Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Décrochage

Partage d'expériences sur ces machines, échange de conseils et d'avis sur leur maintenance, échange de pièces, commandes groupées...

Re: Décrochage

Messagede Philippe Warter le Mercredi 31 Octobre 2018 14:39

En fait beaucoup de gens confondent descente parachutale et faible vario. Ca n'a rien à voir. C'est simplement une question d'attitude de la machine lors du décrochage.
Un Jodel a tendance à saluer, donc on se rend mieux compte qu'il a décroché. Mais son taux de chute n'est pas supérieur à celui du Rallye.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 12985
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Décrochage

Messagede Gilles131 le Mercredi 31 Octobre 2018 15:33

Ça dépend si tu parachutes tout réduit ou avec de la puissance. Ça mérite une petite exploration, puisque je décèle une certaine perplexitude. Image
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5283
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Décrochage

Messagede Philippe Warter le Mercredi 31 Octobre 2018 16:02

Déjà fait.

Un A330 décroché, à plat, avec de la puissance, qui tombe de 10 000 m, fait un gros dans l'Atlantique. Probablement le même trou que s'il était tout réduit, mais je ne suis pas volontaire pour faire l'essai.

De manière générale, le décrochage se caractérise par une valeur d'incidence. Je veux bien admettre que toute chose égale par ailleurs on peut retarder le moment où cette incidence est atteinte avec de la puissance.

Par contre, dès que le décrochage est effectif, je ne vois pas en quoi la puissance peut diminuer le taux de chute. Au contraire, il y a des cas (moteurs placés bien bas sous l'aile) où l'application de puissance peut provoquer un couple cabreur rendant la sortie du décrochage impossible.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 12985
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Décrochage

Messagede Gilles131 le Mercredi 31 Octobre 2018 17:02

Un A330 en croisière à haute altitude et haut subsonique n’a rien, mais alors rien à voir avec le Rallye dont nous parlons ici.

Avec un avion qui ne fait pas d’abattée au décrochage mais parachute manche en butée arrière, l’incidence y est stable, imposée par la position du manche.
Le Cx et le Cz correspondants sont donc aussi fixés par la position du manche. Décroché, donc fort Cx et Cz inférieur au Czmax, donc forte puissance nécessaire au vol en palier stabilisé Pn.
Mais comme pour n’importe quel point de vol, le vario dépend directement de l’écart entre la puissance utilisable Pu et Pn: Vz=1/mg.(Pu-Pn) Démonstration en Bücker (je n’ai pas de Rallye sous la main) quand tu veux.

Discuter du vario d’une descente parachutale sans préciser avec quelle puissance n’a pas de sens. C’est bien pour cela que Noetinger précise les conditions de sa mesure.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5283
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Décrochage

Messagede Matthias le Mercredi 31 Octobre 2018 20:44

Le décrochage parachuté bien maitrisé est-ce bien la méthode d'approche STOL décrite dans la vidéo ci après ?
https://www.youtube.com/watch?v=CrPJac80W9Y

Cette méthode n'est visiblement pas la méthode enseignée d'approche... y compris en montagne, j'ai pas l'impression d'afficher cette attitude en approche.... et en toute honnêteté j'ai du mal à comprendre la technique.

On peut m'expliquer ?
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1590
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Décrochage

Messagede Bob le Mercredi 31 Octobre 2018 21:19

Il n'y a pas de secret : pour se poser court au "bon endroit", il faut une approche stabilisée à la vitesse la plus basse possible !

Beaucoup (?) ne sont déjà pas capable de tenir avec précision 1,3 Vs en courte finale (souvent trop vite).
En formation montagne, mon instructeur m'eng....lait copieusement quand j'étais 5 km/h trop vite (ou trop lent, mais c'était plus rare...)

J'ai appris, il y a longtemps, à faire des "approches de précaution" comme on disait : 1,1 Vs plein volets, avec un peu de moteur.

4 personnes dans un DR400-160, arrêté presque sans freiner en 160 m...

Evidemment on ne fait pas ça avec du vent fort et/ou de travers et/ou rafaleux, etc....
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11347
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Décrochage

Messagede Delépine le Mercredi 31 Octobre 2018 21:22

@ Mathias

J'adore l'écran écrit de mise en garde qui débute la vidéo. Quand j'ai rédigé voici près de trente ans un livre sur l'emploi de FS3 et 4, à la demande de l'éditeur j'en ai pondu une page comme ça... Image

En plus c'est un placement : déjà six fois en occasion le prix neuf !

https://www.ebay.fr/itm/Savin-Aux-comma ... :rk:1:pf:0
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5178
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Décrochage

Messagede Matthias le Mercredi 31 Octobre 2018 21:45

Bob a écrit:Il n'y a pas de secret : pour se poser court au "bon endroit", il faut une approche stabilisée à la vitesse la plus basse possible !

Beaucoup (?) ne sont déjà pas capable de tenir avec précision 1,3 Vs en courte finale (souvent trop vite).
En formation montagne, mon instructeur m'eng....lait copieusement quand j'étais 5 km/h trop vite (ou trop lent, mais c'était plus rare...)

J'ai appris, il y a longtemps, à faire des "approches de précaution" comme on disait : 1,1 Vs plein volets, avec un peu de moteur.

4 personnes dans un DR400-160, arrêté presque sans freiner en 160 m...

Evidemment on ne fait pas ça avec du vent fort et/ou de travers et/ou rafaleux, etc....


