Page 1 sur 1

petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 15:30
de Max8992
Rotaxiennes Rotaxiens et tous clédedouze que ça intéresse, voici en deux mots une histoire curieuse :

Lors de la révision des 1000 heures de notre 912ULS je décidai d'envoyer les deux carbus chez un mécano réputé pour ses prestations sur ce type de moteur pour révision et nettoyage aux ultrasons. Retour des carbus, emontage et tests puis vols sans rien à dire pendant 120 heures
Lors d'un vol récent je constate après 40 mn environ une variation non constante (de 18 l/H à 22 l/H puis retour à 18) de la consommation d'essence affichée au débitmètre. Le problème se reproduit au vol suivant et m'incite à ouvrir le capot et investiguer: test au sol avec et sans pompe mécanique (changée elle aussi à la 1000H) et ... rien vu Image
Au 3eme vol et au redécollage d'une étape lors d'un vol circulaire de 100Km de diamètre Image on constate une instabilité de la vitesse de rotation moteur à pleine puissance (vers 5200T/mm).
Bon, on rentre précautionneusement (en volant bas et lentement) et on se décide à déposer les carbus. Et on trouve ça :

Image

Changement du joint (il y a un concessionnaire BMW pas loin, pratique pour trouver des pièces pour Bing 64), on remonte et on teste et il semble bien que le fonctionnement soit à nouveau correct.
Reste quelques questions :
- quand le joint a-t-il pu être détérioré ? j'ai comme une idée.
- pourquoi a-t-il fallu 120 heures avant qu'un problème se manifeste ? je n'ai pas de réponse. Une tringle à rideau pour tout clédedouze ayant un avis autorisé Image
- aurais-je du démonter les cuves au retour des carbus du mécano ? à la prochaine 1000 heures je le ferai Image En fait avant car le manuel le demande chaque 200 heures.
- aurais-je du ouvrir les cuves au premier constat de la variation de conso ? sans doute mais pour sortir les carbus il faut sortir la boite à air et pour sortir la boite à air il faut sortir le silencieux d'échappement et pour... Démontage plus remontage égal 4 heures... Mais je le ferai au premier coup si d'aventure. Je précise que j'ai des coupelles de récupération avec drains qui écoulent les fuites éventuelles sous l'avion, donc pas de traces visibles si les fuites ne se manifestent pas au sol lors d'un examen.
- que ce serait-il passé si je n'avais pas de fuel flow (sorry Gilles) débitmètre installé ? Je ne pense pas qu'il y ait eu risque d'incendie (les coupelles...) mais un posé en campagne suite à déséquilibre des cylindres ? Image

EDIT précisions

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 15:36
de Delépine
Il ne s'est pas déchiré quand tu as séparé les pièces ?

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 17:43
de JaÇum
J'ai eu la même, vers 20 heures sur mon Citius livré neuf avec Rotax neuf...
Mais les joints étaient en liège... je les ai remplacé par le type en caoutchouc.

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 20:47
de GuillaumeG
Max8992 a écrit:Bon, on rentre précautionneusement (en volant bas et lentement) ...


Moteur douteux + peu d'énergie cinétique + peu d'énergie potentielle = précaution ???

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 21:09
de Gilles131
Max8992 a écrit:- que ce serait-il passé si je n'avais pas de fuel flow (sorry Gilles) débitmètre installé ?

Disons carrément qu’il est heureux que tu aies eu un FF Image

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 22:34
de Aviathor
Gilles131 a écrit:
Max8992 a écrit:- que ce serait-il passé si je n'avais pas de fuel flow (sorry Gilles) débitmètre installé ?

Disons carrément qu’il est heureux que tu aies eu un FF Image


Ah, tu utilises ForeFlight, Max?

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 22:38
de Gilles131
ImageImage

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Vendredi 22 Mai 2020 23:03
de Granet
Bonsoir. Est ce que les durites de mise à l'air des cuves des carbu est relier à la boite à air, ou est ce que ces durites pendent à coté du carbu, et si c'est le cas quelle longueur font elle, juste en dessous des carbu ou bien plus longue. Je parle de la petite durite jaunatre visible sur le carbu de droite sur la photo si dessous.


Image

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Samedi 23 Mai 2020 10:56
de Max8992
@Granet : durites reliées à la boite à air. Pourquoi ?

@GuillaumeG : puissance constante à 5000T/mn soit ~90% de Pmax, suffisante pour les conditions au décollage et pour réagir en vol. Je ne serai sans doute pas parti si j'avais admis qu'il y avait fuite d'essence à pleine puissance…

@Aviathor : c'est un FF1 de chez MGL Image

@jaçum : tu as pu estimer une cause ? Pour faire vite j'ai remis des joints lièges trouvés chez un concessionnaire BMW mais je reviendrai au caoutchouc à la prochaine visite.

@Delepine : non, il est "tombé" de son logement lorsque j'ai ouvert la cuve.

Re: petit REX à l'intention des Rotaxiens

MessagePosté: Samedi 23 Mai 2020 20:30
de Granet
Si la durite n'était pas raccordé à la boite d'admission et pendait à proximité de la cuve, une prise d'air par le joint de cuve n'aurait rien ou peu changé.

Une hypothèse, le joint à mal été placé au montage et chevauchait la petite excroissance prévu pour le maintenir en place mais il devait rendre l'ensemble étanche quand même. Le joint c'est découpé au fil du temps, des vibrations et des montées en température lors des arrêt moteur. Il a fini par ne plus être étanche, la pression dans la cuve est donc devenu celle des abords du carbu, et certainement plus forte que dans la boite à air. Le système de boite à air rotax avec les durites de mise à l'air des cuves connectées à cette boite, a un effet compensation de richesse altimétrique, et la pression est dedans, normalement moindre que la pression atmosphérique environnante. L'essence monte dans le venturi du carbu par différence de pression, pression plus faible dans le venturi que dans la cuve. Vous aurez compris que plus la pression dans la cuve est forte plus d'essence alimente le moteur.
Pour le risque de fuite, elle est possible plutôt en descente dans ce cas précis, en situation normale, le niveau d'essence est en dessous de joint.
Ce ne sont que des Hypothèse.