Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Palier d'accélération cap10

Tous les sports aériens et les compétitions associées : voltige (avion ou planeur), rallye aérien, pilotage de précision, mais aussi les diverses épreuves ULM et hélicoptère

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Bee Gee le Dimanche 2 Juin 2019 10:15

gloubiboulga a écrit:
Bee Gee a écrit:
Son intention on en sait rien,  mais c'était largement rattrapable, … si on tire sur le manche au lieu de pousser évidemment ça marche moins bien, c'est exactement cela le mode "panic à bord" qui en a tué plus d'un.


Au ras du sol, je veux bien croire que la barrique soit beaucoup plus risquée. Mais techniquement, tu ne trouves pas le tonneau plus difficile ?


C'est l'inverse, à basse hauteur une barrique bien menée est bien plus sûre qu'un tonneau "dans l'axe" et plus facile à faire. …  Naturellement il faut qu'elle soit bien menée !

Le problème d'avion comme le T6 c'est que certains se croient aux commandes d'un chasseur de la dernière et se prennent un peu le melon, j'en ai connu qui se sont tué de cette manière, or cet avion est une grosse barcasse poussive nettement moins bonne en voltige qu'un CAP10.  On peut cependant y tourner proprement un 1er cycle potable. Le tonneau n'est pas très facile dans le sens qu'il faut pousser assez fort sur le dos, et de ce fait le retour ventre peut être assez laborieux si on ne veut pas perdre de hauteur. La "vidéo" montre exactement ce qu'il ne faut pas faire. Il ne pousse pas, il tire sur le manche.

Ne s'appelle pas Bob Hoover qui veut.   https://www.youtube.com/watch?v=g7R7jZmliGc

C'est le genre de pilote qui sait surtout faire marcher sa tête bien avant de faire marcher ses mains et ses pieds. Observes l'économie qu'il fait sur le déplacement des commandes de vol, juste ce qu'il faut, pas un seul coup de manche inutile. Il était le champion de la conservation de l'énergie

Et quand on a bien fait marché sa tête, le reste suit naturellement
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2896
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Gilles131 le Lundi 3 Juin 2019 09:19

gloubiboulga a écrit:Un barriqué est quand même moins compliqué qu’un tonneau bien droit, complètement dans l’axe :-D

Un « barriqué » (sous-entendu tonneau) n’est pas une barrique.
Certes, on peut toujours dire qu’il est plus facile de louper une figure que de la réussir à la perfection.
Un tonneau honorable n’est cependant pas si difficile quand on a compris qu’il faut faire décrire au nez un beau cercle sur l’horizon, dont le point haut correspond à l’assiette de palier dos à la vitesse du moment.
Le problème de la barrique est que, n’étant pas une figure cataloguée, elle n’a pas vraiment de critère d’exécution.
Un critère sain, toutefois, est de ne pas y perdre d’altitude et de ne pas dépasser les limitations de la machine. Bien mené, c’est sans problème. Improvisé à l’arrache sans formation, on ne gagne pas à tous les coups.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5303
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede arogues le Lundi 3 Juin 2019 09:44

Gilles131 a écrit:Le problème de la barrique est que, n’étant pas une figure cataloguée, elle n’a pas vraiment de critère d’exécution.
Un critère sain, toutefois, est de ne pas y perdre d’altitude et de ne pas dépasser les limitations de la machine. Bien mené, c’est sans problème. Improvisé à l’arrache sans formation, on ne gagne pas à tous les coups.

Je rajouterai un facteur de charge max de 1.4/1.5g et min à 0.8g... La difficulté est ici je trouve, et cela demande à trouver/connaitre le mon moment clé de quand envoyer les ailerons.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2492
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Bee Gee le Lundi 3 Juin 2019 14:50

Un bon matheux de service peut nous calculer ça assez facilement connaissant le taux de roulis, la vitesse de départ, avec hypothèse que l'énergie totale reste constante, que l'altitude de départ = celle de fin de figure, et que l'angle d'incidence reste sensiblement constant.

top, vous avez 3 heures.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2896
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Bee Gee le Mardi 4 Juin 2019 09:32

Ben alors, pas de matheux dans l'équipe ? :)
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2896
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Benoit Dierickx le Vendredi 7 Juin 2019 10:44

arogues a écrit:
Gilles131 a écrit:Le problème de la barrique est que, n’étant pas une figure cataloguée, elle n’a pas vraiment de critère d’exécution.
Un critère sain, toutefois, est de ne pas y perdre d’altitude et de ne pas dépasser les limitations de la machine. Bien mené, c’est sans problème. Improvisé à l’arrache sans formation, on ne gagne pas à tous les coups.

Je rajouterai un facteur de charge max de 1.4/1.5g et min à 0.8g... La difficulté est ici je trouve, et cela demande à trouver/connaitre le mon moment clé de quand envoyer les ailerons.


Le Barrique n'étant effectivement pas cataloguée, on fait "un peu" ce qu'on veut. C'est une très belle figure, notamment en formation, et les militaires (par exemple) l'ont déclinée à toutes les sauces avec maestria.
Cela dit, si l'on s'en tient à l'origine de son nom, une barrique est une trajectoire volée en périphérie d'un recipient imaginaire en forme de barrique ou tonneau, et si nous simplifions, cela devient en périphérie d'un cylindre...
C'est un mélange entre un looping et un tonneau, la bille restant centrée. Et l'on peut moduler le taux de roulis/tangage pour avoir une barrique à grand ou petit diamètre, trapue ou allongée, à sa guise, puisqu'on fait ce que l'on veut!  Le looping torché ou le tonneau piloté foiré peuvent être des barriques aux extrémités du domaine des... barriques...  CQFD   ;-)
Pour ma part, je trouve que la barrique est bien équilibrée si le roulis démarre (théoriquement/ géométriquement!!)  immédiatement lors de la ressource en tangage et que son axe longitudinal est attaqué aux environs des 30° (mais c'est personnel), et que le mixage des taux de tangage et de roulis reste constant du début à la fin de la manœuvre. (Comme la vitesse varie avec la prise de hauteur, le taux de tangage diminuant jusqu'à atteindre l'apogée, le taux de roulis doit également être ralenti)
L'avantage de la barrique par rapport au looping, c'est que l'ont peut gérer la vitesse que l'on aura à son apogée en jouant sur le taux de roulis et donc de la hauteur prise lors de la manœuvre, alors que l'on subit la plage de vitesse en haut d'un looping qui est bien plus réduite. Ceci explique le choix de la barrique effectuée par certains avions "exotiques" tout en respectant leur limite structurelle.
J'espère que ma petite expérience des barriques éclairera quelques lanternes. Désolé pour les longueurs...  ;-)

Benoit
Dernière édition par Benoit Dierickx le Vendredi 7 Juin 2019 11:16, édité 4 fois.
Avatar de l'utilisateur
Benoit Dierickx
 
Messages: 34
Inscription: Lundi 25 Juillet 2016 12:18
Localisation: Chastre, Belgique
Aérodrome: EBNM Namur
Activité/licences: ATPL

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Benoit Dierickx le Vendredi 7 Juin 2019 10:46

Bee Gee a écrit:Ben alors, pas de matheux dans l'équipe ?   :)

Désolé BeeGee, je suis plus physicien pragmatique que matheux théorique...  Image
Avatar de l'utilisateur
Benoit Dierickx
 
Messages: 34
Inscription: Lundi 25 Juillet 2016 12:18
Localisation: Chastre, Belgique
Aérodrome: EBNM Namur
Activité/licences: ATPL

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede XrayPapa le Vendredi 7 Juin 2019 15:55

Benoit Dierickx a écrit:.

Le Barrique n'étant effectivement pas cataloguée, on fait "un peu" ce qu'on veut. C'est une très belle figure, notamment en formation, et les militaires (par exemple) l'ont déclinée à toutes les sauces avec maestria.
Cela dit, si l'on s'en tient à l'origine de son nom, une barrique est une trajectoire volée en périphérie d'un recipient imaginaire en forme de barrique ou tonneau, et si nous simplifions, cela devient en périphérie d'un cylindre...
C'est un mélange entre un looping et un tonneau, la bille restant centrée. Et l'on peut moduler le taux de roulis/tangage pour avoir une barrique à grand ou petit diamètre, trapue ou allongée, à sa guise, puisqu'on fait ce que l'on veut!  Le looping torché ou le tonneau piloté foiré peuvent être des barriques aux extrémités du domaine des... barriques...  CQFD   ;-)
Pour ma part, je trouve que la barrique est bien équilibrée si le roulis démarre (théoriquement/ géométriquement!!)  immédiatement lors de la ressource en tangage et que son axe longitudinal est attaqué aux environs des 30° (mais c'est personnel), et que le mixage des taux de tangage et de roulis reste constant du début à la fin de la manœuvre. (Comme la vitesse varie avec la prise de hauteur, le taux de tangage diminuant jusqu'à atteindre l'apogée, le taux de roulis doit également être ralenti)
L'avantage de la barrique par rapport au looping, c'est que l'ont peut gérer la vitesse que l'on aura à son apogée en jouant sur le taux de roulis et donc de la hauteur prise lors de la manœuvre, alors que l'on subit la plage de vitesse en haut d'un looping qui est bien plus réduite. Ceci explique le choix de la barrique effectuée par certains avions "exotiques" tout en respectant leur limite structurelle.
J'espère que ma petite expérience des barriques éclairera quelques lanternes. Désolé pour les longueurs...  ;-)

Benoit

     Entièrement d'accord avec vous Benoit! La barrique "de base" est exactement ce que vous décrivez. Pour faire une barrique de base centrée sur un axe, l'avion est désaxé au départ et à l'arrivée de 30°. Donc, pour une barrique gauche sur un axe: désaxe de 30° à droite au départ, parallèle axe sur la tranche gauche, désaxé de 30° gauche (main droite pilote) sur le dos, parallèle axe sur la tranche droite et enfin désaxé de 30° à la fin. Pour moi, en barrique de base, le cabré est aussi de 30° ainsi que le piqué pour que le nez décrive un beau cercle sur l'horizon (cercle n'ayant rien à voir avec le petit cercle "sacré" du tonneau lent). J'ai vu beaucoup de voltigeurs obnubilés par l'axe et ne comprenant pas ou ne voulant pas comprendre ce "désaxe" pour être sur axe.
    Cette barrique bien travaillée est une excellente base développant le sens de l'orientation dans l'espace. Dommage à mon sens qu'elle soit méconnue et non enseignée dans les premiers vols de voltige.
    Comme vous dites, les militaires l'ont déclinée à toutes les sauces avec maestria: barrique de base autour d'un autre avion, changement d'aile en patrouille avec la deuxième partie de la barrique "virgulée", pour le show... En opérationnel, la barrique de base peut être aussi "révisée" de différentes manières afin de s'adapter à différentes situations, offensives ou défensives.
   Pour ce qui est du facteur de charge, je dirai que pour une belle barrique de base on est constamment en positif sans dépasser 3 g. Pour les "extensions" opérationnelles de cette figure, le facteur de charge peut aller jusqu'aux limites de l'avion dans le cas d'une barrique défensive visant à faire passer devant un adversaire qui devient menaçant en secteur arrière. En résumé, c'est une figure qui, à la base, est faite pour un pilotage de "luthier" mais qui peut aussi sauver la vie en combat aérien grâce à un pilotage de "bucheron". Elle tue malheureusement en loisir parce qu'elle n'est pas enseignée, parce que certains croient qu'i suffit de cabrer et "d'envoyer les ailerons" et parce que chaque avion a un comportement différent selon sa motorisation, sa masse, son taux de roulis...
XrayPapa
 
Messages: 221
Inscription: Dimanche 8 Janvier 2017 21:32

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Bee Gee le Dimanche 9 Juin 2019 11:51

Benoit Dierickx a écrit:
Bee Gee a écrit:Ben alors, pas de matheux dans l'équipe ?   :)

Désolé BeeGee, je suis plus physicien pragmatique que matheux théorique...  Image


C'était naturellement pour  rire !

Ta description est  bonne, on peut en faire ce qu'on veut d'une barrique, la rouler, la percer, en boire le contenu, une fois vide la remplir !

Ce qui est amusant à faire c'est de descendre un ILS bien en croix, tourner une barrique et tâcher moyen que les aiguilles soient de nouveau en croix en fin de figure, avec un peu d'entrainement on y arrive pas trop mal.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2896
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Gilles131 le Dimanche 9 Juin 2019 12:03

Bee Gee a écrit:Ce qui est amusant à faire c'est de descendre un ILS bien en croix, tourner une barrique et tâcher moyen que les aiguilles soient de nouveau en croix en fin de figure, avec un peu d'entrainement on y arrive pas trop mal.

C'est curieux car une barrique désaxe, par définition.
Si tu pars vraiment stable et bien aligné sur l'ILS ta barrique tourne autour d'un axe différent de celui du LOC et doit t'amener en sortie à côté de celui-ci.
Mais les grands voltigeurs, comme les grands photographes, sont des escrocs magiciens! Image
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5303
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Bee Gee le Dimanche 9 Juin 2019 16:06

Essayes ! … bien sûr qu'on sort de l'axe durant la manœuvre tout l'art est d'y revenir à la sortie !... et c'est très faisable.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2896
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Gilles131 le Dimanche 9 Juin 2019 21:49

Avant d'essayer, il me faudrait déjà comprendre.

Si tu pars aligné sur un LOC, (glide ou pas, c'est pareil en palier) et que tu fais une "vraie" barrique, tu sors à côté. Une boucle et un tonneau, non.
Comme l'explique Xray Papa si tu traverses le LOC (ou la route, ou la voie ferrée...), avec mettons 30° de désaxe et que tu fais une barrique du bon côté, tu peux ressortir toujours sur l'axe du LOC, de la route, de la voie ferrée - et toujours désaxé de 30°.
A moins que tu ne joues avec des effets de vent traversier, ou que ta notion de barrique ne soit quelque peu baroque?...

Peut-être une petite explication, pourquoi pas un petit dessin?
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5303
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Philippe PONS le Lundi 10 Juin 2019 02:42

Chacun à sa méthode pour faire « sa » barrique.
Je vais vous en livrer une:
Allez dans Google (et uniquement le moteur de recherche Google) puis tapez « do a barrel roll » dans la barre de recherche.
Si, si, faite le, vous n’allez pas regretter.
Alors, hein ? Vous la connaissiez celle-là ?
Avatar de l'utilisateur
Philippe PONS
 
Messages: 2324
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 15:24
Aérodrome: LYON-BRON/BELLEGARDE
Activité/licences: VV; UL; PPL; qualif B, nuit, voltige, montagne

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Philippe PONS le Lundi 10 Juin 2019 02:50

Allez, je vous en donne une autre: toujours dans Google tapez « askew » (qui veut dire de travers en anglais)
Avatar de l'utilisateur
Philippe PONS
 
Messages: 2324
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 15:24
Aérodrome: LYON-BRON/BELLEGARDE
Activité/licences: VV; UL; PPL; qualif B, nuit, voltige, montagne

Re: Palier d'accélération cap10

Messagede Matthias le Lundi 10 Juin 2019 07:45

Image y'en a d'autres ?
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 1647
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

PrécédenteSuivante

Retourner vers Voltige et autres sports aériens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité