Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Luciano le Mardi 8 Janvier 2019 19:28

kaf a écrit:....Je vais regarder EasyVFR, ...


Les cartes de EasyVFR ne sont pas vectorielles actuellement, mais ne tarderont pas à le devenir.

Ceci étant dit, vectoriels ou pas, les fonds de cartes de tous ces logiciels n'apportent finalement pas grand chose à l'usage.

A l'usage, on se réalise que ce qui compte avant tout ce sont la qualité et la richesse des informations contenues dans la base de donnée du produit.
Toutes les composantes du logiciel vont les exploiter le plus finement possible afin d'offrir à l'utilisateur les fonctionnalités souhaitées pendant les diverses phase d'un vol (préparation, exécution et analyse)
Dans cette optique, la qualité du graphisme de la carte ne joue qu'un rôle secondaire; c'est la facilité d'utilisation, càd la qualité de l'interface homme-machine qui devient prépondérante.


Bons vols,
Luciano
Dernière édition par Luciano le Mardi 8 Janvier 2019 19:29, édité 1 fois.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt ... ;-)
Avatar de l'utilisateur
Luciano
 
Messages: 1209
Inscription: Mercredi 24 Novembre 2010 19:53
Localisation: Brussels
Activité/licences: ULM

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede EchoVictor le Mardi 8 Janvier 2019 19:28

Pour ma part, j'utilise SDVFR, et cela me convient presque parfaitement dans l'état.
Il est vrai que pouvoir afficher ou cacher des zones serait un plus.

Depuis très peu, j'utilise mach7 sur PC (maintenant que j'ai compris comment ça fonctionne) pour ensuite l'exporter sur ma tablette vers SDVFR.

Je ne peux que féliciter et remercier les développeurs qui répondent à tes demandes sur leur forum ou en direct à des heures pas possible. (ils ne doivent pas avoir de famille, hein Laurent !!!)

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6515
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Mardi 8 Janvier 2019 22:29

Luciano a écrit:
Ceci étant dit, vectoriels ou pas, les fonds de cartes de tous ces logiciels n'apportent finalement pas grand chose à l'usage.

A l'usage, on se réalise que ce qui compte avant tout ce sont la qualité et la richesse des informations contenues dans la base de donnée du produit.


Bons vols,
Luciano



Au fil du temps j'en suis arrivé aux mêmes conclusions. Des cartes épurées où on ne laisse que l'essentiel de ce que l'on veut voir ou rechercher. On ajoute les waypoints que l'on désire lors de la préparation de la nav si on le souhaite.
Selon l'altitude de vol, les repères changent complètement. Les cartes proposées par Skydemon, par exemple (mais ce n'est pas le seul), sont idéales pour ça. On construit le contenu comme on veut en ajoutant ou en retirant les items (paramétrables). En vol, si le plafond descend et que l'on veut faire du cheminement "façon à la carte" , en deux clics on a rajouté tous les éléments que l'on souhaite … et on est parti sur un autre mode de navigation. Et rien n'interdit de naviguer au chrono (d'ailleurs inclus dans l'application). Idem avec les fonctions 3D.
Bref, il y a tout un apprentissage à l'utilisation de ces logiciels, ça tombe sous le sens mais il faut s'en souvenir. Et contrairement aux vieux démons que l'on entend souvent, une bonne exploitation de ces logiciels libère beaucoup plus de temps pour regarder dehors … et détendu Image
Marc
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede kaf le Mercredi 9 Janvier 2019 13:55

Ca fait plaisir de lire un tel avis de la part de SDVFR, merci pour cette rapide intervention et je suis ravi que cette solution survive aux difficultés qui ont tué les autres...

Je suis parfaitement d'accord avec toi Luciano, FA apportait à mon sens cette simplicité et cette efficacité d'utilisation, sur la base d'une présentation vectorielle simple et suffisante ainsi qu'une base de donnée parfaite à mon gout.

Je vais naturellement utiliser SDVFR pour commencer car je l'ai déjà testé et utilisé "en secours". Toutefois je ne pas pouvoir préparer des vols en rêvant entre 2 RDV au bureau va me manquer et je vais donc naturellement continuer à chercher. J'ai bien envie d'essayer SkyDemon qui est un leader depuis des années de ces solutions.

MarcB je suis bien d'accord également avec toi et c'est bien ce qui me rebut dans ces cartes bitmap totalement inadaptées. C'est aussi d'ailleurs ce qui m'a poussé à remplacer la carte papier OACI par la Bossy...

Merci à tous pour vos réponses qui me permettent de confirmer mes choix.
Avatar de l'utilisateur
kaf
 
Messages: 109
Inscription: Mercredi 28 Novembre 2012 15:10
Localisation: SQY
Aérodrome: Toussus Chavenay CouhéVerac
Activité/licences: PPL(A) SEP TW

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede EchoVictor le Mercredi 9 Janvier 2019 19:07

kaf a écrit:... Toutefois je ne pas pouvoir préparer des vols en rêvant entre 2 RDV au bureau va me manquer....



Si, avec un outil capable d'exporter ta nav en fichier gpx comme mach7.

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6515
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede MikeDeuxUn le Mercredi 9 Janvier 2019 19:38

kaf a écrit:Toutefois je ne pas pouvoir préparer des vols en rêvant entre 2 RDV au bureau va me manquer et je vais donc naturellement continuer à chercher. J'ai bien envie d'essayer SkyDemon qui est un leader depuis des années de ces solutions.


La préparation, c'est pour moi ce qui différencie Skydemon de l'ensemble des autres. Il est redoutable en navigation, mais tout autant en amont. Parce que moi aussi je prépare beaucoup pendant les pauses ;)

M
MikeDeuxUn
 
Messages: 74
Inscription: Dimanche 7 Octobre 2012 17:55
Localisation: Variable
Activité/licences: PPL / ULM

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Mercredi 9 Janvier 2019 21:13

EchoVictor a écrit:
kaf a écrit:... Toutefois je ne pas pouvoir préparer des vols en rêvant entre 2 RDV au bureau va me manquer....



Si, avec un outil capable d'exporter ta nav en fichier gpx comme mach7.

Eric




Idem pour Skydemon, y compris pour la trace après le vol, question de se le refaire Image

Marc
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede chibani le Mercredi 9 Janvier 2019 21:16

kaf a écrit:Ca fait plaisir de lire un tel avis de la part de SDVFR, merci pour cette rapide intervention et je suis ravi que cette solution survive aux difficultés qui ont tué les autres...

Je suis parfaitement d'accord avec toi Luciano, FA apportait à mon sens cette simplicité et cette efficacité d'utilisation, sur la base d'une présentation vectorielle simple et suffisante ainsi qu'une base de donnée parfaite à mon gout.

Je vais naturellement utiliser SDVFR pour commencer car je l'ai déjà testé et utilisé "en secours". Toutefois je ne pas pouvoir préparer des vols en rêvant entre 2 RDV au bureau va me manquer et je vais donc naturellement continuer à chercher. J'ai bien envie d'essayer SkyDemon qui est un leader depuis des années de ces solutions.

MarcB je suis bien d'accord également avec toi et c'est bien ce qui me rebut dans ces cartes bitmap totalement inadaptées. C'est aussi d'ailleurs ce qui m'a poussé à remplacer la carte papier OACI par la Bossy...

Merci à tous pour vos réponses qui me permettent de confirmer mes choix.

Je ne vois pas ce qui t empèche de préparer tes vols sur sdvfr au bureau ou aux chiottes sur ton smartphone.
Perso j ai skydemon que je n utilise pas car je trouve sdvfr   bien mieux. Seule restriction: Seulement en France
Serge
Avatar de l'utilisateur
chibani
 
Messages: 757
Inscription: Lundi 27 Avril 2009 15:42
Aérodrome: Chavenay Megève
Activité/licences: PPL - ULM

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Mercredi 9 Janvier 2019 21:40

chibani a écrit:
Perso j ai skydemon que je n utilise pas car je trouve sdvfr   bien mieux. Seule restriction: Seulement en France


C'est tout le problème quand on n'est pas français !
Marc
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede EchoVictor le Mercredi 9 Janvier 2019 22:23

Fais toi naturaliser, je plaiderai en ta faveur !

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6515
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Mercredi 9 Janvier 2019 22:36

En ce moment, je ne sais pas si c'est un progrès Image

Image Image Image
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede gma le Mercredi 9 Janvier 2019 22:37

Marc B a écrit:
gma a écrit:Je n'évoque pas sur les outils complexes, mais sur des aides pour des navs complexes (les navigations qui seraient complexes).
Avec 100 hrs par an, vous devez je pense rester sur le territoire national... Non ?
J'oserais avancer, pour du VFR, une vingtaine de nav de 3h au plus, soit du 350 NM à chaque Log...  En moyenne (c'est un Cessna je crois).

La légendaire carte oaci au format A3, 4 à 5 vac, 3 pages de notams, 3 pages pour la météo, 1 ficelle (un nœud toutes les 10 min), 1 crayon (au bout de la ficelle), 1 rapporteur, c'est effectivement plus encombrant qu'une tablette 10"... Mais sans équivalent en termes d'efficacité.

L'i machin (et les applications associées) sont des outils vendus comme aide à la préparation, éventuellement comme support pour le suivi du vol (carte déroulante).
Vous remarquerez qu'ils ne sont pas vendus en tant qu'aide à la décision, et encore moins comme outil de nav primaire.
C'est pourtant l'utilisation déviante qui en est faite au fil du temps d'usage... Le vol étant organisé selon la trace faite par un outil de suivi... C'est le premier paradoxe.
Le summum et dernier étant de suivre sur l'écran une nav "on top" faite sans instrument primaire de navigation (déjà. Vu).
Souvenez-vous d'une remarque revenant sans cesse ici (la dernière fois je crois que c'est Jan qui l'a remontée) : La mise a jour des cartes est souvent faite par les pilotes eux-mêmes, qui notent sur leurs cartes les endroits propices à défaut d'être prévisibles. Ça, vos outils numériques peuvent aider, à condition d'avoir la longévité équivalente à celle du support papier.


Gma, je suis un pilotaillon de caisse à savon nommé ULM et je peux te dire que presque tout est faux dans tes affirmations.


Ce n'est pas une tare en soi, ça reste du pilotage... Puis il ne faut pas dire, mais démontrer. Par exemple :

Marc B a écrit: ... Premièrement, une dizaines de pays traversés cette année qui n’est pourtant pas, pour moi, une grosse année, tu imagines le nombre de cartes à mettre à jour tous les 28 jours!


Ben une dizaine !... Voir 0 selon l'abonnement cartes que vous avez. Et sur ce point précis, votre outil numérique n'invente rien, n'apporte rien, il ne fait que reconduire un standard qui existe déjà depuis très longtemps avec le support papier. En ce sens, ce n'est donc pas un progrès.
Si vous prenez la carte déroulante de l'applicatif "Mach 7", eh bien vous constaterez que c'est celle disponible gratuitement sur "Géoportail", et que vous pouvez tirer une impression papier à jour avant la mise à jour par "Mach 7"... Il y a l'équivalent de "Géoportail" dans tous les pays de l'OACI... Alors que "Mach 7" (par exemple), est verrouillé pour le territoire national... Vous êtes donc plus contraint avec l'outil numérique et cet applicatif que par une carte papier, pour l'usage que vous venez de décrire.

Marc B a écrit: ... Deuxièmement, plus de 40 plans de vol sur l’annee...


VFR de jour (ULM) requis pour transit transfrontaliers... C'est une belle expérience, je le fais 2 à 4 fois par semaine aussi, du fait de mon boulot, et je constate que le nombre ne qualifie pas l'outil numérique plus que celui papier puisque, dans les deux cas, c'est la transmission d'un formulaire standard à compléter (en ligne ou hors ligne).
Si vous transmettez par mail la photo prise au portable de votre formulaire rempli au stylo, les BRIA de Bordeaux (IFR) ou le Bourget (VFR) acceptent sans rechigner ! C'est donc plus rapide si vous avez quelques formulaires standard vierges dans votre sac de vol (modèle au format pdf dispo sur le premier lien internet qui vient)... Si vous n'avez rien, vous pouvez "téléphoner" votre plan de vol directement au BRIA, vous pouvez même solliciter sur la fréquence DEP d'un aérodrome la saisie par dictée... Voyez, l'outil "numérique" n'est ni indispensable, ni plus rapide pour le dépôt d'un plan de vol.
En ligne, vous n'êtes pas sur un applicatif de votre console, mais sur un logiciel du service receveur (Eurocontrol, DGAC, Enaires, Belgocontrol,...), votre téléphone portable est aussi performant que votre PC maison, que celui utilisé dans une gare ou un hotel... Votre tablette ne créée rien, n'apporte rien.

Marc B a écrit: ... Troisièmement, le vol VFR est de plus en plus contraint et sans préparation sérieuse quand tu voyages un peu, cela devient galère ...


C'est du vol VFR de jour, avec 3 possibilités de navigation uniquement : "Estime", "cheminement à vue", "flanquement à vue"... Le VFR "on top" n'est pas permis en ULM, puisque l'obligation du "vol à vue du sol ou de l'eau" est la base même de la déclaration simplifiée à ce régime. En ULM, vous n'avez aucune obligation d'emport d'une "aide à la navigation" de ce fait... Et votre tablette à carte déroulante n'est sûrement pas une "aide à la navigation" comme j'expliquerais plus loin.
Il va de soi que le vol VFR est toujours aussi bien préparé, outils numériques ou pas !... Et que l'époque actuelle riche de ces outils n'est pas la plus facile.
En fouillant dans mes archives, j'ai retrouvé une préparation d'un vol Troyes-Barberey - St Gatien (Deauville) de 1986... Voici ce que nous avions comme outils pour préparer :

-Pas d'ATis...
-Pas de mail...
-Pas de Temsi consultable sur le net...
-Pas de Wintem...
-Pas de Notam (c'était le début toutefois)...
-Pas de téléphone portable...
-Un météorologue prévisioniste à la tour (en équipe, de 6 à 21 h)...
-Un téléphone fixe...
-Un Fax à la tour et un autre au bureau de piste...

On montait à la tour et on donnait la route et l'heure de départ. Le prévisioniste répondait "je regarde, reviens dans 1/2 h"... On allait préparer l'avion (prévol, fuel, chargement, centrage, perfos)... Retour à la météo.
Là, le sieur donnait un rapport du temps présent sur la route, puis une deuxième feuille avec la prévision à 2 h... A la destination ! (il avait téléphoné à son collègue de Deauville). Bien sûr, il y avait le traditionnel "bilan prévision", fait devant la grande carte papier des fronts accrochée au mur. Il fallait une bonne 1/2 h voir 3/4 d'h de cérémonie.
Au final nous avions, moyennant 1 h à 1h30 de temps dédié, un bulletin météo personnalisé, fait par un prévisionniste expérimenté qui distillait ces recommandations de professionnel en ce domaine.

Il fallait ensuite monter l'étage au dessus, voir le contrôleur, pour déposer le plan de vol (avec les préparations d'avant en mains), qu'il ne vérifiait pas si vous étiez un pilote confirmé, mais qu'il contrôlait scrupuleusement si vous étiez "bleubite" (mon cas à l'époque). Tout ceci était un service offert par l'aviation civile, pour la sécurité des pilotes usagers.

Aujourd'hui, avec nos outils numériques, nous allons chercher des données globales sur des sites dédiés et impersonnels, nous préparons nous même l'étude des fronts, sans aucune expérience de la prévision, Il n'y a personne pour conseiller éventuellement, et nous décidons seul si on va ou pas...

Oui, nous sommes libres, hyper informés mais pas plus informés, seul pour décider... Et nous payons ce service rendu pas du tout personnalisé.

C'est ça le progrès ?

Marc B a écrit: ... Quatrièmement, l’aide à la navigation en vol (dont les fréquences radio, météo on Line ) est bien plus efficace qu’une carte jamais pliée au bon endroit (limite personnelle j’en conviens) dans un espace confiné...


La version papier se nomme "log de nav", que vous avez bien sûr personnalisé, et qui contient toutes ces informations, laissant une carte propre et sans ratures... Juste un trait : La route prévue. Avec l'habitude, une nav de 350 NM en France, en 2018, c'est une feuille d'un log de nav au format A5, recto verso du fait de ma nullité malheureusement.

Marc B a écrit: ... Bref, il me semble que tu ne pratiques pas souvent le VFR dans certaines régions pour avoir un avis aussi tranché de pilote d’airbus ou autre en IFR.


Je vole pas sur Airbus, n'ai pas fait l'ENAC ou l'école de l'air... Je viens de l'agriculture, ou on casse plus d'avion qu'on ne fait de plans de vol, ou le VFR "spécial" se fait en radada à 50 m sol au plus, sauf quand il faut sauter une ligne HT.
Après, un chic type m'a appris comment voler plus haut et sans rien voir, sauf à lire des cartes. Et j'ai bien aimé.
Je fais encore du VFR (jour et nuit), entre 50 et 100 h par an, mais pas plus. Globalement, je préfères avoir les nuages en dessous qu'au dessus, "on a jamais vu un avion entrer en collision avec le ciel".

Marc B a écrit: ... Et enfin, préparer des navs avec des outils modernes et fiables fait partie de mon plaisir la semaine, le soir et sous la pluie. Et il me semble que nous sommes nombreux à aimer ça. Ça fait aussi partie de notre loisir...


J'utilise moi aussi un "i PD" avec plein de truc dedans (ANP, Mach 7, Sky..., Jepps...)... Mais c'est pas pour ça que je qualifie l'engin "d'aide à la navigation", de "météorologue prévisioniste",... C'est juste un instrument de suivi du vol tout au plus, et que ça, avec un gros défaut... Il ne fait que suivre, donc il est en retard !
Or le pilotage c'est justement l'art d'être devant l'avion... Pas assis en train de regarder un truc en retard, non !... Être DEVANT !

Et effectivement, juste bon comme outil pour aider à la préparation d'un vol.

Marc B a écrit: ... Mais il me semble que cette notion de plaisir dans le loisir ne te vienne pas à l’esprit. Oui, on peut faire autrement, mais ce n’est pas toi qui va me dire d’un air suffisant ce qui est bon pour moi pour assouvir mon plaisir dans mon loisir. Donneur de leçons, va!


Ah non !... Faut d'ailleurs surtout pas prendre mes propos comme une vérité ou des ordres. C'est juste une vision, avancée comme argumentaire dans le cadre d'une discussion sympa entres potes.

