Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Lundi 19 Octobre 2020 10:23

Aviathor a écrit:
teubreu a écrit:Donc si on a pas l'anglais et que le français, il faut la compétence en français pour parler français et on est restreint à parler français qui est "la langue utilisée pendant le vol".


Oui.

Dans le cas présent, ce qui est important est que le pilote a la compétence en langue anglaise et peut effectuer les radiocommunications en Français en France s'il le souhaite, même s'il ne détient pas la compétence linguistique en Français. Et dans mon cas, je peux aller en Suède et parler le Suédois à la radio en vertu de ma qualification en langue anglaise, même en l'absence de qualification linguistique en Suédois.


Là on est d'accord, par contre si j'avais la compétence français uniquement (pas d'anglais), je ne pourrais pas aller parler suédois en Suède.
Ce qui me gêne dans l'article de James est qu'il dit qu'on peut parler anglais en France si on a que le français démontré. Désolé mais dans ce cas on se retrouve dans le cas précédent, l'anglais jouant le rôle du suédois.
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Aviathor le Lundi 19 Octobre 2020 10:53

teubreu a écrit:Là on est d'accord, par contre si j'avais la compétence français uniquement (pas d'anglais), je ne pourrais pas aller parler suédois en Suède.
Ce qui me gêne dans l'article de James est qu'il dit qu'on peut parler anglais en France si on a que le français démontré. Désolé mais dans ce cas on se retrouve dans le cas précédent, l'anglais jouant le rôle du suédois.


Je pense qu'il se réfère à l'arrêté du 27 juin 2000 relatif aux procédures de radiotéléphonie à l’usage de la circulation aérienne générale
2.4. Usage de la langue française
La langue française est, sauf cas particulier (entraînement par exemple) utilisée entre pilote français et contrôleur français.


On note par ailleurs
2.2. Autre langue
Dans des situations où la sécurité peut être compromise, une langue autre que le français et l'anglais peut être utilisée si cette langue permet des communications plus sûres et plus efficaces entre un contrôleur et un pilote.
Aviathor
 
Messages: 3036
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Lundi 19 Octobre 2020 11:12

C'est une lecture possible mais pas la mienne. Tu vois "l'entraînement" comme une condition suffisante pour parler anglais. A mon avis c'est une condition nécessaire, en d'autres termes il faut être en entraînement et avoir préalablement satisfait au FCL.055. Je ne vois pas comment le droit national pourrait shunter un règlement européen.
Le droit français peut ajouter des conditions mais pas s'affranchir des conditions prévues par un règlement européen.
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Aviathor le Lundi 19 Octobre 2020 11:39

teubreu a écrit:C'est une lecture possible mais pas la mienne. Tu vois "l'entraînement" comme une condition suffisante pour parler anglais. A mon avis c'est une condition nécessaire, en d'autres termes il faut être en entraînement et avoir préalablement satisfait au FCL.055. Je ne vois pas comment le droit national pourrait shunter un règlement européen.
Le droit français peut ajouter des conditions mais pas s'affranchir des conditions prévues par un règlement européen.


En fait un règlement national ne peut pas réglementer un domaine qui l'est déjà par un règlement européen sauf si cela est prévu par le règlement européen. Par exemple, pour les vols découverte il est explicitement établi par la réglementation européenne que les autorités nationales peuvent préciser les conditions dans lesquelles des vols découverte peuvent être conduits dans chaque pays. Autre exemple, la France ne peut pas décider de modifier les hauteurs de survol prévues par Part-NCO en décrétant qu'elles auront des codes couleurs sur les cartes IGN, alors que le règlement européen dit explicitement que le mécanisme prévu pour çà sont des zones réglementées.

Le fait que la France permette à leurs pilotes de s'exercer à l'Anglais en France, même sans avoir la qualification linguistique en Anglais, et que les organismes de contrôle doivent accepter cet entrainement, ne me choque pas, et c'est plus conforme à l'interprétation de FCL.055 que j'ai précédemment livrée. Ce qui me choque plus est que la France impose l'utilisation du Français aux pilotes Français sans même définir qui est pilote Français. Est-ce la nationalité du pilote ou l'autorité compétente (qui a délivré la licence) qui détermine si le pilote est Français. Suis-je moi-même Français aux yeux de cet arrêté? Mais là nous sommes vraiment en train de couper les cheveux en quatre.

Parlant d'entrainement à l'Anglais, j'ai l'impression que les contrôleurs des plateformes comme Pontoise, qui ont somme toute peu de trafic anglophone, sont plutôt contents de pratiquer l'Anglais, surtout avec des pilotes qui le maîtrisent.
Aviathor
 
Messages: 3036
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Lundi 19 Octobre 2020 11:43

Aviathor a écrit:Ce qui me choque plus est que la France impose l'utilisation du Français aux pilotes Français sans même définir qui est pilote Français. Est-ce la nationalité du pilote ou l'autorité compétente (qui a délivré la licence) qui détermine si le pilote est Français. Suis-je moi-même Français aux yeux de cet arrêté? Mais là nous sommes vraiment en train de couper les cheveux en quatre.

