Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Train atterrissage

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Train atterrissage

Messagede andre44 le Jeudi 3 Janvier 2019 07:21

Bonjour

gma a écrit:André, l'amortisseur n'est pas monté à l'envers ? Image


Non il est exactement comme la position sur auto j'au du retravailler l'attache du bas la tige est visser en haut de la carosserie autos avec des blocs caoutchouc
j'aurrai prefere les amortisseur arriere   mais leur diametre est trop gros  pour rentrer dans le tube de 2"pouces
la soudeuse au TIG a bien servie pour les modification du fourreaux


André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9098
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Train atterrissage

Messagede Delépine le Jeudi 3 Janvier 2019 13:56

robur a écrit:
N'oublie pas que lors d'un atterrissage" réel", les deux tiers de la portance fournissent pendant l’écrasement du train, un travail qui absorbe une partie non négligeable de l’énergie cinétique.

Image


D'où viennent les 2/3 ?
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4973
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Train atterrissage

Messagede robur le Jeudi 3 Janvier 2019 19:00

Delépine a écrit:D'où viennent les 2/3 ?
Image

Peut-être que le rédacteur de ce texte ( FAR 23)  a imaginé ( et craint ) une  voilure partiellement décrochée pendant l’écrasement du train ?


Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1007
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Train atterrissage

Messagede Gilles131 le Jeudi 3 Janvier 2019 20:29

Ce qui n'est pas le cas pour les "gros":

CS 25.473 (b) " Aeroplane lift, not exceeding aeroplane weight, may be assumed, unless the presence of systems or procedures significantly affects the lift. "
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5098
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Train atterrissage

Messagede Gilles131 le Jeudi 3 Janvier 2019 20:32

Gilles131 a écrit:La méthode de la norme actuelle est "opérationnelle", c'est-à-dire qu'elle forfaitise la vitesse verticale, et c'est au constructeur de déterminer le cas dimensionnant. Selon ses moyens de calcul, il prendra en compte la masse et le centrage, la loi d'amortissement (profil de "l'aiguille"), la loi de basculement du (ou des) boggie(s), l'inertie en tangage, le comportement des lois de commande, les modes structuraux liés à l'élasticité, la répartition des masses, etc. pour affiner un résultat le plus proche possible de la réalité.

Le facteur de charge seul n'a pas vraiment de sens dans ce dimensionnement.

Traduit en terme de norme:

CS 25.473(c)
"The method of analysis of aeroplane and landing gear loads must take into account at least the following elements:
(1) Landing gear dynamic characteristics.
(2) Spin-up and spring back.
(3) Rigid body response.
(4) Structural dynamic response of the airframe, if significant."
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5098
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Train atterrissage

Messagede robur le Jeudi 3 Janvier 2019 21:15

andre44 a écrit:Premier montage , 1984 , ressort brin du file 9,42mm diametre exterieur 50,72mm longueur 324 mm espace entre spires   6,35 mm 21 spires  au test de compression maximal sur la presse  cela donne 136mm de course et tous les brins sont accotés .


C’était presque bon :

Utilisés au maximum ( course 136 mm) les deux ressorts pouvaient  absorber 940 Joules.

Avec une Vz de – 600 ft/mn ,une masse de 650 kg  et dans le meilleur des cas , l’énergie à absorber est voisine de 3000 Joules .

La différence pouvait être  encaissée  par les pneus et autres éléments déformables.

Pour fixer les idées,  deux  pneus 500-4  peuvent emmagasiner environ 1000 Joules avec un écrasement de 80 mm.


Image
Dernière édition par robur le Vendredi 4 Janvier 2019 03:28, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1007
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Train atterrissage

Messagede Luc Lion le Vendredi 4 Janvier 2019 01:24

andre44 a écrit:j'arrive pas a comprendre les valeurs  15 et 30 fois trop faible ?

André,

désolé j'avais compris que les valeurs 1200 lbf / 21mm correspondaient à la compression maximale de l'amortisseur.
Si je comprends bien, il s'agit de la compression en statique sous le poids de l'avion dont la masse est donc de 2 x 1200 lbf = 2 * 1200 * 0.453592 = 1089 kg.
Et la course en compression maximale est de 136 mm pour tes anciens amortisseurs et de 115 mm pour les amortisseurs actuels (qui font 21 mm en statique).
C'est 30 fois mieux que ce que j'avais compris au départ, vu que l'énergie absorbée par un ressort est proportionnel au carré de sa course ( (115/21)² = 30 ).
Néanmoins, on est légèrement en dessous de ce qui est nécessaire pour résister à un impact avec une vitesse verticale de 10 ft/s.

Petit calcul.
Vitesse verticale : Vv = 10 ft/s = 10 ft/s * 0.3048 m/ft = 3.05 m/s
Energie cinétique verticale : Ecin = m v²/2 = 1089 kg * (3.05 m/s)²/2 = 5065 J
Raideur du ressort : k = F / d = 1089 kg * 9.81 m/s² / 0.021 m = 508700 N/m
Déformation du ressort pour un impact de 5065 J : d = √( 2*Ecin / k ) = √(2 * 5065 J / 508700 N/m) = 141 mm
Pour cette déformation, la force du ressort vaut : F = k * d = 508700 N/m * 0.141 m = 71700 N = 7312 kgf
Si on retire la force de gravité de 1089 kgf, l'avion est décéléré avec une décélération de : a = (7312 kgf - 1089 kgf) / 1089 kg = 5.71 g

Si ton avion résiste à 5.71 g, alors tout est parfait.

Sinon, avec un ressort dont la déformation en statique est plus grande et dont la course maximale est également plus grande, on diminue la valeur de cette décélération.
Par exemple, avec une déformation statique de 60 mm, on trouve:
Raideur du ressort : k = F / d = 1089 kg * 9.81 m/s² / 0.060 m = 178100 N/m
Déformation du ressort pour un impact de 5065 J : d = √( 2*Ecin / k ) = √(2 * 5065 J / 178100 N/m) = 238 mm
Il faut bien sûr avoir l'espace nécessaire pour une compression de 238 mm !
Pour cette déformation, la force du ressort vaut : F = k * d = 178100 N/m * 0.238 m = 42400 N = 4321 kgf
Si on retire la force de gravité de 1089 kgf, l'avion est décéléré avec une décélération de : a = (4321 kgf - 1089 kgf) / 1089 kg = 2.97 g

Avec tes anciens ressorts, à 10 ft/s, tu emplafonnais légèrement la course maximale du ressort et tu prenais 5 g.
Avec les nouveaux ressorts à course plus courte, c'est pire.

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3852
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Train atterrissage

Messagede Luc Lion le Vendredi 4 Janvier 2019 01:37

Accessoirement, si on imagine le cas idyllique où la portance disparaît au toucher des roues et où les amortisseurs fournissent une accélération constante de 2g vers le haut qui revient magiquement à 1g lorsque la vitesse verticale vaut 0 m/s, on peut calculer :
On reprend la vitesse verticale de 10 ft/s ou 3.05 m/s.
La décélération est de 1 g vers le haut.
La distance parcourue entre les vitesses 3.05 m/s et 0 m/s vaut d = v²/2g = (3.05 m/s)² / (2 * 9.81 m/s²) = 474 mm
C'est indépendant de la masse de l'avion.

Cela donne une idée de l'ordre de grandeur de la course d'amortissement dans un cas "parfait".

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3852
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Train atterrissage

Messagede Luc Lion le Vendredi 4 Janvier 2019 02:46

J'ai oublié de préciser : j'ai traité les 2 amortisseurs comme s'il s'agissait d'un seul ressort.
Mais c'est pareil : 2 ressorts en parallèle agissent comme un seul ressort de raideur double.
André si tu t'intéresse à la raideur d'un seul amortisseur, tu prends mes chiffres divisés par 2.

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3852
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Train atterrissage

Messagede robur le Vendredi 4 Janvier 2019 11:39

andre44 a écrit:..., Pour amortisseur  j'ai Choisi ceux d'une autos Mercedes 300D  qui a un poid superieur au Jodel


Un amortisseur d ’automobile est  dimensionné pour fournir l’effort résistant qu’on attend de lui à une fréquence voisine d’un hertz, sur une course de quelques centimètre ce qui donne par exemple pour une course de 10 cm une vitesse d’enfoncement ou d’extension d’environ  0.6 m/s
Je crains que de lui imposer 3 m/s lors de l’atterrissage ne conduise à un désastre.

Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1007
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Train atterrissage

Messagede Bee Gee le Vendredi 4 Janvier 2019 17:16

3 m/s correspond à la vitesse finale suite à une chute libre d'environ 50 cm….. ça cause plus que de savants calculs..

Désolé, je n'ai pas de Mercedes pour faire l'essai.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2818
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Train atterrissage

Messagede robur le Vendredi 4 Janvier 2019 18:36

Bee Gee a écrit:3 m/s correspond à la vitesse finale suite à une chute libre d'environ 50 cm…..     ça cause plus que de savants calculs..

Désolé, je n'ai pas de Mercedes pour faire l'essai.


Ne soit pas désolé, je suis certain que ton automobile  est parfaitement capable d'effectuer cet essai de chute ( relativement facile à réaliser )…


Image
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1007
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: Train atterrissage

Messagede andre44 le Vendredi 4 Janvier 2019 18:44

Bonjour
Bee Gee a écrit:3 m/s correspond à la vitesse finale suite à une chute libre d'environ 50 cm…..     ça cause plus que de savants calculs..

Désolé, je n'ai pas de Mercedes pour faire l'essai.


les mêmes amortisseurs  Sachs on en retrouve aussi sur des WV avec une pression de gaz differente .

Soit pas désolé tu manque rien , les  Mercedes actuelle n'on juste que le nom ,  elle sont construite fragile , il  y ceux qui réparent le mécanique , qui savent .. et ceux qui payent le gars en blouse blanche qui ouvre la porte de l'atelier .Image

Si je fais référence a une 300 D 1984 ,  c'est une question de poids sur les roues  avant , le moteur diesel en fonte , est aussi lourd qu'un enclume .
une mécanique militaire  de char d'assaut ..
J'ai également un filtre a huile de Jetta diesel et cela depuis plus 2200 heures . Quand on adapte on recherche les caractéristiques pression filtrage en micron realese valve interne ect..  

Merci pour ta réponse  une chute de 50 cm  cela me convient , je vais choisir un peu plus les endroits atterrissages  .Un Jodel ne sera jamais un super cub pour faire du tout terrain

Merci aussi Luc et les autres des calculs , (J'apprend )  j'ai fini hier soir , le train droite , il reste a l'installer  et on passe au essaies sur la neige   avec mesure d'enfoncement du train quand les conditions seront  neige en vague dur , ou on fait des rebonds .

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9098
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Train atterrissage

Messagede Bee Gee le Vendredi 4 Janvier 2019 18:57

Ne vous offusquez pas les amis ! …... je n'ai aucune envie de posséder une poubelle comme une Mercedes !

Bon … malgré tout,... je ne vais quand même pas lâcher ma Ferrari F50 d'une telle hauteur ! rires !

..
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2818
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Train atterrissage

Messagede Manu le Vendredi 4 Janvier 2019 19:03

Les amortisseurs de ma R9 ont talonné plus d'une fois dans les petits chemins de ma Bresse profonde originelle, sans plus de conséquences que ça, et probablement pour certains cas avec moins de 40 cm de chute. Bon d'accord, on est loin de la Mercedes, quoique, en 82 même une R9 était construite comme du béton (j'ai envoyé 3 voitures à la casse avec en échange de seulement quelques éraflures sur le pare choc arrière).

Par contre la fiabilité n'avait rien à voir avec celle d'une Mercedes...

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8506
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot], parenas, rallye et 21 invités