Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Un rapport sur le bilan carbone du transport

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Delépine le Vendredi 10 Septembre 2021 13:12

Sans oublier les propriétaires occupants qui ne sont pas plus pressés.
C'est prendre un vieux pour un idiot que lui faire miroiter des économies chaque hiver en échange de l'engloutissement en travaux de son maigre avoir, sauf peut-être s'il est déjà en fauteuil roulant et ne peut plus s'offrir aucun loisir à part la télé.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7200
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede FbS le Vendredi 10 Septembre 2021 13:15

Exact, ca coute moins cher de leguer une planete grillée a ses enfants, et c'est exactement ca le probleme..
FbS
 
Messages: 4303
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Delépine le Vendredi 10 Septembre 2021 13:23

Bonne réponse, qui me fait penser à la justification du 30 à Paris : "c'est pour protéger les plus vulnérables". Vive l'éloquence.
Tout ce qui n'est pas chiffré est vain. Mais enfin je suis un vieux qui se chauffe au nucléaire surtout, à l'hydraulique ensuite, et un petit bout à l'éolien. Peu de CO².
- Monsieur, veuillez virer le contenu de votre compte sur celui de vos héritiers.
- De mon vivant ?? On a voté une loi gérontophage ?
- Non, vous avez le choix. Ou bien vous leur virez le montant de votre compte, ou bien vous l'investissez dans une isolation de la maison que vous leur léguerez.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7200
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede gma le Vendredi 10 Septembre 2021 14:18

FbS a écrit:Exact, ca coute moins cher de leguer une planete grillée a ses enfants, et c'est exactement ca le probleme..


Voilà bien résumé.
La vision court terme face à une échéance lointaine.

Ce rapport est un constat d'une activité humaine à partir d'un indicateur : Le bilan carboné des activités humaines.
C'est en filigrane, mais il serait donc supposé idéale une activité neutre en carbone, plus ou moins indispensable à la vie sociale et au confort, ce qui ne peut être réduit car indispensable serait donc compensé par la réduction de ce qui n'est pas utile.
C'est aussi en filigrane, mais il n'est pas encore fait de classement dans ce rapport entre ce qui est utile et indispensable et ce qui n'est pas, juste le constat...

C'est la conversation ici qui part du postulat qu'on sert à rien dans cette société, sans en faire d'ailleurs la démonstration.
C'est la conversation ici qui pointe l'activité des transports et juge faible l'impact de la petite aviation.
C'est la conversation ici qui propose un classement des activités autre que transport qui pourraient être réduites ... Pourquoi ? Pour que la petite aviation qui impacte peu n'est pas à fournir de solution pour réduire son empreinte carbone ?

Dans la conversation, je n'ai pas trouvé le calcul de l'empreinte carbone d'un robin DR 400-180 tournant en tour de piste avec deux personnes à bord...
Dans cette conversation, je ne vois pas le décompte carbone d'un vol de 2 h au dessus des Pyrénées, là ou aucune voiture ne roule avec un Lycoming de 160 cv...

Il y a deux solutions possibles :

-Montrer que l'aviation légère est indispensable et qu'elle a le potentiel pour réduire son empreinte carbone... Et personne ne lui demandera d'être neutre si c'est un indispensable...
-Montrer qu'effectivement nos engins ne servent à faire que des tours de piste en égoïste, donc c'est inutile, en plus du fait qu'ils ne peuvent évoluer techniquement, donc se passer d'hydrocarbures fossiles.

Vous avez remarqué ?... Depuis que les politiques expliquent qu'à l'horizon 2035-2040 les véhicules thermiques seront interdit en ville (ce qui ne les engagent pas vu qu'ils ne seront plus là), ce n'est pas un constat, c'est une demande de la société. Et pour répondre à cette demande, les constructeurs trouvent des solutions techniques.
En gros, c'est du problème que naît la solution... Même si ça peut paraître bancale, c'est selon cette démarche que ça fonctionne.

Ce rapport ne pointe pas du doigt l'aviation... Mais il faut tout de même constater que les acteurs de l'aviation ont du mal à mettre en place des solutions pour répondre aux peu de problèmes qu'ils ont à résoudre.
On dirait un monde figé techniquement, comme figé d'ailleurs dans ces certitudes, son mode de vie, ses procédures.

S'il faut enlever le problème pour ne pas avoir à chercher de solution, c'est aussi possible, la société, elle, va trouver des solutions vous pouvez lui faire confiance.

Pensées seulement, pas consultant du giec ou du ministère des transports.
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3715
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Leon Robin le Vendredi 10 Septembre 2021 15:47

Retour 40 ans en arrière (il sera question d'énergie, mas pas d'aviation).
Pensant faire construire, je faisais la tournée des constructeurs de maisons individuelles. Le projet se précisant avec l'un d'eux, on me propose deux versions de la même construction : chauffage tout électrique ou au gaz.
  • Je demande ce qui, en dehors du mode de chauffage, était différent entre les 2 versions
  • On me répond : "avec le chauffage électrique, l'isolation est renforcée"
  • Je demande alors la même isolation renforcée, mais un chauffage au gaz
  • Réponse : "Non, ce n'est pas possible !"
  • Pourquoi ?
  • "L'isolation renforcée du chauffage électrique, c'est pour consommer moins parce que le coût de ce chauffage est suopérieur à celui du gaz"
  • Je tentai alors d'expliquer au vendeur que, quel que soit le coût de la source d'énergie, une isolation renforcée était un investissement rentable, et non un coût supplémentaire.
Nous en sommes restés là, ayant épuisé les facultés de compréhension du "commercial".

Cette anecdode - pas récente - est très révélatrice d'un mode de pensée qui n'a guère évolué en quatre dédennies : vision à courte vue, refus d'examiner toutes les données d'un problème, quand ce n'est pas, plus prosaïquement une ignorance crasse des choses les plus élémentaires.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14669
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Delépine le Vendredi 10 Septembre 2021 18:41

Il restait à calculer en combien de décennies l'isolation renforcée serait amortie, car en termes financier chaque centimètre supplémentaire d'isolant s'amortit plus lentement que le précédent. En outre les convecteurs ne coûtent rien à fournir et à entretenir, à l'inverse d'un chauffage central à combustible. Ton commercial sans s'en douter n'avait peut-être pas si tort que ça.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7200
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Matthias le Vendredi 10 Septembre 2021 19:28

Delépine a écrit:Il restait à calculer en combien de décennies l'isolation renforcée serait amortie, car en termes financier chaque centimètre supplémentaire d'isolant s'amortit plus lentement que le précédent. En outre les convecteurs ne coûtent rien à fournir et à entretenir, à l'inverse d'un chauffage central à combustible. Ton commercial sans s'en douter n'avait peut-être pas si tort que ça.



...quoi qu'il en coute !
à priori le message est passé, les municipales aussi...
Avatar de l'utilisateur
Matthias
 
Messages: 2796
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2014 13:53
Aérodrome: Toussus - St Cyr - Alpe d'Huez
Activité/licences: PPLA VFRN

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede howald le Vendredi 10 Septembre 2021 19:31

Je suis impressionné par la qualité moyenne des réponses à ce post sur ce forum.
Les gens prennent le temps de lire le rapport.
Image
Sur LinkedIn, je ne vous dis pas les sottises de certaines réactions épidermiques.
Ya pas à dire, les pilotes sont pas comme les autres. Image
Avatar de l'utilisateur
howald
 
Messages: 465
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:49
Localisation: Luxembourg
Aérodrome: ELLX
Activité/licences: PPL/IR(A)

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Delépine le Vendredi 10 Septembre 2021 19:37

Je vais me décider à le lire, alors.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7200
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede FbS le Vendredi 10 Septembre 2021 20:06

+1
FbS
 
Messages: 4303
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Parparin le Samedi 11 Septembre 2021 09:13

Manu a écrit:
FbS a écrit:Bref, des endroits ou il est aussi largement possible de faire de grosses réductions d'émissions.

Ou isoler les maisons... Les Allemands ont la norme PassiveHauss qui leur permet de se dispenser de chauffage.

Manu



Pour la France, la RT2012 a donné naissance à la RE2020 qui vient d'être voté ce 29 juillet 2021 pour une entrée en vigueur pour tous Permis de Construire déposé à partir du 1 Janvier 2022.  C'est l'autosuffisance.
Parparin
 
Messages: 539
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Manu le Samedi 11 Septembre 2021 10:20

Elle est pourtant encore loin derrière. La RT2020 c'est 50 kWh/m²/an, la PassiHaus 15. Il n'y a pas de chauffage dans une maison PassivHaus. La chaleur dégagée par l'électroménager, les occupants et du soleil (pourtant en hiver dans le nord de l'Allemagne...) suffit à compenser les pertes.

Celà dit, j'ai une maison RT2005 qui est donnée pour 170 kWh/m²/an, et je suis à 104, voiture électrique comprise avec l'équivalent de 30 kWh/m²/an. Mais j'ai remplacé ma chaudière au gaz par un chauffage / clim / eau chaude à pompe à chaleur. Donc on peut très largement descendre en dessous de ce qui est prévu par la norme. Le portefeuille apprécie.

Et cet été mon syndic m'a offert l'isolation des combles. Je vais voir cet hiver ce que ça a comme impact.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 9222
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede Delépine le Samedi 11 Septembre 2021 12:44

3400 kWh annuels tout compris, cuisine, eau tiède, lave-linge, congélateur, informatique pour 180 m² non isolés sauf une pièce de 30m² où je me tiens en hiver. 19 kWh/m²/an, qui dit plus écolo ? et avec le classement énergétique le plus bas !
150 m² jamais chauffés sur 180, qui dit plus sobre ?
Le tout avec des fenêtres anciennes à simple vitrage et des fuites autour car comme elles étaient pourries quad j'ai acheté, j'en ai refabriqué. Vous imaginez... Faire une bonne fenêtre en bois est bien plus délicat que coller des bouts d'avion.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L... enfin, gros mot, seau d'eau... euh, grosso modo.

Ex Delepino sequitur quodlibet.
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 7200
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede dob le Samedi 11 Septembre 2021 13:07

As-tu un lit clos ? Image

Idée à Creuser Image
Avatar de l'utilisateur
dob
 
Messages: 5391
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:44
Aérodrome: Saint Cyr
Activité/licences: PPL, ULM xyz

Re: Un rapport sur le bilan carbone du transport

Messagede gma le Samedi 11 Septembre 2021 13:38

Delépine a écrit:3400 kWh annuels tout compris, cuisine, eau tiède, lave-linge, congélateur, informatique pour 180 m² non isolés sauf une pièce de 30m² où je me tiens en hiver. 19 kWh/m²/an, qui dit plus écolo ? et avec le classement énergétique le plus bas !
150 m² jamais chauffés sur 180, qui dit plus sobre ?
Le tout avec des fenêtres anciennes à simple vitrage et des fuites autour car comme elles étaient pourries quad j'ai acheté, j'en ai refabriqué. Vous imaginez... Faire une bonne fenêtre en bois est bien plus délicat que coller des bouts d'avion.


Mouuaaaiiiiiss !... Mais tu seras jamais dans le rapport du bilan carbone du transport pour ces merveilleux résultats.
Il n'y a que l'exception pour faire avancer la science, la découverte se fait au moment où l'observateur remarque une anomalie... (B Vian)
gma
 
Messages: 3715
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO, UNBB
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: andre44, Daniel DENIS, ebonv, Google [Bot], Jean Bossy, Luciano, mcassen, Mosaic et 128 invités