Marc B a écrit: ... Et enfin (2), crois-tu vraiment que Garmin ou autre va envoyer des gens au tapis parce que les outils sont non certifiés ? Il’faudrait Peut-être arrêter les croyances là
Coup de gueule OFF
Marc


En fait, le premier intérêt de Garmachin, dans sa démarche pour la certification, c'est de se protéger des utilisateurs qui vont aller au tapis... Afin de ne pas nuire au deuxième intérêt, le profit né de l'activité industrielle de construction d'appareils de navigation-radiocommunication.
Ce n'est pas l'instrument qui met le pilote au tapis, c'est le pilote qui va au tapis faute de maîtriser l'utilisation de l'instrument.
gma
 
Messages: 2887
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede JAimeLesAvions le Mercredi 9 Janvier 2019 23:47

Je ne vois pas comment on peut sérieusement préparer une navigation sans tablette. Quand vous êtes sur un terrain perdu où tout est fermé, vous les trouvez où vos notams route étroite? Vous téléphonez au BRIA?
Combien de temps vous mettez pour préparer une navigation avec des dizaines de zones à traverser, à identifier etc?La cartabossy est incomparable car tout est dessus, mais elle ne donne pas les notam, et n'est pas à jour dès sa sortie, et ne permet pas d'aller aussi vite qu'avec une tablette.
Je l'ai quand même toujours sous la main et elle m'a parfois bien aidé lors de déroutements stressants.

Avec une tablette en un clin d'oeil on a tout préparé et on peut partir.

Une fois sur le trait, on note l'heure, le cap qui annule la dérive, la vitesse sol, l'heure de la prochaine zone ou du prochain point tournant la fréquence prochaine à contacter, et n'a plus besoin de la regarder, on profite du paysage. Comme avec une carte papier, sauf qu'on a directement le cap qui annule la dérive.

J'utilise Skydemon, je n'en connais pas d'autre. Un avantage non documenté de Skydemon est que l'abonnement permet deux connexion. J'ai deux iPad dont un d'un ancienne génération en secours, comme ça en cas de panne j'ai toujours mes cartes d'approche.
(Cartabossy permet de s'en passer en VFR, mais en IFR on a vraiment besoin des cartes d'approche.)
En cherchant s'il existait mieux, j'ai trouvé une démo de garmin pilot pour ceux que ça intéresse,

https://www.youtube.com/watch?v=e-V5ytn ... e=youtu.be

Je ne sais pas si on peut coupler garmin pilot et les jeppesen IFR, c'est le défaut de Skydemon qui ne le permet pas, je suis donc obligé d'avoir Jepp FD en plus pour les cartes IFR.
JAimeLesAvions
 
Messages: 1164
Inscription: Lundi 11 Janvier 2010 19:18
Activité/licences: Avion, hélicoptère, planeur, ULM, tout ce qui vole

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Jeudi 10 Janvier 2019 00:31

@ Gma,
Nulle intention de ne pas avoir une discussion sympa mais on ne vit pas sur la même planète de toute évidence.
Je te rappelle que je suis un pilotaillion du dimanche, comme beaucoup. Même si le dimanche s'étend le plus souvent possible le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi ou samedi, dès que je peux ainsi que la météo.
Mais c'est un loisir, même si je vais souvent au boulot à 800 km de chez moi avec mon VL3 quand c'est possible et raisonnable et c'est moi qui en décide et certainement pas les contraintes horaires.
Et tu vois, moi, pour voler les cartes numériques ça me convient parfaitement et la probabilité qu'elles tombent en panne est quasi nulle du fait qu'elles sont sur mon pc portable (800g), Ipad mini et IPhone et je t'ai écrit que ça fait de nombreuses années que j'ai du mal avec les cartes papier en vol. Le numérique est donc, pour moi, un réel progrès toujours à jour.
Tu n'imagines quand même pas que le pilote du dimanche, aujourd'hui, s'abonne encore à un système de cartographie avec mise à jour à chaque airac. Je ne connais personne qui fait ça. Je pense même que Jeppesen a abandonné ce service en VFR (à vérifier)
Les outils que j'utilise sont également utilisés pour envoyer mes FPL, les fichiers réalisés sont introduits dans mon G3X (quelle horreur, du non certifiéImage) et peuvent servir à suivre une trace au PA (ce que je ne fais pas parce que j'aime aller où je veux, ce qui est un grand avantage du VFR, petite photo par ci, vidéo par là …, ou simplement pour le plaisir des yeux)
Personnellement, je n'ai rien à faire avec les outils qui limitent l'activité au seul territoire français. Donc, pour moi, c'est Skydemon, Garmin Pilot, AirNavPro, pour des raisons différentes qui me sont propres. Mais ce sont des outils "Tout en un" pour la préparation et la navigation et si progrès il y a, c'est dans le confort d'utilisation. Là où on s'accroche sans doute, c'est ce point précis de confort d'utilisation que tu sembles (peut-être mauvaise appréciation de ma part) laisser au second plan.
Quand tu dis que le nombre de FPL envoyés par SK, par exemple, ne qualifie pas le produit, je ne peux être d'accord avec toi. Car c'est sur le nombre d'envois "réussis" que l'on peut évaluer l'efficacité réelle. Je me souvient de l'époque où j'envoyais les FPL par fax depuis le bureau (à défaut de tour) d'un AD … et qui ne passaient pas, et ça m'est arrivé un paquet de fois. N'oublie pas qu'on ne décolle pas de CDG ou équivalent. Alors, corriger le tir par téléphone (le portable n'était pas la norme à l'époque) et tout recommencer oralement, pas terrible tu en conviendras. Donc oui, pour moi il y a progrès sur le plan du confort.
Tu parles des trois mode de vol VFR, mais ce n'est pas de cela que je parlais mais des zones (en gros que tu ne connais pas en IFR) de plus en plus contraignantes et là, suivre une trace pour éviter tout "infrigement" est un vrai plus. Point de discorde évident, tu l'as précisé.
Je passe l'épisode météo car tu compares des outils de pilotes pros à ceux des aéro-clubs qui, il y a 15 ou 20 ans n'étaient pas achalandés comme tu le décris, tu en conviendras.
Il y a donc un vrai progrès, à condition de maîtriser la matière, avec les outils actuels destinés aux "petits".
Pour info, je me suis occupé de la météo de deux traversées de l'atlantique (sud et nord) avec tous les contacts téléphoniques avec les ADs, contact satellite avec les pilotes (ULM)… Je peux te dire que les outils informatiques à notre disposition aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec ce qu'il y avait il y a 20 ans. Mais il faut maîtriser et c'est là le hic (très souvent)

Bon, je ne partage pas non plus ta notion d'"être en retard" car tu pars du principe "de la ménagère" qui utilise son lave-vaisselle sans en connaître le fonctionnement.
Voler "devant" (que je partage) est une notion de compétence et non d'outil. Tu peux utiliser le numérique autrement que comme un suiveur.
Et enfin pour le vol "on top", si c'est overcast, je te suis totalement, je reste en dessous, mais sinon, je ne vois pas ce qui m'interdit d'y aller si je vois le sol. C'est bien plus confortable Image
Marc
Dernière édition par Marc B le Jeudi 10 Janvier 2019 00:50, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

Re: Logiciel navigation, fin de FlightAssistant

Messagede Marc B le Jeudi 10 Janvier 2019 00:45

JAimeLesAvions a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=e-V5ytn ... e=youtu.be


Je ne sais pas si on peut coupler garmin pilot et les jeppesen IFR, c'est le défaut de Skydemon qui ne le permet pas, je suis donc obligé d'avoir Jepp FD en plus pour les cartes IFR.


La réponse est oui, tu peux installer les cartes Jeppesen IFR sur Garmin Pilot. Je ne l'ai pas fait car elles ne me servent à rien Image
Par contre SK possède ses propres cartes IFR, mais je n'ai jamais comparé aux cartes Jeppesen IFR.
Marc
Avatar de l'utilisateur
Marc B
 
Messages: 1291
Inscription: Lundi 20 Août 2012 14:21
Localisation: Baisy-Thy (EBBY)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ambassadeur, Gaffozelis, Google [Bot], lngez, titi du un-trois et 23 invités