Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Réduction de prix du PPL.

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Réduction de prix du PPL.

Messagede DeltaCharlie le Mardi 26 Janvier 2021 23:42

Bonjour et meilleur vœux à tous ! Image

J’ai pour projet de passer le PPL dans le futur (quand on ne sera plus confinés 1 mois sur 2..)
J’ai budgété le brevet de pilote, j’ai calculé large en comptant 70h de vol dont 40 en double commande, ce qui fait environ 10 000€ au total.

Mais bon, c’est quand même un budget et je voulais savoir si il y’avait des solutions pour alléger la facture totale. Étant donné que je suis mécanicien aéro je pensais à aller travailler dans les aéroclubs le week-end mais je doute qu’avec la situation actuelle ce soit aussi simple.

Donc si vous avez des solutions, je suis curieux de savoir si c’est possible et si vous avez des solutions.

Merci par avance à ceux qui me répondront Image
DeltaCharlie
 
Messages: 15
Inscription: Dimanche 30 Septembre 2018 00:49

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede EchoVictor le Mercredi 27 Janvier 2021 00:06

Salut,

Fais du planeur et tu divises ton budget par 6.

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6869
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Aviathor le Mercredi 27 Janvier 2021 00:29

EchoVictor a écrit:Salut,

Fais du planeur et tu divises ton budget par 6.

6,2
Aviathor
 
Messages: 2971
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede FbS le Mercredi 27 Janvier 2021 02:12

Si je puis me permettre, budgétiser son brevet est une mauvaise approche du problème

Le brevet, il sert pas à encadrer et à faire beau dans le salon. Il sert à aller se balader avec les copains à la plage ou ailleurs. Ce qui veut dire que la licence il faut la maintenir, parce que tu monterais pas dans un avion ou le pilote serait pas bon non ? Et si le pilote c’est toi, tu peux pas te mentir longtemps. La réglementation permet de conserver son brevet en volant 12 h une fois tous les deux ans, mais à ce niveau d’entraînement, tu peux oublier la plage avec les copains : tu sortira pas du tour de piste, et encore, avec un FI à bord

Il y en a qui vont bientôt répondre qu’ils ont pas besoin de plus d’heures, mais tu verra quand tu y sera que le minimum legal, c’est pas suffisant, et que pour te faire plaisir en toute sécurité, compte plutôt 20-30h par an. Et la, ça donne un budget annuel de 3000-5000€. Tant que tu peux les mettre, tu vis heureux ta vie de pilote. Si tu peux mettre plus, tu peux même t’offrir de belles ballades. Mais si tu tiens pas ce rythme de dépense, ta meilleure option, c’est encore d’arrêter en attendant des jours meilleurs

Moi, j’ai arrêté plusieurs années deux fois dans ma vie

Du coup, une fois que tu as compris ça, le budget du brevet, c’est juste tes deux premières années d’activité de pilote....(ou moins si tu peux voler plus...)
FbS
 
Messages: 4132
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede René-Pierre Teindas le Mercredi 27 Janvier 2021 09:19

Tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit FBS, cependant le souhait premier de notre ami est peut-être de ''diluer'' un peu son budget formation. Formation qu'il imagine, vraisemblablement effectuer comme la plupart d'entre nous l'avons fait, dans un minimum de temps.


Si vous êtes mécanicien aéro et si vous êtes à proximité d'une plateforme où il y a avions et aéro-club, faîtes un tour de ces derniers. Cela m'étonnerait que vous n'arriviez pas échanger contre bons services qq heures de vol.

Même avec Covid, il y a des dérogations afin de permettre la maintenance, donc des ''laisser-passer''.
René-Pierre Teindas
 
Messages: 1360
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 20:07

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Aviathor le Mercredi 27 Janvier 2021 10:33

FbS a écrit:Le brevet, il sert pas à encadrer et à faire beau dans le salon. Il sert à aller se balader avec les copains à la plage ou ailleurs. Ce qui veut dire que la licence il faut la maintenir, parce que tu monterais pas dans un avion ou le pilote serait pas bon non ? Et si le pilote c’est toi, tu peux pas te mentir longtemps. La réglementation permet de conserver son brevet en volant 12 h une fois tous les deux ans, mais à ce niveau d’entraînement, tu peux oublier la plage avec les copains : tu sortira pas du tour de piste, et encore, avec un FI à bord

Il y en a qui vont bientôt répondre qu’ils ont pas besoin de plus d’heures, mais tu verra quand tu y sera que le minimum legal, c’est pas suffisant, et que pour te faire plaisir en toute sécurité, compte plutôt 20-30h par an. Et la, ça donne un budget annuel de 3000-5000€. Tant que tu peux les mettre, tu vis heureux ta vie de pilote. Si tu peux mettre plus, tu peux même t’offrir de belles ballades. Mais si tu tiens pas ce rythme de dépense, ta meilleure option, c’est encore d’arrêter en attendant des jours meilleurs

Moi, j’ai arrêté plusieurs années deux fois dans ma vie

Du coup, une fois que tu as compris ça, le budget du brevet, c’est juste tes deux premières années d’activité de pilote....(ou moins si tu peux voler plus...)


Je rejoins tout ce qu'écrit FbS, en nuançant/complétant un peu.

On peut rester compétent avec 12 h/an un certain temps à condition d'avoir atteint un certain seuil d'expérience sur lequel capitaliser. Si pendant les premières années après l'obtention de la licence on vole 30-50 heures/an, on crée un socle, ou une fondation, qui est plus facile à entretenir.

Ceux qui atteignent difficilement 12 h/an l'année de la prorogation, finissent par se lasser de la pression constante de comptabiliser leurs heures au plus près. En plus ils passent leur temps à faire des tours de piste soit pour ne pas perdre l'expérience récente exigée par le club, soit pour se faire relâcher parce qu'ils l'ont perdue.

Si on passe le PPL, c'est pour en profiter derrière, pas simplement pour l'entretenir.

J'ai failli abandonner à l'époque où j'avais un IR américain que je ne pouvais pas utiliser en Europe, et que je devais annuler 2 vols sur 3 pour cause météo. C'était tellement frustrant que j'en étais arrivé à faire 12 heures tous les 2 ans. C'est mon épouse qui m'a encouragé à continuer. Et le jour où j'ai trouvé un avion en N (DA40), je suis monté à 100 heures/an. Alors qu'on ne me dise pas non plus que l'IR ne sert à rien dans des avions "de club" à cause des contraintes météo.

Dernière petite nuance: on n'a, légalement, même pas besoin de faire 12 heures par an si l'on proroge par test de compétence. On peut ne pas voler pendant deux ans, puis faire une petite remise à niveau avec instructeur, et un test de compétence avec examinateur. Mais les gens ont tellement peur des "tests", qu'ils n'envisagent même pas cette possibilité. Ceux qui ont des IR AESA sont bien placés pour en parler, puisqu'ils passent un test de compétence annuellement.

Je rajouterais aussi qu'il est maintenant beaucoup plus facile de récupérer une qualification SEP expirée que ce n'était. Si la qualification SEP a expiré depuis moins de trois ans, il "suffit" de la renouveler par une  évaluation/ré-entrainement avec instructeur suivi par un test de compétences. On peut donc ne pas voler pendant presque 5 ans depuis sa dernière prorogation, et récupérer la qualification assez simplement.
Dernière édition par Aviathor le Mercredi 27 Janvier 2021 10:44, édité 2 fois.
Aviathor
 
Messages: 2971
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Delépine le Mercredi 27 Janvier 2021 10:33

Je ne crois pas qu'il faille se soucier outre mesure du coût de la formation.
En effet le breveté moyen est déjà, le jour où il obtient son brevet, à 40% de toutes les heures qu'il fera dans sa vie.
En sorte qu'il peut prévoir dès le début non seulement le coût de sa formation, mais même celui de toute sa carrière de pilote.
Image
Dernière édition par Delépine le Mercredi 27 Janvier 2021 10:47, édité 1 fois.
Primum non cognoscere  (précepte pour militant écolo)

La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L...

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6661
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede arogues le Mercredi 27 Janvier 2021 10:34

salut,

Il n'y a pas beaucoup de moyen de réduire le cout d'un PPL : tu ne vas pas trouver des coupons de réductions ...
Les aéroclubs ont habituellement les prix les plus juste, avec une marge assez faible.

Par contre tu as des moyens de ne pas augmenter le prix : bien travailler sa leçon (pas trop valable pour les premiers vols, mais après si), ne pas espacer les vols trop (planifier un vol par semaine au début me semble idéal).
Si tu vis à un endroit ou y'a quelques aéroclubs, voir si celui qui propose le tarif le moins cher te conviens (attention, le prix n'est qu'un facteur : dispo avion (et type/homogénéité de la flotte école), dispo instructeur(s), ambiance, type de plateforme (piste en herbe, dure, contrôlé, auto information, ...)).
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2862
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Philippe Warter le Mercredi 27 Janvier 2021 10:55

Je ne voudrais pas donner de faux espoirs par rapport à la profession de mécanicien aéro.

Il y a désormais très peu d'aéroclubs qui entretiennent leurs avions eux-mêmes.

Pour plusieurs raisons :

- il faut une flotte suffisamment importante pour amortir les coûts (salaire, local, matériel, abonnements...)
- et la réglementation est devenue tellement exigeante qu'il vaut mieux laisser faire un atelier agréé, dont c'est le coeur de cible.

Mais si tu bosses dans un atelier agréé tu le sais déjà.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 14129
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede FbS le Mercredi 27 Janvier 2021 11:08

Ouais....

Sauf que les clubs qui arrivent a fonctionner correctement sont ceux avec une maintenance intégrée.

Ceux qui font faire a des "professionnels", attendent désespérément que l'atelier aie le temps de s'occuper de leurs avions plantés, dans le meilleur des cas...sachant que pour beaucoup, c'est encore pire

Et de toutes façons, c'est bien un "pro" qui bosse au final, puisqu'il faut une licence pour ca...
FbS
 
Messages: 4132
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Max8992 le Mercredi 27 Janvier 2021 11:22

FbS a écrit:Si je puis me permettre, budgétiser son brevet est une mauvaise approche du problème

Le brevet, il sert pas à encadrer et à faire beau dans le salon. Il sert à aller se balader avec les copains à la plage ou ailleurs. Ce qui veut dire que la licence il faut la maintenir, parce que tu monterais pas dans un avion ou le pilote serait pas bon non ? Et si le pilote c’est toi, tu peux pas te mentir longtemps. La réglementation permet de conserver son brevet en volant 12 h une fois tous les deux ans, mais à ce niveau d’entraînement, tu peux oublier la plage avec les copains : tu sortira pas du tour de piste, et encore, avec un FI à bord

Il y en a qui vont bientôt répondre qu’ils ont pas besoin de plus d’heures, mais tu verra quand tu y sera que le minimum legal, c’est pas suffisant, et que pour te faire plaisir en toute sécurité, compte plutôt 20-30h par an. Et la, ça donne un budget annuel de 3000-5000€. Tant que tu peux les mettre, tu vis heureux ta vie de pilote. Si tu peux mettre plus, tu peux même t’offrir de belles ballades. Mais si tu tiens pas ce rythme de dépense, ta meilleure option, c’est encore d’arrêter en attendant des jours meilleurs

Moi, j’ai arrêté plusieurs années deux fois dans ma vie

Du coup, une fois que tu as compris ça, le budget du brevet, c’est juste tes deux premières années d’activité de pilote....(ou moins si tu peux voler plus...)


+1, plus ou moins Image

Car si tu n'as pas besoin de budgéter tu es un heureux homme au moins au plan économique Image Mais ce qui est vrai c'est que la question se reposera chaque année et pas seulement durant ta formation.  Image
Max8992
 
Messages: 3004
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Hervé le Mercredi 27 Janvier 2021 11:53

Comme vous l'avez dit, on n'arrête pas de piloter une fois qu'on a le brevet, ce n'est pas une fin en soi, c'est juste une étape.
Quand j'ai commencé je me suis dit que ce serait bien agréable de piloter seul (sans instructeur), avec des passagers, mais piloter avec un FI sympa en place droite c'est bien aussi.
Bref, pour diluer la facture du brevet j'ai étalé les heures de vol :
j'ai commencé en janvier 1984 pour obtenir mon brevet en février 1986 après 26 heures en double et 19 en solo soit 45 heures en 2 ans.
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 1403
Inscription: Mardi 24 Mars 2015 14:03
Localisation: Jurbise (Belgique)
Aérodrome: LFQJ
Activité/licences: PPL(A) ULM

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Aviathor le Mercredi 27 Janvier 2021 12:22

FbS a écrit:Ouais....

Sauf que les clubs qui arrivent a fonctionner correctement sont ceux avec une maintenance intégrée.

Ceux qui font faire a des "professionnels", attendent désespérément que l'atelier aie le temps de s'occuper de leurs avions plantés, dans le meilleur des cas...sachant que pour beaucoup, c'est encore pire

Et de toutes façons, c'est bien un "pro" qui bosse au final, puisqu'il faut une licence pour ca...


Moi, par exemple, j'attends depuis mi-décembre qu'un certain atelier m'appelle pour me proposer un créneau pour changer deux joints d'étanchéité de pistons de freins qui fuyaient depuis qu'un "professionnel" a changé les plaquettes lors de la visite annuelle. Du coup, j'ai fini par le faire moi-même... avec un peu d'aide.

Lorsque j'ai acheté mon avion, je me suis vite rendu compte que je ne pouvais me reposer sur des ateliers pour corriger tous les petits soucis qui surviennent entre deux annuelles (100 h), ou alors il faudrait que j'accepte de continuer à voler avec ces problèmes jusqu'à l'annuelle suivante, ce qui n'est pas très rassurant lorsqu'il s'agit de perdre du liquide de frein sur un avion où les freins servent à diriger l'avion au sol.

Sans compter les convoyages incessants vers l'atelier s'il ne se trouve pas sur le terrain sur lequel tu es basé.

Sans compter le fait que lorsque tu vas récupérer l'avion à l'atelier, tu notes une trace d'huile fraîche en dessous du moteur, tu demandes au "professionnel" de bien vouloir décapoter pour vérifier ce que c'est et il s'avère que c'est un raccord d'huile qui n'a pas été correctement serré. Il resserre, mais une fois rentré à ta base tu te rends compte que ça fuit toujours.

Ou tu fais remarquer au "professionnel" que les cosses de ton nouveau démarreur sont bien proches du baffling en carbone, n'y a-t-il pas un risque de court circuit? Et un an plus tard le démarreur est court-circuité par le baffling qui a fini par s'effilocher au contact des cosses.

Les délais de réalisation de travaux dans les ateliers sont aussi souvent catastrophiques. J'ai un ami dont le Mooney est resté à l'atelier plus d'un an pour une révision de moteur et changement d'hélice. Les ateliers sont souvent comme les électriciens, les peintres et les plombiers; dès qu'il y a un gros chantier qui se pointe, toutes leurs ressources se focalisent dessus et toi, avec tes problèmes moins juteux, tu n'as que tes yeux pour pleurer, d'autant plus que ton avion est otage.

J'ai donc du mal à comprendre comment des clubs peuvent se passer d'un minimum de capacité en mécanique. L'aéroclub Roger Janin aux Mureaux avait un mécanicien à plein temps. Hispano Suiza a au moins 3 mécaniciens à plein temps plus un apprenti. L'aéroclub Paris Nord à Persan a son propre atelier associatif avec au moins deux mécanos. CPAC n'en a pas - je ne sais pas comment ils font...
Dernière édition par Aviathor le Mercredi 27 Janvier 2021 13:40, édité 1 fois.
Aviathor
 
Messages: 2971
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede Max8992 le Mercredi 27 Janvier 2021 13:01

C'est très exactement pour ça que j'ai acheté un CNSK ! Donc je fais tout moi-même: je signe les APRS et j'engueule le foutu mécano quand je ne suis pas content Image
Max8992
 
Messages: 3004
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Réduction de prix du PPL.

Messagede FbS le Mercredi 27 Janvier 2021 13:02

Aviathor a écrit:
Moi, par exemple, j'attends depuis mi-décembre qu'un certain atelier m'appelle pour me proposer un créneau pour changer deux joints d'étanchéité de pistons de freins qui fuyaient depuis qu'un "professionnel" a changé les plaquettes lors de la visite annuelle. Du coup, j'ai fini par le faire moi-même... avec un peu d'aide.


Et en plus ca t'a couté péniblement 2€ de joints, et 2h de main d'œuvre (en comptant large). Bon, et sans doute une dizaine d'euros de liquide de frein, vu que tu as du refaire la purge derrière...Ca m'étonnerai que l'atelier local ne t'ait compté que ce prix la...
FbS
 
Messages: 4132
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ambassadeur, andre44, chibani, DR_Jacques, Google [Bot], patrice lapierre, Philippe PONS, titi du un-trois et 143 invités