Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

préservation moteur en cas d'absence

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

préservation moteur en cas d'absence

Messagede La Tuilière le Lundi 29 Octobre 2018 12:32

Bonjour à Tous,

Absent 3 mois cet hiver je m'interroge sur la meilleure façon de préserver mon moteur de la corrosion interne et de l'acidité.

Bien sur je vais faire une dernière vidange et un dernier vol afin de permettre à l'eau de s'évacuer.

Faut-il par ailleurs mettre un additif dans l'huile, type Shell 2XN (malheureusement disponible uniquement en 5 Gallons..)
https://www.aircraftspruce.com/pages/ep ... -14701.php

Ou connaissez vous une autre méthode ?
Celle préconisée par Lycoming qui consiste à remplacer les bougies par des fausses bougies anti humidité et à mettre des sachets anti humidité dans l'échappement et l'admission est très fastidieuse;

Les avis des spécialistes moteur sont les bienvenus !

Bien amicalement
Sylvain
Bien amicalement
Sylvain

Domaine la Tuilière
Aérodrome privé LF0369
03210 Autry Issards
Avatar de l'utilisateur
La Tuilière
 
Messages: 94
Inscription: Mercredi 18 Août 2010 08:29
Localisation: Autry Issards (03)
Aérodrome: La Tuilière LF0369 prés de Moulins LFHY
Activité/licences: RV7 F-PSED

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Carrier le Lundi 29 Octobre 2018 12:41

Cousin Poigné, c'est pour toi, ça !
Sent from my ordi de me.

Très jolie porcelaine http://www.annick-carrier.fr
Avatar de l'utilisateur
Carrier
 
Messages: 2673
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:00
Localisation: Verseilles, 03300 St Etienne de Vicq
Aérodrome: Lapalisse LFHX
Activité/licences: Voyage, PPL, Part 66 de graisseux, non pratiquant!

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Manu le Lundi 29 Octobre 2018 12:49

Le constructeur te donne une procédure, pourquoi chercher autre chose ? C'est quand même lui qui connait le mieux ses produits, non ?

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8876
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede La Tuilière le Lundi 29 Octobre 2018 12:54

Sauf qu'avec leur manie d'ouvrir les parapluies pour éviter les procès ( surtout aux USA..) il a fort à parier que les délais indiqués sont peut-être exagérés ?

J'aimerais de vrais retours d'expérience...
Bien amicalement
Sylvain

Domaine la Tuilière
Aérodrome privé LF0369
03210 Autry Issards
Avatar de l'utilisateur
La Tuilière
 
Messages: 94
Inscription: Mercredi 18 Août 2010 08:29
Localisation: Autry Issards (03)
Aérodrome: La Tuilière LF0369 prés de Moulins LFHY
Activité/licences: RV7 F-PSED

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Delépine le Lundi 29 Octobre 2018 13:39

La Tuilière a écrit:Sauf qu'avec leur manie d'ouvrir les parapluies pour éviter les procès ( surtout aux USA..) il a fort à parier que les délais indiqués sont peut-être exagérés ?

J'aimerais de vrais retours d'expérience...


Penses-tu... J'ai vu mentionner une chaîne de réduction faite pour transmettre 200 chevaux et que son fabriquant acceptait pour 2 chevaux sur aéronef.
Les proverbes de Franklin sont de purs grains de froment à mettre en terre, et qui fructifieront.
                                                                                                    (Sainte-Beuve, cité par Delépine-Fayot)


http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6078
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Philippe Warter le Lundi 29 Octobre 2018 13:40

T'as pas un pote qui peut te faire un point fixe de 20 minutes une fois par mois?

C'est quand même le plus simple, et le plus efficace.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13706
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Leon Robin le Lundi 29 Octobre 2018 14:14

A titre documentaire, je rappelle la technique rustique utilisée par l'armée pour les moteurs de camion : moteur tournant au "ralenti accéléré", filtre à air démonté, on versait de l'huile par la buse du carbu jusqu'à étouffement du moteur, puis on bouchait la buse. J'ai vu utiliser cette méthode sur tous les GMC du parc d'un régiment de pontonniers du Génie. Fumée garantie. Quelques mois après, ça redémarrait après un changement de bougies et un rinçage.
De là à préconiser le même traitement sur un moteur d'avion ......
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14315
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede La Tuilière le Lundi 29 Octobre 2018 14:15

A priori, selon Mike Busch (voir son livre Engines), le point fixe n'est pas bon non plus. Il ne suffit pas à évaporer l'eau dans le moteur et crée des conditions de corrosion aussi...
Bien amicalement
Sylvain

Domaine la Tuilière
Aérodrome privé LF0369
03210 Autry Issards
Avatar de l'utilisateur
La Tuilière
 
Messages: 94
Inscription: Mercredi 18 Août 2010 08:29
Localisation: Autry Issards (03)
Aérodrome: La Tuilière LF0369 prés de Moulins LFHY
Activité/licences: RV7 F-PSED

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede FbS le Lundi 29 Octobre 2018 14:31

Pour 3 mois seulement, la procédure constructeur me semble la plus appropriée : si ma mémoire est bonne, il s'agit de démonter les bougies, et de pulveriser de l'huile (WD40 ?) à l'intérieur des cylindres, puis de monter à la place des bougues "un machin qui absorbe l'humidité"...

J'ajouterai personnellement que pour avoir connu nombre de moteurs pour lesquels cette procédure n'a pas été respecté, les problèmes qui se posent sont

- la corrosion des sièges de soupapes restés ouverts (il y en a forcément au moins 2..)
- le fait que les joints se dessèchent (et du coup, ca pisse l'huile de partout quand on redémarre des mois / années plus tard).

Pour la seconde, il n'y a rien a faire....sauf changer tous les joints. Pour la première, la procédure constructeur peut être utilement complétée par un bouchon sur l'échappement (avec un sachet du truc qui absorbe l'humidité), et idem sur l'admission...

Dernier point : Si le moteur fonctionne à la 15W50, la corrosion s'installe facilement dans le moteur. Si il fonctionne à la monograde, cette huile etant nettement plus epaisse à froid, protège beaucoup mieux le moteur sur la durée. Je connais un moteur mal stocké pendant 10 ans qui n'a développé aucune corrosion interne (sauf les problèmes mentionnés ci-dessus)....Donc une dernière vidange a la monograde, et un petit vol avant stockage peut aider aussi...
FbS
 
Messages: 3931
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede FbS le Lundi 29 Octobre 2018 14:31

La Tuilière a écrit:A priori, selon Mike Busch (voir son livre Engines), le point fixe n'est pas bon non plus. Il ne suffit pas à évaporer l'eau dans le moteur et crée des conditions de corrosion aussi...


Oui. Il faut que l'huile monte à plus de 100° pour éliminer l'eau qui se trouve dedans...
FbS
 
Messages: 3931
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Philippe Warter le Lundi 29 Octobre 2018 15:03

En théorie on a un instrument qui s'appelle température d'huile (probablement oil temp si l'instrument est américain), qui monte jusque 150°C. Pas difficile donc de monter la température au sol jusqu'à la bonne valeur.
J'ai fait des dizaines de points fixes, je ne vois pas où est le problème.
Evidemment, il faut mettre des cales. Mais ça c'est la base.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13706
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede FbS le Lundi 29 Octobre 2018 15:26

Philippe Warter a écrit:En théorie on a un instrument qui s'appelle température d'huile (probablement oil temp si l'instrument est américain), qui monte jusque 150°C..


Oui, enfin, le manuel de mes Cessna spécifie : 118° maximum !
FbS
 
Messages: 3931
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede Philippe Warter le Lundi 29 Octobre 2018 15:46

Je ne parlais que de l'instrument. Il est bon que sa graduation dépasse la valeur admissible, qui tourne entre 120° et 130°C, selon les moteurs.
Mais ça n'a aucune importance, ce qui compte c'est la possibilité de faire simplement un point fixe régulièrement.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13706
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede miky le Lundi 29 Octobre 2018 15:54

Des Cessna t'en as plusieurs ?.. Veinard !..
Tu peux nous expliquer pourquoi une 15W50 protégerait moins bien qu'une autre huile ?..

Pour moi c'est la méthode P W qui est la plus recommandable, si le moteur tourne 5 mn avec sa T° dans le vert 1 ou 2 fois c'est bon .. et si c'est pas possible on peut brasser de temps en temps pour reconstituer le film d'huile sur les surfaces en contact avec les pièces mobiles c'est toujours ça de gagner ..
Dernière édition par miky le Lundi 29 Octobre 2018 16:25, édité 1 fois.
" le germe, hanté par le soleil, trouve toujours son chemin à travers la pierraille du sol"
miky
 
Messages: 3608
Inscription: Vendredi 12 Septembre 2008 19:27

Re: préservation moteur en cas d'absence

Messagede FbS le Lundi 29 Octobre 2018 16:03

miky a écrit:Des Cessna t'en a plusieurs ?.. Veinard !..
Tu peux nous expliquer pourquoi une 15W50 protégerait moins bien qu'une autre huile ?..

Pour moi c'est la méthode P W  qui est la plus recommandable, si le moteur tourne 5 mn avec sa T° dans le vert 1 ou 2 fois c'est bon .. et si c'est pas possible on peut brasser de temps en temps pour reconstituer le film d'huile sur les surfaces en contact avec les pièces mobiles c'est toujours ça de gagner ..


Ils sont pas a moi (sauf un) malheureusement :-)...Je ne fais que les entretenir !

L'huile multigrade est plus fluide à froid. Elle protege donc le moteur dès son démarrage. Mais l'inconvénient d'une huile fluide à froid, c'est qu'elle ne "collera" pas au métal pendant de longues durées, et s'écoulera bien mieux au fond du carter....et laisse donc le moteur sans protection quand il ne tourne pas.. Il n'y a rien de gratuit dans la vie !. Pour un avion qui tourne régulièrement, il y a clairement un avantage à la multigrade (moins d'usure à chaque démarrage). Pour les arrets prolongés, par contre....

Par contre, l'histoire du brassage, c'est de la connerie en boite : tu ne fera que racler le peu d'huile qui reste sur les chemises et ailleurs en faisant cela. Si tu veux lubrifier le moteur : démarre-le pour de bon, et va faire un tour de piste pour que l'huile monte à 100°, ou ne fait rien du tout !
FbS
 
Messages: 3931
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Suivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 15 invités