Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Encore un REX savoureux - DR400-180

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Mercredi 6 Mars 2019 20:35

Philippe Warter a écrit:Aviathor, ce n'est pas en insultant les gens que ton propos sera renforcé.


Tu as tout à fait raison, Philippe. Mais le respect aveugle d'une prétendue consigne club (toujours décoller sur le réservoir principal), parce que c'est la consigne, m'a fait voir légèrement rouge.

Si encore il y avait une vraie, bonne raison de donner cette consigne, par exemple une restriction indiquée par le manuel de vol parce que les autres réservoirs risquent de déjauger en montée ou descente, j'aurais bien sûr adhéré. Mais ce n'est pas le cas du DR400-180.

Philippe Warter a écrit:Le principal, c'est d'éviter la panne sèche.
Si tu y arrives sans respecter le manuel, et que d'autres y arrivent en le respectant, tout va bien.


Ce qui me fait encore plus peur que la panne sèche, est la panne à basse altitude en montée initiale, à la remise de gaz ou à l'atterrissage. Dans le cas de ce REX, à 5-10 minutes près, c'était un risque réel. Un accident survenu parce que le réservoir sélectionné s'assèche au mauvais moment, alors qu'il y a encore du carburant à bord, est vraiment malheureux.

D'ailleurs il y a beaucoup de bi-moteurs qui sont allés au tapis en raison d'un problème de gestion de carburant, plutôt que de panne sèche, alors qu'il y avait encore du carburant à bord, mais pas dans des réservoirs où il pouvait être consommé. De mémoire cela comprend des C337 où deux individus peuvent en plus avoir des systèmes de carburant très différents.

Philippe Warter a écrit:Le principal souci concerne le cas où l'on est obligé de décoller avec le plein partiel, pour cause de masse max.
Il faut être très conscient de ce qu'on fait, quels sont les réservoirs pleins et ceux qui ne le sont pas, sur quel réservoir faire les procédures décollage/atterrissage, la croisière, comment basculer en sécurité si on en vide un jusqu'à ratatouillage.
Et ça, c'est un petit peu de réflexion au sol, avec des tops sur le log. Une fois décollé, c'est à mon avis trop tard pour mobiliser des ressources à décider de la gestion des réservoirs.


Le problème n'est pas tellement de gérer le plein partiel, car finalement ce problème là revient encore une fois à savoir déterminer la quantité de carburant qu'il y a à bord. Ce que tu décris par la suite ressemble beaucoup plus à être amené à se poser avec juste la réserve légale, donc épuiser l'autonomie de l'avion. On peut être amené à le faire avec une ou quatre personnes à bord. La différence sera le temps de vol.

Ma stratégie pour ça est d'assécher tous les réservoirs sauf un, en altitude, afin d'avoir le temps nécessaire pour assurer le redémarrage, et exploiter le maximum du carburant, y-compris, avec un peu de chance, le carburant non-utilisable. Et ça nécessite effectivement un peu de réflexion préalable, et un suivi précis de la consommation de chaque réservoir, en vol, faute de jauges précises.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede ambassadeur le Mercredi 6 Mars 2019 20:38

Vivement les avions électriques Image
ambassadeur
 
Messages: 481
Inscription: Vendredi 20 Avril 2018 11:30

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Mercredi 6 Mars 2019 20:53

Jean-François GEAY a écrit:Aller, je jette un pavé dans la mare...
Qu'entend-on par "réservoir le plus plein" ?
En litres ou en pourcentage ??
Ex: un apex à 100% (40 L) est-il plus plein qu'un principal à 50% (55 L)


A mon sens on s'en fout un peu, Jean-François, car à partir du moment où l'on n'est pas en mesure d'établir le volume de carburant dans le principal, comme cela parait avoir été le cas dans ce REX où le club n'est pas équipé de la jaugeàléon, il doit être considéré comme vide pour le décollage, ainsi que pour l'atterrissage.

Je veux bien que les jauges ne soient pas fiables, mais dans mon monde il n'est pas normal qu'une jauge montre 1/2 alors que le réservoir est quasiment vide. Cela a clairement été un facteur dans cet incident. Je ne sais pas ce que dit la législation européenne au sujet des jauges de carburant. Si quelqu'un a des lumières là dessus, cela m'intéresse. Aux US il me semble qu'elles doivent montrer la quantité correcte lorsque le réservoir est plein, et lorsqu'il est vide.
Dernière édition par Aviathor le Mercredi 6 Mars 2019 21:59, édité 1 fois.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Mercredi 6 Mars 2019 20:54

ambassadeur a écrit:Vivement les avions électriques Image


Avec trois banques de batteries? Droite, gauche et principale? J'espère que le jauges seront précises.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Matthias le Mercredi 6 Mars 2019 21:13

ambassadeur a écrit:Vivement les avions électriques Image



A Toussus en ce moment :

"La tour de l'alpha électro pour des tours de pistes"
"Combien de tours de piste ?"
"euh je sais pas, trois ou peut-être quatre"

Je sais pas si c'est mieux ! Image
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1544
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede wilbur le Mercredi 6 Mars 2019 22:06

Ne rêvez pas, pour l'instant, l'EASA n'a pas statué!

En essai actuellement à Toussus effectivement MAIS.....

Pour info, vous avez une S E P  single engine PISTON ( ou MEP).....  Donc pas le droit de piloter un sigle engine  ..... électrique...Image
Avatar de l'utilisateur
wilbur
 
Messages: 2750
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2008 14:34
Localisation: EN L'AIR OU AU SOL MAIS AVEC LES YEUX EN L'AIR
Aérodrome: Toussus l'hiver/ Corté l'été+ Bastia, Ajaccio
Activité/licences: BB/PPL A/ VFRN/ VP RU / ULM 3AXES

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede FbS le Jeudi 7 Mars 2019 09:08

Matthias a écrit:
ambassadeur a écrit:Vivement les avions électriques Image



A Toussus en ce moment :

"La tour de l'alpha électro pour des tours de pistes"
"Combien de tours de piste ?"
"euh je sais pas, trois ou peut-être quatre"

Je sais pas si c'est mieux ! Image


Ça m’étonnerait qu’il arrive déjà à en faire 3.....alors 4....c’est très ambitieux où ils ont aussi installé des pédales
FbS
 
Messages: 3603
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Matthias le Jeudi 7 Mars 2019 09:18

FbS a écrit:
Matthias a écrit:
ambassadeur a écrit:Vivement les avions électriques Image



A Toussus en ce moment :

"La tour de l'alpha électro pour des tours de pistes"
"Combien de tours de piste ?"
"euh je sais pas, trois ou peut-être quatre"

Je sais pas si c'est mieux ! Image


Ça m’étonnerait qu’il arrive déjà à en faire 3.....alors 4....c’est très ambitieux où ils ont aussi installé des pédales


Tu es de mauvaise foi... le quatrième est une PTE moteur coupé...Image
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1544
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede PhM le Jeudi 7 Mars 2019 09:44

wilbur a écrit:Ne rêvez pas, pour l'instant, l'EASA n'a pas statué!
.../...
Pour info, vous avez une S E P  single engine PISTON ( ou MEP).....  Donc pas le droit de piloter un sigle engine  ..... électrique...Image

Si je peux démontrer une certaine expérience en perceuse électrique, ça compte pas ?
PhM
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 1533
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Jeudi 7 Mars 2019 10:15

FbS a écrit:Ça m’étonnerait qu’il arrive déjà à en faire 3.....alors 4....c’est très ambitieux où ils ont aussi installé des pédales


Oui, mais ils les ont perdues au décollage.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Pasc' le Jeudi 7 Mars 2019 10:40

Aviathor a écrit:
  • Le risque d'"incident grave" est jugé "improbable". Et si la panne s'était produite au décollage? Car si la jauge indique 1/2 alors qu'il reste moins de 1/10 de la capacité du réservoir, que montre-t-elle lorsque le réservoir est vide?
Bonjour Aviathor,
je reviens sur le premier post, et cette phrase qui, à mon avis, traduit une incompréhension de ce qu'est la matrice des risques à la fin de REX. En effet, ce n'est pas le risque d'accident grave qui est jugé improbable, c'est l'événement relaté qui est classé par sa gravité (en l’occurrence, "incident" et "grave") et sa fréquence (en l’occurrence, "improbable").
Ce que je comprends des raisons de cette caractérisation :
  • "incident" : car le moteur s'est arrêté en vol, ce qui n'est pas anodin mais n'a pas abouti à l’accident,
  • "grave" :  ça me paraît évident,
  • "improbable" : car ça n'arrive pas tous les jours, ni même tous les ans, peut-être même n'est-ce arrivé qu'une seule fois dans la vie du club.


Donc ta remarque sur "et si la panne s'était produite au décollage ?" : l'événement aurait-été autre et aurait pu être classé "accident" (je pars du principe que le vol se serait terminé  prématurément) et "improbable".


PAscal
Pasc'
 
Messages: 44
Inscription: Lundi 24 Septembre 2007 16:44
Localisation: Grand-Est
Aérodrome: LFGB, LFJL, LFSN
Activité/licences: PPL

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Jeudi 7 Mars 2019 10:46

Pasc' a écrit:e reviens sur le premier post, et cette phrase qui, à mon avis, traduit une incompréhension de ce qu'est la matrice des risques à la fin de REX. En effet, ce n'est pas le risque d'accident grave qui est jugé improbable, c'est l'événement relaté qui est classé par sa gravité (en l’occurrence, "incident" et "grave") et sa fréquence (en l’occurrence, "improbable").


Aurais-tu une doc sur l'utilisation de la matrice de risque? Il ne me semble pas que cela faisait parti des documents dénichés par Léon, mais je les ai regardés un peu en diagonal sur mon téléphone.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede teubreu le Jeudi 7 Mars 2019 11:03

Pasc' a écrit:Donc ta remarque sur "et si la panne s'était produite au décollage ?" : l'événement aurait-été autre et aurait pu être classé "accident" (je pars du principe que le vol se serait terminé  prématurément) et "improbable"

Dans ce cas et si l'avion n'est pas endommagé cela ne rentre pas dans la définition OACI d'un accident.
Exemple.
Exemple2.
Exemple3.
teubreu
 
Messages: 611
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Pasc' le Jeudi 7 Mars 2019 14:02

@aviathor : non, je n'ai pas de doc de la FFA sur la matrice de risques liée à leurs REX. Je suis plus familier de celles qu'on trouve dans les études de sécurité à mon travail, et qui sont quasi-identiques. D'où mon analogie.
@teubreu : je me suis fait la même réflexion. Néanmoins, pas sûr que cette classification reprenne celle de l'OACI, car le niveau le plus bas (anomalie) n'est pas défini par l'OACI. On en revient à la remarque précédente : trouver la doc associée. Ceci dit, ma vision du vol prématurément terminée était pessimiste...



edit : en fait, il suffisait de chercher avant de poster... La page 21 nous en dit plus long : https://aerogest.fr/Content/document/re ... ub_SGS.pdf
Pasc'
 
Messages: 44
Inscription: Lundi 24 Septembre 2007 16:44
Localisation: Grand-Est
Aérodrome: LFGB, LFJL, LFSN
Activité/licences: PPL

Re: Encore un REX savoureux - DR400-180

Messagede Aviathor le Jeudi 7 Mars 2019 14:55

Bien vu, Pasc.

Donc incident considéré comme grave car "un accident a failli se produire", et "improbable" parce que la fréquence de ce genre d'incidents est relativement faible... Je comprends mieux la signification de cette matrice.
Aviathor
 
Messages: 1672
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Précédente

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 37 invités