OK Bob ! (ça me fait tout drole d'écrire ça, on dirait un dialogue de série Z)

Pour l'instructeur, qui râle, y'a une video célèbre de Giraud qui massacre un pilote à l'approche de lAlpe !

L'approche montagne type qui m'ait enseignée c'est le triptyque 1500t/min 500ft/min 110km/h, bloqué... ça donne une assiette négative, non ? donc pas comme dans la video.

Il m'arrive de mettre 40° de volets en courte avec 62 kt sur le 172 et du gaz pour maintenir... mais j'ai pas l'impression de passer en assiette positive.

Je vais essayer l'approche de précaution que j'ai du faire une fois, y'a longtemps...
Pour les aérodynamiciens, les puristes et autre précisiopathes, je sais pas si j'utilise correctement le terme d'assiette
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1590
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Décrochage

Messagede Bob le Mercredi 31 Octobre 2018 23:45

Si tu as la traduction de la vidéo, je pourrai avoir un avis.
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11347
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Décrochage

Messagede Leon Robin le Mercredi 31 Octobre 2018 23:50

Bob a écrit: ....... J'ai appris, il y a longtemps, à faire des "approches de précaution" comme on disait : 1,1 Vs plein volets, avec un peu de moteur........

+1, mais cela se faisait aussi avec "plus qu'un peu" de moteur. En C150, 4 crans de volets, on pouvait ainsi sortir justa après la 1ère balise (piste en herbe).

Evidemment, cette évocation historique ne constitue en aucune manière une incitation à effectuer une telle manoeuvre
de même que :
"L'abus d'alcool est dangereux pour la santé"
"Mangez 5 fruits et légumes par jour"
"Evitez de manger trop gras, salé ou sucré
"
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13834
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Décrochage

Messagede Matthias le Jeudi 1 Novembre 2018 00:04

T’inquietes pas Léon...Image
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1590
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Décrochage

Messagede FbS le Jeudi 1 Novembre 2018 01:31

Leon Robin a écrit:
Bob a écrit: ....... J'ai appris, il y a longtemps, à faire des "approches de précaution" comme on disait : 1,1 Vs plein volets, avec un peu de moteur........

+1, mais cela se faisait aussi avec "plus qu'un peu" de moteur. En C150, 4 crans de volets, on pouvait ainsi sortir justa après la 1ère balise (piste en herbe).

Elle est toujours au programme du PPL, et j'avoue que ce n'est pas ma leçon préférée. Comme me l'a dit un élève : "si t'as pas besoin, tu fais pas..". Et oui, on sort à la 1er bretelle sur la 25G à Toussus avec un 172...(en 150, on y arrive sans forcer)

Généralement, je la repousse en fin de formation, quand l’élève sait vraiment bien tenir une vitesse et est à l'aise avec ses atterrissages et arrondis (peu d'autorité a la profondeur, il faut laisser des gaz, arrondir d'abord, et réduire ensuite pour pas que ca soit trop casse gueule..)
FbS
 
Messages: 3616
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Décrochage

Messagede Max8992 le Jeudi 8 Novembre 2018 19:51

est-ce que ça peut se pratiquer sur une aile basse (ou on ne visualise pas l'angle de la corde de l'aile par rapport à l'horizon) ?
@André44 : tu fais comment toi avec ton jojo ?
Max8992
 
Messages: 2181
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Décrochage

Messagede FbS le Jeudi 8 Novembre 2018 20:27

Quand tu fais ça, c’est pas la corde de l’aile que tu surveilles, c’est le badin !!
FbS
 
Messages: 3616
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Décrochage

Messagede Gabinger le Vendredi 9 Novembre 2018 12:35

Max8992 a écrit:est-ce que ça peut se pratiquer sur une aile basse (ou on ne visualise pas l'angle de la corde de l'aile par rapport à l'horizon) ?
@André44 : tu fais comment toi avec ton jojo ?


On oublie le repère vis à vis de l'horizon, la plus part du temps, de toutes façons, on n'a aucun visuel sur l'horizon quant on est bas. (à moins de ne voler que dans le plat pays...)
Et puis, pour la vitesse d'approche, en premier lieu c'est le badin qui compte et quant on connait sa machine on est attentif aux sensations. Par exemple mon Asso 4 offre une forte résistance aux grandes incidences, puis cette résistance diminue et il part en parachutage. On le sent bien venir.
Notons que la vitesse de décrochage est loin d’être une valeur absolue, elle dépend de la charge de l'aéronef, des conditions du jour (température/pression) et dans certains cas de la propretés des ailles*.

*Sur un moto planeur, avec des ailes à profil laminaire avancé, j'ai un bout de vidéo ou je décroche à 80 kmh, en conditions très standard (charge/météo position volets etc...) alors que j'ai testé et re-testé l'engin qui, normalement tiens à 65 kmh. Les ailles était salles, et c'est le seul facteur que j'ai pu trouver pour attribuer ce curieux comportement (heureusement sans conséquences). Etant constructeur amateur de l’appareil (à partir d'un kit) j'ai ajouté une mention a ce sujet sur le manuel de l’appareil. Des utilisateurs /constructeurs des formules Canard de Rutan m'ont confirmé que la chose est réaliste.
Avatar de l'utilisateur
Gabinger
 
Messages: 527
Inscription: Vendredi 20 Octobre 2017 12:47
Localisation: Alpes maritimes
Aérodrome: Villanova - LIMG
Activité/licences: Ulm 3 axes, paramoteur, parapente

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Rallye

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités