Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Taxation de l’AVGAS

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Philippe Warter le Dimanche 11 Octobre 2020 10:32

Et d'ici quelques temps, il n'y aura de toute façon plus vraiment le choix.
Tous les carburants plombés seront interdits.

Restera le choix entre UL91 et SP98.

Comme l'UL91 polonais est à peine plus cher que le SP98 du super marché (1,45 cts contre 1,37 cts) et moins que celui des stations service (1,49 cts par chez moi), plus le fait qu'il se trouve sur place (plus de jerrycan à manipuler), il constitue une bonne solution.

Mais encore faut-il décider d'en mettre dans les cuve. C'est un autre problème.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13895
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede PhM le Dimanche 11 Octobre 2020 10:45

Pour avoir travaillé dans ce secteur dans les années 1990/2000, je confirme qu'à l'époque Total (sans oublier BP) dégageait des marges brutes sur l'Avgas très confortables. Elles ont servi entre autres à financer en partie des stations-service, des automates et le personnel qui effectuait l'entretien. Vendre à marge réduite est plaisant pour celui qui fait le plein de son appareil, faut-il que les stations continuent d'exister et qu'un organisme finance les coûts du réseau.
J'ai complètement perdu de vue ce milieu et j'ignore tout de la politique commerciale des deux pétroliers trustant la distribution d'Avgas à l'époque (sachant que Esso s'était retiré du marché). Miky dit qu'il n'a jamais vu une station Warter, ce qui explique les prix bas pratiqués.
Mais est-ce que Total (ou BP) investissent encore dans la refonte des stations existantes (100 LL ou UL91) ? Dans un contexte de fermeture de terrains, je n'ose croire à des créations ex nihilo.
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 2616
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Leon Robin le Dimanche 11 Octobre 2020 11:35

Il ne faut pas oublier que les exploitants d'aérodrome - tout comme pour les autoroutes - se servent azu passage sur le prix du carburant qui y est distribué. J'en avais eu confirmation à l'époque évoquée par PhM lors d'une négociation directe avec le pétrolier en souscrivant les cartes pour l'ensemble de notre flotte. J'avais tenté de grappiller plus que les quelques centimes obtenus en faisant valoir la différence entre ce prix "remisé" et le prix "bord cuve" obtenu par un club exploitant sa propre station (approvisionnée par un pétrolier aujourd'hui disparu du paysage aéronautique national) sur un aérodrome alors domanial. La réponse - diplomatique, mais claire - avait été : "oui monsieur, mais vous savez, certains gestionnaires d'aérodrome sont plus gourmands que d'autres ....".

C'était il y a une vingtaine d'années, mais les choses n'ont guère changé. On ne peut pas faire de généralités à partir d'exemples pris dans des contextes radicalement différents. Le club gérant sa propre station d'avitaillementt sur un petit terrain (dont il est parfois aussi gestionnaire, ou proche de celui-ci) et celui situé sur un aérodrome géré par un exploitant faisant partie d'un groupe multinational n'ont pas les mêmes moyens d'action. Que croyez vous que représentent un, ou même plusieurs clubs avec leurs quelques centaines de m3/an de 100 LL par rapport aux milliers/an de m3 de Jet-A1 traités par l'avitailleur installé ?
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14437
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede arogues le Dimanche 11 Octobre 2020 13:12

miky a écrit:
Bob a écrit:Warter Aviation vend la 100LL et l'UL91 environ 25 à 30 cts de moins que Total. Soit pour les deux pas bien plus cher que du SP98.

Jamais vu une station Warter sur un de nos AD avec des pompes et un accès par carte Warter ..

Warter ne distribue pas comme Total.
Certaines plateforme c'est de la Warter (Saucats a un moment, je ne sais plus si c'est encore le cas).
En France, Total vend et distribue et surtout gère toute la pompe (extincteur, maintient des normes, entretient, ...).
Warter ne vend que de l'essence à qui veut bien l'acheter. Charge ensuite quand c'est revendu à satisfaire aux normes en vigueurs. Et cela coute cher. D'ou le fait que beaucoup de gestionnaire préfère payer 25/30 cts de plus et ne pas avoir à s'occuper de cela.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2769
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede charlie* le Dimanche 11 Octobre 2020 18:02

Tout ça pour ça...ou prendre pour cible l'aviation légère en se donnant bonne conscience sans que cela ne change quoi que ce soit au problème...

Allons y pour quelques ordres de grandeur suite à l'affichage très médiatique des demandes de la CCC pour diminuer la pollution.

Rappel: proposition SD E4 Taxer davantage le carburant pour l'aviation de loisir.
Nous souhaitons que les carburants fortement émetteurs de CO2 soient davantage taxés pour des activités qui n'ont pas d'utilité directe pour la société. Ainsi nous proposons d'augmenter la taxation des carburants utilisés par l'aviation de loisir (AVGAS) au même taux que l'essence pour les voitures particulières (68€/hl au lieu de 45€/hl).


https://propositions.conventioncitoyenn ... -final.pdf


Donc prenons quelques chiffres...

D'après ce lien officiel,
https://www.ecologie.gouv.fr/sites/defa ... deraux.pdf
il y a en France environ 2300 aéronefs d'aéroclub qui 550 000 heures de vol par an (avec plutôt une baisse depuis 20 ans)...En faisant une grossière approximation de consommation moyenne en litres par heure par avion, cela fait donc environ 16,5 millions de litres d'AVGAS (estimation sans doute surévaluée compte tenu de la conso de SP98 ou de JET A1/Gas Oil de certains aéroclubs, mais cela permet d'avoir une idée globale...).

La surtaxation "afin de réduire la pollution" représentera un différentiel de 0,23 € par litre consommé (68/hl moins 45€/hl) donc l'état va potentiellement engranger...environ 3,8 millions d'Euro...Ouahhh !!! cela représente une augmentation des recettes fiscales de la "taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques" (https://www.performance-publique.budget ... s-cles.pdf) de l'ordre de 0,0003 % (toujours bon à prendre me direz-vous).

Par contre, cela fera une augmentation de l'ordre de 5% de l'heure de vol pour le pilotaillon moyen, ce qui est incomparablement plus important pour le budget...pour son loisir qui n'a pas d'utilité directe pour la société à part celles de :
-créer des emplois de mécaniciens, d'instructeurs, de secrétaires,
-créer des vocations d'ingénieurs, de contrôleurs aériens, de pilotes,
-en gros favoriser une culture aéronautique permettant à la France de rester dans le concert des nations aéronautiques et spatiales...

Mais revenons à ces 16,5 millions de litres qui représentent environ 12 000 tonnes d'AVGAS (correction, désolé !)...Quelle pollution cela représente-t-il comparé à d'autres moyens de transport (ou de loisir car la voiture peut en être un)...

D'après (https://www.connaissancedesenergies.org ... res-190327) la France consomme 74 millions de tonnes de produits énergétiques à comparer aux 12 000 tonnes d'AVGAS...on retrouve à peu de choses près les mêmes 0,0002% que dans la part du budget de la nation...Comme la pollution est équivalente en terme de CO2 émis, la part de l'aviation légère est donc de 0,0002% dans ces émissions...mais cela comprend tous les carburants pour le transport donc l'aérien aussi.
On peut alors affiner les statistiques avec le seul carburant diesel ou  essence pour les véhicules qui est de l'ordre de 40 millions de tonnes consommés à l'année, la part de l'AVGAS augmente alors brutalement à 0,0003 % de la pollution...mais si on affine à la seule référence carburant essence qui est de l'ordre de 14 millions de tonnes, alors on tombe à une part de l'AVGAS de 0,0008%...(https://fr.statista.com/statistiques/48 ... ce-france/).

Bien, bien, bien...alors on peut en conclure que nous sommes bien des victimes expiatoires pour conduire à un affichage médiatique sans commune mesure avec la réalité de l'impact de notre activité, qui je le répète est un loisir sans utilité directe pour la société autre que de disséminer la culture aéronautique et spatiale...qui permet donc les vocations aéronautiques qui permet alors à l'industrie aéronautique et spatiale française d'être plutôt dynamique... et qui permet d'avoir un solde positif pour ce secteur aéronautique et spatiale dans la balance commerciale de notre pays de l'ordre de 30 milliards d'€...https://www.tresor.economie.gouv.fr/Art ... 514424b6cb
Industrie aéronautique et spatiale qui est la plus en pointe pour les progrès énergétiques et la diminution du poids des véhicules aériens, progrès qui permettent une meilleure efficacité énergétique et donc écologique et qui se diffusent ensuite dans les autres industries de transport...

Bref, cette taxation de l'AVGAS est décidément une drôle d'idée... il fallait le faire savoir haut et fort à la nation entière !!!

PS : j'espère ne pas m'être trompé dans les ordres de grandeurs avec ces millions/milliers de litres/tonnes etc. Je laisse à la sagacité des forumeurs le soin de vérifier et contredire les chiffres si nécessaire.
Dernière édition par charlie* le Dimanche 11 Octobre 2020 21:32, édité 3 fois.
Avatar de l'utilisateur
charlie*
 
Messages: 894
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:25
Aérodrome: en danger au pays du brouillard et des betteraves
Activité/licences: A fond

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede teubreu le Dimanche 11 Octobre 2020 18:15

charlie* a écrit:On peut alors affiner les statistiques avec le seul carburant diesel ou essence pour les véhicules qui est de l'ordre de 40 millions de tonnes consommés à l'année, la part de l'AVGAS augmente alors brutalement à 0,0006 % de la pollution...


Le problème de faire des statistiques comme ça c'est que ça ne prend pas en compte que ces 0,0006% représentent sans doute moins que 0,0006% des km parcourus en transport, et c'est ce rapport qui compte.

En d'autres termes on peut sûrement dire que les Ferrari 488 (consommant 15 L aux 100 km) représentent 0,000X% de la consommation totale des voitures en France. Ca n'en fait pas des véhicules écologiquement vertueux pour autant.
teubreu
 
Messages: 841
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede charlie* le Dimanche 11 Octobre 2020 18:38

teubreu a écrit:
charlie* a écrit:On peut alors affiner les statistiques avec le seul carburant diesel ou essence pour les véhicules qui est de l'ordre de 40 millions de tonnes consommés à l'année, la part de l'AVGAS augmente alors brutalement à 0,0006 % de la pollution...


Le problème de faire des statistiques comme ça c'est que ça ne prend pas en compte que ces 0,0006% représentent sans doute moins que 0,0006% des km parcourus en transport, et c'est ce rapport qui compte.

En d'autres termes on peut sûrement dire que les Ferrari 488 (consommant 15 L aux 100 km) représentent 0,000X% de la consommation totale des voitures en France. Ca n'en fait pas des véhicules écologiquement vertueux pour autant.


Je n'écris pas que nous sommes écologiquement vertueux, loin de là surtout concernant le plomb, mais TOUT ÇA POUR ÇA
Dernière édition par charlie* le Dimanche 11 Octobre 2020 22:32, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
charlie*
 
Messages: 894
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:25
Aérodrome: en danger au pays du brouillard et des betteraves
Activité/licences: A fond

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Leon Robin le Dimanche 11 Octobre 2020 19:40

Les systèmes doctrinaires ont pour objectif d'imposer une idéologie. Il se soucient peu de considérations logiques et argumentées, préférant les techniques de propagande qui ont largement fait leurs preuves aux mains d'entreprises totalitaires auxquelles leurs stratégies s'apparentent :
  • désigner un groupe d'individus comme bouc émissaire auquel ceux qu'on veut entraîner ne pourront pas s'identifier : milliardaires qui se déplacent en jet privé, bourreaux d'animaux, destructeurs de l'environnement, ....
  • déconsidérer l'opposant, qui devient un ennemi (et non pas l'adversaire comme dans un débat) : la "honte de prendre l'avion",
  • accumuler quelques bons gros sophismes et les marteler à l'envi pour affaiblir, puis détruire le secteur visé (saccage d'élevages, boucheries, voire poissonneries pour les vegan, fermer des aérodromes, entraver ou interdire des moyens de circulation, ....) sans jamais examiner objectivements les tenants et aboutissants, avantages et inconvénients. Le but est d'anéantir par tous les moyens, pas de discuter.

Le constat n'est guère réjouissant, notre culture de la Démocratie nous faisant toujours pencher vers une démarche logique, face à une approche qui ne reconnaît que le droit d'être d'accord. La défense la plus simple ne serait-elle pas de cesser d'acquiecer béatement chaque fois qu'un quidam vous régurgite l'une de ces innombrables conneries que les media nous déversent à longueur de page, d'antenne et d'écran poutr qu'elles soient colportées par des millions d'idiots utiles (dont nous faisons forcément tous partie à certains moments si on cherche bien)
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14437
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede GuillaumeG le Dimanche 11 Octobre 2020 21:11

charlie* a écrit:Mais revenons à ces 16,5 millions de litres qui représentent environ 23 000 tonnes d'AVGAS...



Pour toi, quelle est la masse volumique de la 100LL?

Le reste de la démonstration s'en trouvant entachée, je ne suis pas allé plus loin...
49% motherfucker, 51% son of a bitch
Since 1988
Avatar de l'utilisateur
GuillaumeG
 
Messages: 186
Inscription: Mercredi 7 Septembre 2016 17:31
Localisation: Ça depend
Activité/licences: ULM (classe 3) - SPL - PPL(A) - Remo avion et ULM

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Philippe Warter le Dimanche 11 Octobre 2020 21:43

Tu sais, Guillaume, c'est l'ordre de grandeur qui compte.

Alors tu as raison, 23 000 ce n'est pas 12 000. Mais comparé à la conso des petits bolides à 4 roues, ça ne change rien au nombre de zéros après la virgule.

Après, on peut très bien raisonner en litres, la traduction en tonnes n'apportant pas d'information supplémentaire. Et ça évite les erreurs de calcul!
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13895
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede charlie* le Dimanche 11 Octobre 2020 22:25

GuillaumeG a écrit:
charlie* a écrit:Mais revenons à ces 16,5 millions de litres qui représentent environ 23 000 tonnes d'AVGAS...



Pour toi, quelle est la masse volumique de la 100LL?

Le reste de la démonstration s'en trouvant entachée, je ne suis pas allé plus loin...


Au moins un qui suit :-)

Merci Guillaume, évidemment j'ai pris une densité de 0,72 !!! mais habitué à passer plutôt des kilogrammes aux litres, j'ai mal utilisé la calculette...
Et malheureusement j'avais en tête une consommation de 20 000 tonnes d'AVGAS en France tous utilisateurs confondus (aeroclub, privé, écoles, etc.) et cela ne m'a pas permis de corriger mon erreur de division...

Néanmoins j'ai édité mon post de "calculs" pour prendre en compte ta remarque.
Avatar de l'utilisateur
charlie*
 
Messages: 894
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:25
Aérodrome: en danger au pays du brouillard et des betteraves
Activité/licences: A fond

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Vrh le Dimanche 11 Octobre 2020 22:56

arogues a écrit:............ Certaines plateforme c'est de la Warter (Saucats a un moment, je ne sais plus si c'est encore le cas).
En France, Total vend et distribue et surtout gère toute la pompe (extincteur, maintient des normes, entretient, ...).
.......


Je te rassure, LFCS est toujours avec Warter et s’en félicite ! On a même rajouté une cuve UL 91 ( celle que Total achète à Warter...). Les normes en vigueur sont aisément respectées. Il faut dire qu’avec le différentiel de prix on a même de la marge ! Il faut toutefois reconnaître que nous fonctionnons bénévolement.

Patrick
Dernière édition par Vrh le Lundi 12 Octobre 2020 09:18, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
Vrh
 
Messages: 1538
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:25
Localisation: BORDEAUX
Aérodrome: LFCS Léognan Saucats
Activité/licences: Ex TT, PPL, ULM, VV

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede miky le Lundi 12 Octobre 2020 03:15

désolé l'auteur de ta citation est pas le bon .. Image
" le germe, hanté par le soleil, trouve toujours son chemin à travers la pierraille du sol"
miky
 
Messages: 3742
Inscription: Vendredi 12 Septembre 2008 19:27

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede arogues le Lundi 12 Octobre 2020 07:25

Vrh a écrit:Je te rassure, LFCS est toujours avec Warter et s’en félicite ! On a même rajouté une cuve UL 91 ( celle que Total achète à Warter...). Les normes en vigueur sont aisément respectées. Il faut dire qu’avec le différentiel de prix on a même de la marge ! Il faut toutefois reconnaître que nous fonctionnons bénévolement.

Je ne voulais en aucun cas dire que vous ne respectiez pas les normes. Juste qu'il faut le faire, et que c'est plus simple (et plus cher) avec Total.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2769
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Taxation de l’AVGAS

Messagede Manu le Lundi 12 Octobre 2020 10:29

teubreu a écrit:Le problème de faire des statistiques comme ça c'est que ça ne prend pas en compte que ces 0,0006% représentent sans doute moins que 0,0006% des km parcourus en transport, et c'est ce rapport qui compte.

Non, c'est justement ce qui fausse l'analyse.

L'impact environnemental dépend de la globablité des émissions, leur origine ne modifie en rien cet impact, donc n'a pas à entrer en ligne de compte.

Donc si le carburant aviation ne représente que 0,0006 % du total, il ne contribue qu'à 0,0006% du total, quelque soit l'usage qu'on en fait. Et par conséquent le montrer du doigt est aussi intule que contre productif.

Et que la FFA ait accepté sans broncher une taxation aussi lourde pour les pilotes et inutile dans le contexte dans lequel le sujet a été soulevé est révélateur de son incompétence pour défendre la cause de ses adhérents en acceptant qu'ils soient désignés comme des boucs émissaires.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8950
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: FJXKN, Majestic-12 [Bot], pilote18 et 103 invités