Page 1 sur 1

Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Jeudi 29 Mars 2018 22:55
de Delépine
Acheté ce jour aux puces le numéro 540 d'Aviation Magazine, daté du 15 juin 1970.
Numéro spécial Salon de Cannes, avec dedans des dizaines de fiches d'avions légers.
Bon, voilà, c'est le premier exemplaire d'une revue d'aviation que je me sois acheté en son temps. Ça m'a fait un choc de le retrouver.
Je venais d'être reçu au BIA avec mention Très Bien (sur des copies, pas en QCM !) et de recevoir ma feuille de route pour un camp aéronautique national à Périgueux-Bassillac. Alors avant de partir j'avais voulu me mettre dans le bain. Une revue bourrée de dizaines de fiches juste avant de partir, c'était l'déal.
Je m'étais demandé ce qu'étaient tous ces "avions Pierre Robin" dont je n'avais jamais entendu parler et dont je voyais de simples profils. C'est en arrivant à Périgueux que j'ai appris qu'il s'agissait de Jodel.
Les camps aéros, au moins, c'était viril, pas misste ! L'élément féminin jeune se trouvait à cinq cents mètres de là les dimanches en jolies robes à la sortie de la messe du village. Sous Pompidou le jean féminin était inconnu, et même interdit, jusqu'en 2013 où le législateur a été assez ridicule pour l'autoriser formellement (je veux dire qu'abroger officiellement une interdiction tombée en désuétude peut être plus ridicule que de simplement l'oublier).
Sur place j'ai trouvé des pubs pour le fatras de Meudon le Musée de l'Air qu'en septembre suivant je me suis empressé d'aller visiter, seul ou à peu près. A l'entrée il fallait donner sa carte d'identité. De plus snobs donnaient leur licence de pilote, tant qu'à faire.
Reparti de Périgueux avec mon BEPP mais aussi avec l'interdiction d'y remettre les pieds, je me suis orienté les deux étés suivants vers le vol à voile à Bourges, où l'on faisait parfois des rencontres étranges (un des zigomars de ce forum), avant d'obtenir le BPP et, ayant enfin de l'argent, de laisser là ces engins de pauvre pour passer à l'avion.

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 09:26
de Le manche
Finalement vous n'etes pas si mesquin que ça. Presque attachant......Image

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 10:28
de miky
Oui il mérite à être connu y compris sur le terrain où il pratique ..

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 11:14
de Peter
Image


Salut J-P,

Oups, oups,  moi aussi mon premier vol date de '70.
Ça ne te rajeunit pas...Image
Euh,....  moi non plus d'ailleurs...
Mais, fidèle
s toujours!!!

BizzzzzzzzzzzImageImageImage

Peter




Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 17:55
de Jan Tutaj
Zigomar te salue bien bas, mon bon !Image

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 18:14
de Peter
Toujours bienvenu,
aussi pour un tour (ou plus) en Chickinox.
Engin curieux, (20 kg au M2, )
et 90 Km/h  en croisière rapide
et une finesse de l'ordre de 4

BizzzzzzzzImage
Peter

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 18:45
de Delépine
Jan Tutaj a écrit:Zigomar te salue bien bas, mon bon !Image


Au rassemblement du RSA de Brive-la-Gaillarde de 1978 j'ai également rencontré frangin Zigomar qui tenait un petit stand. Il n'avait pas besoin de se nommer !

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 19:05
de Max8992
Peter a écrit:
....
Oups, oups,  moi aussi mon premier vol date de '70.
Ça ne te rajeunit pas...Image
Euh,....  moi non plus d'ailleurs...
...



Bé moi c'était en 71. Bon, après quelques mois j'ai du mettre en suspend pour ... 15 ans Image mais quand on aime on compte pas Image

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 19:43
de Peter
Max8992 a écrit:
Peter a écrit:
....
Oups, oups,  moi aussi mon premier vol date de '70.
Ça ne te rajeunit pas...Image
Euh,....  moi non plus d'ailleurs...
...



Bé moi c'était en 71. Bon, après quelques mois j'ai du mettre en suspend pour ... 15 ans Image mais quand on aime on compte pas Image


Image

Oui.
Sympa.....

En 71, j'ai fait mon 1è solo, et j'ai eu la première panne moteur.....
J'vois, que t'es toujours PPL et ULM

Les années '70... On était sur une autre planète!
Autant au niveau de l’apprentissage, des voyages,

de nos équipements, des instruments, et +
---
A Lyon, (arrivé vers midi, en Mascaret,) le contrôleur

nous propose le déjeuner, lire le menu, de commander
en cuisine, pour que tout soit prêt, quand on atterrit...
Je crois que c'était en '73, vers pâques.

Plus tard, vers Valence, à la radio, on a entendu,

-- Lyon app.,  bonjour, de F...
je vous signale un vol de cloches.---
Lyon, --répétez...---
--F...  confirme, formation de cloches, direction Rome----
Oups, ouff, les cloches, c'était pas nous.... !!!!

Maintenant, je m'amuse toujours autant, mais depuis

quelques années déjà, avec mon vieux ULM, Image

BizzzzzImageImage

Peter

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Vendredi 30 Mars 2018 19:59
de TiTi05
Bin moi j'ai commencé en 1966 en camp aéronautique , sans le BESA au début du camp , BESA passé pendant le stage !! laché en Bijave après 7h d'école en Castel 25S (celui de la grande vadrouilleImage ) au bout de 20 jours ....
Depuis en restant un simple amateur quelques 4000 h de planeur et 1200 h d'avion dont environ 300 sur mon avionnette CNRA le reste sur Jodels a 2 et 3 pattes Du D9 ax DR400) et rallouse avec et quelques avions exotiques LD26 Midgy, Piper J3, Ménestrel, RogerAdam RA14 et bien d'autres curiosités Image
De nombreux souvenirs (96 vaches en planeur et 3 en avion !!Image)

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Mercredi 4 Avril 2018 07:01
de andre44
Bonjour
les vieux pilotes , on s'approche de la fin de potentiel comme les moteurs , le mois prochain c'est le médical , l'électro ..
j'ai commencé en 1961 en planeur C800 remorqué par un Morane Parasol 230 moteur étoile, ont a appris trés jeune comment le partir par l'hélice , a Basse Yutz , Mermoz a passer quelque temps sur cet aérodrome .
Ensuite formation a Doncourt sur Piper J3 laché aprés 10h34 1962 (dans ce temps la il comptait les minutes) et aprés du Jodel D112 avec un bon instructeur ( Jean Barbier) passer la licence TT 10805 en 1963 , test en vol par l'instructeur de Metz Frescaty Alfred Hammer on l'appelait Martello pilote de BF109 un autre indiscipliné , j'ai cotoyé plusieurs indisciplinés qui mon appris ,ce qui est défendu de faire, comment ne pas se planter , j'en suis bien content. En 1969 j'ai repasser ma licence Canadienne et voler avec d'autres indisciplinés , qui m'ont éduqué a l'aviation rustique ,comment mettre en marche un avion a -25 sans aucun préchauffage c'est lui qui ma dit <<les manuels ont été écris par des bureaucrates en Floride , assis a l'air climatisé , ils connaissent rien frette du nord>> . On était dans des champs , avion attaché , dehors, j'ai appris comment atterrire partout , savoir repairer les fossés , ou les terrains mous , juste par la couleur de l'herbe arpenter les rivierres en basse altitude , sans accrocher les files électrique .( selon lui ,si tu accroche les files , c'est que tu vol pas assez bas , les bateaux passe bien endessous ) quelle apprentissage avec ce vieux pilotes , aujourd'hui on ose même plus en parler tellement c'est grave .) Ma passion c'est celle des constructeurs amateurs , essayer , modifier , tester , réparer des fuselages , soudure des tubes , de la toile , ouvrir des moteurs , voler sur des vieux avions de 1946 Luscombe Champion Piper Cessna 140 ,Taylor-craft , si je peux encore voler un 3 ans cela me donnera 60 ans de pilotage . En regardant en arriere c'est une vie bien remplie , sans regrets , quand je regarde tous ces réglements et ces contreintes qui augmentent d'année en année . Voir que les nouveaux pilotes on redemande toujours au nom de la sécurité . Je sais que la sorte d'aviation décontracté avec seule régle ne pas casser ton avion , que on peut encore faire , vas disparaitre ..

André

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Jeudi 5 Avril 2018 09:01
de René-Pierre Teindas
Bonjour les jeunes!

Et bien moi, j'ai alterné mai 68 entre Paris et C800 tracté par un Stampe, jusqu'à ce que je sois condamné pour oubli de retour... à voler tous les jours Image

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Jeudi 5 Avril 2018 18:39
de Delépine
Il n'y avait plus d'essence pour les voitures des travailleurs... Ils auraient dû venir réquisitionner celle des bourges qui avaient des soutes pleines !!

Re: Souvenirs, souvenirs... bôf !

MessagePosté: Dimanche 15 Avril 2018 14:31
de Defossez
Delépine a écrit:Acheté ce jour aux puces le numéro 540 d'Aviation Magazine, daté du 15 juin 1970.
Numéro spécial Salon de Cannes, avec dedans des dizaines de fiches d'avions légers.
Bon, voilà, c'est le premier exemplaire d'une revue d'aviation que je me sois acheté en son temps. Ça m'a fait un choc de le retrouver.
Je venais d'être reçu au BIA avec mention Très Bien (sur des copies, pas en QCM !) et de recevoir ma feuille de route pour un camp aéronautique national à Périgueux-Bassillac. Alors avant de partir j'avais voulu me mettre dans le bain. Une revue bourrée de dizaines de fiches juste avant de partir, c'était l'déal.
Je m'étais demandé ce qu'étaient tous ces "avions Pierre Robin" dont je n'avais jamais entendu parler et dont je voyais de simples profils. C'est en arrivant à Périgueux que j'ai appris qu'il s'agissait de Jodel.
Les camps aéros, au moins, c'était viril, pas misste ! L'élément féminin jeune se trouvait à cinq cents mètres de là les dimanches en jolies robes à la sortie de la messe du village. Sous Pompidou le jean féminin était inconnu, et même interdit, jusqu'en 2013 où le législateur a été assez ridicule pour l'autoriser formellement (je veux dire qu'abroger officiellement une interdiction tombée en désuétude peut être plus ridicule que de simplement l'oublier).
Sur place j'ai trouvé des pubs pour le fatras de Meudon le Musée de l'Air qu'en septembre suivant je me suis empressé d'aller visiter, seul ou à peu près. A l'entrée il fallait donner sa carte d'identité. De plus snobs donnaient leur licence de pilote, tant qu'à faire.
Reparti de Périgueux avec mon BEPP mais aussi avec l'interdiction d'y remettre les pieds, je me suis orienté les deux étés suivants vers le vol à voile à Bourges, où l'on faisait parfois des rencontres étranges (un des zigomars de ce forum), avant d'obtenir le BPP et, ayant enfin de l'argent, de laisser là ces engins de pauvre pour passer à l'avion.


Bonjour
Je suis en recherche de magazines spécialisés dans l'aviation de tourisme, années 64/68 et surtout intéressé par les petites annonces et publicités de l'époque. Un nouveau concessionnaire Cessna se mettait en place dans le Pas de Calais.