Page 2 sur 2

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Jeudi 3 Janvier 2019 13:10
de parenas
Dyslexie au clavier ! bien sûr 2350. Ceci dit, si ce genre de réflexion perdure sur ce site ne vous étonnez pas que les forumeurs ne postent plus. Si tu veux faire un trait d'humour signale le par un Image  !
Même pas vexé ! Image

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Jeudi 3 Janvier 2019 16:12
de Bloom
andre44 a écrit:Bonjour

Certain moteur O-235 Lycoming n'ont pas de radiateur
Chauffer l'huile   a 180 F c'est pas évident quand il fait trés froid  cela arrive lorsque fait -20 que l'huile monte seulement a 150F   avec de la 15W50 cela passe mieux en hiver . A 60C cela arrive dans les pays Nordiques
Il faut surveiller aussi les température des culasses si trop froide les bougies s'encrassent le moteur vibre  un 30 seconde de montée plein gaz ou un 360 virrage serré plein gaz et il se décrasse . maintient le niveau a 5 sur la baguette    (pas rare que ces moteurs consomme  une canisse au 5 heures ) le reniflard en avant sur le o-235 c'est pas une réussite , un peu d'usure dans les segments et cela souffle dans le cartere  ,cela crache huile par le reniflard Image  Normalement en hiver au froid la consommation d'huile diminue  .

André


Merci !!

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Samedi 5 Janvier 2019 16:51
de Max8992
Jeudi 14.30Z à Auxerre : 1042hPa, +3°/0°. Démarrage volet de capot fermé et chauffage au sol pendant 10 mn à 2500T/mn (Rotax) pour avoir péniblement eau 75° et huile 65°à la mise en puissance aligné en 18. Après décollage on tangente 95° pour l'eau et 85° pour l'huile et on aura du mal à maintenir ça en croisière à 4800T/mn soit ~70% de la puissance max... Pas regardé en finale mais au roulage on était retombé vers 70° et 60°. Autant le 4S refroidit mal au sol en été, autant il chauffe juste assez l'hiver Image

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Dimanche 6 Janvier 2019 19:01
de andre44
Bonjour

Sur un Rotax 912 c'est là que un échangeur huile /Eau  serait intéressant en hiver  la température eau monte plus vite et controlé par un calorstat , par contre en été ,grosse chaleur cela refroidi moins l'huile (il y a toujours un différentiel  dans les échangeur suivant leur dimension  .
C'est les pilotes d'ULM  912  qui volent le plus souvent au grand froid soit -20 même a-25  
les moteurs refroidis air Continental Lycoming  c'est pas huile qui est a surveiller au grand froid c'est les culasses  jamais aprés une montée prolongé, une descente rapide  ,une longue descente en approche prévoir si on doit faire une remise des gaz . Garder un peu du moteur en descente et vitesse faible

les paramètres  des températures huile   on été établie avec les anciennes huile monograde , depuis les multigrades dispersantes semi synthétique  c'est different , tand que l'huile n'est pas trop contaminé . En hiver changement d'huile plus fréquente .

A-15  même aprés avoir chauffer au préalable l'huile avec des pads 450w  chauffant sur le carter un efois le moteur en marche un 10 minutes de réchauffage la température de l'huile décolle a peine du cadran . je me fie uniquement  a la temperature culasse pour décoller ,seulement aprés 10minutes  de vol montée et palier que cela monte a 120F aprés 20 minutes de vole cela se tiend  a 160F   le radiateur huile  est completement bouché . Dans l'approche sur le lac pour atterrissage les temperature huile baisse  a 120 F les culasse également  une longue descente en gardant  du moteur  .Un arret d'une heure pour aller a la pourvoirie et il faut faire marcher la moteur un 5 minutes avant de rédecoller  (j en eposepa sde couvertur sur le moteur mais je le stationne pas nez au vent .

Au mois de mars , on est encore sur skis  la température oscille autour de -5 a +2 c  si le vol est court 30 minutes  je bouche le radiateur huile a 75%  et les entrés d'air du moteur bouché a 25% aprés atterrissage j'ajuste en conséquence , Si le vol et plus d'une heure  on ne bouche pas trop on fera ajustage a destination pour le retour.
Preferable avoir legerment plus froid que trop chaud , sans avoir la possibilité d'atterrir pour ajuster les trapes  .
Certain pilote de Cessna 150 sur roue  a-5 ne bouche rien ni huile ,ni entrée d'air .
A -25 on se pose pas de question on bouche complètement radiateur on bouche plus de 50% les entrée air du moteur .Bien que peu de pilotes volent aprés -20  juste les mordus les accros  Ce que je faisait plus jeune avec un Champion 7AC  on pouvait voler seulement les fin de semaine , alors la météo était pas importante  , maintenant plus vieux en retraite  je choisi mes jours en semaine Image  

Quand on compare comment on maltraite les moteurs autos en hiver , sans aucun chauffage  mise en route tourner moins d'une minute au ralentie, et direct sur la route  dans le trafique , eu les moteur sont chaud et il roule vite . A -25 il faut dégourdir les pneux qui tourent carré .  

André

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Dimanche 6 Janvier 2019 19:25
de Bloom
Ce sont des conditions extrêmes quand même !
Tu es dans quel coin ?
Mais tous ces conseils sont bons à prendre ...!

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Lundi 7 Janvier 2019 12:02
de Max8992
andre44 a écrit:Bonjour

Sur un Rotax 912 c'est là que un échangeur huile /Eau  serait intéressant en hiver  la température eau monte plus vite et controlé par un calorstat , par contre en été ,grosse chaleur cela refroidi moins l'huile (il y a toujours un différentiel  dans les échangeur suivant leur dimension  .
C'est les pilotes d'ULM  912  qui volent le plus souvent au grand froid soit -20 même a-25  
...  

André



Je vais bientôt voir un constructeur amateur qui a équipé plusieurs 912 avec un échangeur, il semble effectivement très satisfait.
le 4S dispose d'un volet de capot situé derrière les radiateurs (qui sont eux-mêmes l'un derriere l'autre) qui réduit ou élargit l'évacuation d'air. On en voit bien l'effet en montée initiale et en croisière lorsqu'il fait chaud, mais c'est insuffisant au sol si >30° ou en vol si <0

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Jeudi 10 Janvier 2019 13:33
de gma
De série il n'y a pas de calorstat sur Rotax 912.

Re: Hiver et radiateur d'huile

MessagePosté: Vendredi 11 Janvier 2019 07:53
de JAimeLesAvions
andre44 a écrit: .Un arret d'une heure pour aller a la pourvoirie et il faut faire marcher la moteur un 5 minutes avant de rédecoller  (j en eposepa sde couvertur sur le moteur mais je le stationne pas nez au vent .

De Wikipédia:
Une pourvoirie (originellement au Québec), (en anglais Outfitter), est une entreprise qui offre, en échange d'une rémunération, des services et des infrastructures à des fins récréatives en lien avec la pratique de la chasse, de la pêche ou encore de la trappe. Ces entreprises mettent souvent également à disposition un service d'hébergement, de location d'équipement et de guide. Par extension, le terme de pourvoirie est utilisé pour désigner le terrain occupé par l'établissemen