Aérodrome: LFGS

Re: Voler quand même...

Messagede bambulle le Vendredi 2 Juillet 2010 10:46

J'y pense mais en termes de recours, j'ai pas grand chose à part le recours pour excès de pouvoir.

Quant au fondement, je ne vois pas. La décision n'est pas motivée mais selon la jurisprudence du Conseil d'Etat, elle n'a pas à l'être.

En fait, je ne sais pas trop comment je vais gérer cela.

Contacter le CEPMPN pour refaire des exams et prendre leur avis puis, selon ce qu'ils disent, redéposer un dossier au CMAC ?

Je ne sais pas si c'est possible. Il faut que je contacte le CMAC pour avoir des précisions.

Oula on s'éloigne du sujet initial.... Peut-être devrai-je créer un new topic...
bambulle
 
Messages: 11
Inscription: Vendredi 7 Août 2009 12:03

Re: Voler quand même...

Messagede Leon Robin le Vendredi 2 Juillet 2010 11:01

bambulle a écrit:J'y pense mais en termes de recours, j'ai pas grand chose à part le recours pour excès de pouvoir...............

Est-ce une décision du médecin, ou du CMAC ? Si c'est seulement le médecin, la première voie de recours est la demande de dérogation (ou d''examen du cas) auprès du CMAC.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14125
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Voler quand même...

Messagede bambulle le Vendredi 2 Juillet 2010 11:26

Leon Robin a écrit:
bambulle a écrit:J'y pense mais en termes de recours, j'ai pas grand chose à part le recours pour excès de pouvoir...............

Est-ce une décision du médecin, ou du CMAC ? Si c'est seulement le médecin, la première voie de recours est la demande de dérogation (ou d''examen du cas) auprès du CMAC.


non non c'est bien le CMAC qui m'a arraché le coeur Image
bambulle
 
Messages: 11
Inscription: Vendredi 7 Août 2009 12:03

Re: Voler quand même...

Messagede Jaures le Vendredi 2 Juillet 2010 11:51

Bonjour à tous!

        Nouveau ?  Heuu ..... oui et non. Je survol ce forum depuis bien longtemps ( Mais en mode silence radio Image). Au passage très bonne ambiance.....  J'ai voulu écrire quelques mots,  car j'ai véçu une histoire semblable à la tienne "bambule".

        Première visite (2005) chez un medecin aéro, aucun problème médical outre les yeux.  OD:10/10   OG:5/10  (le tout corrigé biensur). Réponse direct : "Vous êtes jeune oublié l'aviation penser à autre chose ...." Gloups Image . Moral en rase motte je laisse donc tomber.

       Deuxieme visite  (2008) à clamart (*)  et dossier envoyé au CMAC. je reçoit une réponse négative. Pas même mon deuxième medecin  aéro n'a compris pourquoi . En l'espace d'une minute j'ai eu littéralement l'impression qu'on venait de me couper les ailes pour de bon ..... ca fait bizarre Image.  Conclusion la dérogation du CMAC c'est à la tête du client.

       Je remu donc ciel et terre, comme toi j'appel mon instructeur qui me dit de regarder du coté des ULM il ya pas mal de choses intéressantes. Et là ERREKA je voles. Sur des machines sympa, certes pas comparable à un PA28 ou un DR400 mais le plaisir de voler est le même. C'est une autre façon de voler.

       Alors si tu veux pas perdre ton temps, fait comme moi. Et de mémoire j'ai beaucoup aimé le message de "Hérétic" (Ah oui lui quand il se lache il est royal !!!! un peu comme Alpha Lima Lolll) il ya deux semaine en faite que je cite:  

"Tu peux aussi faire de l'ULM multi-axe.

On y accepte les borgnes, les aveugles, les manchots, les culs de jatte, les gays et lesbiennes, et même les lépreux, cancéreux ou séropositifs. Et même les mecs qui viennent de l'avion... c'est te dire. Suffit d'être passionné.

Tu n'y voleras pas de nuit (mais t'as pas autre chose à faire la nuit?), et pas aux instruments (t'es pas un génie tigré, donc tu piloteras avec tes fesses).

Ton brevet te coutera que 2000 € environ face aux 8000 du PPL, et tu pourras ensuite en disposer à ta guise à longueur de vie, sans t'emmerder avec les histoires à la Dallas des aéroclub à la française, des oukases des toubibs aéros escrocs, des heures de paperasse pour la minute de vol.

Les 3/4 des ULM sont plus performants que la majorité du parc avion français, qui te ramène aux années 50 si on comparait en matière d'automobile. (mais ne leur dit pas, ils sont fiers d'êtres ringards, et ils auront mille prétextes pour te faire croire qu'ils volent sur des machines ultra-modernes et que y'a pas mieux ma p'tite dame... c'est comme l'armée française de 40)

Pas d'heures à comptabiliser, tu veux aller te vautrer en montagne t'as le droit, tu changes de machine pas besoin qu'un "instructeur"vienne te tenir la queue pour voir si tu sais pisser, etc etc... (tu peux aller ou tu veux quand il y a une réunion de pilotes sans justifier de 200 H de CDB... mouarfff!!!)

Tu vois, tout n'est pas perdu Image "


Et le topic en question est ici : http://www.pilotes-prives.fr/viewtopic.php?f=2&t=8534

Bon courage donc ....

Ps: * Selon le medecin en chef , mon cas est trop simple et que j'aurai la dérogation CMAC  (vol de jour uniquement ) finger in the nose. Elle a déja eu des cas plus complexe que le mien apparement !!! )
Dernière édition par Jaures le Vendredi 2 Juillet 2010 12:32, édité 1 fois.
Jaurès
Jaures
 
Messages: 49
Inscription: Vendredi 2 Juillet 2010 10:59
Localisation: Evry
Aérodrome: LFFQ - LFOX
Activité/licences: ULM

Re: Voler quand même...

Messagede Bob le Vendredi 2 Juillet 2010 12:27

A voir avec ton médecin aéro : on peut parfois les avoir à l'usure (à condition d'être à peu près dans les clous...) !

Un ami, après un problème cardiaque, a re-déposé une demande de dérogation chaque fois qu'il recevait le refus.

Il a eu sa dérogation, dans son cas avec pilote accompagnateur (souvent moi Image), au bout de deux ou trois ans !



Un autre de mes élèves a été lâché en planeur au printemps après plus de 180 h de DC (record mondial ? Image Image), car il a obtenu sa dérogation après plusieurs années, et après plusieurs opérations de la cornée (pour corriger sa forte myopie je crois) !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11539
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Voler quand même...

Messagede alphalima le Vendredi 2 Juillet 2010 12:57

Bonjour Jaures et bienvenue à toi sur ce forum!Image

Cool qu'il te plaise autant!

A moi aussi, il me plait, le forum....Image
Si tu penses que tous sont contre toi, souviens toi que c'est contre le vent que l'avion prend son envol!
Avatar de l'utilisateur
alphalima
 
Messages: 10035
Inscription: Mercredi 22 Octobre 2008 19:00
Localisation: dans un petit pays
Aérodrome: sur un grand aéroport
Activité/licences: e.a. pilote d'avion cavokienne

Re: Voler quand même...

Messagede Jaures le Vendredi 2 Juillet 2010 13:37

Merci AL !
Jaurès
Jaures
 
Messages: 49
Inscription: Vendredi 2 Juillet 2010 10:59
Localisation: Evry
Aérodrome: LFFQ - LFOX
Activité/licences: ULM

Re: Voler quand même...

Messagede bambulle le Vendredi 2 Juillet 2010 13:54

J'ai aussi pensé à l'ULM. Pourquoi pas mais je vais toutefois prendre conseil sur l'opportunité de déposer un nouveau dossier auprès du CMAC.

J'envisage donc de prendre RV auprès d'un CPEMPN et on verra bien ce qu'il en ressort.

Merci à tous pour vos conseils et encouragements.

Au fait, petite présentation:

Je suis un vieux trentenaire mais encore loin des quadras qui aime voler sur tout ce qui se sustente et qui adore flâner sur les plate-formes de la région parisienne avec sa descendance quand il n'est pas à bord.

Outre l'avion j'ai quelques heures de vol en planeur (lointaines) et en hélico (plus récentes celles-ci).

Voili voilou....
bambulle
 
Messages: 11
Inscription: Vendredi 7 Août 2009 12:03

Re: Voler quand même...

Messagede Leon Robin le Vendredi 2 Juillet 2010 16:08

La FFA devrait pouvoir t'aider (au moins par l'intermédiaire de ton club). Il est bon de savoir que le C.A de la FFA comporte au moins un médecin aéro, qui représente la FFA au CMAC. Ne néglige pas cette voie.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14125
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: andre44, Carrier, Erwan, Google [Bot], JMi, miky, phlardinois, saratoga2 et 23 invités