Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Commandes de vol à air soufflé

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Commandes de vol à air soufflé

Messagede cielsuryonne le Jeudi 2 Mai 2019 22:40




https://www.baesystems.com/en/article/magma-the-future-of-flight?utm_source=twitter&utm_medium=baesystemsplc&utm_campaign=SocialCT

Comme ils disent «  I'm blownaway ! »


« Cellule adaptable à commandes de vol à air soufflé :
En supprimant les surfaces mobiles complexes, grâce à une solution plus simple de " soufflage d'air ", les ingénieurs pourraient créer de futurs avions plus légers, moins chers et plus performants. »


pour les fans de méca-vol...

est-ce si nouveau?

ça a un avenir? ( sur nos C172 PA28 j'entends Image )
Avatar de l'utilisateur
cielsuryonne
 
Messages: 49
Inscription: Dimanche 29 Août 2010 15:19
Localisation: Paris
Aérodrome: LFGO LFPN
Activité/licences: PPL

Re: Commandes de vol à air soufflé

Messagede Jacques HM Cohen le Vendredi 3 Mai 2019 00:09

Comme parfait incompétent, je m'autoriserais à penser que c'est basé sur l'effet Coanda. Mais pour utiliser cela en jets supersoniques, il doit être difficile de faire léger et cela doit produire un sifflement assourdissant. Par ailleurs, sans réacteur cela doit être difficile de récupérer assez d'énergie d'une tripale et de 80cv...
J.
Jacques HM Cohen
LFFH
Avatar de l'utilisateur
Jacques HM Cohen
 
Messages: 4356
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 03:16
Aérodrome: LFFH
Activité/licences: PPL / ULM

Re: Commandes de vol à air soufflé

Messagede Waiex00 le Vendredi 3 Mai 2019 11:15

Les commandes de vol soufflées, c'est pas nouveau, un prototype, des années 50-60, de ce genre existe à l'état d'épave au Ailes anciennes de Toulouse-Blagnac. Je ne me souviens pas du nom, mais c'était un monoplace à réaction tout petit.

Ça y est j'ai retrouvé : Le Deltaviex.    https://minijets.org/fr/300-500/turbome ... deltaviex/
Waiex00
 
Messages: 22
Inscription: Jeudi 3 Novembre 2016 11:13

Re: Commandes de vol à air soufflé

Messagede Luc Lion le Vendredi 3 Mai 2019 12:56

Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3958
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Commandes de vol à air soufflé

Messagede Luc Lion le Vendredi 3 Mai 2019 13:29

Des infos un peu plus détaillée ici:
https://www.research.manchester.ac.uk/p ... L_TEXT.PDF

Et ce document plus ancien fournit un rappel utile des phénomènes de séparation et réattachement de flux sur les surfaces aérodynamiques.
https://www.research.manchester.ac.uk/p ... L_TEXT.PDF

J'ai aussi trouvé une vidéo d'un vol de Magma, mais c'est le prototype précédent, avec des ailerons classiques.
https://video.manchester.ac.uk/facultie ... 2af086ed3/

Edition : je n'avais pas vu que la page de BAE Systems comportait une vidéo du prototype évoluant avec les commandes à air soufflé.

J'avais recherché ces informations parce que je me posais la question : "Pourquoi utiliser des flux supersoniques pour transférer de la quantité de mouvement par effet Coanda ?"
Les réponses que j'ai trouvées dans ces thèses:
1. Le transfert de la quantité de mouvement est proportionnel au flux massique, qui est forcément plus élevé à des vitesses plus élevées.
2. Pour certaines classes de buses d'injection, le point de séparation ne dépend que du rapport de pression entre l'amont et l'aval de la buse, avec peu ou pas de dépendance au flux d'air externe.

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3958
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR


Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bloom et 43 invités