Page 1 sur 1

ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Lundi 4 Mai 2020 11:04
de Max8992

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Lundi 4 Mai 2020 11:30
de Gabinger
Des avions énormes ! La Navy utilise des F18 ! Ce sont des monstres, 11 tonnes à vide! pour faire des meeting c'est beaucoup.

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 10:37
de Delépine
J'ai vu la même patrouille en Phantom encore plus lourds, sans que cela parût la gêner. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient faire certains trucs sans choir comme des gros tas, mais à dix-huit ans je n'avais pas encore lu Robur et Gilles.
Les Russes encore plus fortiches faisaient même au Bourget de la voltige avec un avion supersonique de cent tonnes, mais là pas de chance j'ai vu le numéro le samedi et ça n'a été vraiment intéressant que le lendemain.

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 11:21
de PhM
Delépine a écrit:Les Russes encore plus fortiches faisaient même au Bourget de la voltige avec un avion supersonique de cent tonnes, mais là pas de chance j'ai vu le numéro le samedi et ça n'a été vraiment intéressant que le lendemain.

Entendu au Bourget au siècle dernier, de la part d'un spectateur avec un fort accent parigot (disparu depuis), appareil photo en bandoulière :
- Je me mets là, parce que c'est souvent ici qu'il y a des accidents !

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 13:33
de Gabinger
Faire la démonstration d'un appareil, a des fins commerciales, c'est différent. Mais là c'est une patrouille qui n'a pas vocation a vendre des machine...
C'est un peu comme si la patrouille de france utilisait des rafales (nous n'aurions de toutes facons pas les moyens).

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 13:49
de Leon Robin
PhM a écrit:
Delépine a écrit:Les Russes encore plus fortiches faisaient même au Bourget de la voltige avec un avion supersonique de cent tonnes, mais là pas de chance j'ai vu le numéro le samedi et ça n'a été vraiment intéressant que le lendemain.

Entendu au Bourget au siècle dernier, de la part d'un spectateur avec un fort accent parigot (disparu depuis), appareil photo en bandoulière :

- Je me mets là, parce que c'est souvent ici qu'il y a des accidents !

Vécu à Quiberon (u siècle dernier).
Un DR400 , orbitait avec moult précaution pendant qu'on lui dégageait au maximum les abords de la piste où étaient parqués de nombreux avions visiteurs, Le DR400 était miraculeusement encore en vol après avoir laissé son train d'atterrissage contre un muret en bout de piste après une remise de gaz hasardeuse.
Les badauds accouraient depuis le camping jouxtant l'aérodrome et, avec quelques autres pilotes, nous avions imprivisé un service d'ordre pour les empêcher d'envahir la piste. Un type insistait pour passer, brandissant son appareil photo. Bien qu''il fût plu grand et costaud que moi, il a dû voir dans mon regard qu'il risquait de bouffer son appareil s'il insistait.
Le DR400 s'est finalement posé sans encombre, mais en l'examinant on a tous compris - son pilote le premier - qu'il revenait de loin. La foule est repartie, déçue

Sur ce même terrain, l'année précédente, notre C172 avait été retourné (au sol) par un véritable ouragan. Le lendemain, alors que nous démontions ce qui pouvait être récupéré, des badauds s'approchent de l'avion gisant sur le dos en demandant s'il y avait eu des morts. Je m'étais blessé sur une tôle déchirée et avais abondamment saigné sur les garnissage en skai blanc du plafond de la cellule. J'ai alors répondu à la question en montrant les traces et en disant "regarder, il y a encore plein de sang" et ils se sont empressés d'en prendre des photos.

La civilisation est une chose formidable quand on pense que les Romains se repaissaient des jeux du cirque. Quoi que ....

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 13:59
de Philippe Warter
Les pilotes (et leurs employeurs) sont tout aussi morbides.
Lors du crash de Germanwings, l'Armée a dû mobiliser 7 hélicos (en plus des autres) rien que pour empêcher le survol du site.

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 18:47
de Gabinger
Moi j'ai vécu l'inverse, sur le site de parapente de Gourdon, il y a bien des années, je discutais avec un amis toubib (rien a voir avec Yves R, pas de confiusion).
Un type en delta décolle et se crache, un retour pente, juste sous le déco, un bruit horrible, on as compris que...disons que le cas n'etait peut-être plus dutout urgent...
Mais il faut tout de même vérifier, je regarde mon interlocuteurs, il tourne le dos au crasch et il me dit "vas y, moi j'en ai marre"...
Je ne suis ni pompier ni médecin, j'ai juste un brevets de secouriste basique, mais je m'y suis collé, on ne peut pas laisser quelcun sans secours. Je m'en serrait bien passé, mais effectivement, il n'y avait plus aucune urgence c'etait évident. Le pauvre pilote était mort instantanément, il n'a pas dut souffrir.
Il n'empêche que je suis choqué de la réaction de ce docteur en médecine, c'est un manque d'éthique, c'est a la limite de la non assistance à personne en danger, son excuse c'est "si tu n'y allais pas j'y serrais allé" c'est très moyen...

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mardi 5 Mai 2020 19:33
de miky

Re: ça n'a pas l'air si dur

MessagePosté: Mercredi 6 Mai 2020 15:20
de Max8992
@Gabinger : il est toujours médecin ?