Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Curiosité : les points de report IFR

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Curiosité : les points de report IFR

Messagede Macintosh le Vendredi 29 Mai 2009 16:58

Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, la consultation des cartes aéronautiques a
toujours été une source d’inspiration et plus particulièrement la lecture des noms des
intersections et autres points de report IFR, qu’ils soient situés dans notre hexagone ou partout
ailleurs dans le monde. Je parcours les routiers aéronautiques (Jeppesen en publie d’ailleurs
un excellent utilisé par nombre de pilotes de ligne) comme d’autres feuillettent les cartes
Michelin.
Il m’arrive de sourire à la vision des noms de certains points de report et il m’arrive aussi plus
souvent qu’à l’habitude de m’inventer des histoires à leur sujet, la plupart d’entre eux ayant
des appellations évocatrices. Au fur et à mesure de mes voyages par procuration, il m’est
apparu qu’un certain nombre de tendances pouvait se dessiner au sein des dénominations
utilisées par les différents états pour caractériser leurs points de compte-rendu, et c’est le sujet
que nous aborderons aujourd’hui.
Bien qu’il n’y ait pas de convention mondialement reconnue par tous les pays, la grande
majorité d’entre eux définit ces points à l’aide d’un indicatif à cinq lettres et deux syllabes (la
navigation aérienne a d’ailleurs fait entre autres émules le Réseau Express Régional d’Ile de
France, qui utilise le même principe pour baptiser ses rames de train).
Dans la catégorie mauvais élèves qui ne respectent pas la règle précitée, la palme semble
revenir à l’Islande, qui n’utilise que des indicatifs à quatre lettres; ils ne se sont d’ailleurs pas
foulés et ont repris tout simplement les lettres de l’alphabet aéronautique dotées de quatre
caractères (ECHO, GOLF, KILO…) !
Ils se disputent le rôle de vilain petit canard avec l’ex URSS qui utilise des indicatifs allant de
4 à 11 lettres (bonjour le temps perdu pour sélectionner le WPT dans la base de données du
GPS, à condition d’ailleurs qu’il accepte autant de caractères). On peut ainsi trouver parmi
leurs points à 4 lettres un point VODY, un point SUKHUMI parmi ceux à 7 lettres et un
point MINERALNYVE à 11 lettres. En revanche, pas de point nommé SOVKOZ ou
KOLKOZ, bizarre vous ne trouvez pas ? En contrepartie, le culte des grands hommes vous
fera découvrir chez eux un VOR nommé GAGARIN, alors que LENIN ou STALIN sont
curieusement passés sous silence.
La Nouvelle-Zélande et le Japon ont également l’habitude de donner des indicatifs autres qu’à
5 lettres, trois semblant être un chiffre assez fréquent (ex : AKA, ASA, ABH ou BTH…).
Cela se comprend pour la Nouvelle-Zélande qui possède relativement peu de VOR qui ne
risquent pas d’entrer en concurrence avec un quelconque point de compte-rendu (et aussi
parce que la fameuse danse des rugbymen néo-zélandais s’appelle justement le aka), mais se
comprend moins pour le Japon doté d’une vaste infrastructure radioélectrique.
L'état français, bon élève, continue à faire travailler la géographie à ses pilotes après leur mise
en ligne, et la plupart des points de report se réfèrent au nom de la localité qu'ils avoisinent ou
à une particularité géographique de la région: si vous allez par exemple de Pau à Biarritz en
IFR, vous survolerez ORTEZ puis SAUVET (pour Sauveterre de Béarn et non le VOR SAU)
et enfin BIDAC (pour Bidache). En partance vers l'Est, vous sortirez par AUCHE et pour
traverser les Pyrénées, vous avez le choix entre ASPET (même pas besoin de trafiquer le nom
du patelin), PERDU (pour le Monte Perdido, attention de ne pas vous y égarer) ou ANETO.
Verticale AFRIC, vous n'avez pas changé de continent, vous êtes juste à proximité de Saint-
Affrique. Le point RHONE est quant à lui localisé à son delta; on peut s'en étonner car vu la longueur
du fleuve, ça ne renseigne pas vraiment un équipage étranger quant à sa position (il en serait
d'ailleurs de même pour des points dénommés SEINE ou LOIRE).
Pour traverser la Manche, vous pourrez éventuellement survoler le mémorial Nungesser et
Coli à ETRAT (Etretat) ou tout simplement passer par VEULE (pour Veule les Roses).
Un petit coup d’aile en plus et vous débarquerez en Angleterre (à moins que ça ne se soit fait
dans l’autre sens, je ne me rappelle plus) où nos voisins grand-bretons , dans le style
localisation de type géographique, ne font pas mieux que nous et restent dans les généralités
telles CLIFF (ça n’engage pas trop vu que les côtes anglaises sont bourrées de falaises !) ou
SANDY (si vous voyez du sable en dessous, c’est bon ! Non, en fait, c’est tout simplement le
diminutif de la ville de Sandgate). Il y a même, toujours dans le Channel, un point baptisé
KONAN, juste pour nous rappeler que dans le passé, ils ont été envahis par des barbares
venus du Nord.
Beaucoup plus loin à l’Est de notre planète se trouve le point AFGAN (des fois que les
pilotes ne sachent pas quels pays ils sont en train de survoler, surtout qu’en plus il est situé à
la frontière de l’Ouzbekistan et du Tadjekistan, à moins que ce ne soit celles de l’Azerbaïdjan
et du Turkmenistan !). Ce point vous ouvrira les portes de l’Orient et de ses appellations
parfois incompréhensibles et imprononçables par le commun des navigants (essayez un peu
de répéter trois fois de suite que vous êtes verticale ABTBD (Pakistan) ou BWGEA
(Australie) !).
Les Etats-Unis ont quant à eux l’habitude de puiser dans le vocabulaire courant pour désigner
leurs « reporting points », et cinq caractères étant parfois restrictif, ils vont jusqu’à utiliser des
mots habituellement composés de six lettres auxquelles ils en ôtent une (généralement dans la
terminaison) afin de respecter la règle dont ils sont eux-mêmes à l’origine, mais cela ne
change rien à la prononciation (ils font d’ailleurs de même avec le langage texto sur leurs
téléphones portables). Ainsi, PEPPR continuera à se prononcer pepper (poivre), BULLT
bullit (balle de fusil) et OYSTR huître, pardon oyster !
Une catégorie de points fréquemment rencontrée est celle que je qualifierai de publicitaire, et
où les compagnies pétrolières occupent une place de choix (peut-être dans l’espoir que le
kérosène soit vendu moins cher en contrepartie) avec EXXON en Australie, MOBIL à
Taiwan ou SHELL aux Etats-Unis. Plus près de chez nous, nous avons le point ANTAR en
Méditerranée. ELF, quant à lui, n’a même pas les honneurs d’un VOR alors que BP possède
une balise moyenne fréquence à son nom à Bangui (Rép. Centrafricaine). Si vous souhaitez
vous approvisionner en SUPER (Taïwan) auprès d’un fournisseur générique, choisissez
plutôt les environs de KARBU (Corée du Sud).
Dans un autre registre mais toujours dans la publicité, ROLEX s’est exporté hors de son pays
d’origine puisqu’il est situé sur le territoire français entre Luxeuil et Rollampont. Dans la
même région et pour les malades, il tombe une pluie de pastilles au point VALDA (certains
ingénieurs de la navigation aérienne devaient sûrement avoir des extinctions de voix !).
Certains points de report ont la double casquette publicitaire / alimentaire, comme OLIDA
par exemple, situé en Grèce ; et puisqu’on aborde le domaine gastronomique, les équipages
désireux de se sustenter n’auront que l’embarras du choix pour la composition de leur FPL
MENU : Jambon à AOSTA (Italie) ou BACON à Taiwan (qui a dit que les anglais avaient
l’esprit colonialiste ?), ils pourront ensuite survoler KEBAB en Australie et terminer par une
PEACH au Japon pour faire passer le goût du SAMOS avalé en passant la Thaïlande. Et ne
parlons pas des équipages qui pourront déguster des crevettes verticale GAMBA (Cap Vert)
ou PRAWN (Hong-Kong).
Et puisqu’une boisson est aussi la bienvenue et que l’apéritif est proscrit dans les cockpits, on
ne trouvera nulle part de point de ravitaillement nommé PERNO ou RICAR. Cela ne vous
empêchera pas de trouver un BAR en Nouvelle Guinée et de l’ALCOL ou du PINAR en
Espagne, du PORTO en Tunisie, du BANGA au Burkina-Faso ou de la WATER en ex
Yougoslavie (pour de l’ACQUA, c’est plus loin puisqu’il faut aller jusqu’au Japon).
Les survols maritimes pour leur part sont propices aux trouvailles écologiques, la France
n’étant d’ailleurs pas en reste avec les points OMARD et MERLU pour le transit vers la
Corse. Je suppose que ces dénominations sont censées faciliter le travail des contrôleurs qui
gèrent à la fois des étendues terrestres et maritimes, en leur permettant d’emblée de situer le
secteur de survol. En méditerranée, on trouve également les points MOUET (gare aux
ingestions de zozios dans les réacteurs), SILUR et BALEN ; en revanche, mieux vaut, entre
les Baléares et la Sardaigne, ne pas avoir à amerrir aux alentours du point REKIN, à moins
d’être un équipage militaire équipé de répulsif.
Toujours dans le domaine animal, les routiers sont un véritable zoo volant hébergeant par
exemple un KOALA (Japon), un EAGLE (Australie) ou un TIGER (Grande-Bretagne).
Pour les plus jeunes, on trouvera BAMBI en Grèce et PLUTO en Australie.
Envie de musique, pas de problème et votre cockpit se transformera aisément en salle de
concert au dessus de BIBOP (France), à moins que vous ne préfériez écouter un MAMBO
(Japon) au son d’un SITAR d’Arabie Saoudite ou d’un BANJO sorti tout droit du BAYOU
(tous deux au Japon).
Il est également des points d’usage particulier : si votre avion est assez rapide, vous serez
certainement autorisé à vous reporter verticale VELOX (Chypre) et tout sera alors BONAR
(aussi en méditerranée), à moins que lors du survol de BASTA (Italie), vous n’ayez été obligé
de faire demi-tour vers TONUS (France) afin de reprendre des forces. Le point PECHU est
réservé aux équipages en forme et EXACT à ceux qui respectent leur slot à la seconde. Quant
à KARMA (au large de Tunis), il est recommandé aux amateurs de religion (je ne savais
d’ailleurs pas qu’il existait des musulmans hindouistes).
Vous désirez offrir des fleurs, no souci, il suffit de faire un détour par TULIP (gagné, ce point
est bien aux Pays-Bas) après avoir opté pour la couleur ROUGE (Japon), BLACK
(Australie) ou SEPIA (Tunisie).
En tant que CDB, vous n’aurez que l’embarras du choix si vous cherchez désespérément un
prénom pour un bébé né en cabine lors d’un vol sous votre commandement ; si vous êtes à
proximité des côtes anglaises, vous pouvez opter pour KATHY, ou alors pour JULIA si vous
survolez l’espace aérien roumain. NORAH (Hongrie) et DIANA (Etats-Unis) sont également
des choix tendance depuis l’avènement de la chanteuse Norah Jones ou le décès accidentel de
Lady Di. Pour un garçon, ROCCO n’étant pas disponible, vous pourrez toujours vous rabattre
sur ERWAN (à mi-chemin entre la Bretagne et Les Asturias), encore qu’il s’agit peut-être du
lieu de naufrage d’un malheureux marin.
Pour terminer ce tour du monde rapide des points de report que vous pourrez compléter à
votre guise, n’oubliez pas de passer à BANCO (Suisse) où ça banque illico ! Mais ne perdez
pas de vue qu’il est des points au dessus desquels il vaut mieux ne jamais passer, tels BUFFY
et ses innombrables vampires ainsi que JUDAS où votre matériel risque de vous trahir ( tous
deux aux Etats-Unis). Et ne vous dites pas que de tels points n’existent pas chez nous, car
verticale GUIGN (au sud de Rennes), vous pourriez bien finir dans la poisse !
En cas d’erreur de page dans votre plan de vol à destination de RECTO (Japon), vous
risquerez peut-être de finir à VERSO ( au nord de Majorque) et si vous vous dirigez vers
WINDY (Corée du Sud), assurez vous que votre dégagement passe bien par SUNNY et non
RAINY (tous deux en Australie) !

Allez, A12C4 et bons vols à tous.
S. MAYJONADE
(AC du Béarn)
Image
Macintosh
 
Messages: 38
Inscription: Vendredi 26 Octobre 2007 00:25

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Leon Robin le Vendredi 29 Mai 2009 17:13

Merci de ce florilège amusant. Quel voyage ! Mais si, au cours de ce périple, un petit creux te tenaille l'estomac, tu pourras toujours te restaurer en choisissant ton menu à la carte autour de la Corse. Tu auras ainsi le choix entre les produits de la mer : MOULE entre Bastia et Elbe, POULP au large de bonifacio, voire TORTU (attention, espèce protégée) dans le golfe de Gênes, ou la savoureuse charcuterie Corse avec LONZU, en route vers Ajaccio.

En cherchant bien, on doit trouver des noms anodins sur place mais capables de déclencher l'hilarité en d'autres lieux. Il doit bien y avoir quelque part un pount KOKU par exemple.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14643
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede ArthurLéo le Vendredi 29 Mai 2009 18:17

Et si l'idée d'etre KOKU ne te sied point... tu peux aussi aller faire un tour du coté du PENDU...
ArthurLéo
 
Messages: 308
Inscription: Vendredi 7 Décembre 2007 20:18
Activité/licences: TT, ULM, Planeur

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Jean Bossy le Vendredi 29 Mai 2009 23:59

Moins bucolique et plus terre à terre

Les indicatifs des points de report sont normalisés par l'OACI.
Le texte français se trouve sur https://www.sia.aviation-civile.gouv.fr/dossier/texteregle/SCA_complet_191208.pdf
Appendice 2
Principes régissant l’établissement et l’identification des points significatifs
Avatar de l'utilisateur
Jean Bossy
 
Messages: 368
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:40
Localisation: 675 Chemin de Roman 13120 Gardanne
Aérodrome: LFMA Aix les Milles

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede toms le Samedi 30 Mai 2009 06:25

Macintosh a écrit:Je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, la consultation des cartes aéronautiques a
toujours été une source d’inspiration et plus particulièrement la lecture des noms des
intersections et autres points de report IFR...


Ca rassure de ne pas être le seul à délirer sur ces noms!
En équipage, ça a toujours été une bonne raison pour bien se marer.
Joli texte!
Image
Avatar de l'utilisateur
toms
 
Messages: 1747
Inscription: Lundi 10 Mars 2008 19:06
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Maubec
Activité/licences: Plus que l'ULM ces dernières années

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede flyjodel le Dimanche 31 Mai 2009 11:08

Macintosh a écrit:Et puisqu’une boisson est aussi la bienvenue et que l’apéritif est proscrit dans les cockpits, on
ne trouvera nulle part de point de ravitaillement nommé PERNO ou RICAR.

C'est très amusant, quelle connaissance !
PERNO existait au départ de Paris vers l'est sur la route PERNO - RINAX - MMD, remplacé par NAPIX - NIPOR et enfin RANUX ou DIKOL.
Lorsqu'à été créé la cinquième SID vers le sud au départ de CDG et Orly (à destination de Bordeaux), il avait été proposé de nommer tous les points RNAV selon les grands crus du sud-ouest, mais l'idée a été rejetée pour une question de bien-pensance politiquement correcte, à moins que ce ne soient le cartel de Beaune qui ait oeuvré dans le lobbying à grande échelle. Les grandes causes trouvent toujours leus défenseurs.
Avatar de l'utilisateur
flyjodel
 
Messages: 2520
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:06

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Leon Robin le Dimanche 31 Mai 2009 12:12

flyjodel a écrit:.....................), il avait été proposé de nommer tous les points RNAV selon les grands crus du sud-ouest, mais l'idée a été rejetée pour une question de bien-pensance politiquement correcte, ......................
Dans le même ordre d'idées, et presque sérieusement, je m'étonne qu'il ne se soit pas trouvé quelque bien-pensant intégriste pour exiger le remplacement de "Whisky" dans l'alphabet OACI
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14643
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Papa-Hotel le Dimanche 31 Mai 2009 12:23

Les points se seraient appelé ESTEF GRAVE POMRO MEDOC (existe avec un K dans le sud est) MARGO PESAC ça m'aurait bien plu !Image
Avatar de l'utilisateur
Papa-Hotel
 
Messages: 3078
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 15:15
Localisation: Région Parisienne
Aérodrome: Le Bourget - Saint Cyr l'Ecole
Activité/licences: Pilote

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede juliettepapa le Dimanche 31 Mai 2009 13:00

Un peu plus tordu;
En syrie ou en Jordanie y a un point près d'Israel qui s'apelle OSAMA.

JP qui vient de remonter dans un DR400.
Sky is the limit.
Avatar de l'utilisateur
juliettepapa
 
Messages: 496
Inscription: Dimanche 9 Décembre 2007 01:11
Localisation: Manama Royaume De Bahrain
Aérodrome: OBBI/LFLR

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede flyjodel le Dimanche 31 Mai 2009 23:29

non loin du point OSAMA doit se trouver l'intersection FEMAL.
Avatar de l'utilisateur
flyjodel
 
Messages: 2520
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:06

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Benoit Fromont le Lundi 1 Juin 2009 13:56

Vers le Danemark, le point ITSUX. Heureusement ça craignait pas trop.
La limite de FIR entre Brest et l'Angleterre, SALCO, ça me fait souvent penser à l'entente cordiale qui ne l'est pas toujours vraiment... Image
Benoit Fromont
 

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Frédéric Caillé le Mardi 2 Juin 2009 07:29

Sur la route entre Gillot (FMEE) et Plaisance (FIMP) le point qui marque le changement de FIR s'appelle SOBAT. En créole ça signifie "se battre" et c'est peut-être une gentille allusion au fait que les cousins / voisins Réunionnais et Mauriciens aiment bien s'envoyer de petites piques.

Le point NANTA n'est pas en Loire Atlantique, mais entre Réunion et Madagascar. I knew I should have turned left at Albuquerque...
Frédéric Caillé
 
Messages: 114
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 07:08

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede outrereve le Jeudi 4 Juin 2009 16:12

Vraiment très sympa ton texte "macintosch"... Comme beaucoup d'entre nous, je me suis toujours amusé de la nomination des points de report.
(pour info il y a un VOR nomé "FRANCE" ........ au Panama....)
En cinq ans pas un mouvement d'humeur, pas une colère, même pas un mot plus haut que l'autre, pis d'un seul coup CRACK la fausse note, la mouche dans le lait....
Avatar de l'utilisateur
outrereve
 
Messages: 428
Inscription: Lundi 28 Avril 2008 23:18
Localisation: Terre
Aérodrome: Monde

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Ficl le Samedi 6 Juin 2009 12:51

flyjodel a écrit:PERNO existait au départ de Paris vers l'est sur la route PERNO - RINAX - MMD


Perno était à l'origine à 51 Nm du VOR CDG (112.15 de mémoire) plus tard remplacé par les deux VOR PGS et CGN.

Ils avaient de l'humour à l'époque à la DGAC!
Ficl
 
Messages: 47
Inscription: Mardi 18 Septembre 2007 22:53

Re: Curiosité : les points de report IFR

Messagede Lucas le Dimanche 24 Novembre 2013 22:20

Ne pas oublier la bonne vieille route TUTAX - DETUN - OBURO entre Genève et Paris!
Lucas
 
Messages: 139
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN / LFLP
Activité/licences: PPL(A) / ULM 3 axes


Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Acrobate, Falcon900, Google [Bot], Matthias, Sam_tt, Stator, vadidou, wilbur et 174 invités