Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Quand il n'est plus l'heure de voler, le rêve et le plaisir se prolongent dans un bon livre. La littérature aéronautique, abondante, mérite qu'on s'y attarde. Partagez vos découvertes !

SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede viallet le Mardi 31 Janvier 2017 17:14

viallet
 
Messages: 14
Inscription: Dimanche 13 Janvier 2008 21:50

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede TiTi05 le Mardi 31 Janvier 2017 20:40



L'un des six pilotes vole encore dans notre aéro-club !!! Image
Donnons des ailes à nos rèves !

Avatar de l'utilisateur
TiTi05
 
Messages: 3353
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Gap Tallard PACA
Aérodrome: Gap Tallard LFmachin je n'aime pas les LFxx!
Activité/licences: Pilote planeur, RF3, P80S, MS893, et ULM

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede viallet le Mardi 31 Janvier 2017 21:21

Çà fait plaisir de l'apprendre, ils ont eu la vie sauve, souhaitons qu'ils en profite aussi longtemps que possible.

Respectueuses salutations.
viallet
 
Messages: 14
Inscription: Dimanche 13 Janvier 2008 21:50

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Delépine le Mercredi 1 Février 2017 09:36

Avec à la fin l'inévitable : [ce que je fais] est une école de modestie et d'humilité.  

Permettez-moi de souligner mon humilité, sapristi.

NB : il n'y a pas un homme sur cent, pas une femme sur mille pouvant faire de simples tours de pistes. Un homme qui fait ne serait-ce que des tours de piste n'a pas à être modeste, à plus forte raison donc une femme.
l'avion est d'autant plus stable que son poids total s'applique plus près de son centre de gravité.

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4096
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede miky le Mercredi 1 Février 2017 10:24

Au moment de ce vol en mars 1966 le Gal De Gaulle avait déjà fait connaître aux américains son intention de sortir de l'alliance et du cdt intégré de l'OTAN ..
Ce qui m'étonne c'est qu'il y avait un dégagement possible sur la grande base OTAN de Moron à seulement une cinquantaine de km dans l'E/S-E de Séville , il suffisait de basculer sur la bonne fréquence et de demander un guidage radar ce recours ne semble pas avoir été envisagé .. Il y avait il une consigne d'un côté ou de l'autre pour s'ignorer mutuellement, ceci du fait de la crise ouverte avec les américains depuis peu ..
" le germe, hanté par le soleil, trouve toujours son chemin à travers la pierraille du sol"
miky
 
Messages: 3088
Inscription: Vendredi 12 Septembre 2008 19:27

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Leon Robin le Mercredi 1 Février 2017 10:45

miky a écrit:Au moment de ce vol en mars 1966 le Gal De Gaulle avait déjà fait connaître aux américains son intention de sortir de l'alliance et du cdt intégré de l'OTAN ..
Ce qui m'étonne c'est qu'il y avait un dégagement possible sur la grande base OTAN de Moron à seulement une cinquantaine de km dans l'E/S-E de Séville , il suffisait de basculer sur la bonne fréquence et de demander un guidage radar ce recours ne semble pas avoir été envisagé .. Il y avait il une consigne d'un côté ou de l'autre pour s'ignorer mutuellement, ceci du fait de la crise ouverte avec les américains depuis peu  ..

Difficile de penser qu'ils n'aient pas été détectés (et suivis) par les radars de la base US. L'ambiance n'était peut-être pas à la franche coopération.
Publiquement, il était difficile, sinon impossible de "communiquer" sur le sujet : le choix aurait été, en pleine guerre froide, de dévoiler l'efficacité ou les failles du système. En supposant qu'il n'y avait pas de failles, cela revenait à reconnaître l'absence d'aide. Vis à vis des Espagnols, cela aurait mis en cause certaines "imperfections" du système de contrôle aérien. Mieux valait ne rien faire et, comme d'habitude en pareil cas, taper sur le lampiste. Peu importe si le "lampiste" porte barrettes ou même étoiles.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13184
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Gilles131 le Mercredi 1 Février 2017 10:52

Delépine a écrit:NB : il n'y a pas un homme sur cent, pas une femme sur mille pouvant faire de simples tours de pistes. Un homme qui fait ne serait-ce que des tours de piste n'a pas à être modeste, à plus forte raison donc une femme.

Mais si, Jean-Pierre, mais si: en A320. Même ta concierge, c'est dire!
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 4093
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede E.T. le Mercredi 1 Février 2017 11:01

l'hypothèse d'une absence d'aide "volontaire" était largement évoquée par le "chef" qui était dans l'AA à ce moment . rumeur ou réalité ???
Dernière édition par E.T. le Mercredi 1 Février 2017 11:13, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
E.T.
 
Messages: 971
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:02

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Manu le Mercredi 1 Février 2017 11:04

miky a écrit:Au moment de ce vol en mars 1966 le Gal De Gaulle avait déjà fait connaître aux américains son intention de sortir de l'alliance et du cdt intégré de l'OTAN ..
Ce qui m'étonne c'est qu'il y avait un dégagement possible sur la grande base OTAN de Moron à seulement une cinquantaine de km dans l'E/S-E de Séville , il suffisait de basculer sur la bonne fréquence et de demander un guidage radar ce recours ne semble pas avoir été envisagé .. Il y avait il une consigne d'un côté ou de l'autre pour s'ignorer mutuellement, ceci du fait de la crise ouverte avec les américains depuis peu  ..


50 ans plus tard, sans avoir vécu la chose de l'intérieur, c'est facile de réécrire l'histoire...

Combien de cas de crash en panne sèche après une désorientation pour cause météo dans les archives ? Ca n'a rien d'exceptionnel...

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 7940
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Yateri le Mercredi 1 Février 2017 11:17

Excellent récit, on a l'impression d'y être.

Delépine a écrit:Permettez-moi de souligner mon humilité, sapristi.

NB : il n'y a pas un homme sur cent, pas une femme sur mille pouvant faire de simples tours de pistes. Un homme qui fait ne serait-ce que des tours de piste n'a pas à être modeste, à plus forte raison donc une femme.


Tu confonds humilité (se voir de façon réaliste) et la modestie (se retenir dans l’appréciation de soi-même).

Piloter c'est rester humble face à ses capacités et son environnement, je garde en mémoire une phrase de mon premier manuel ("le bouquin bleu", rubrique facteurs humains), que je n'ai pas retenu mot à mot mais qui en gros disait : "Le cockpit doit être un endroit d'honnêteté absolue" (sous-entendu, honnêteté avec soi-même, sur la situation, sur ses capacités, sur ses erreurs...).

Ça n'empêche pas les vantardises le soir au bar, même si généralement humilité et modestie sont étroitement liées Image
Avatar de l'utilisateur
Yateri
 
Messages: 242
Inscription: Mercredi 30 Décembre 2009 16:16
Activité/licences: SPL(FI), LAPL-A, ULM

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Delépine le Mercredi 1 Février 2017 12:11

Remarque que je suis un "retraité modeste". C'est déjà ça.
l'avion est d'autant plus stable que son poids total s'applique plus près de son centre de gravité.

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4096
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Delépine le Mercredi 1 Février 2017 12:12

Gilles131 a écrit:
Delépine a écrit:NB : il n'y a pas un homme sur cent, pas une femme sur mille pouvant faire de simples tours de pistes. Un homme qui fait ne serait-ce que des tours de piste n'a pas à être modeste, à plus forte raison donc une femme.

Mais si, Jean-Pierre, mais si: en A320. Même ta concierge, c'est dire!


Hubert est-il au courant ? Je vous souhaite que non...
l'avion est d'autant plus stable que son poids total s'applique plus près de son centre de gravité.

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4096
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede PhM le Mercredi 1 Février 2017 12:28

Je profite de la contribution pour inciter les lecteurs à remonter dans les rubriques et parcourir toutes les narrations.
J'ai découvert ce site il y a quelques mois, c'est une mine !
http://aviateurs.e-monsite.com/pages/19 ... antes.html
PhM
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 990
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Luc Lion le Mercredi 1 Février 2017 12:28

miky a écrit:Ce qui m'étonne c'est qu'il y avait un dégagement possible sur la grande base OTAN de Moron à seulement une cinquantaine de km dans l'E/S-E de Séville , il suffisait de basculer sur la bonne fréquence et de demander un guidage radar ce recours ne semble pas avoir été envisagé ..

Extraits du récit de Jean-Joseph Brie:
Nous quittons la tour et repassons sur Séville Contrôle qui nous donne pendant environ une minute sans interruption des fréquences sur lesquelles nous pouvons contacter la tour de Séville, puis nous ignore malgré nos appels.
C’est bien le diable si dans l’intervalle, on n’a pas « encastré » ou pris du retrait, ce qui engendre une manœuvre un peu brusque qui se répercute, amplifiée, sur ceux qui tiennent la patrouille sur vous. Et parfois, soit le poste ne positionne pas sur la fréquence sélectionnée (c’est un sifflement interminable dans les oreilles, et il faut recommencer l’opération), soit on s’est trompé d’un chiffre et on n’est pas sur la bonne fréquence. En désespoir de cause, il faut revenir sur la fréquence précédente où l’on ne tarde pas à venir vous chercher.
...
Nous essayons de contacter Moron mais la fréquence est saturée. Séville parle en même temps et on sent que la panique a gagné le sol. Il reste 400 kg
...
J’ai l’impression d’entendre le poste de radio de ma grand-mère, celui avec l’œil vert, sur ondes courtes, avec la fréquence qui fluctue et qui chevauche les voisines. Nous recevons Moron par intermittence, faible, puis fort, puis disparaissant sur fond de Séville Contrôle qui interfère et s’affole. Chacun à notre tour, nous essayons de passer un message, ponctué de May-Day, qui en espagnol, qui en français. J’essaie même en italien !
Le leader tente, en vain, de faire taire Séville. Plusieurs voix s’entremêlent. Nous discernons difficilement l’identité de ceux qui nous parlent. On continue de nous passer les renseignements météo et des fréquences de contact.
...
Plusieurs organismes sont en réel contact avec nous et parlent simultanément sur la fréquence malgré l’ordre que leur donne le leader de se taire (on saura plus tard qu’il y avait Moron, Séville Contrôle, Approche et Tour, chacun ne sachant pas bien sûr au sol que l’autre émettait en même temps). Mais les conversations sont inexploitables à cause du niveau et du débit.
...

Qund on lit tout, on recueille parfois des réponses aux questions que l'on se pose...

Ce récit me donne l'impression que l'accident est autant lié à des problèmes de communication et de procédures de communication qu'à des problèmes de navigation.

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3640
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: SIX MYSTERE IV À SÉVILLE

Messagede Leon Robin le Mercredi 1 Février 2017 12:53

Luc Lion a écrit:.......
Ce récit me donne l'impression que l'accident est autant lié à des problèmes de communication et de procédures de communication qu'à des problèmes de navigation........

C'est ce que je tentais d'expliquer un peu plus haut
........  Vis à vis des Espagnols, cela aurait mis en cause certaines "imperfections" du système de contrôle aérien  ........
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 13184
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Suivante

Retourner vers Bonnes lectures

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités