Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Remorquage planeur

Tous les sports aériens et les compétitions associées : voltige (avion ou planeur), rallye aérien, pilotage de précision, mais aussi les diverses épreuves ULM et hélicoptère

Remorquage planeur

Messagede Jekar le Lundi 25 Avril 2016 21:21

Bonjour,

Le nouveau règlement stipule qu'un PPL peut faire du remorquage planeur en aillant seulement 30h de PIC, après avoir suivi une formation dans un ATO et 5 vols de familiarisation en planeur.

Connaissez vous des ATO qui font ce genre de formation ?

merci
Jekar
 
Messages: 84
Inscription: Jeudi 14 Juin 2012 12:00
Aérodrome: LFPN

Re: Remorquage planeur

Messagede Gaffozelis le Lundi 25 Avril 2016 21:25

A première vue, la réglementation reste franco-française pour l'instant.
Les évolutions EASA se feront à partir du 8 avril 2018 (remorquage, voltige, montagne).
Et puis les clubs vélivoles peuvent avoir leurs propres exigences.
Gaffozelis
 
Messages: 499
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 08:41

Re: Remorquage planeur

Messagede Bob le Lundi 25 Avril 2016 21:26

Demande toi aussi si tu trouveras ensuite des clubs qui te laisseront remorquer avec cette "expérience" !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11360
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Remorquage planeur

Messagede Jekar le Lundi 25 Avril 2016 21:39

oui, j'ai bien plus que 30h de PIC.
Ma question concernait la formation en ATO.

Dans ce cas, quelle sont les minimas pour être pilote remorqueur ?
Jekar
 
Messages: 84
Inscription: Jeudi 14 Juin 2012 12:00
Aérodrome: LFPN

Re: Remorquage planeur

Messagede Bob le Lundi 25 Avril 2016 21:51

30 h c'est une chose, mais si tu n'as que 5 "VI" en planeur, je ne te confierai pas "mon" remorqueur !

Si tu ne sais pas ce qu'il se passe (ou peut se passer) dans le planeur, tu ne vas pas être efficace.
Or ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que celui qui paye, c'est celui qui est derrière !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11360
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Remorquage planeur

Messagede SkyBlue le Lundi 25 Avril 2016 22:13

Ne faisant pas partie des hautes sphères du vol à voile ImageImage que veut dire PIC , VI Image
Un atterrissage réussi, c'est une remise de gaz ratée Image
SkyBlue
 
Messages: 260
Inscription: Samedi 26 Décembre 2015 15:21
Aérodrome: LFPN Toussus ; LFPZ Saint-Cyr
Activité/licences: PPL(A)

Re: Remorquage planeur

Messagede Jekar le Lundi 25 Avril 2016 22:26

PIC : Pilot In Command
Jekar
 
Messages: 84
Inscription: Jeudi 14 Juin 2012 12:00
Aérodrome: LFPN

Re: Remorquage planeur

Messagede Gaffozelis le Lundi 25 Avril 2016 23:07

VI Vol d'Initiation (alias baptême de l'air)
Gaffozelis
 
Messages: 499
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 08:41

Re: Remorquage planeur

Messagede Gaffozelis le Lundi 25 Avril 2016 23:11

Actuellement pour un PPL, c'est
150 heures de vol minimum dont
- au moins 50 heures comme cdt sur avion
et
- au moins 50 heures comme cdt sur planeur
soit brevetés dans les deux
+ autorisation de remorquage obtenue en double sur avion-remorqueur
au CNVV (Saint-Auban) ou dans un club offrant cette formation.

http://cnvv.net/IMG/pdf/ft_rem_av_ulm_v2.pdf
Gaffozelis
 
Messages: 499
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 08:41

Re: Remorquage planeur

Messagede EchoVictor le Mardi 26 Avril 2016 07:05

Au club on reçoit tous les ans une chiée de cv de CPL qui veulent gonfler leurs heures en faisant du remorquage, sans en avoir jamais fait avant.
Bien évidemment, on refuse, d'autant plus que nous sommes suffisamment de remorqueurs.

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6516
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Remorquage planeur

Messagede Bob le Mardi 26 Avril 2016 08:13

EchoVictor a écrit:Au club on reçoit tous les ans une chiée de cv de CPL qui veulent gonfler leurs heures en faisant du remorquage, sans en avoir jamais fait avant.


Lesquels sont tous plus motivés les uns que les autres pour aider un petit club ! Image Image
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11360
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Remorquage planeur

Messagede MB83 le Mardi 26 Avril 2016 14:27

Une "chiée" ou une "méga chiée".........

Soyons sérieux, un minimum d'heures de planeur est nécessaire......... Même si c'est un CPL qui est aux commandes...............
MB83
 
Messages: 1973
Inscription: Lundi 9 Février 2009 17:59

Re: Remorquage planeur

Messagede Yateri le Mardi 26 Avril 2016 15:08

Encore une réponse qui ne t'apportera rien par rapport à ta question initiale (ATO) mais juste un avis complétementaire :

Concrètement on confiera plutôt le rôle de remorqueur à quelqu'un qui a 100H de planeur et 10H d'avion que l'inverse.


Le remorquage c'est presque ce qu'il y a de plus facile pour un pilote avion : on monte, on descend.

Par contre ce sont toutes les particularités qui font qu'il faut avoir passé d'abord un certain nombre d'heures derrière le câble avant d'être devant, un peu comme le vol en patrouille : tu commences d'abord ailier avant de passer leader.

Maintenant pour quelqu'un de normalement doué, 150H c'était beaucoup et presque décourageant, d'ailleurs pour ma qualif la plupart de mes heures avion (sur les 50 mini) je les ai faite en motoplaneur...

Le vivier de remorqueurs avions s'épuise avec le vieillissement des pilotes, c'est même une des nombreuses raisons qui nous ont fait passé au remorqueur ULM dans mon club.
Avatar de l'utilisateur
Yateri
 
Messages: 251
Inscription: Mercredi 30 Décembre 2009 16:16
Activité/licences: SPL(FI), LAPL-A, ULM

Re: Remorquage planeur

Messagede charlie* le Mardi 26 Avril 2016 15:40

Yateri a écrit:
Le vivier de remorqueurs avions s'épuise avec le vieillissement des pilotes, c'est même une des nombreuses raisons qui nous ont fait passé au remorqueur ULM dans mon club.


Et comment cela se passe avec l'ULM ? Quel type est-ce ? Car cela semble une solution pas mal quand on compare au Rallye hors de prix pour les pièces détachés et pour la consommation mais c'est un avion robuste. Il résiste à la plupart des pilotes et aux longues journées de remorquage fatiguantes...
Quand est-il de l'ULM qui paraît parfois plus fragile pour une utilisation club.
Avatar de l'utilisateur
charlie*
 
Messages: 798
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:25
Aérodrome: en danger au pays du brouillard et des betteraves
Activité/licences: A fond

Re: Remorquage planeur

Messagede Yateri le Mardi 26 Avril 2016 19:19

C'est un AK3, fabrication artisanale par André Kieger (Haguenau).

Concrètement en résumé : c'est fragile et en été par canicule avec 0 vent on ne peut pas décoller les biplaces.

Sinon le reste du temps (80%) c'est génial et hyper économique.

Mais bon on sort d'un DR300 qui grimpait n'importe quel planeur aux arbres donc le contre coup est forcément plus dur que pour un club qui passe d'un Rallye à un ULM.
D'ailleurs pour avoir été remorqué quelques fois par un Rallye 180... c'était à peu près les mêmes sensations/perfos qu'avec l'ULM.

A nos latitudes ça passe mais les clubs dans le sud je crois savoir qu'ils ont un peu déchanté avec l'ULM, c'est d'ailleurs là bas qu'est parti notre DR300 (Mistral, thermiques violents etc...).
Cela dit le clubs du sud étant généralement (beaucoup) plus gros, ils ont peu de problème pour amortir une machine sous CDN. Nous on tourne à 50H/an...

Du coup de notre côté.. :
- On découvre le push-pull avec le Janus motorisé,
- On fait plus de treuil,
- On attend avec méga impatience une bande de décollage en dur..!
- On rachète un ASK13

Fred
Avatar de l'utilisateur
Yateri
 
Messages: 251
Inscription: Mercredi 30 Décembre 2009 16:16
Activité/licences: SPL(FI), LAPL-A, ULM

Suivante

Retourner vers Voltige et autres sports aériens

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bernard Ripoll, Google [Bot], Mike victor et 4 invités