Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Parachutage et décrochage

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Parachutage et décrochage

Messagede FbS le Vendredi 2 Novembre 2018 11:15

Leon Robin a écrit: Ceux qui s'imagineraient seulement prendre contact durement découvriraient alors l'effet cumulatif avec une vitesse horizontale de 100 km/h.


Justement, quand on parle rallouse ou cessnouille, la vitesse residuelle est en dessous de 30kt / 50km/h

Contre un mur, ca peut faire mal, mais pour peu qu'il y ait 50m de libre devant, on sera stoppé sans plus de casse..
FbS
 
Messages: 3601
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Parachutage et décrochage

Messagede Gilles131 le Vendredi 2 Novembre 2018 11:26

gma a écrit:
Gilles131 a écrit:Le décrochage, c’est pas la fin du monde, c’est juste le dépassement de l’incidence de Czmax. Après, la vie continue, la polaire aussi.

Sur une polaire, il y a autre chose après le Cz max... Un autre point caractéristique. Et le décrochage, c'est le franchissement de cet autre point caractéristique, pas le passage du Cz max. C'est pour cette raison que l'incidence de décrochage se trouve au delà de celle du Cz max sur la majorité des profils.

Certains puristes te diront que l’incidence de décrochage, en réalité, c’est celle du Crmax (plus grande résultante, et non pas plus grande portance). Je ne sais pas si c’est à cela que tu fais allusion, mais je pense que cette complexification n’apporte rien à notre débat.
Sinon, je serais curieux de faire la connaissance de ce nouveau point caractéristique de la polaire?

gma a écrit:Oui voilà !... Le décrochage c'est ça : Le franchissement d'un point de transition, synonyme d'un changement du régime d'écoulement.

Euhhh...
1- la transition est le passage d’un écoulement laminaire à un écoulement turbulent, ce qui ce produit à n’importe quelle incidence et n’a absolument rien à voir avec les décollements, dont la propagation crée le décrochage.
2- comme l’allure de la courbe Cz fonction de l’incidence et sa perte de linearité, les schémas de Robur montrent que les premiers décollements apparaissent bien avant le décrochage: leur apparition ne colle absolument pas avec ton mystérieux point caractéristique de la polaire situé après le Czmax.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5249
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Parachutage et décrochage

Messagede andre44 le Vendredi 2 Novembre 2018 18:04

Bonjour
https://youtu.be/3Q_mIYfPebg





Il y a bien des facons d'atterrir court

Le plus court c'est plutot atterrissage éffoiré  mais cela prend un train atterrissage capable de l'absorber
le plus facile et plus précis du point de contact  c'est approche au moteur trés cabré vitesse minimum .
Certain avion comme le Jodel le débatement du train se limite a 5 a 6 cm preferable d'éviter une descente parachute, sans moteur , c'est risqué pour la structure  et diffcile a  arriver  a un endroit précis ,  il y a le coup de moteur juste avant de prendre contact avec le sol ,mais cela prend du doigté pour réussir a chaque coup .

Plus simple une approche plate  cabré sur le décrochage , accroché avec le moteur qui se contrôle assez bien si on sent bien l'avion lorsque qu'il s'enfonce .

avec des GV sur le bord d'attaque cela facilite le maintien de l'avion dans cette approche lente  ( difficile a maintenir un Jodel  sur la roulette arriere  en vol  sans crochire les tubes du train principal )

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9130
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Parachutage et décrochage

Messagede Delépine le Vendredi 2 Novembre 2018 18:30

Un nouveau québécisme pour notre instruction, merci cousin poigné ! Image
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 5116
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Parachutage et décrochage

Messagede Bee Gee le Vendredi 2 Novembre 2018 18:37

... Si les bricoleurs imitent la vidéo, va y avoir de la casse dans les acb dans les prochains jours ! ….
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2891
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Parachutage et décrochage

Messagede Max8992 le Vendredi 2 Novembre 2018 20:04

Horreur Image aurais-je-t-il bien vu Image des approches glissées dérapées de travers tout ça avec plein de surfaces de volets sorties Image et pis plusieurs mouvements en même temps sur la piste même pas en dur et avec un ligne MT qui la longe Image Z'ont bien de la chance nos cousins Image
Max8992
 
Messages: 2156
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Parachutage et décrochage

Messagede Aviathor le Vendredi 2 Novembre 2018 20:21

Bee Gee a écrit:... Si les bricoleurs imitent la vidéo, va y avoir de la casse dans les acb dans les prochains jours ! ….


C'est aussi ce que je me disais. Ceux qui pilotent dans les vidéos postées sont très loin de faire 12 h par an.
Aviathor
 
Messages: 1670
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Parachutage et décrochage

Messagede andre44 le Vendredi 2 Novembre 2018 21:27

Bonjour
Bee Gee a écrit:... Si les bricoleurs imitent la vidéo, va y avoir de la casse dans les acb dans les prochains jours ! ….


Parceque tu pense que les habitués ne casse pas de train d'atterrissage .
Cela prend  un bricoleur avec une machine a souder au TIG , bonbonne d'argon  et un assortissement de tube 4130 sous la main .  
Bien que il se casse plus de train d'atterrissage  sur ski , une chute de neige avec du vent et cela fait des vagues durcies , invisble les jours sans soleil  laiteux
Des lames acier  de Cessna 170 , 180 qui casse au froid ,  et rarement cela casse sur un arodrome mais sur un lac au fond de la forêt  .

André



Image
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9130
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Précédente

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 13 invités