Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

la quasiturbine

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

la quasiturbine

Messagede augstin le Mardi 16 Mars 2010 20:36

Image Image



c'est presque comme un moteur rotatif...

mais avec un centre de gravité immobile, donc pas de vibratrion


[BLOCKQUOTE]Comme pour les turbines, l'allumage est requis seulement au lancement,puisque la combustion est maintenue continue entre les cyclessuccessifs par un canal d'allumage qui permet également de produire untaux de surcompression dynamique. Ce dispositif utilise relativementpeu de composants, et il a une excellente continuité de couple, même àbas régime (En raison de la haute fréquence de pulsation du couple, cedispositif requiert peu de volant d'inertie, et un faible taux deréduction de vitesse pour la plupart des applications). Il est aussiégalement tout indiqué pour les usages requérant une haute fiabilitécomme l'aéronautique, ou pour des usages submergés ou en environnementshostiles. L'asymétrie des cycles, et la précocité de l'admission dumélange et de la détente des gaz (sans volume superflu en cours dedétente) permettent une meilleure extraction initiale de l'énergiemécanique. Une réduction plus rapide dans la chambre de combustion dela température, de la pression et du temps de confinement conduit à uneproduction moindre de NOx, et à un moindre transfert de chaleur vers lebloc moteur, le tout accroissant la densité de puissance etl'efficacité au-delà du moteur à piston. La Quasiturbine rencontre lescritères du moteur à hydrogène.[/BLOCKQUOTE]
source : http://www.motorlegend.com/entretien-re ... 11566.html

autre source ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quasiturbine

et site officiel : http://quasiturbine.promci.qc.ca/


bien sûr il y a des défaut

ce n'est même pas certain que cela fonctionne

Mais je n'ai pas trouvé sur le forum que l'on ai parlé de cette technologie. Etun moteur qui produit du couple à bas régime en ne vibrant pas et en étant léger c'est alléchant d'un point de vu aéronautique.
Avatar de l'utilisateur
augstin
 
Messages: 1922
Inscription: Jeudi 4 Décembre 2008 23:11
Activité/licences: PPL

Re: la quasiturbine

Messagede augstin le Mardi 16 Mars 2010 20:53

vous voulez voir la tête de l'inventeur ?

Avatar de l'utilisateur
augstin
 
Messages: 1922
Inscription: Jeudi 4 Décembre 2008 23:11
Activité/licences: PPL

Re: la quasiturbine

Messagede denis r-e le Mardi 16 Mars 2010 21:47

Volera jamais ! Image
Denis
Image
denis r-e
 
Messages: 4758
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:13
Aérodrome: LFGS

Re: la quasiturbine

Messagede Totor le Mardi 16 Mars 2010 21:59

denis r-e a écrit:Volera jamais ! Image


Pas dit mais comme les moteurs Wenkel(Mazda RX7 , NSU RO 80 etc. ) ils vont avoir des problèmes de lubrifications je pense.

Mais je pense aussi qu'avec des gens qui essayent et tâtent, on avance toujours dans la technologie.

Mon avis et aussi celui d'André Citroën.

Salvatore
Avatar de l'utilisateur
Totor
 
Messages: 495
Inscription: Mercredi 5 Novembre 2008 17:15
Aérodrome: LSGY/LSGG

Re: la quasiturbine

Messagede denis r-e le Mardi 16 Mars 2010 22:02

Totor a écrit:
denis r-e a écrit:Volera jamais ! Image


Pas dit mais comme les moteurs Wenkel(Mazda RX7 , NSU RO 80 etc. ) ils vont avoir des problèmes de lubrifications je pense.

Mais je pense aussi qu'avec des gens qui essayent et tâtent, on avance toujours dans la technologie.

Mon avis et aussi celui d'André Citroën.

Salvatore



It was a joke !Image
Denis
Image
denis r-e
 
Messages: 4758
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:13
Aérodrome: LFGS

Re: la quasiturbine

Messagede Totor le Mardi 16 Mars 2010 22:21

Sorry j'avais not enderstandé

ImageImageImage

Salvatore
Avatar de l'utilisateur
Totor
 
Messages: 495
Inscription: Mercredi 5 Novembre 2008 17:15
Aérodrome: LSGY/LSGG

Re: la quasiturbine

Messagede noel cavey le Mercredi 17 Mars 2010 00:41

Félicitations à Monsieur Saint-Hilaire.

Je suis curieux de voir le détail de la formule du rendement global de ce moteur (déjà à frottement zéro, bien sûr). Coté pollution, on doit le croire, c'est plus complexe.

Mais quel courage et entêtement. un exemple de vie.

Aéronautiquement vôtre. Noël
noel cavey
 
Messages: 30
Inscription: Mercredi 4 Mars 2009 01:08
Localisation: Spilamberto (Ialie)
Aérodrome: LIPM
Activité/licences: PPL

Re: la quasiturbine

Messagede 4aplat le Mercredi 17 Mars 2010 06:58

noel cavey a écrit:Félicitations à Monsieur Saint-Hilaire.

Je suis curieux de voir le détail de la formule du rendement global de ce moteur (déjà à frottement zéro, bien sûr). Coté pollution, on doit le croire, c'est plus complexe.

Mais quel courage et entêtement. un exemple de vie.

Aéronautiquement vôtre. Noël


j'ai du mal à comprendre comment il entraine un arbre de sortie (il n'y a que des pièces mobiles radialemùent)

et pour le refroidissement ......
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux

le forum des utilisateurs de Jabiru : http://jabiru-owner.com/
Avatar de l'utilisateur
4aplat
 
Messages: 5702
Inscription: Mercredi 19 Novembre 2008 23:08
Localisation: Nantes
Aérodrome: LF4453
Activité/licences: pilotaillon de ludoplane par correspondance

Re: la quasiturbine

Messagede andre44 le Mercredi 17 Mars 2010 07:25

Bonjour
j'ai vu le premier prototype construit a l'école de Sorel -Tracy (ma ville) il le faisait marcher sur des courtes periodes , pas de refroidissement exterieur et pour démonstration il le faisait marcher a l'air comprimé , Cela remonte a 12 ou 15ans .. Il a subit de nombreuses modifications le chariot articulé etait plus simple originalement .

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9171
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: la quasiturbine

Messagede Totor le Mercredi 17 Mars 2010 20:29

4aplat a écrit:
noel cavey a écrit:Félicitations à Monsieur Saint-Hilaire.

Je suis curieux de voir le détail de la formule du rendement global de ce moteur (déjà à frottement zéro, bien sûr). Coté pollution, on doit le croire, c'est plus complexe.

Mais quel courage et entêtement. un exemple de vie.

Aéronautiquement vôtre. Noël


j'ai du mal à comprendre comment il entraine un arbre de sortie (il n'y a que des pièces mobiles radialemùent)

et pour le refroidissement ......


Ben comme un moteur à explosion quoi que tu comprend pas ? La transmision ?

Comme un Wankel


Salvatore
Avatar de l'utilisateur
Totor
 
Messages: 495
Inscription: Mercredi 5 Novembre 2008 17:15
Aérodrome: LSGY/LSGG

Re: la quasiturbine

Messagede noel cavey le Mercredi 17 Mars 2010 20:39

Totor a écrit:
4aplat a écrit:
noel cavey a écrit:Félicitations à Monsieur Saint-Hilaire.

Je suis curieux de voir le détail de la formule du rendement global de ce moteur (déjà à frottement zéro, bien sûr). Coté pollution, on doit le croire, c'est plus complexe.

Mais quel courage et entêtement. un exemple de vie.

Aéronautiquement vôtre. Noël


j'ai du mal à comprendre comment il entraine un arbre de sortie (il n'y a que des pièces mobiles radialemùent)

et pour le refroidissement ......


Ben comme un moteur à explosion quoi que tu comprend pas ? La transmision ?

Comme un Wankel


Salvatore



pas tout à fait. Malheureusement il y a peu de choses qui tournent quelque part à rayon constant là dedans. d'accord avec 4aplat. je crains qu'il ne faille quatre dentures longues, une entrainée par chaque plaque articulée. Peut-être que Saint-Hilaire a un autre dessin.

at' salut'. Noël
noel cavey
 
Messages: 30
Inscription: Mercredi 4 Mars 2009 01:08
Localisation: Spilamberto (Ialie)
Aérodrome: LIPM
Activité/licences: PPL

Re: la quasiturbine

Messagede Totor le Mercredi 17 Mars 2010 20:51

Désolé, je ne comprend pas ce que vous ne comprenez pas.

La poulie qui tourne avec deux cannelures derrière la vitre elle tourne rond non ???

Après y plus qu'à utiliser cette force comme à la sortie du villebrequin avec le volant moteur celui qui a des dents sur sa circonférence où le démarreur ( nemann ) vient s'appuier.

Il est où le blem ??????

Salvatore
Avatar de l'utilisateur
Totor
 
Messages: 495
Inscription: Mercredi 5 Novembre 2008 17:15
Aérodrome: LSGY/LSGG

Re: la quasiturbine

Messagede 4aplat le Mercredi 17 Mars 2010 20:59

sur le rotatif, l'axe central est muni d'un excentrique qui prend l'effort et le retransmet sous forme de couple à cet axe

dans le cas du moteur "quasiturbine" je ne vois pas quels sont les points qui se situent sur un rayon constant permettant de transmettre sans friction l'effort

Image
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux

le forum des utilisateurs de Jabiru : http://jabiru-owner.com/
Avatar de l'utilisateur
4aplat
 
Messages: 5702
Inscription: Mercredi 19 Novembre 2008 23:08
Localisation: Nantes
Aérodrome: LF4453
Activité/licences: pilotaillon de ludoplane par correspondance

Re: la quasiturbine

Messagede Totor le Mercredi 17 Mars 2010 21:03

augstin a écrit:Image Image


C'est expliqué sur le dessin de droite

Salvatore



c'est presque comme un moteur rotatif...

mais avec un centre de gravité immobile, donc pas de vibratrion



[BLOCKQUOTE]Comme pour les turbines, l'allumage est requis seulement au lancement,puisque la combustion est maintenue continue entre les cyclessuccessifs par un canal d'allumage qui permet également de produire untaux de surcompression dynamique. Ce dispositif utilise relativementpeu de composants, et il a une excellente continuité de couple, même àbas régime (En raison de la haute fréquence de pulsation du couple, cedispositif requiert peu de volant d'inertie, et un faible taux deréduction de vitesse pour la plupart des applications). Il est aussiégalement tout indiqué pour les usages requérant une haute fiabilitécomme l'aéronautique, ou pour des usages submergés ou en environnementshostiles. L'asymétrie des cycles, et la précocité de l'admission dumélange et de la détente des gaz (sans volume superflu en cours dedétente) permettent une meilleure extraction initiale de l'énergiemécanique. Une réduction plus rapide dans la chambre de combustion dela température, de la pression et du temps de confinement conduit à uneproduction moindre de NOx, et à un moindre transfert de chaleur vers lebloc moteur, le tout accroissant la densité de puissance etl'efficacité au-delà du moteur à piston. La Quasiturbine rencontre lescritères du moteur à hydrogène.[/BLOCKQUOTE]
source : http://www.motorlegend.com/entretien-re ... 11566.html

autre source ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Quasiturbine

et site officiel : http://quasiturbine.promci.qc.ca/


bien sûr il y a des défaut

ce n'est même pas certain que cela fonctionne

Mais je n'ai pas trouvé sur le forum que l'on ai parlé de cette technologie. Etun moteur qui produit du couple à bas régime en ne vibrant pas et en étant léger c'est alléchant d'un point de vu aéronautique.
Avatar de l'utilisateur
Totor
 
Messages: 495
Inscription: Mercredi 5 Novembre 2008 17:15
Aérodrome: LSGY/LSGG

Re: la quasiturbine

Messagede ecuny le Mercredi 17 Mars 2010 21:22

une question d'un type qui a déjà du mal à planter un clou c'est vous dire le niveau :

c'est complètement idiot de penser qu'à terme (10 ans) nous volerons à l'électrique? et que donc toute ces innovation sont finalement sans grand intérêt.

quand on voit les progrès des batteries ses dernières année et la volonté affichée des pouvoirs publiques à développer la voiture électrique on se dit qu'on en est pas loin...
ecuny
 
Messages: 275
Inscription: Samedi 8 Novembre 2008 20:59
Aérodrome: lfcs
Activité/licences: tt transformé, vdn, ifr privé national (en cours)

Suivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aviathor, Google [Bot], JaÇum, Julien78510, Micfly, storch et 31 invités