Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Sortie dos

Tous les sports aériens et les compétitions associées : voltige (avion ou planeur), rallye aérien, pilotage de précision, mais aussi les diverses épreuves ULM et hélicoptère

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Mardi 1 Septembre 2015 09:43

Jan Tutaj a écrit:
Bee Gee a écrit:
Les bons exercices  sont les tonneaux lent (6 sec), puis super lent  ...  12 secondes,




Le Grand Neil Williams disait que le tonneau lent était impossible sur Spitfire car il n'y avait qu'une heure et quelques d'essence dans le réservoir...

Pareil pour moi, mes maitres m'ont appris que les recettes de cuisine valaient bien moins que la visualisation.
Apprendre sur des avions sous puissants où l'on doit gérer la misère est également une bonne école.
Mon maitre Bernard Chauvreau m'a dit : Jan, je vous montre le beau geste et après vous refaites la même chose.
En RF6B, c'est pas gagné.
Il me montre la mise dos et la sortie dos parfaite, lente, majestueuse.
Le jour du test, c'est le grand Luis ( Pena)  qui me demande cette figure. Que je fais comme Bernard m'a montré. Luis est content.
- comment tu fais ?
- Euh, j'en sais rien, comme Monsieur Chauvreau m'a montré, je suppose ?

c'est ça le truc : le Maître montre le geste parfait, c'est pour ça qu'il est le Maître, l'élève restitue et ainsi de suite jusqu'à la fin des temps.

JanImage
Facile, non ?Image



J'avais croisé quelques fois Neil Williams au cours de compétitions, la 1er fois  ce devait être une coupe Doret, un sacré personnage !  Il était arrivé avec son pote Black sur leurs Pitts S1 et avaient enfilé la longue piste d'Ambérieu en vol tranche à ras les briques, une manière à eux d'agir psychologiquement d'entrée de jeux  sur les concurrents !

A l'époque le CAP10 venait de sortir et donc je compétitais en 2eme cycle à l'époque sur cet avion que je commençais à avoir pas mal en main.

Neil Williams était intéressé par le CAP pour changer les avions écoles vieillissant du royaume. Auguste Mudry était présent avec l'ingénieur Klinka, il lui a proposé de faire un vol d'évaluation du CAP, Il nous a fait un vrai festival avec cet avion qu'il ne connaissait pas, sauf que selon lui ça vole pas loin comme un Spit, si tu sais voler un CAP tu sais voler un Spit. Et donc il nous sortait d'emblée des figures tirées au cordeau qu'on avait bien du mal à faire malgré nos jeunes âges !  mais le meilleurs a été la suite, quand il a fait un débriefing complet des qualités et défauts du CAP, ça a duré une bonne demi heure, tout y est passé, Williams était avant tout un pilote d'essai rompu à l'analyse. Si Gusty avait tout noté il aurait pu améliorer son CAP sur tout un lot de détails !

La 2eme fois c'était à Châteauroux, il était venu avec son Jodel, son chien et sa femme.   Le lendemain de la compet il faisait un temps épouvantable à ne pas mettre un Jojo dehors, on a vu notre Neil embarquer armes, femme chien  et bagage dans le jojo bourré à la gueule, et partir pour l'Angleterre comme si de rien n'était.  Pour en avoir net j'ai pris le CAP20 sur lequel je venais de me qualifier pour les championnats du monde 1976 à Kiev, et ben j'ai failli me perdre en tour de piste !

Pour nous c'était le héros, mais par la suite on a compris la vraie nature de ce personnage qui a malheureusement disparu peu de temps après, en HE 111 quelque part en Espagne, un jour de mauvais temps. On passe vite de héros à zéro dans ce métier.

Et puis Louis qu'on surnommait affectueusement Luis Miguel de la Pena, un personnage adorable, en somme tout l'inverse de Williams.  Lui a continué la voltige, moi j'avais envie de voir autre chose.
Dernière édition par Bee Gee le Mardi 1 Septembre 2015 11:39, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Mardi 1 Septembre 2015 11:33

E.T. a écrit:hi,

quand tu demandais à Michel Brandt comment faire telle figure, il te répondait un truc du genre, tu mets le manche là où il faut pour que çà fasse ce que tu veux.
la citation exacte je l'ai oubliée depuis longtemps mais le principe y est.
je suis sur que ce n'était pas de sa part une volonté de garder ses secrets ou une forfanterie, mais la traduction de ce qui est dit ici, pas une recette, et visualisation.



Michel Brandt, un sacré personnage ! son humour lié à son inimitable  accent neuchâtelois  unique, je me souviens dans une soirée qu'il nous avait raconté ses essais de vrilles sur le ST10 (si ma mémoire est bonne), C'était lui aussi un pilote d'essai analyste hors pair. Donc les essais de vrille se passaient pas trop mal sauf qu'à force de reculer le centrage arrive ce qui peut arriver, une magnifique vrille plate tellement stable qu'il est impossible d'en sortir, tout comme Chauvreau sur le RF10, il a dû se parachuter, alors il a largué la porte et monté tranquillement debout sur l'aile où il est resté debout quelques secondes,  "il y avait tellement pas de vent qu'on aurait pu allumer sa pipe !" puis la force centrifuge l'a gentiment expédié dans le monde des parachutistes d'un jour. On était tous plié sous la table, bon vin et bonne chair aidant..

A cette époque il y avait une redoutable équipe de voltige en Suisse, Michel Brandt, Eric Müller que j'aimais bien, on était devenu bon pote et comme marque de confiance m'avais gentiment prêté son Extra 200 qui préfigurait les avions actuels, et 2 autres dont il faut que je retrouve les noms. Plus tard Taramarcaz qui n'était pas compétiteur mais un sacré pilote de meeting, à cette époque il n'y avait aucune contrainte pour les pilotes, on faisait ce qu'on voulait ! C'était une sacrée bonne époque pour les pilotes, qu'ils soient amateurs ou non. De nos jours tout s'est compliqué souvent pour des broutilles.

A cette époque c'était plus dur pour nous les français qui ne disposions pas de matériel compétitif ni entrainement suffisant, les équipes étrangères étaient fortes, dont les équipes des pays de l'est et les formidables pilotes russes, très bien entrainés,  l'URSS se devait de briller dans toutes compétitions internationales, cela avait naturellement un arrière goût de propagande, disposant d'un avion très spectaculaire mais sans doute pas facile à maitriser.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Sortie dos

Messagede Gilles131 le Mardi 1 Septembre 2015 12:11

Bee Gee a écrit:Pour nous c'était le héros, mais par la suite on a compris la vraie nature de ce personnage qui a malheureusement disparu peu de temps après, en HE 111 quelque part en Espagne, un jour de mauvais temps. On passe vite de héros à zéro dans ce métier.

C'est un des travers les plus dramatiques et accidentogènes de notre activité: voir en héros celui qui part tout le temps quelles que soient les conditions, et qui n'a peur de rien.
Funeste méprise: le vrai bon est celui qui est capable de (ou le vrai héros est celui qui a les c...es de) prendre la décision de renoncer. Ce qui est souvent plus difficile.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5315
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Mardi 1 Septembre 2015 13:15

Gilles131 a écrit:
Bee Gee a écrit:
Pour nous c'était le héros, mais par la suite on a compris la vraie nature de ce personnage qui a malheureusement disparu peu de temps après, en HE 111 quelque part en Espagne, un jour de mauvais temps. On passe vite de héros à zéro dans ce métier.

C'est un des travers les plus dramatiques et accidentogènes de notre activité: voir en héros celui qui part tout le temps quelles que soient les conditions, et qui n'a peur de rien.
Funeste méprise: le vrai bon est celui qui est capable de (ou le vrai héros est celui qui a les c...es de) prendre la décision de renoncer. Ce qui est souvent plus difficile.



Faut rester dans l'honnête dire qu'on peut  faire aussi ce genre de conneries, mais il faut savoir en tirer leçon, il m'est arrivé de me faire peur 1 fois, après ça, plus jamais, ou l'hôtel, ou le train !

Je me demande bien comment il faisait avec son jojo, bien évidemment aucune aide radio,  il devait passer sous les lignes électriques !

Malheureusement cet état d'esprit à la Didier Daurat "le courrier doit passer coûte que coûte" demeure encore et génère  chaque année des morts pour rien.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Mardi 1 Septembre 2015 14:46

Concernant Louis Pena, tout est parfaitement bien résumé ici:

http://www.ina.fr/video/CPC08003302

Un type bien, très bien.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Sortie dos

Messagede fly33 le Mardi 1 Septembre 2015 15:18

Il est toujours fidèle au poste à Dax, et en famille qui plus est !
Jusqu'au bout sur nos DR400
Avatar de l'utilisateur
fly33
 
Messages: 2729
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 23:09

Re: Sortie dos

Messagede MonsieurX le Jeudi 10 Septembre 2015 11:19

fly33 a écrit:Il est toujours fidèle au poste à Dax, et en famille qui plus est !


Et enseigne probablement toujours aussi bien, et construit encore un nouvel avion (Super Bilouis) ! Ce sujet sortie-dos est très intéressant, Louis enseigne effectivement la première méthode, que l'on peut retrouver dans son bouquin avec des explications simples, claires et précises. Effectivement, tout cela dépend fortement de l'avion, son profil, son calage, sa vitesse... J'ai appris les bases sur son Super Joker (dont je suis tombé amoureux et qui aujourd'hui est en train de naître dans mon salon...), et j'ai ensuite appliqué ce qu'il m'a apprit sur un petit machin beaucoup plus "exigeant" : un Rans S9 avec 65cv : lent, sans inertie et avec un taux de roulis plutôt faible. Il est très facile à voltiger, beaucoup moins à voltiger propre, selon des, qui savent de quoi qu'ils parlent Image et je suis totalement d'accord avec ça.
La première méthode marche donc plutôt bien sans doute pour les avions voltigeur, mais qui n'ont pas été fait à 100% dans ce but (dans le sens, où des concessions ont dues être faites [profil non symétrique pour favoriser les perfos sur le ventre, diedre pour la stabilité ventre au détriment de celle sur le dos, bref toussa toussa), à combiner bien-sur avec ce que dit Bee Gee, à savoir qu'il faut suivre la recette dans les grandes lignes, mais surtout savoir faire évoluer la recette en fonction de la casserole qu'on a... Image
Avatar de l'utilisateur
MonsieurX
 
Messages: 3
Inscription: Mardi 9 Décembre 2014 19:10

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Jeudi 10 Septembre 2015 13:07

.--

En effet un avion s'adapte bien plus difficilement à un pilote que l'inverse ! c'est plutôt au pilote à s'adapter à l'avion

Cela dit une sortie dos sur un Extra est bien plus facile que sur un CAP 10 qui lui même est bien plus facile par rapport à un Stampe

Evolution normale des choses....

a+!
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Sortie dos

Messagede EchoVictor le Jeudi 10 Septembre 2015 13:14

Bee Gee a écrit:...Cela dit une sortie dos sur un Extra est bien plus facile que sur un CAP 10  qui lui même est bien plus facile par rapport à un Stampe..


Et je ne te parles même pas du Perkoz.

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6525
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Sortie dos

Messagede Bee Gee le Dimanche 20 Septembre 2015 16:09

De préférence éviter ceci en sortie dos:

https://www.youtube.com/watch?v=6XAeIyqThIo
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Précédente

Retourner vers Voltige et autres sports aériens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités