Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Gestion de plusieurs réservoirs

Tous les sujets techniques concernant l'avion, les moteurs, la mécanique du vol, les instruments.

Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Pelican le Lundi 24 Décembre 2007 15:25

La panne carburant étant fréquemment évoquée dans les accidents, quelle est votre méthode pour gérer des réservoirs multiples, par exemple sur DR400-160, DR400-180, PA28, etc . ?

Sélection de chacun d'eux avant le décollage pour test; 10, 15, 20 mn sur chaque en vol; sur le central pour décollage et atterrissage en DR400 , ... ?

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'écrit sur le sujet, sauf sur le site d'un club dont les recommandations sont reproduites ci-après, pour DR400 probablement.

Gestion des trois réservoirs
Le postulat de base est que le réservoir arrière doit être considéré comme étant le principal, ceux de l’avant ne sont qu’un complément que l’on utilise en cas de besoin pour un vol longue distance en croisière. Se sont toujours ceux que l’on vide en premiers.  
Les pleins complets sont soumis au préalable au calcul du centrage

Il faut savoir que les deux réservoirs avant de 40 litres chacun sont alimentés de telle manière qu’ils peuvent se désamorcer en virage lorsque le niveau est bas, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas faire d’évolutions serrées sur un réservoir avant, surtout à basse altitude. L’alarme intervient lorsqu’il ne reste plus que 10 litres, ces derniers sont toutefois consommables en grande partie à condition que l’avion soit bien horizontal avant de passer sur l’arrière.
1.     Le vol s’effectue toujours principalement sur le réservoir arrière, ceux de l’avant ne sont remplis que pour des vols longs, le contraire n’est pas admis.
2.     Lorsque la totalité des réservoirs avant et arrière sont pleins le décollage peut intervenir sur n’importe quel réservoir.
3.     En vol de croisière, les deux réservoirs avant sont vidés en premier en alternance toutes les ½ heures. Puis on passe sur le réservoir arrière pour terminer le vol.
4.     Si les réservoirs avant ne sont qu’à moitié, le décollage doit intervenir impérativement sur le réservoir arrière, qui lui doit être en principe plein, puisqu’il est dit plus haut que les deux avant sont vidés en premier.
5.     Il est interdit de décoller avec les réservoirs avant pleins et l’arrière vide. Ce cas ne doit jamais se produire.
6.     L’atterrissage se fait obligatoirement sur le réservoir arrière,  surtout lorsqu’il ne reste que quelques litres sur ceux avant.
7.     Toute manipulation du robinet d’essence doit être précédée impérativement par la mise en marche de la pompe à essence, la pompe étant arrêtée lorsque le pilote a la certitude que le réservoir sélectionné débite convenablement et qu’il n’y a pas d’alarme de baisse de pression d’essence. Dans le cas contraire revenir immédiatement sur le réservoir précédent qui débitait convenablement, la pompe à essence étant toujours activée, puis sélectionner un autre réservoir et recommencer les contrôles. En cas de doute, se poser au plus tôt pour vérifications.
8.     Avoir toujours à l’esprit qu’un robinet d’essence qui est souvent  manipulé, peut avoir un jour une défaillance.  



9.     Le passage du réservoir gauche au droit ou l’inverse doit passer obligatoirement par celui de l’arrière et en aucun cas par la position fermée qui masque le démarreur.



La question vous inspire t'elle ?

Bon , j'ai encore un réveillon à préparer, mais pour le champagne, je sais encore gérer les bouteilles à table. Donc joyeux Noël à tous.

Image RM

Admin : edit balises de formattage pour lisibilité du texte
Avatar de l'utilisateur
Pelican
 
Messages: 65
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:02
Aérodrome: LFTF

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Bob le Lundi 24 Décembre 2007 15:50

Autre situation, celles des avions américains avec deux réservoirs ouverts indépendamment (R ou L) ou simultanément (Both) : mon instructeur me disait qu'il fallait être sur Both pour vider à peu près la moitié des réservoirs, puis vider l'un des deux avant de passer sur le dernier pour la fin du parcours.

Raison invoquée : sur both, les réservoirs ne se vident en général pas symétriquement. En restant sur cette position, on a le risque d'arriver au siphonnage d'un réservoir alors qu'il reste de l'essence dans l'autre.
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11404
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Leon Robin le Lundi 24 Décembre 2007 17:22

Une solution simple et pragmatique avec deux réservoirs d'ailes : de l'heure ronde à h+30mn, réservoir droit, de h+31 à h+59, réservoir gauche. Comme par hasard, le réservoir est du même côté que l'aiguille des minutes de la montre (problème pour les fanas de l'affichage numérique Image).

A titre personnel, je planifie mes changements de réservoir de préférence en vue d'un terrain et, sauf nécessité, j'évite les changements en survolant des coins "pas sympa". Position des sélecteurs systématiquement notée sur le log de nav.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13970
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede PatG le Lundi 24 Décembre 2007 17:36

Leon Robin a écrit:Une solution simple et pragmatique avec deux réservoirs d'ailes : de l'heure ronde à h+30mn, réservoir droit, de h+31 à h+59, réservoir gauche. Comme par hasard, le réservoir est du même côté que l'aiguille des minutes de la montre (problème pour les fanas de l'affichage numérique Image).

Je commence à pratiquer un avion avec 2 réservoirs et ce genre de discussion m'intéresse.

Ceci dit dans mon cas pour avoir le réservoir actif du côté de l'aiguille des minutes de MA montre, il faudrait que je fasse l'inverse de ce que tu préconises Image.
Le problème existe donc aussi pour les fanas de l'affichage analogique...inversé Image
Avatar de l'utilisateur
PatG
 
Messages: 2759
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:00
Localisation: Rennes au sol, Avranches en vol :-)
Aérodrome: LFRW
Activité/licences: PPL(A) TW

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede CousinHub le Lundi 24 Décembre 2007 19:07

Ben .. je connais sur 2 (TB10), alors, 3 il suffit d'extrapoler.
Démarrage sur le plus plein( si pareil ben, choisis !)
Après démarrage, changement sur l'autre.
Roulage, essais moteur, tout ça sans changer.
Avant alignement , bascule sur le plus plein.
Une fois en l'air, aiguille en haut aiguille en bas comme dis Léon (toutes les 30') pour vider presque symétriquement.
Avant la descente, bascule sur le plus plein
Vent arrière, pareil (bon si c'est le même ...)
Et voilà, après retour à la pompe. Image
Sur ce bons vols et joyeuses fêtes à tous !
CousinHub
 
Messages: 96
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:31
Localisation: Colmar
Aérodrome: LFGA
Activité/licences: PPL

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede andre44 le Lundi 24 Décembre 2007 20:39

Bonjour
Bob a écrit:Autre situation, celles des avions américains avec deux réservoirs ouverts indépendamment (R ou L) ou simultanément (Both) : mon instructeur me disait qu'il fallait être sur Both pour vider à peu près la moitié des réservoirs, puis vider l'un des deux avant de passer sur le dernier pour la fin du parcours.

Raison invoquée : sur both, les réservoirs ne se vident en général pas symétriquement. En restant sur cette position, on a le risque d'arriver au siphonnage d'un réservoir alors qu'il reste de l'essence dans l'autre.


Vider un rerservoir au complet dans une aile  a peu d'influence sur le vol pour les resevoirs proche du fuselage)
l' Aeronca Champion et certain Piper on ajoute un seul reservoir dans une aile cela fait trés peu de differrence entre vide est plein sur le vol.
les Cessna 140 et d'autre avion a deux reservoirs d'aile par gravité, on une valve a boiseau a  3 directions sans Both  , la méthode pour les puristes consiste a vider 50% de chaque reservoir , ensuite vider completement le gauche ensuite finir le voyage sur le droit . il est preferable d'avoir 20 litres dans un reservoir que 10 litre dans chaque reservoir.
Mon compagnon il vide au complet le reservoir gauche , quand le moteur toussote, il penche l'aile pour le vider au complet, quand cela rote il transfert sur le droit . (bien que un au l'autre des resevoirs ne change rien mais souvent le dernier virage a gauche est glissé )  
j'utilise la même methode avec mon reservoir arriere , quand le moteur rote , je transfert sur le reservoir avant, si je vol bas  je transfert sur le reservoir avant..  

Cela nous a presque tous arrivé que le moteur tousse en croisiere parceque on a vider un reservoir , il suffit de transferer, cela donne même pas une perte d'altitude de 100pieds , le moteur n'arrete pas il continue a tourner a 1600rpm au début cela surprend quand le regime du moteur tombe brutalement ,mais  a 3000 pieds il n' y pas de quoi s'énerver.
A chaque fois que je me suis fait prendre ainsi que d'autre pilotes c'est au décollage quand on fait des mauvaises selections, heureusement que le lac etait grand . Avant d'atterrire il faut toujours prendre les mêmes précaution décollage en vue d'une remises des gaz.  
Pour les multis reservoirs il faut faire attention certaine valve se positionne pas bien, au cours du voyage il peut se transferer du carburant dans un reservoir avant /arriere qui peut modifier le CG
  


André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9158
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Bonanza le Mardi 15 Janvier 2008 18:40

Sur les ROBIN DR munis de 3 réservoirs ou plus, tous les manuels de vol indiquent qu'il faut  pour les phases de décollage et atterrissage, selectionner le réservoir le plus rempli. (vous pouvez vérifier dans le premier manuel qui vous tombe sous la main). Ce peut-être l'avant droit, l'avant gauche ou l'arrière.  Pour les ROBIN DR équipés de 4 réservoirs dont le supplémentaire, ce dernier se vide par gravité dans l'arrière (à l'aide d'un robinet monté sur tableau de bord). Ce réservoir supplémentaire ne peut pas être selectionné, le robinet permettant la sélection n'ayant que 3 positions réservoirs G ou D ou A et une Fermé.

Pour les CESSNA, il me semble que les manuels de vol imposent de placer le selecteur sur BOTH. (à vérifier également dans le manuel de vol).
Un seul moyen officiel de répondre à ce choix : le manuel de vol élaboré par le constructeur, édité et approuvé par ses soins et qui doit se trouver à bord. Tous les autres documents sont à écarter et ne devraient pas même exister ! La responsabilité de leurs auteurs, pourraient en cas d'incident ou d'accident, être recherchée, qu'il s'agissent de membres zélés pensant bien faire ou de dirigeants pensant devoir imposer leur propre procédure guidée peut être par un incident passé ou cherchant, à titre préventif, d'en éviter un ...

Il en va de même pour le démarrage des moteurs. Souvent, des procèdures (check list) réalisées en toute bonne foi par des membres du club, vont à l'encontre des règles fixées par le constructeur et éditées dans le manuel de vol. Exemple : sélection des magnétos pour le démarrage. Souvent, il faut démarrer sur la magnéto GAUCHE et non sur BOTH. Cela évite les retours de moteur avec les conséquences que cela peut entrainer (généralement casse du moteur ou d'un organe principal), voire sectionnement d'un doigt ou d'une main dans le cas d'un démarrage manuel (en tournant l'hélice à la main). Dans tous les cas, respecter scupuleusement les indications écrites dans le manuel de vol !
Bonanza
 
Messages: 44
Inscription: Samedi 29 Septembre 2007 16:21

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Geneviève G. le Mardi 15 Janvier 2008 18:58

CousinHub a écrit:Avant alignement , bascule sur le plus plein.


SURTOUT PAS.. Image ImageImage

Les 2 moments oû il ne faut pas changer de réservoir : 1 minute avant le décollage et en montée............Image

Avant le décollage : si il y a une mauvaise alimentation par ce réservoir l'effet s'en fera sentir à un très mauvais moment......Image

En montée : même philosophie :  demandant beaucoup de carburant le moteur s'arrêtera, alors qu'en palier il toussetora et nous laissera des chances de revenir à un autre réservoir plus généreux....
Geneviève G.
 

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Carrier le Mardi 15 Janvier 2008 20:14

Eh oui, bien OK avec Geneviève.
Sur mon DR 1053, 4 réservoirs! : - Un supplémentaire (40l)
- Deux d'apex (46l)
- un principal (55l)

Vol local, ou très chargé à l'arrière, on ne rempli pas le sup et on module au besoin avec le principal dont on n'est pas obligé de faire le plein complet. on aura rempli les apex qui ne jouent pas sur le centrage, ils sont au CG.
Vol de voyage pas trop chargé à l'arrière (1pax à 77 kg + 20 kg de baggages), on remplit tout. 5 heures de vol devant soi à 220 km/h + sécurité ! Et on vide dans l'ordre 1/ le sup, 2/ Le principal, 3/ L'apex droit puis 4/quand on attaque l'apex gauche, il faut être en local de l'arrivée, car sinon , ce n'est pas sécurisant et on risque de poser hors réglementation (30mn) .

Ce qu'on vide à tous les coups, c'est son portefeuille!
Sent from my ordi de me.

Très jolie porcelaine http://www.annick-carrier.fr
Avatar de l'utilisateur
Carrier
 
Messages: 2645
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:00
Localisation: Verseilles, 03300 St Etienne de Vicq
Aérodrome: Lapalisse LFHX
Activité/licences: Voyage, PPL, Part 66 de graisseux, non pratiquant!

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede Daniel DENIS le Mardi 15 Janvier 2008 20:51

Si l'exemple plus haut est un DR400, curieux d'imposer le vol local sur l'arrière, réservoir dont on ne peut pas vérifier le niveau de visu alors que les 2 apex si !
Avatar de l'utilisateur
Daniel DENIS
 
Messages: 907
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:10
Localisation: Avranches en Normandie
Aérodrome: LFRW

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede TiTi05 le Mardi 15 Janvier 2008 21:20

Geneviève G. a écrit:
CousinHub a écrit:Avant alignement , bascule sur le plus plein.


SURTOUT PAS.. Image ImageImage

Les 2 moments oû il ne faut pas changer de réservoir : 1 minute avant le décollage et en montée............Image

Avant le décollage : si il y a une mauvaise alimentation par ce réservoir l'effet s'en fera sentir à un très mauvais moment......Image

En montée : même philosophie :  demandant beaucoup de carburant le moteur s'arrêtera, alors qu'en palier il toussetora et nous laissera des chances de revenir à un autre réservoir plus généreux....



A quoi sert un robinet d'essence ?


1-A etre d'accord avec son inspecteur du GSAC because c'est obligatoire



2-A se foutre au tas si on oublie de l'ouvrir !
3-A empecher que ca coule quand on démonte le carbu !!!! pratique pour les décendouze ou le pipères et autres avions à résevoirs en haut !!
4-A fermer l'essence quand le moteur brule ! c'est pour ça qu'il est obligatoire !!
Posez vous la question suivante ou plustôt posez la au BIA :
-Combien de pilotes et leurs passagers sont morts des suites d'un feu moteur !!!! peu !
-Combien de pilotes et leurs passagers sont morts des suites d'un arret moteur au décollage robinet fermé !! beaucoup plus !!
-Combien de pilotes et leurs passagers sont morts des suites d'un arret moteur ou suite à un mauvais maniement du robinet en vol !! beaucoup plus !!
Moralité : le robinet d'essence TUE , y'en a
plus sur les bagnoles depuis plus d'un siecle ....

N'en mettez pas ou si c'est sous la contrainte : laissez le ouvert !!


TiTi en planeur sans robinet !!
Donnons des ailes à nos rèves !

Avatar de l'utilisateur
TiTi05
 
Messages: 3395
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Gap Tallard PACA
Aérodrome: Gap Tallard LFmachin je n'aime pas les LFxx!
Activité/licences: Pilote planeur, RF3, P80S, MS893, et ULM

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede denis r-e le Mardi 15 Janvier 2008 21:42

TiTi05 a écrit:[...........]


Ben Titi, comment tu fais quand tu as 2 réservoirs qui ne sont pas prévus de fonctionner ensemble ?

Je prends au hasard ... le RV4 : le concepteur déconseille de monter une position "both" sur le sélecteur sinon ça met le bazar dans le fonctionnement.

Là, le sélecteur ne tue pas !...

Est ce le seul petit avion dans ce cas ???
Denis
Image
denis r-e
 
Messages: 4758
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:13
Aérodrome: LFGS

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede E.MONNIER le Mardi 15 Janvier 2008 23:10

Dans l'Eurofox, qui est un ULM à ailes hautes , chacun des 2 reservoirs d'aile se deversent independamment dans un petit reservoir tampon de 6L (30 min de vol) ce qui permet de voler les deux robinets ouverts sans jamais faire de manip... de plus il y a trois jauges : celles des ailes qui sont des durites , donc lectures directes sans aucun mécanisme... et idem pour la reserve qui si vous avez bien compris doit toujours être sur "full" sinon c'est: => depeche toi de te poser!!!.... les cousines dans les ailes n'allaitent plus le bébé...


Ce systeme simple à utiliser , fiable et peu couteux devrait avoir la palme du "pourquoi faire compliquer quand on peu faire simple"
" J'arrêterrai d'avoir peur de voler, quand on arrêtera d'applaudir les pilotes à l'atterro !!! "
Avatar de l'utilisateur
E.MONNIER
 
Messages: 261
Inscription: Lundi 24 Septembre 2007 22:25
Localisation: Persan-Beaumont LFPA (PARIS)
Activité/licences: Avion , ulm et paramoteur

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede A22Fox le Mercredi 16 Janvier 2008 01:08

E.MONNIER a écrit:... et idem pour la reserve qui si vous avez bien compris doit toujours être sur "full" sinon c'est:  => depeche toi de te poser!!!....  les cousines dans les ailes n'allaitent plus le bébé...


les Eurofox avec lesquels j'ai volé avaient un témoin de bas niveau qui s'allume ,mais pas de jauge Image

Il y a d'ailleurs un test ,à coté du témoin ,au cas où la lampe se met aux abonnés absents
Avatar de l'utilisateur
A22Fox
 
Messages: 1471
Inscription: Mardi 4 Décembre 2007 11:27
Localisation: entre Bordeaux et Océan = Carcans
Aérodrome: LF3353
Activité/licences: Retraité / ULM

Re: Gestion de plusieurs réservoirs

Messagede andre44 le Mercredi 16 Janvier 2008 01:26

Bonjour
denis r-e a écrit:
TiTi05 a écrit:[...........]


Ben Titi, comment tu fais quand tu as 2 réservoirs qui ne sont pas prévus de fonctionner ensemble ?

Je prends au hasard ... le RV4 : le concepteur déconseille de monter une position "both" sur le sélecteur sinon ça met le bazar dans le fonctionnement.

Là, le sélecteur ne tue pas !...

Est ce le seul petit avion dans ce cas ???


Il n'est pas le seul avion avoir pas de position both
Dans ce cas quand tu décolle assure toi d'etre sur un resevoir qui contient suffisament de carburent ,la même chose quand tu fais ton approche, avant de descendre si ton reservoir est trés bas select sur le plein a cas tu as a remettre les gaz.

Mon ami me prete son cessna 140  jamais assi dans cet avion, mon premier décollage le selecteur était sur un reservoir presque vide a peine décollé a hauteur des files éléctriques il arrete , heureusement on etait dans un champs j'atterie droit devant , il acourt a pieds reposition le selecteur et je repart pas trés rasuré dans cette petit boite de tole.. (ont s'echangeaient les avions  juste pour voir de quoi cela a l'air de regarder  son avion de l'exterieure.

Certains avions le Pegasaire le Champion les reservoirs d'aile se transfert dans le reservoir principal en avant, tu consomme en avant et en cours de voyage tu transfert les ailes dans celui avant et bien souvent tu oublie, quand l'essence coule par l'overflow sur la vitre avant tu viens de comprendre qu'il faut fremer le robinet des resevoirs d'ailes.

Je dirait comme Titi   dans un D112 ou J3 reservoir unique en gravité ,tu ne touche pas la valve a essence .. juste si tu as le feux  a bord , cela tiends les joints du  carburateur imbibé.
et a force de tripoter la valve elle fini par couler ou pire rester coincé ...

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9158
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Suivante

Retourner vers Technique (avions, moteurs, avionique, prépa vols, smartphones...)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 24 invités