Oui on est d'accord.
Et en pratique si on essaie de s'entraîner à l'anglais et que ça gêne le contrôleur il repassera en français.
La question est plutôt théorique.
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Emmanuel R. le Lundi 19 Octobre 2020 14:12

Aviathor a écrit:
Emmanuel R. a écrit:Comme j'ai toujours ma licence française même si je vole en Suède, je lui ai recommandé d'envisager un transfert vers une licence française mais l'option de la capacité en français sur la licence suédoise est privilégiée pour l'instant.


Non, il ne faut surtout pas qu'il transfère sa licence en France.

Pourquoi ne pourrait-il pas faire ce que tu as fait, c'est à dire utiliser sa licence suédoise pour voler en France à partir du moment où il détient la compétence linguistique en Anglais? Ne me dis pas que les suédois t'ont imposé une compétence en langue suédoise, quand même?


Ce serait bien l'idéal (qu'il utilise sa licence suédoise pour voler en France en parlant francais) mais quid en cas de contrôle sur un terrain en auto information "French only" ? Il parlera bien aux gendarmes en francais mais aucune mention de compétence linguistique sur sa licence ne pourra en attester ?


La DGAC suédoise s'en fiche de ma licence française et ne me demande aucune compétence linguistique en suédois, certainement parce qu'il n'existe pas de terrains ou la radio est "Swedish only" en Suède.
Avatar de l'utilisateur
Emmanuel R.
 
Messages: 436
Inscription: Mercredi 24 Décembre 2008 13:03
Aérodrome: Trosa/Troslanda (Suède)
Activité/licences: PPL (A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Lundi 19 Octobre 2020 14:20

Emmanuel R. a écrit:Ce serait bien l'idéal (qu'il utilise sa licence suédoise pour voler en France en parlant francais) mais quid en cas de contrôle sur un terrain en auto information "French only" ? Il parlera bien aux gendarmes en francais mais aucune mention de compétence linguistique sur sa licence ne pourra en attester ?


Les explications qu'on a données sont suffisamment claires, relis-les : à partir du moment où on a la compétence linguistique anglais sur sa licence, le FCL.055 ne demande rien d'autre pour pouvoir parler français à la radio.
Etre sur un terrain FR only ne change rien à cela.
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Aviathor le Lundi 19 Octobre 2020 14:29

Emmanuel R. a écrit:Ce serait bien l'idéal (qu'il utilise sa licence suédoise pour voler en France en parlant francais) mais quid en cas de contrôle sur un terrain en auto information "French only" ? Il parlera bien aux gendarmes en francais mais aucune mention de compétence linguistique sur sa licence ne pourra en attester ?

La DGAC suédoise s'en fiche de ma licence française et ne me demande aucune compétence linguistique en suédois, certainement parce qu'il n'existe pas de terrains ou la radio est "Swedish only" en Suède.


La DGAC (Française) et les gendarmes se foutent éperdument des compétences linguistiques en Français tant qu'on a les compétences en Anglais parce qu'aucun texte ne le requiert. Il y a des britanniques ne sachant pas aligner plus de trois mots en Français qui viennent se poser sur des terrains en France qui sont "FR seulement', et à ma connaissance même à eux, personne ne leur a jamais rien dit, sauf peut-être un grincheux du club local.

Cela peut paraître saugrenu, et 95% des gens auxquels on explique ça a la même réaction que toi mais finissent par se rendre à l'évidence.

Et en ce qui te concerne, si tu parles suffisamment couramment le Suédois, légalement rien ne t'empêche de parler Suédois à la radio (tout comme je parle Français à la radio en France - VFR seulement) même en l'absence d'une compétence linguistique en Suédois.
Aviathor
 
Messages: 3036
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede arogues le Lundi 19 Octobre 2020 15:20

Même si je suis d'accord avec vous à la lecture du texte, ne pensez-vous pas quand même que c'est une erreur de rédaction et que le législateur voulait dire que pour parler une certaines langue il fallait une compétence linguistique dans cette langue ?
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2879
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Aviathor le Lundi 19 Octobre 2020 16:38

arogues a écrit:Même si je suis d'accord avec vous à la lecture du texte, ne pensez-vous pas quand même que c'est une erreur de rédaction et que le législateur voulait dire que pour parler une certaines langue il fallait une compétence linguistique dans cette langue ?


Non. C'est voulu. Je le tiens d'une personne qui représente Europe Air Sports, donc indirectement la FFA, dans les groupes de travail AESA que j'ai rencontré à l'occasion d'évènements PPL/IR (dont je ne suis plus membre).

Si la France avait ressenti le besoin d'une compétence linguistique pour fréquenter les aérodromes "FR seulement", pourquoi ne l'a-t-elle pas exigé avant l'entrée en vigueur de Part-NCO, voir même de Part-FCL? L'Arrêté du 12 juillet 2019 relatif aux procédures générales de circulation aérienne pour l'utilisation des aérodromes par les aéronefs ne contient aucune disposition de ce genre. Et pourquoi n'ont-ils pas pris l'initiative de "corriger" FCL.055 à l'occasion des nombreuses révisions du règlement Aircrew?
Aviathor
 
Messages: 3036
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Splitcat le Lundi 19 Octobre 2020 23:21

teubreu a écrit:C'est une lecture possible mais pas la mienne. Tu vois "l'entraînement" comme une condition suffisante pour parler anglais. A mon avis c'est une condition nécessaire, en d'autres termes il faut être en entraînement et avoir préalablement satisfait au FCL.055. Je ne vois pas comment le droit national pourrait shunter un règlement européen.
Le droit français peut ajouter des conditions mais pas s'affranchir des conditions prévues par un règlement européen.


Je ne sais pas si un texte français vient compléter le FCL 055 mais celui ci est clair sur une situation, mais pas sur l'autre.

FCL.055 Language proficiency
(a) General. Aeroplane, helicopter, powered-lift and airship pilots required to use the radio telephone shall not exercise the privileges of their licences and ratings unless they have a language proficiency endorsement on their licence in either English or the language used for radio communications involved in the flight. The endorsement shall indicate the language, the proficiency level and the validity date.


On peut exercer les privilèges de sa licence si on a une compétence en anglais ou dans la langue utilisée pour les communications radio du vol. Sans restriction sur la langue utilisée, si on a la compétence en anglais.

Savoir si on peut parler en anglais sans avoir la compétence anglais c'est un cas gris dans la réglementation. On peut dire qu'on parle anglais parce qu'on peut toujours revenir au français en cas d'incompréhension.. Mais on sort de la lettre du texte à mon sens.
A moins de demander en français à la radio de passer en anglais pour entrainement.. auquel cas la langue primaire est le français dans lequel le contact est établi, et l'anglais n'est plus la langue utilisée pour le vol mais uniquement pour certains messages avec accord ATC.
Splitcat
 
Messages: 1561
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Lundi 19 Octobre 2020 23:43

Oui on a la même lecture.
Par rapport à ce que tu disais page précédente, un Anglais (disons avec ELP 6 et pas de français) se pointant sur un terrain FR only peut donc et doit donc parler français, mais sa compétence en anglais ne lui est d'aucun secours, contrairement à s'il était en contact avec un service ATS.

Il y a quand même un paradoxe à accepter cela alors qu'un Espagnol dans le même cas (espagnol sur sa licence mais pas anglais) ne pourrait légalement même pas entrer en France, même s'il parle objectivement mieux français que son ami Anglais.

Ca se comprend tant qu'il y a un contact ATS mais ensuite c'est clairement 2 poids 2 mesures.
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede Aviathor le Mardi 20 Octobre 2020 08:21

teubreu a écrit:Par rapport à ce que tu disais page précédente, un Anglais (disons avec ELP 6 et pas de français) se pointant sur un terrain FR only peut donc et doit donc parler français, mais sa compétence en anglais ne lui est d'aucun secours, contrairement à s'il était en contact avec un service ATS.


Et c'était déjà le cas avant FCL.055 (2008) lorsque les compétences linguistiques n'existaient pas.

Encore une fois, l'objectif de l'OACI, et donc de FCL.055, était que tout navigant sur des vols internationaux sachent communiquer en Anglais.
Aviathor
 
Messages: 3036
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede teubreu le Mardi 20 Octobre 2020 08:53

Il suffisait d'écrire "tout navigant doit avoir démontré la compétence linguistique dans la langue qu'il utilise à la radio".
Lorsqu'on va à l'étranger, soit on a démontré la compétence de la langue de ce pays, soit on peut parler anglais avec l'ATS, ce qui nous imposerait donc d'avoir démontré l'anglais.
Cette rédaction me paraît beaucoup plus simple, répond à l'objectif OACI et évite les effets de bord que j'ai mis en évidence.
Ou alors je rate quelque chose ?
teubreu
 
Messages: 860
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Questions pointues / Contrôle de compétences linguistiques

Messagede arogues le Mardi 20 Octobre 2020 09:05

teubreu a écrit:Cette rédaction me paraît beaucoup plus simple, répond à l'objectif OACI et évite les effets de bord que j'ai mis en évidence.

Tu sais aussi bien que moi que plus la rédaction est compliquée, plus ils aiment à Cologne !!!
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2879
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], peter-euroga et 128 invités