Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Guide d'achat

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Re: Guide d'achat

Messagede Leon Robin le Mardi 16 Juin 2020 10:26

Manu a écrit:Chez nous quand on achète un avion on s'y met à 3 ..........

Idem dans mon club. Avec une certaine expérience (4 avions ces 4 dernières années. Pareil quand on vend un avion : on organise tout en fonction de nos propres méthodes, c'est à dire qu'on met la totalité des documents, dossiers de maintenance et archives à disposition de l'acquéreur, ainsi que l'avion à disposition du mécanicien pour inspection à volonté.

La similitude n'est pas le fait du hasard, elle découle d'une organisation très comparable (navigabilité et entretien par le club, forte implication des dirigeants dans le contrôle et la conduite des opérations).
On voit aussi que certains propriétaires particuliers qui portent parfois des jugements catégoriques sur les clubs et leur fonctionnement ont une approche moins rigoureuse lorsqu'il faut entrer "dans le dur" de ce qui est loin d'être anodin : l'achat d'un avion. En club, on n'a pas le droit de se tromper, pour la sécurité des membres et le bon emploi des finances, et on se doit d'être pragamatique. Cela montre aussi que les clubs qui prennent ainsi les choses en main acquièrent une expérience certaine. Acheter un avion, c'est "un métier" pour lequel il faut bien connaître les rouages du milieu aéronautique et s'avoir s'entourer des compétences nécessaires.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14340
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Guide d'achat

Messagede Delépine le Dimanche 28 Juin 2020 10:08

A tout ce fil le regretté Gabriel eût répondu qu'il n'intéresse que les petites gens, les autres achetant tout simplement du neuf.
C'était bien lui le meilleur.
Image
Les proverbes de Franklin sont de purs grains de froment à mettre en terre, et qui fructifieront.
                                                                                                    (Sainte-Beuve, cité par Delépine-Fayot)


http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6147
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Guide d'achat

Messagede gma le Dimanche 28 Juin 2020 12:35

Leon Robin a écrit:
Manu a écrit:Chez nous quand on achète un avion on s'y met à 3 ..........

Idem dans mon club. Avec une certaine expérience (4 avions ces 4 dernières années. Pareil quand on vend un avion : on organise tout en fonction de nos propres méthodes, c'est à dire qu'on met la totalité des documents, dossiers de maintenance et archives à disposition de l'acquéreur, ainsi que l'avion à disposition du mécanicien pour inspection à volonté.

La similitude n'est pas le fait du hasard, elle découle d'une organisation très comparable (navigabilité et entretien par le club, forte implication des dirigeants dans le contrôle et la conduite des opérations).
On voit aussi que certains propriétaires particuliers qui portent parfois des jugements catégoriques sur les clubs et leur fonctionnement ont une approche moins rigoureuse lorsqu'il faut entrer "dans le dur" de ce qui est loin d'être anodin : l'achat d'un avion. En club, on n'a pas le droit de se tromper, pour la sécurité des membres et le bon emploi des finances, et on se doit d'être pragamatique. Cela montre aussi que les clubs qui prennent ainsi les choses en main acquièrent une expérience certaine. Acheter un avion, c'est "un métier" pour lequel il faut bien connaître les rouages du milieu aéronautique et s'avoir s'entourer des compétences nécessaires.


J'ai opposé à la suite d'un achat en "catimini" sur le fonctionnemet du club...
On a d'ailleurs surnommé le zinc le F-xxxx, xxxx étant le condensé du nom du secrétaire du club qui a eu l'idée d'aller chercher le piège en semaine, avec l'aval du président (qui ne vole plus).
Il faut dire qu'une commission avait été créée pour la nouvelle acquisition, que malgré 5 propositions, aucune ne trouvait satisfaction aux yeux du duo président-secrétaire. On a fini par laissé tomber.
Et un jour est arrivé ce beau DR 400-180 pas cher, mais qui a ruiné la trésorerie du club pour en faire une citrouille exploitable.

J'avais donné beaucoup de temps à ce club, j'ai cru utile de consacrer autrement mes occupations aéronautiques à la suite de cette affaire.
gma
 
Messages: 3178
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Guide d'achat

Messagede PPG le Jeudi 2 Juillet 2020 15:08

A mon avis, il y a une grande différence entre privé et aéro-club. En aéro-club on doit d'abord faire émerger un consensus et souvent ce n'est pas une mince affaire, entre préoccupation de la gestion, entre le développement par l'attractivité et le fantasme des membres..... L'équipe dirigeante est souvent garante de la methode de choix plus que du choix. (implication des instructeurs, mécano...etc.) qui est prêt a s'engager sur un bloc d'heures...etc..

Mais ce n'est pas vraiment le sujet puisque la question est plutôt comment évaluer l'appareil.

Personnellement je suis archi débutant, mais j'ai acheté ma propre machine et maintenant je fais le suivi de nav. Je peux juste dégommer certaines idées que j'avais et qui sont fausses :

Idée 1 :
Alors que tout le monde vante la simplicité du CNRA, s'orienter vers un CDN est un gage de sérieux sur la maintenance : faux. Cela dépend du sérieux de l'atelier et de l'ancien propriétaire (club ou privé) ou même de leurs compétences dans leur domaine respectif (maintenance et suivi).

Idée 2 :
On sortira tout les papiers et on pourra contrôler car tout est écrit : faux (again). les papiers n'ont jamais fait un bel avion. Il faut d'abord avoir des compétences de gestion de nav pour vérifier le sérieux du suivi et ensuite avoir les compétences mécaniques pour voir si les CN indiqués sur le Kardex où sur le suivi des CN ont été vraiment été appliquées. Je trouve que les factures finissent par en dire plus sur l'implication sur l'avion.

J'ai acheté il y a 7 ans un DR360 dont j'ai fait un trés bel avion (normal c'est le mien) mais qui en terme de suivi et de maintenance avait été complètement négligé. Volant sous CDN avec des points même dangereux. Cela me donne beaucoup de recul sur la pertinence des CEN et des ateliers agréés. Le papier et la méthode ne remplacent pas la compétence et l'engagement.

Une fois le type d'avion choisi, il faut beaucoup de compétences pour en connaitre les trucs a regarder. Même sur les avions qu'on connait par coeur en tant que pilote.

L’expérience que j'en retire, c'est qu'il faut beaucoup de compétence autour du sujet et que le mieux est de prévoir un budget GV pour être tranquille.

Je me demande si l'acquisition d'une machine avec un peu de travail n'est pas plus sécurisant qu'une machine alléchante et chère.

en toute humilité......
PPG
 
Messages: 200
Inscription: Samedi 20 Mars 2010 17:57

Re: Guide d'achat

Messagede FbS le Jeudi 2 Juillet 2020 16:10

PPG a écrit:Idée 2 :
On sortira tout les papiers et on pourra contrôler car tout est écrit : faux (again). les papiers n'ont jamais fait un bel avion. Il faut d'abord avoir des compétences de gestion de nav pour vérifier le sérieux du suivi et ensuite avoir les compétences mécaniques pour voir si les CN indiqués sur le Kardex où sur le suivi des CN ont été vraiment été appliquées. Je trouve que les factures finissent par en dire plus sur l'implication sur l'avion.

....

Je me demande si l'acquisition d'une machine avec un peu de travail n'est pas plus sécurisant qu'une machine alléchante et chère.

en toute humilité......


Entièrement d'accord avec ton post et en particulier ce point. Voir le mien ou j'ai écrit "Pour pas mal d'ateliers, faux, usage de faux, et mise en danger de la vie d'autrui ne leur fait pas froid aux yeux". Et le corollaire, c'est que tu ne sera serein qu'une fois que tu auras tout démonté et inspecté....donc, le travail, de toutes façons, tu l'as....Autant payer un peu moins cher...

Pour autant, pour la plupart des gens, ils ont confiance si la peinture est belle, et ne soucient pas ou peu du reste....
FbS
 
Messages: 3940
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Précédente

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 159 invités