Page 3 sur 3

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 12:50
de espade30
Philippe Warter a écrit:C'est curieux, comme beaucoup de personnes intéressées par la construction amateur, chaque fois que j'entends ou lis le mot interaction, j'ai la même réaction. Des poils qui se dressent entrent les deux oreilles.


J'aime beaucoup Image

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 13:05
de Delépine
Max8992 a écrit:La démocratie représentative étant le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres, ne critiquons que raisonnablement nos élus même lorsqu'ils s'ingénient à se présenter comme leur propre caricature Image


Profitons de la démocratie tant qu'elle n'aura pas été dissoute par ses propres implications, dont la discussion sort du cadre de ce forum. Les élus caricaturaux concourent au risque, et sont à ce titre très-fautifs.

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 15:52
de Max8992
Tiens ! ça t'arrive de dire des choses intelligentes que je peux partager ? Image Image

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 16:50
de EchoVictor
Philippe Warter a écrit:..Bon d'accord ce ne sont pas des animaux. ...


Ha ouai ?
C'est quoi, alors ? des cailloux ou des plantes ??

Eric

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 16:55
de Delépine
Max8992 a écrit:Tiens ! ça t'arrive de dire des choses intelligentes que je peux partager ? Image Image



grâce à Dieu, mon capitaine !

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 17:57
de Philippe Warter
Delépine a écrit:
Max8992 a écrit:La démocratie représentative étant le pire des systèmes à l'exclusion de tous les autres, ne critiquons que raisonnablement nos élus même lorsqu'ils s'ingénient à se présenter comme leur propre caricature Image


Profitons de la démocratie tant qu'elle n'aura pas été dissoute par ses propres implications, dont la discussion sort du cadre de ce forum. Les élus caricaturaux concourent au risque, et sont à ce titre très-fautifs.


Le pb, c'est que même s'ils sont minoritaires, ce sont ceux-là qui monopolisent le micro.

Un peu comme en aviation, ce sont ceux qui racontent le plus d'inepties qui monopolisent la fréquence.

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 18:31
de Max8992
Comme tu dis Philippe, ce ne sont pas ceux qui chantent le plus fort qui bossent le plus ! Mais c'est vrai quelque soient les corporations ou domaines. Donc on a devrait avoir l'habitude et trier le bon grain de l'ivraie. Depuis longtemps je n'écoute plus certains, à l'instar d'une pub trop envahissante: ils font partie du paysage mais on ne les remarque plus trop  Image

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 19:41
de aviateur bourbonnais
Jan Tutaj a écrit:
Delépine a écrit:https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/category/medecine-aeronautique/


J'ai marché jusqu'à la fin ! Image

Vraiment Jan ?
Tout de même, le second paragraphe aurait te mettre le pou là ou il faut:
Désireux de conduire leur étude dans les règles de l’art, les investigateurs ont opté pour un essai randomisé avec placebo, dans lequel les participants sont répartis de façon aléatoire dans deux groupes. Dans le premier, les sujets portaient un parachute. Dans le second, les participants étaient équipés d’un sac à dos vide. L’essai n’a pas été conduit en « double aveugle ». En effet, chaque participant, équipé d’un parachute ou d’un sac à dos, savait parfaitement à quoi s’en tenir avant de sauter. Tout comme les médecins investigateurs.

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Lundi 22 Février 2021 22:57
de Delépine
Evidemment. Un "sac à dos vide" est flasque et ne pèse rien. Pour permettre l'essai en aveugle, il aurait fallu le remplir d'une toile quelconque.

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Mardi 23 Février 2021 00:00
de Philippe Warter
En effet, test très mal réalisé. Il aurait fallu mettre un parachute sans suspentes, par exemple, aux éléments du groupe placebo, sans prévenir les largueurs non plus, pour que l'essai puisse bénéficier de l'appellation "double-aveugle".

Re: L'éthique médicale en crise

MessagePosté: Mardi 23 Février 2021 18:53
de gma
Peut-être qu'un vétérinaire ça va nous aider.

Déjà que la France n'a plus la capacité de fabriquer un vaccin, voir plus la capacité de distribuer celui des autres en plus d'être à la merci d'une Europe en déconfiture pour s'approvisionner.
Avec les masques, l'arrivée d'un cargo russe à Vatry venu de Chine m'avait fait revoir ma vision patriotique de notre excellence... On est tombé très bas.

Alors oui, autant s'en remettre à un véto après tout.

Tiens en parlant de russe... Des amis du fin fond de la Sibérie ont pris rdv pour se faire vacciner la semaine dernière, c'est chose faite ce matin, en famille, attestation pour l'employeur pour ceux qui le veulent.
Pas de critère d'âge, vient qui veut pour une dose de "spoutnik vaccin".
Le grand Charles doit se retourner dans sa tombe à Colombey.Image