Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Faisceau d'allumage

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Faisceau d'allumage

Messagede Tontonlyco le Samedi 15 Décembre 2018 09:02

Après révision magnéto, j'avais toujours sur celle de droite du O-360 un petit à coup par moment, malgré gratouillis soigneux et test des bougies, même chose.

Il ne reste donc plus que le faisceau d'allumage pour créer un problème, j'ai donc acheté chez Spruce le faisceau Champion prévu pour ce moteur, livrable en deux couleurs: rouge ou bleu.

https://www.aircraftspruce.com/catalog/ ... -05303.php

Et après remplacement de l'ancien Unisson à tresse apparente, miracle plus de problème d'allumage.

J'ai donc supposé qu'il était défectueux, mesuré la résistance de chaque fil (30 à 45 ohms suivant la longueur) rien d'anormal.

Tester l'isolement sous 1000V (> 20Gigaohms), normal aussi, j'en arrive donc à penser que l'isolant entre la tresse et l'âme était percé et que sous 10.000V un amorçage se produisait.

On peut aussi suspecter le vieillissement du diélectrique dont la capacité augmente, comme nous sommes en impulsionnel une partie de l' énergie est dissipée dans la capacité du câble.

Quelqu'un a-t-il eu ce problème de faisceau douteux ?

Champion le garantit 500h, les défauts apparaissent-ils au delà ?
Au secours André !
Dernière édition par Tontonlyco le Samedi 15 Décembre 2018 11:23, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6592
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Matthias le Samedi 15 Décembre 2018 11:16

Classique sur mon 103SP...
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1222
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Faisceau d'allumage

Messagede FbS le Samedi 15 Décembre 2018 11:19

Et sur les bagnoles qui démarrent pas par temps humide...
FbS
 
Messages: 3455
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Tontonlyco le Samedi 15 Décembre 2018 11:41

FbS a écrit:Et sur les bagnoles qui démarrent pas par temps humide...


Contrairement à une voiture l'allumage d'un Lycoming est blindé, l'humidité ambiante n' a guère d'influence que sur la bougie au démarrage.
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6592
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Aviathor le Samedi 15 Décembre 2018 12:58

Le faisceau est exposé à la chaleur du moteur que, j'imagine, va progressivement détériorer l'isolant et favoriser des fuites.

Je ne l'ai pas vu moi-même, mais il parait que si l'on démarre un moteur ayant un faisceau abimé dans le noir (de nuit), on peut voir des arcs électriques entre le faisceau et le moteur. Et une fois qu'un arc s'est produit, cet évènement favorise la formation de nouveaux arcs par "carbon pathing".

Un autre facteur qui peut favoriser la formation d'arcs électriques dans le faisceau, est une résistance excessive dans la bougie. Cette résistance doit être entre 1,5 kOhm et 5 kOhm.

A partir d'environ 2008 on a commencé à observer des problèmes d'allumage avec des bougies Champion ayant les résistances amovibles sous une vis dans le puit. Ces problèmes étaient dus à une résistance qui augmentait avec l'âge, mais qui pouvait déjà exister dans des bougies neuves. Une résistance excessive dans la bougie peut favoriser des arcs dans le faisceau d'allumage (ainsi que des problèmes de magnétos).

J'ai moi-même eu des problèmes d'allumage causés par des bougies Champion qui avaient des résistances de l'ordre de plusieurs MOhm. Ces problèmes ne pouvaient à mon sens n'être causés que par le faisceau ou la bougie même, car il ne concernait à chaque fois qu'une bougie, et à priori ce n'était jamais la même. J'ai testé le faisceau avec le vibreur sans trouver de problème, mais je ne suis pas convaincu que ce test soit entièrement fiable. Lorsque j'ai réalisé que j'avais des bougies de la conception mise en cause, j'ai décidé de les remplacer par des Tempest. A cette occasion j'ai mesuré la résistance de chaque bougie, et je n'ai pas été décu. Depuis je n'ai plus de problème.

Si le remplacement du faisceau a résolu ton problème, il y a quand même des chances que le faisceau fut défaillant. Quel âge, combien d'heures de vol, avait-il? Le faisceau de droite est-il par endroit sous contrainte?
Aviathor
 
Messages: 1368
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Bob le Samedi 15 Décembre 2018 13:25

Aviathor a écrit:Je ne l'ai pas vu moi-même, mais il parait que si l'on démarre un moteur ayant un faisceau abimé dans le noir (de nuit), on peut voir des arcs électriques entre le faisceau et le moteur.


Le faisceau est blindé (sur la quasi-totalité des avions), et le blindage est à la masse. Il n'est pas possible qu'une étincelle se produise vers le moteur !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11154
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Tontonlyco le Samedi 15 Décembre 2018 13:35

Aviathor a écrit:
Si le remplacement du faisceau a résolu ton problème, il y a quand même des chances que le faisceau fut défaillant. Quel âge, combien d'heures de vol, avait-il? Le faisceau de droite est-il par endroit sous contrainte?


Le faisceau avait 700h et 12ans, pour la fixation je pense qu'il faut mieux ne pas le fixer sur le bâtit moteur mais plutôt sur les accessoires solidaires du moteur pour éviter les vibrations.
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6592
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Max8992 le Samedi 15 Décembre 2018 16:38

Bob a écrit:
Aviathor a écrit:Je ne l'ai pas vu moi-même, mais il parait que si l'on démarre un moteur ayant un faisceau abimé dans le noir (de nuit), on peut voir des arcs électriques entre le faisceau et le moteur.


Le faisceau est blindé (sur la quasi-totalité des avions), et le blindage est à la masse. Il n'est pas possible qu'une étincelle se produise vers le moteur !


Ah bon ? résistant à quelle force de pénétration le blindage ? Mais j'y pense, si mon avion est bien un avion mon moteur est un Rotax Image
Max8992
 
Messages: 1967
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Faisceau d'allumage

Messagede andre44 le Samedi 15 Décembre 2018 18:35

Bonjour

@Toton lyco


http://rsaetampes.free.fr/doctechnique.html

Robin a donne ce lien
vas sur note technique, ensuite sur Control isolement de bougie , le fichier PDF il mesure avec un micoampere le courent de fuite

Quand j'était électricien dans la sous station aciérie on avait un testeur (higt pot) pour mesurer le courent de fuite dans les lignes je m'en était servi pour mesurer les file de bougie avion (bien qu'il faut utiliser cela avec prudence un test sous un voltage excesive risque de fragiliser l'isolation

Tester a 1000 volts c'est insufisant comme test , cela prend soit un vrai testeur de haut voltage ou s'en patenter un comme le document PDF
j'ai faite un montage avec un relais solide stade et une bobine automobile .
on génére du haut voltage 20 000 volts et on alimente un éclateur ajustable suivant la longueur étincelle de 12 a 20 mm a l'air libre au bout du fil cela donne une bonne idée si il y a petite fuite dans la tresse (la longueur de l'arc indique le voltage , ne détermine pas l'énergie de l'étincelle )
On remarque qu il y a toujours une petite perte avec des longs files que des files court .
En général peut de mécanicien s'amuse a tester manque de matériel haute tension plus facile en cas de doute ou suivant age du faisceaux de la changer
le problème peut être intermitent encore plus difficile a retracer .
l'isolation du filage ainsi que la bobine haute tension du magnétos se déteriore lorsque soit l'écart des bougies est trop grand que un file de bougie se débranche ou ne conduit pas bien ,on s'entant que conduire sous 15000 volts une résistance 3 k ou même un mauvais contact voir une coupure de 1mm cela empêche pas le courent de passer .

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9070
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Faisceau d'allumage

Messagede Tontonlyco le Samedi 15 Décembre 2018 19:14

Merci André
Avatar de l'utilisateur
Tontonlyco
 
Messages: 6592
Inscription: Samedi 15 Octobre 2016 17:43


Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 21 invités