Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Fin des quadrimoteur

Si votre contribution se résume à un lien, une vidéo ou une bonne blague trouvés ailleurs sur le net, c'est par ici ...
Règles du forum
Cliquez pour voir les règles détaillées
Les liens sont de préférence en liaison avec le domaine aéronautique.
Ne sont PAS acceptés :
  • Les liens menant à des téléchargements de logiciels
  • Les liens contrevenant aux règles générales du forum

Fin des quadrimoteur

Messagede Tontonlyco le Lundi 15 Janvier 2018 17:56

https://www.challenges.fr/entreprise/ae ... nde_560243

Pourquoi acheter un quadrimoteur de 500 places s'il y a des bimoteurs de 400
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6120
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Gilles131 le Mardi 16 Janvier 2018 16:30

Quand j'enseignais la mécanique du vol (avant de faire mon avion, on ne peut pas tout faire à la fois), je partageais cet enseignement avec des ingénieurs des avant-projets d'Airbus, qui trituraient alors les équations dans tous les sens pour essayer de démontrer que le projet 3XX (futur 380) pouvait mettre 15% dans la vue à Boeing et son 747-400 sur le coût au siège.
Ils avaient le plus grand mal à y parvenir, et étaient éperdus d'admiration pour ce concurrent conçu sans ordinateurs, sans CAO, sans matériaux composites, sans calculateurs embarqués ou presque, et que 40 ans pus tard il était quasiment impossible de détrôner. Tant que les 15% n'étaient pas démontrés il était considéré impossible de lancer le programme, et il leur a fallu pas mal de temps et d'efforts pour y parvenir. C'était donc déjà pas très bien parti dès l'origine.

Quand je suis allé voir les spécialistes des perfos d'Airbus pour leur expliquer un certain nombre de choses sur les réalités quotidiennes des contraintes d'exploitation, et leurs conséquences sur l'économie du vol qu'ils ignoraient manifestement tout autant que moi avant de changer de métier, le tout fraichement nommé ingénieur en chef du programme 380, qui s'était auto-invité à la réunion, m'est immédiatement rentré dedans en hurlant "je ne suis pas d'accord!". Ce n'étaient pourtant que des constats factuel... Ca continuait donc plutôt mal.
(Il a quand même mangé une partie de son chapeau quelques temps plus tard en ajoutant aux objectifs de conception: M.85 plus flexibility... )

Que constate-t-on en exploitation?
- Une masse à vide de plus de 100t supérieure au 747-400 (112t exactement, si mes souvenirs sont bons): sur un tronçon long-courrier typique d'une douzaine d'heures, ça représente déjà une bonne trentaine de tonnes de carburant supplémentaire, juste pour transporter la ferraille.
- Des contraintes aéroportuaires lui interdisant l'accès à la plupart des aéroports. Conséquence, sur un Paris-Mexico par exemple, un 747-400 aura besoin de transporter 2 t de carburant pour dégager à Queretaro à 20 minutes de vol. Le 380 doit transporter une bonne dizaine de tonnes de carburant pour dégager à Houston, à 1h30 de là. D'ou une surconsommation de 3 bonnes tonnes supplémentaires.
- Deux étages de passagers, mais un seul étage de soutes, donc deux fois moins de volume par passager. Pire:certaines compagnies utilisent une partie des soutes pour y installer le poste de repos PNC, une bonne dizaine de couchettes. Avec le peu de volume qui reste, si on peut prendre tous les bagages c'est déjà pas mal, mais pas question de charger du fret, qui rapporterait lui aussi. Donc la charge marchande est limitée aux seuls passagers.
Quand on voit qu'il est maintenant considéré normal de payer plus cher de taxi pour aller à l'aéroport à 80 km/h que pour traverser l'Europe à 800 km/h, on peut se douter que pour rentabiliser un tel avion, il va falloir remplir sérieusement les classes avant! Et il y a fort peu de routes aériennes qui le permettent.

Quand en plus on peut faire la même chose avec deux moteurs au lieu de 4 et remplir les soutes de fret...
Dernière édition par Gilles131 le Mardi 16 Janvier 2018 17:25, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 4715
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Tontonlyco le Mardi 16 Janvier 2018 17:22

Belle démonstration d'un projet mal conçu, en plus il me semble que le fuselage du 747 était plus aérodynamique par sa section décroissante.
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6120
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Bee Gee le Mercredi 17 Janvier 2018 16:36

Boeing a toujours eu le nez de sortir les bons modules au bon moment. Sans doute plus à l'écoute de la demande.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2614
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Splitcat le Mercredi 17 Janvier 2018 17:39

Comme d'habitude c'est très intéressant Gilles.
Si tu as plus de détails je serais preneur :)
Splitcat
 
Messages: 1203
Inscription: Dimanche 7 Août 2016 21:41

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Gilles131 le Mercredi 17 Janvier 2018 18:34

Les détails (re)viendront (peut-être) au fil des posts, de la mémoire et de l'inspiration. Image
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 4715
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede gma le Mercredi 17 Janvier 2018 20:53

Mais la naissance du 747 n'a pas été sans contreverses...

Et s'ils n'avaient pas de calculateurs puissants assortis de machines à commandes numériques modernes, il ne faut pas oublier qu'ils disposaient de 5 fois plus de ressources que le projet A 3XX en hommes, bien plus qualifiés (expérimentés).
Enfin, si l'A3XX nait pour détroner un concurrent, le 747 est né, lui, pour un marché sans concurrence, énorme et mondial. Avant la construction du prototype, les intentions de commande représentaient... 10 ans de travail.

Par ailleurs, pour avoir travaillé sur fraiseuse "Danly-Onsrud", avec commande numérique "incramatic", je puis vous assurer que cette machine américaine née en 1958, utilisée d'abord par Northrop en structure intégrale, est bien plus performante en terme de RO que les machines modernes ultra performante... Moins flexible... Mais bien plus performante.
gma
 
Messages: 2611
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede dob le Mercredi 17 Janvier 2018 21:20

RO ? RO ???  Image
Avatar de l'utilisateur
dob
 
Messages: 4972
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:44
Aérodrome: Saint Cyr, Toussus
Activité/licences: PPL, ULM xyz

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede gma le Mercredi 17 Janvier 2018 22:23

Pardon !... RO = Rendement Opérationnel = (Nbre de pièce x temps de cycle par pièce) / Temps d'exploitation requis.
gma
 
Messages: 2611
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Haflinger le Jeudi 18 Janvier 2018 10:33

Gilles131 a écrit:Quand j'enseignais la mécanique du vol..


ImageImageImage
"dynamique" et "hero", ................. herodynamique !!!

Mauser Fokker
Avatar de l'utilisateur
Haflinger
 
Messages: 7156
Inscription: Mercredi 20 Avril 2011 13:42
Activité/licences: UV light

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede PhM le Jeudi 18 Janvier 2018 12:36

Emirates a (enfin) commandé 36 A380 ! (dont 20 commandes fermes)
http://www.lepoint.fr/economie/emirates ... 660_28.php
PhM
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 1182
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede gma le Jeudi 18 Janvier 2018 21:59

PhM a écrit:Emirates a (enfin) commandé 36 A380 ! (dont 20 commandes fermes)
http://www.lepoint.fr/economie/emirates ... 660_28.php


Oui !... Comprenez qu'Emirates engage ainsi le constructeur a fournir des pièces de rechange pendant 20 ans, ce qui va maintenir la cote des avions que la compagnie va revendre sur le marché de l'occasion... Avant ce terme.
gma
 
Messages: 2611
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede Tontonlyco le Mercredi 6 Juin 2018 09:42

Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6120
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede gma le Mercredi 6 Juin 2018 12:49

C'est pas un échec... Juste que sa coûte moins cher de le bazarder en pièces de rechange que le refaire à neuf pour une nouvelle carrière de 10 ans.
gma
 
Messages: 2611
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Fin des quadrimoteur

Messagede chibani le Jeudi 7 Juin 2018 09:46

Gilles131 a écrit:Quand j'enseignais la mécanique du vol (avant de faire mon avion, on ne peut pas tout faire à la fois), je partageais cet enseignement avec des ingénieurs des avant-projets d'Airbus, qui trituraient alors les équations dans tous les sens pour essayer de démontrer que le projet 3XX (futur 380) pouvait mettre 15% dans la vue à Boeing et son 747-400 sur le coût au siège.
Ils avaient le plus grand mal à y parvenir, et étaient éperdus d'admiration pour ce concurrent conçu sans ordinateurs, sans CAO, sans matériaux composites, sans calculateurs embarqués ou presque, et que 40 ans pus tard il était quasiment impossible de détrôner. Tant que les 15% n'étaient pas démontrés il était considéré impossible de lancer le programme, et il leur a fallu pas mal de temps et d'efforts pour y parvenir. C'était donc déjà pas très bien parti dès l'origine.

Quand je suis allé voir les spécialistes des perfos d'Airbus pour leur expliquer un certain nombre de choses sur les réalités quotidiennes des contraintes d'exploitation, et leurs conséquences sur l'économie du vol qu'ils ignoraient manifestement tout autant que moi avant de changer de métier, le tout fraichement nommé ingénieur en chef du programme 380, qui s'était auto-invité à la réunion, m'est immédiatement rentré dedans en hurlant "je ne suis pas d'accord!". Ce n'étaient pourtant que des constats factuel... Ca continuait donc plutôt mal.
(Il a quand même mangé une partie de son chapeau quelques temps plus tard en ajoutant aux objectifs de conception: M.85 plus flexibility... )

Que constate-t-on en exploitation?
- Une masse à vide de plus de 100t supérieure au 747-400 (112t exactement, si mes souvenirs sont bons): sur un tronçon long-courrier typique d'une douzaine d'heures, ça représente déjà une bonne trentaine de tonnes de carburant supplémentaire, juste pour transporter la ferraille.
- Des contraintes aéroportuaires lui interdisant l'accès à la plupart des aéroports. Conséquence, sur un Paris-Mexico par exemple, un 747-400 aura besoin de transporter 2 t de carburant pour dégager à Queretaro à 20 minutes de vol. Le 380 doit transporter une bonne dizaine de tonnes de carburant pour dégager à Houston, à 1h30 de là. D'ou une surconsommation de 3 bonnes tonnes supplémentaires.
- Deux étages de passagers, mais un seul étage de soutes, donc deux fois moins de volume par passager. Pire:certaines compagnies utilisent une partie des soutes pour y installer le poste de repos PNC, une bonne dizaine de couchettes. Avec le peu de volume qui reste, si on peut prendre tous les bagages c'est déjà pas mal, mais pas question de charger du fret, qui rapporterait lui aussi. Donc la charge marchande est limitée aux seuls passagers.
Quand on voit qu'il est maintenant considéré normal de payer plus cher de taxi pour aller à l'aéroport à 80 km/h que pour traverser l'Europe à 800 km/h, on peut se douter que pour rentabiliser un tel avion, il va falloir remplir sérieusement les classes avant! Et il y a fort peu de routes aériennes qui le permettent.

Quand en plus on peut faire la même chose avec deux moteurs au lieu de 4 et remplir les soutes de fret...


Et en plus tu m avais expliqué que:
1 Vu la position du poste, il n était pas possible de faire une version fret avec le nez qui se lève
2 Du au manque de puissance, il ne pouvait pas suivre les autres sur le rail trans atlantique et que ATC devait les faire descendre pour laisser passer les autre d où conso augmentée
Serge
Avatar de l'utilisateur
chibani
 
Messages: 664
Inscription: Lundi 27 Avril 2009 15:42
Aérodrome: Chavenay Megève
Activité/licences: PPL - ULM


Retourner vers Liens divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité