Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Accident de Léon

Tous les sports aériens et les compétitions associées : voltige (avion ou planeur), rallye aérien, pilotage de précision, mais aussi les diverses épreuves ULM et hélicoptère

Re: Accident de Léon

Messagede gma le Lundi 19 Décembre 2016 18:43

Philippe, tu connaissais Marc ?
gma
 
Messages: 2674
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Accident de Léon

Messagede Bee Gee le Lundi 19 Décembre 2016 19:20

Philippe Warter a écrit:C'et sûr qu'il n'y a pas grand-chose à protéger avec cet engin que tu appelles poubelle. Avec un brin d'à-propos.

Mais justement, pourquoi cette impression qu'on cache quelque chose?
Ou qu'on ne cache rien mais qu'on s'en moque.

Un décrochage on sait tous ce que c'est. Y compris avec des réactions plus ou moins vicieuses, départ sur une aile, abattée jusqu'à la verticale, et ce genre de joyeusetés, dès qu'on a essayé des machines pas tibulaires mais presque.
On sait tous qu'il faut de l'eau sous la quille garder.

Donc on soupçonne fortement que lors de cet accident le décrochage à 1000 ft n'a pas été volontairement provoqué par le pilote.

Il en découle que ceux qui s'intéressent à cet accident se posent tous la même question : qu'est-ce qui a provoqué le décrochage fatal?

Et c'est à cette question que nous ne trouvons pas de réponse. Pourtant, avec une caméra embarquée, on doit pourvoir analyser les différents paramètres du vol.

Je conçois qu'avec une seule victime sur un proto sans avenir on n'ait pas l'envie/le budget/ la mission de mener cette investigation.

Alors autant ne rien dire. Parce que si on s'en tient au texte, on en retire simplement que le pilote a merdé du début à la fin. Hauteur du décrochage, actions inappropriées, tout faux sur toute la ligne.
A noter que c'est souvent le cas lorsque l'équipage décède : on lui colle l'entière responsabilité de l'accident, il ne va pas se défendre.

Quand il survit, c'est plus difficile (voir le fameux Sully).



Je dénomme poubelle volante tout ce qui vole et est susceptible  de tuer ses occupants, ça concerne donc tout ce qui vole !

Je ne vois pas trop ce qu'on pourrait nous cacher et l'intérêt qu'il y aurait à le faire, sinon on entre dans les conneries du genre ReOpen 911.

Le BEA relate les faits sans en préciser les causes réelles, sans doute tout simplement par manque d'éléments factuels pour le faire.

Pour se faire une idée personnelle, et donc sans guère de valeur, il faudrait pouvoir visualiser les vidéos, mais il reste bien compréhensible qu'elles ne soient pas du domaine public.

J'ai bien connu Marc dans notre jeune temps lorsque des gens comme le père Besnard, Jean Eyquem et quelques autres nous enseignaient la voltige, c'est un très bon camarade et même un ami, un peu plus tard chaque fois qu'il passait sur le terrain où j'officiais comme instructeur, il ne manquait jamais de me proposer un tour sur son Zlin 526, c'était quelqu'un de très généreux, d'attachant. Je le vois mal refuser une proposition ou une demande d'aide de quelqu'un. C'est peut être ce coté généreux qui lui a été fatal. C'était un pilote très expérimenté. A t'il agit par excès de confiance ? possible, mais décrocher un ULM à 1000 ft devrait être totalement anodin si on a affaire à une machine correcte, perso je n'ai jamais vu un avion me chier dans les pattes sur le simple fait de remettre les gaz en rattrapage  de décrochage surtout avec une aussi faible puissance, sur un P51 si on remet la puissance à 1.2 Vs tout sorti l'avion fait un magnifique torque roll si on le laisse faire, mais seulement si on le laisse faire.  Pour que Marc puisse se faire baiser aussi facilement il faut croire que la machine n'était pas ce qu'il y a de mieux en terme de qualité de vol.

Fait chier parce qu'un pote y a encore laissé sa peau, après la durite et bien d'autres, dans chaque cas il y a toujours une connerie quelque part derrière.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2646
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Accident de Léon

Messagede svdidier le Mardi 20 Décembre 2016 23:19

Bee Gee a écrit:
Philippe Warter a écrit:C'et sûr qu'il n'y a pas grand-chose à protéger avec cet engin que tu appelles poubelle. Avec un brin d'à-propos.

Mais justement, pourquoi cette impression qu'on cache quelque chose?
Ou qu'on ne cache rien mais qu'on s'en moque.

Un décrochage on sait tous ce que c'est. Y compris avec des réactions plus ou moins vicieuses, départ sur une aile, abattée jusqu'à la verticale, et ce genre de joyeusetés, dès qu'on a essayé des machines pas tibulaires mais presque.
On sait tous qu'il faut de l'eau sous la quille garder.

Donc on soupçonne fortement que lors de cet accident le décrochage à 1000 ft n'a pas été volontairement provoqué par le pilote.

Il en découle que ceux qui s'intéressent à cet accident se posent tous la même question : qu'est-ce qui a provoqué le décrochage fatal?

Et c'est à cette question que nous ne trouvons pas de réponse. Pourtant, avec une caméra embarquée, on doit pourvoir analyser les différents paramètres du vol.

Je conçois qu'avec une seule victime sur un proto sans avenir on n'ait pas l'envie/le budget/ la mission de mener cette investigation.

Alors autant ne rien dire. Parce que si on s'en tient au texte, on en retire simplement que le pilote a merdé du début à la fin. Hauteur du décrochage, actions inappropriées, tout faux sur toute la ligne.
A noter que c'est souvent le cas lorsque l'équipage décède : on lui colle l'entière responsabilité de l'accident, il ne va pas se défendre.

Quand il survit, c'est plus difficile (voir le fameux Sully).



Je dénomme poubelle volante tout ce qui vole et est susceptible  de tuer ses occupants, ça concerne donc tout ce qui vole !

Je ne vois pas trop ce qu'on pourrait nous cacher et l'intérêt qu'il y aurait à le faire, sinon on entre dans les conneries du genre ReOpen 911.

Le BEA relate les faits sans en préciser les causes réelles, sans doute tout simplement par manque d'éléments factuels pour le faire.

Pour se faire une idée personnelle, et donc sans guère de valeur, il faudrait pouvoir visualiser les vidéos, mais il reste bien compréhensible qu'elles ne soient pas du domaine public.

J'ai bien connu Marc dans notre jeune temps lorsque des gens comme le père Besnard, Jean Eyquem et quelques autres nous enseignaient la voltige, c'est un très bon camarade et même un ami, un peu plus tard chaque fois qu'il passait sur le terrain où j'officiais comme instructeur, il ne manquait jamais de me proposer un tour sur son Zlin 526, c'était quelqu'un de très généreux, d'attachant. Je le vois mal refuser une proposition ou une demande d'aide de quelqu'un. C'est peut être ce coté généreux qui lui a été fatal. C'était un pilote très expérimenté. A t'il agit par excès de confiance ? possible, mais décrocher un ULM à 1000 ft devrait être totalement anodin si on a affaire à une machine correcte, perso je n'ai jamais vu un avion me chier dans les pattes sur le simple fait de remettre les gaz en rattrapage  de décrochage surtout avec une aussi faible puissance, sur un P51 si on remet la puissance à 1.2 Vs tout sorti l'avion fait un magnifique torque roll si on le laisse faire, mais seulement si on le laisse faire.  Pour que Marc puisse se faire baiser aussi facilement il faut croire que la machine n'était pas ce qu'il y a de mieux en terme de qualité de vol.

Fait chier parce qu'un pote y a encore laissé sa peau, après la durite et bien d'autres, dans chaque cas il y a toujours une connerie quelque part derrière.


Si j'en crois un mec que je connais et qui a eu un skyraider et un mustang, ce sont un peu des légendes ces histoires de p51 qui tournent autour du moteur.

D'ailleurs, il trouve le yak 11 plus pointu à piloter que le mustang.
svdidier
 
Messages: 560
Inscription: Jeudi 8 Avril 2010 00:47

Re: Accident de Léon

Messagede Bee Gee le Mercredi 21 Décembre 2016 12:44

C'est cela qui a toujours été la très grande force des avions américains: des avions faciles à piloter, qu'on peut mettre dans un maximum de main, des méthodes d'apprentissage du pilotage rigoureuses mais simples, on ne fait pas du pilotage un fromage comme on l'a eu fait en France à une époque qui j'espère est révolue.

La voilure effilée des Yak en font de très bons déclencheurs, et donc mef à basse vitesse basse hauteur, un Yak 11 est certes plus performant qu'un T6,.... mais le T6 reste le roi des avions écoles de cette époque.

Il n'est pas compréhensible qu'en 2016 on puisse encore concevoir des vacheries, on a quand même plus d'un siècle d'expérience ...
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2646
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Accident de Léon

Messagede Gilles131 le Mercredi 21 Décembre 2016 13:49

Bee Gee a écrit:Il n'est pas compréhensible qu'en 2016 on puisse encore concevoir des vacheries, on a quand même plus d'un siècle d'expérience ...

Il arrive que certains, persuadés que personne n'a rien compris à l'aviation avant eux, veuillent tout réinventer. On en croise à l'occasion sur ce forum.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 4758
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Accident de Léon

Messagede Delépine le Mercredi 21 Décembre 2016 13:59

Gilles131 a écrit:Il arrive que certains, persuadés que personne n'a rien compris à l'aviation avant eux, veuillent tout réinventer. On en croise à l'occasion sur ce forum.


C'est vrai, mais des fois ça passe. Image
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4698
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Accident de Léon

Messagede Henri Payre le Mercredi 21 Décembre 2016 17:04

Ca passe... Il paraît que c'est la dernière phrase la plus prononcée chez les pilotes, avec bien sûr les variantes "Ca devrait passer", "Ca va passer", etc.

Je ne sais pas si c'est vrai, il faut dire que c'est une statistique tout de même difficile à valider.

Henri
Henri Payre
 
Messages: 116
Inscription: Jeudi 29 Mai 2014 21:06

Re: Accident de Léon

Messagede Delépine le Mercredi 21 Décembre 2016 17:57

Perso après quatre protos personnels essayés, c'est passé quatre fois. J'en suis à 655 heures sans que ça ait cassé. L'air de ma Lozère, sans doute. Je parle de vrais protos deux et trois axes, pas d'assemblages d'une aile et d'un chariot préexistants.
Dernière édition par Delépine le Mercredi 21 Décembre 2016 18:04, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4698
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Accident de Léon

Messagede Delépine le Mercredi 21 Décembre 2016 17:58

Henri Payre a écrit: c'est une statistique tout de même difficile à valider.

Henri


J'ai dit : "des fois" !
Soit, je suis un peu pervers et j'aime bien me faire passer pour fou volant lorsque je suis on ne peut plus circonspect, et concepteur ahuri alors qu'il n'en est rien.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 4698
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Accident de Léon

Messagede Gilles131 le Mercredi 21 Décembre 2016 19:59

Delépine a écrit:L'air de ma Lozère, sans doute.

Fraiche et porteuse...
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 4758
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Accident de Léon

Messagede dave robicheaux le Mercredi 21 Décembre 2016 20:43

Henri Payre a écrit:Ca passe... Il paraît que c'est la dernière phrase la plus prononcée chez les pilotes, ...


chez les stars de western suedois aussi...
dave robicheaux
 
Messages: 42
Inscription: Dimanche 21 Février 2010 19:37

Re: Accident de Léon

Messagede Rotule le Lundi 26 Décembre 2016 14:59

Bee Gee a écrit:
Rotule a écrit:
gma a écrit:Mais il faut faire confiance en les enquêteurs, c'est à la fois leur métier et leur responsabilité.


Ouais, !! pour info, entre autres, concernant le crash Concorde:
"Le chef enquêteur du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), Michel Bourgeois, affirme lui aussi avoir subi des pressions à la suite de l’incident de Dakar en 1979.
"On nous a dit de rester tranquilles et de ne pas embêter Air France"
, a-t-il témoigné sur Canal +.[COLOR=#NaNNaNNaN]"
[/COLOR]Image


Faut savoir faire la part des choses avant de dire des couenneries.

Ca n'enlève absolument rien à la compétence des ingénieurs du BEA, le cas Concorde est à part, et il est du type soviétique de la plus belle facture, il ne fallait pas entacher  l'image de de Gaulle et encore moins  la gloire des ailes française (qui n'en a jamais eu guère de gloire, à part la tatche habituelle)

Par connerie nationaliste on a vu le résultat: 100 morts payants et 9 morts payés.

Cela n'a rien a voir avec l'accident de notre bon Léon qui a laissé sa peau par gentillesse et générosité pour une poubelle volante.


Qui dit des conneries ?

Je répondais à GMA concernant l'indépendance du BEA, et le cas Concorde n'est pas un cas à part !! il y en a eu d'autres dont le dernier connu du grand public est l'AF 447

http://www.lepoint.fr/societe/crash-rio ... 523_23.php

Concernant le sujet et ayant connu Léon et sa très grande compétence, tu affirmes prétentieusement que c'était une "poubelle volante" !! s'il a décidé d’être pilote d'essais c'est qu'il avait un minimum confiance dans ce projet, comme l'a précisé Gilles 131 dans un de ses messages
Rotule
 
Messages: 1135
Inscription: Mercredi 14 Octobre 2009 16:58

Re: Accident de Léon

Messagede Bee Gee le Lundi 26 Décembre 2016 15:31

Depuis quand fais tu confiance à la presse dans un domaine aussi particulier ? on est tous à gueuler que la presse ne dit que des couenneries dans le domaine aéronautique !

Que le BEA subisse des pressions, c'est connu, et c'est humain, il faut en porter la responsabilité à ceux qui font pression et non à ceux qui la subisse, ce n'est pas pour cela que ce sont de mauvais ingénieur qui font mal leur boulot

Et puis enfin rien de comparable entre un accident d'avion de ligne dont les conséquences sont sans aucune comparaison possible avec la destruction d'un proto d'ULM et la mort de son pilote.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2646
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: Accident de Léon

Messagede Rotule le Lundi 26 Décembre 2016 16:25

Bee Gee a écrit:Depuis quand fais tu confiance à la presse dans un domaine aussi particulier ? on est tous à gueuler que la presse ne dit que des couenneries dans le domaine aéronautique !

Que le BEA subisse des pressions, c'est connu, et c'est humain, il faut en porter la responsabilité à ceux qui font pression et non à ceux qui la subisse,   ce n'est pas pour cela que ce sont de mauvais ingénieur qui font mal leur boulot

Et puis enfin rien de comparable entre un accident d'avion de ligne dont les conséquences sont sans aucune comparaison possible avec la destruction d'un proto d'ULM et la mort de son pilote.


Contrairement à toi qui affirme prétentieusement sans le prouver que c'est une "poubelle volante" !! quand j'affirme quelque chose je le confirme toujours par un lien et que ce lien soit
du Point ou de pif gadjet ne change rien: C'est vrai ou c'est faux !! si tu dis que c'est faux: prouve le nous
Pour info je connais très bien ce domaine particulier étant donné que je suis Fleuriste option charcuterie !! et je pourrais citer d'autres cas qui prouvent que le BEA n'est pas impartial!!
Rotule
 
Messages: 1135
Inscription: Mercredi 14 Octobre 2009 16:58

Re: Accident de Léon

Messagede gma le Lundi 26 Décembre 2016 16:55

Encore une fois, le BEA n'a pas pour mission de dire qui est responsable de l'accident (si c'est le pilote, le constructeur, l'exploitant, etc...). Et ses rapports sont rédigés en ce sens, avec le flou nécessaire pour qu'ils ne soient pas catégoriques, laissant à un tribunal le devoir d'apprécier qui est responsable... Si un tribunal est saisi.
Cela peut faire sourire certains... Mais s'il en est ainsi, c'est justement parce que, dans le passé, quand les rapports étaient précis, clairs et sans interprétations multiples, il y a eu des gens qui se sont servis de tels rapports pour imputer des responsabilités, sans enquêtes autres que celle technique... Oubliant par là qu'il n'y a pas qu'une origine technique aux accidents...

Puisque vous citiez le vol AF 447... Remarquez comment est rédigé le rapport... Remarquez comment il est possible de comprendre que ces gens aux commandes ont fait des erreurs, en toute bonne foi, conduisant à leur perte... Qu'il fallu après coup revenir aux préceptes de la formation... Celle du maintien d'une attitude de vol et non de paramètres... Qu'ils ne sont pas forcément responsables de cet accident, même si coupable pour certains.
Nos sociétés dites "modernes" ont enfin compris qu'il ne fallait pas "verrouiller" tout un pays avec des textes de lois trop clairs, trop précis, trop intransigeants... Justement rédigés "discutables" pour qu'ils soient précisément remis en cause et en vue de faire jurisprudence, à tout moment, et ainsi laisser évoluer ladite société à son rythme.
Et bien il en est de même de ces rapports, volontairement bloqués à l'énumération des faits, et que ça, sans interprétation, mais sans interdire la libre interprétation... Ce que chacun fait d'ailleurs et c'est tant mieux...

Il faut garder à l'esprit que Marc avait une grande expérience, sur de nombreux types de machines, que s'il a pris la décision de participer à cette campagne d'essais, sur cette machine et ce jour là, c'est que cela était possible et faisable selon lui... Que c'est peut-être usurpé de traiter l'engin de "poubelle volante" lui qui n'a pas osé le faire... Mais qui prit la peine de le faire voler... Marc pouvait se tromper (il le disait lui même)... Mais pas plus que nous autres ici.
gma
 
Messages: 2674
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

PrécédenteSuivante

Retourner vers Voltige et autres sports aériens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité