Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Passagers à bord lors d'un test PPL

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Luc Lion le Mardi 28 Septembre 2021 16:14

Le manuel de vol n'est ambigu que pour le décrochage.
Les autres manoeuvres indiquées comme permises en catégorie "U" sont clairement des manoeuvres acrobatiques (selon la définition officielle) et sont interdites en catégorie "N" 'daprès le contenu de la page 2.08 .

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 4194
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede andre44 le Mardi 28 Septembre 2021 17:54

Bonjour

Faire des test en vol avec des passagers , cela n'a pas une grande valeur pédagogique pour celui assis en arrière
Personnellement quand je change l'huile , ou les bougies , je fait un vol solo , avant d'emporter un passager ..

Pour la suite du post je suis décourager de lire la définition vol acrobatique ? comment la formation a évolué dans ce sens ...
si cela continue pour piloter un Cessna 150 en solo cela vas prendre un masque et un passeport sanitaire dans le cellulaire ..

Au début des années 60 l'instruction se faisait sur un Piper J3 ensuite jodel 112 119
Le virage standard 45 degrés , décrochage ,vrille , glissade , atterrissage court ,panne de moteur au décollage faisait partie de l'apprentissage de débutant
les circuit se faisait court pas loin de la piste , pas de radio il fallait regarder partout ,
j'ai appris que la priorité en avion c'est pas un droit . il y a surtout un autre pilote , qui ne t'as pas vue , prend tes dispositions pour éviter un accrochage .

Pour passer le test en vol brevet élémentaire il fallait en solo faire 5 huits de précision a inclinaison 45 degrés avec un barographe a bord deux petites lignes rouge qui limitait les écart d'altitude +ou -30 metres l'aiguille ne devaient rester entre ensuite montée a 700 metres vertical terrain moteur complètement ralentie atterrissage le barographe indiquait la descente
c'etait a Doncourt 1961

Lorsque en 1970 j'ai achete mon premier avion un Aeronca Champiom 7AC de 1946 moteur 65 hp
dans le manuel il donne toute les maneuvres et vitesse a respecté maximun
vitesse pour snap rool , loop , tonneaux lent , barrique , décrochage , vitesse maximum a ne pas dépasser
Parfois je me demande si les nouveaux avions sont devenue fragile ,
Ou si la formation est devenue banal
Pourtant sur ces vieux avions le solo se faisait vers 10 heures de vol
Il est vrai que les circuit normalisé se faisait a 200 métre altitude (parfois 150 mètres ) avec possibilité de rejoindre la piste en cas de panne
en une heure de pratique on faisait bien des décollages et atterrissages (cela coûtait chère les heurs de vol ) il fallait apprendre au plus vite .
Maintenant il prenne un Cessna 150 ils font un vole de 20 minutes pou rejoindre notre petit aérodrome il font deux posés décollés ensuite un autre 20 minutes pour le retour , au gros aéroport controlé , je comprend que cela prend un 20 heures pour les laisser solo .

Dire que un virage a 45 degrés est maneuvre acrobatique ??
la raison du 45 degrés c'est pour le dosage palonnier/ manche qui sont 50 %
La plupart des pilotes de la nouvelle formation , que j'ai fait l'accoutumance sur Piper J3 Cessna 140 ou Champion 7AC, Taylor craft il n'ont pas appris a se servir du palonnier pour faire des virages . quelques exceptions qui ont appris par eux même . Les jeunes actuels sont pas diffèrent des jeunes des années 60, c'est le carcant de la formation qui est a revoir. )

Tout est devenue dangereux

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9340
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Delépine le Mardi 28 Septembre 2021 19:25

andre44 a écrit:  
Pour passer le test en vol brevet élémentaire  il fallait en solo faire 5 huits de précision  a inclinaison 45 degrés avec un barographe a bord  deux petites lignes rouge qui limitait les écart d'altitude +ou -30 metres


Je serais allé voir ailleurs. Même en second degré douze ans plus tard ce n'était pas à ce point. Ce devait plutôt être une idée locale qu'une règle officielle.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7250
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Leon Robin le Mardi 28 Septembre 2021 23:32

Delépine a écrit:
andre44 a écrit:  
Pour passer le test en vol brevet élémentaire  il fallait en solo faire 5 huits de précision  a inclinaison 45 degrés avec un barographe a bord  deux petites lignes rouge qui limitait les écart d'altitude +ou -30 metres


Je serais allé voir ailleurs. Même en second degré douze ans plus tard ce n'était pas à ce point. Ce devait plutôt être une idée locale qu'une règle officielle.
Non, je confirmr, c'était bien la règle. Même procédure qu'André lors de mon 1er degré à Moulins-Avermes en 1963. Pour l'atterrissage moteur réduit, la trace sur le barographe devait être une ligne régulière.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14688
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede gma le Mercredi 29 Septembre 2021 08:05

Vous êtes tatillon sur le manuel de vol... J'avais jamais lu aussi finement et en déduire qu'on pouvait faire de l'accro en DR 400 "U".

Pour ceux fonctionnant plus avec le "PIF", voici l'avion idéal capable de tout passer, et forcément sans passagers :

https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/2047311110.htm
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3734
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Delépine le Mercredi 29 Septembre 2021 15:19

Leon Robin a écrit:
Delépine a écrit:
andre44 a écrit:  
Pour l'atterrissage moteur réduit, la trace sur le barographe devait être une ligne régulière.


Je crois que dix ans plus tôt je serais resté pilote de planeur sans réussir le TE...
Parce qu'en planeur l'usage des aérofreins à la demande permet de se poser au bon endroit quel que soit ce que vaut l'approche. Mais leur sortie rompt la régularité de la ligne sur le baro... De même pour le bon coup de glissade qui m'a évité de finir dans un rideau d'arbres à l'autre bout du champ où peu après mon TT j'ai vaché un Emeraude en panne...

C'était décidément quelque chose, autrefois, la discipline... Remarque que j'en ai subi les derniers restes au milieu des années 60 quand j'étais dans un club d'aéromodélisme dont le moniteur lorsqu'il n'était pas content distribuait les 100 lignes...
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7250
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede JaÇum le Mercredi 29 Septembre 2021 15:53

@André 44

+1000
C'était la même à Étampes en 1970 ! sur Émeraude entre autres.
Tout le monde voit quand j'ai bu, personne ne voit quand j'ai soif.
Avatar de l'utilisateur
JaÇum
 
Messages: 256
Inscription: Dimanche 19 Août 2018 08:35

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Maverick F-PBUG le Jeudi 30 Septembre 2021 09:55

Luc Lion a écrit:Le manuel de vol n'est ambigu que pour le décrochage.
Les autres manoeuvres indiquées comme permises en catégorie "U" sont clairement des manoeuvres acrobatiques

Luc


les manuels de vol du 172 mettent aussi le décrochage dans la liste des manœuvres acrobatiques exceptionnellement autorisées en cat U

section2.3

http://aeroclublimoges.fr/decouvrez/les-avions/cessna-172-p-f-gdih/
Avatar de l'utilisateur
Maverick F-PBUG
 
Messages: 2313
Inscription: Mercredi 29 Octobre 2008 19:33
Localisation: Meaux / Coulommiers
Aérodrome: LFPE

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Manu le Jeudi 30 Septembre 2021 10:26

Un virage serré c'est une manoeuvre accrobatique ? C'est tiré par les cheveux quand même.

Et j'ai aussi du mal avec les actions " brutales " sur les commandes de vol. Ca se défini comment le brutal ?

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9237
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede xtreme le Jeudi 30 Septembre 2021 10:39

Y a de la pomme ? Image
Avatar de l'utilisateur
xtreme
 
Messages: 356
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Montpellier, Candillargues
Aérodrome: LFMT, LFNG
Activité/licences: PPlA/IFR, CPLH

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede cda le Jeudi 30 Septembre 2021 12:58

andre44 a écrit:Bonjour  
Pour passer le test en vol brevet élémentaire  il fallait en solo faire 5 huits de précision  a inclinaison 45 degrés avec un barographe a bord  deux petites lignes rouge qui limitait les écart d'altitude +ou -30 metres  l'aiguille ne devaient rester entre  ensuite  montée a 700 metres vertical terrain moteur complètement ralentie atterrissage le barographe indiquait la descente
c'etait  a Doncourt 1961
André

Pour moi c'était au Plessis Belleville.

Alors la représentation de mes huits sur le barographe fut une belle sinusoïde très régulière.
C'est longtemps après que j'ai compris les effets gyroscopiques à la mise en virage sur avion à hélice.

Bons vols
Avatar de l'utilisateur
cda
 
Messages: 462
Inscription: Vendredi 21 Juillet 2017 15:00

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Maverick F-PBUG le Jeudi 30 Septembre 2021 15:01

Manu a écrit:Ca se défini comment le brutal ?

Manu


ce sont des textes qui datent de 40 ou 50 ans, ils étaient parfois imprécis voire naifs
mais tout le monde comprend ce que cela signifie sans pour autant pouvoir donner une définition précise

les forums sur internet ou on dissèque les règlements n'existaient pas et le rédacteur n'était pas obligé de peser chaque mot et chaque virgule :)
Avatar de l'utilisateur
Maverick F-PBUG
 
Messages: 2313
Inscription: Mercredi 29 Octobre 2008 19:33
Localisation: Meaux / Coulommiers
Aérodrome: LFPE

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede FbS le Jeudi 30 Septembre 2021 15:27

xtreme a écrit:Y a de la pomme ? Image


Il y en a !
FbS
 
Messages: 4322
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Manu le Jeudi 30 Septembre 2021 16:19

Maverick F-PBUG a écrit:mais tout le monde comprend ce que cela signifie sans pour autant pouvoir donner une définition précise

Comprendre quelque chose qui n'est pas défini ?

Maverick F-PBUG a écrit:les forums sur internet ou on dissèque les règlements n'existaient pas et le rédacteur n'était pas obligé de peser chaque mot et chaque virgule :)

Donc j'en conclu que sur le 172 je peux aller en butée de commande de profondeur, par exemple, au delà de la Va à condition que ce soit progressif, mais qu'en cas d'urgence je peux pas donner un coup de manche à mi course ?

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9237
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Passagers à bord lors d'un test PPL

Messagede Maverick F-PBUG le Jeudi 30 Septembre 2021 16:43

je ne sais pas comment tu arrives à comprendre ça mais bon

"éviter l'emploi brutal des commandes de vol" précédé de "les manoeuvres à grande vitesse entrainent des facteurs de charge importants" n'a jamais voulu dire que tu pouvais aller en butée de commande au delà de la Va
Va qui pour le coup est bien définie justement comme une vitesse au delà de laquelle le braquage à fond des gouvernes est interdit

moi je comprends qu'il est recommandé d'y aller mollo sur le manche sinon je peux abimer l'avion

mollo n'étant pas clairement défini non plus je te l'accorde... mais quand je dis ça à un élève en général il comprend et il ne me demande pas la définition :)
Avatar de l'utilisateur
Maverick F-PBUG
 
Messages: 2313
Inscription: Mercredi 29 Octobre 2008 19:33
Localisation: Meaux / Coulommiers
Aérodrome: LFPE

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Daniel DENIS, Google [Bot] et 143 invités