Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Le grand tour des Alpes

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Le grand tour des Alpes

Messagede Lucas le Lundi 14 Septembre 2020 15:18

Cette année la traditionnelle semaine de voyage aero s’annonçait compliquée. Impossible departir en juin, Covid, météo, dispo machine, rien n’était joué. Alors que je n’y croyais qu’à moitié, mon coéquipier était plus optimiste et il avait raison car ca s’est décanté petit à petit et nous sommes parti début septembre. Le site https://reopen.europa.eu/fr nous a bien aidé pour organiser le périple en fonction du Covid.

L’Espagne étant hors-jeu ainsi que le Royaume Uni, on espérait faire le tour des Alpes via l’Italie et Salzbourg et on rêvait de la Croatie. On s’était dit qu’on aviserait au dernier moment afin de savoir si on tournerait dans le sens horaire ou anti horaire autour des montagnes et que dans le pire des cas on resterait en France en allant explorer « le grand nord ». A J-2 on se penche sur la prévi et on se décide à commencer notre périple via l’Italie.Préalablement un ami nous avait gentiment prêté les Avioportolano qui sont de bonnes cartes ainsi que le bouquin qui va avec. Même si pas très bien fichu il est complet. On tire les VAC, on consulte les forums pour des compléments d’info et surtout on envoie un petit mail de déminage (redevance, PPR, Avgas…)aux terrains envisagés afin d’éviter les surprises désagréables. Dans l’intervalle Croatie et Slovénie deviennent états non grata.

Jour J : Bellegarde – Cannes – Marina diCampo


Après un faux départ dont la pudeur m’interdit de donner la raison ici nous sommes en l’air. On passe Chambéry puis mon équipier qui est CDB sur ce vol trace direct à travers les Alpes. Il connait bien cette route. On se faufile entre les cumulus et 1h40 plus tard on est en finale sur la 17 avec 20Kt plein travers. C’est pas souvent qu’on a autant de travers mais Bastien gère ca parfaitement. C’est pas la même chose pour le DR400 qui est au décollage. Balloté dans tous les sens,il nous semble au second régime. On serre les fesses pour lui mais finalement ca passe. On casse la croute, on avitaille (1.65 euros/L), on vérifie la dernière et zou (taxe 19 euros).

Au moment du départ de LFMD ca souffle toujours. Décollage, une bourrasque « soulève »l’aile et je sens mon amortisseur gauche qui se détend. J’interromps ! La tour me demande si ca va. Oui ca roule, on remonte, on se réaligne et c’est reparti mon quiqui. Pas de soucis ce coup-là. Temps de CUré  sur la grande bleue ! 150 Nm au cap 100et nous voilà en finale Zig Zag sur la 16 à Elbe. Je serre un peu trop les virages et pose un poil long. Cette approche est superbe, la finale est très courte. J’imagine qu’en France ce terrain serait classé montagne. On ne trouve pas de voiture de loc et un taxi ayant pitié de nous fini pour nous amener au camping pour un prix raisonnable.


J+1 : Elbe


On reste deux nuits. On loue des VTT électrique qui prennent tout leurs sens sur cetteile franchement mal plate. La balade sur les crêtes est superbe. Plage, resto,balade dans la jolie ville de Portoferraio, l’été se prolonge un peu.

J+2 : Elbe - Lucca


Le bus nous pose à l’entrée de l’aéroport (attention car il n’y a pas beaucoup de fréquence). Dans l’enceinte de l’aéroport de Marina di Campo non seulement il y a un hôtel avec piscine mais aussi un carrefour market bien pratique. Pas d’avitaillement(3.58 euros/L). On annonce le vol comme étant de l’instruction puisque l’un de nous est FI. 17 euros TTC, Bingo ! Bastien décolle et fait un TDP 16.Ayant appris de mon erreur il prend plus large et pose nickel. Puis direction Lucca (Lucques/LIQL) via Volterra et San Giminiano. Une heure de bonne heure et de bonheur. Arrivant par la sud la piste n’est pas visible car cachée derrière une rangé d’arbre. Le captain avait vu le coup venir, pas de soucis. On avitaille (2.18 euros/L) et un taxi nous mène en ville (28 euros). C’est sublime. Outre le charme de ces villes Italiennes celle-là est ceinte par des remparts qui constituent une promenade ombragée. On se régale au sens propre comme figuré.

J+3: Lucca – Zell am see – Salzbourg


Le gros vol du voyage. Autorouteur nous dégrossi bien le travail. Des zones devraient nous gêner un peu. On pourrait tirer direct mais je ne me sens pas d’attaquer une partie des Alpes que je ne connais pas avec un carte au million et j’ai envie de passer par le lac de Garde. Le temps est brumeux. On monte vite à 7000ftpour profiter du vent de dos. On passe les Apenins puis la plaine du Pô. Le contrôle nous laisse faire (comme depuis le début d’ailleurs) tout ce qu’on veut. Qui a dit qu’il fallait voler en radada en Italie. On donne des points de report hyper loin devant et basta. Je comptais descendre à 2500ft au niveau du lac mais avec cette brume ca ne sert à rien et il faudra de toute façon remonter droit derrière. Hésitation sur la vallée à suivre jusqu’à Bolzano.Heureusement Bastien veille au grain. Les Dolomites sont magnifiques. Vers Brunico on nous annonce des Tornado en exercice dans le coin. On ne les verra jamais. Tant mieux. Le Brenner est ouvert on a donc un plan B, mais conformément au plan A on finit par sauter un col et nous voilà en Autriche. Je prends mes désirs pour des réalités et vire à droite dans une vallée assez étroite qui me semble être la bonne, Bastien toujours là, me reprend avant de finaliser cette connerie. C’était la vallée suivante ! Longue descente dans pour arriver en longue finale à Zell am Zee terrain bucolique lorsque la météo est calme. Ca doit être une autre paire de manche quand le vent se lève.26 euros de taxe, avitaillement à 1.85 euros/L, achat de la carte Rogers data Autriche au 500’000eme et repas sur la terrasse du resto de l’aérodrome.


Décollage en 08 face à la montagne puis virage sur le lac. On prend le chemin des écoliers jusqu’à Salzbourg et la topographie nous frappe. Ca ne ressemble pas à« nos » Alpes. A 5000ft on voit des vallées super encaissées, ave cdes lacs de partout et des montagnes très abruptes. C’est étonnant.L’aménagement de ce territoire doit être  complexe et onéreux. A l’arrivée à LOWS nous sommes quasi seuls dans le circuit. Un contrôleur peu amène nous prend en charge et en grippe. On fait avec.


Une fois au sol tout va mieux et nous nous rendons en 10 minutes à pied au Hangar 7 de RedBull admirer la marquele musée (gratuit). De là, le bus 10 nous mène au centre ville en 15 min. On se balade dans cette jolie ville harmonieuse pleine d’Eglises. C’est top mais ca n’a pas la saveur de l’Italie (là encore au propre comme au figuré).
J+4 :Salzbourg – Constance – Bellegarde

Toujours le bus 10 nous mène du centre-ville à General Aviation Terminal. Les formalités sont accomplies rapidement pour 60 euros. On ne part pas trop tôt car la météo à Konstanz est moche. Il faut que ca chauffe. On prend à nouveau le chemin des écoliers car au lieu de passer par la Bavière on passe par le Tirol et la vallée de l’Inn. Facile, beau, paisible. On se fait encore surprendre par la topographie. On est à 5000ft le col vers le Nord est donné pour 3800ft, on n’arrive pas à y croire tant qu’on ne le voit pas. Les montagnes sont si abruptes. Les vallées paraissent si étroites tant qu’on ne les voit pas pour de bon. En plus de la nouvelle carte on utilise la tablette pour confirmer ce qu’on anticipe, c’est bien pratique. Nous débouchons sur Neuschwanstein. Faut vraiment pas être futé pour avoir construit plein nord au pied d’une montagne si haute ! Puis on traverse la CTR de Freidrichafen ou un dirigeable est en approche. Posé sur la piste ondulée de Constance (on ne s’y attendait pas vu son état d’entretien apparemment parfait).  Avgas a 2.1 euros/L, taxe à 9 euros et locations de 2 vélos pour 12 euros. On part manger via la piste cyclable sur l’ile de Reichenau.

Puis retour au bercail. On traverse le plateau Suisse de part en part en 1h30. Le contrôlenous laisse encore et toujours faire ce qu’on veut RAS.

Conclusion :
11h30 de vol, 1100Nm environ. Ca se prépare, ca s’amende, ca se gère, ca instruit, ca donne envie de recommencer. On aimerait tous les deux voler dans une machine à150kt, mais le Régent ca va très bien aussi. Deux pilotes à bord valent mieux qu’un. Le contrôle en ce moment n’est pas débordé. Internet est quand même un bon outil tant en vol qu’au sol.
Lucas
 
Messages: 109
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Philippe PONS le Lundi 14 Septembre 2020 15:38

Merci pour ce récit détaillé qui complète très bien les photos reçues en direct (il y a des privilégiés Image).
Quel magnifique voyage !



Et notre ZX retournera à Salzbourg, c'est décidé !
Avatar de l'utilisateur
Philippe PONS
 
Messages: 2508
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 15:24
Aérodrome: LYON-BRON/BELLEGARDE
Activité/licences: VV; UL; PPL; qualif B, nuit, voltige, montagne

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Lucas le Lundi 14 Septembre 2020 15:44

Elbe vue du dessus
Image

Elbe vue du sol en direction du nord (34)
Image

La forteresse de Volterraio et Portoferraio.
Image

Portoferraio
Image


San Giminiano
Image

Lucca/Luques
Image

Les falaises du lac de Garde
Image

Il n'y a pas qu'à Elbe ou des cailloux trainent pas loin du seuil opposé
Image

Encore Zell am Zee
Image

Je ne sais pas si ce divan est utilisé pour les thérapies mais c'est certainement un des plus fauteuil au monde. B25 collection Redbull
Image

Le merveilleux lac du Blindsee a la frontiére Germano Autrichinne vers Neuschwanstein
Image

Mais quelle idée d'avoir construit ca là!
Image

Zurich
Image
Lucas
 
Messages: 109
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Hervé le Lundi 14 Septembre 2020 17:35

Lucas a écrit:Il n'y a pas qu'à Elbe ou des cailloux trainent pas loin du seuil opposé
Image
Evidemment si tu atterris sur le dos !
Avatar de l'utilisateur
Hervé
 
Messages: 1296
Inscription: Mardi 24 Mars 2015 14:03
Localisation: Jurbise (Belgique)
Aérodrome: LFQJ
Activité/licences: PPL(A) ULM

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede patrice lapierre le Lundi 14 Septembre 2020 21:20

merci pour le partage !!!
superbe balade !
Amicalement,
Patrice Lapierre
Avatar de l'utilisateur
patrice lapierre
 
Messages: 1254
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:45
Localisation: Toujours là où il ne faut pas !
Aérodrome: LFMV, LFNV, LFNH

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Bob le Lundi 14 Septembre 2020 23:07

Sans aucune arrière pensée de rabat-joie, ça revient environ à combien pour chaque pilote ?

Sans compter les emplettes facultatives aux escales ?
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11666
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Philippe Warter le Mardi 15 Septembre 2020 07:41

Magnifique voyage!

Pour la petite histoire, les maisons-tours ne servaient pas uniquement à montrer la puissance de leurs propriétaires.
Elles avaient une utilité technique. San Gimignano était une ville de drapiers, et donc ces tours étaient bien pratiques pour y faire sécher des draps de bonne taille.
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13808
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Lucas le Mardi 15 Septembre 2020 09:01

Bonjour Bob,
concernant les couts c'est assez variable, tu t'en doutes. En ce qui me concerne l'idée de ces voyages a toujours été de dépenser les sous dans l'activité aéro plutôt que dans le reste.
Cette année je n'ai pas pu prendre le PA28 de mon club d’Ardèche, j'ai donc volé sur un avion 30 euros plus cher de l'heure. Ca compte.
Ce qui joue aussi pas mal c'est comment est ce que le club te rembourse l'Avgas prise ailleurs. Soit au prix réel soit au prix club, soit au prix Total ou BP.
Ensuite vient la recherche d'info préalable au vol: prix redevances, prix Avgas...
Enfin la logistique obligatoire: transports, repos, nourriture. Internet fut d'une grande aide pour les deux premiers items car entre RbnB, booking, le horaires de bus, Uber... tu peux trouver des tas de choses intéressantes.
Donc pour te donner des chiffres:
Le vol c'est environ 700 euros (une fois l'Avgas remboursée), 100 euros de redevances et 350 euros de frais divers. Soit environ 1200 euros pour 5 jours, 4 nuits par personne.

Merci Philippe pour la précision. Je l'ignorais
Lucas
 
Messages: 109
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Leon Robin le Mardi 15 Septembre 2020 10:11

Très beau voyage, merci du partage et des (belles) photos ........... ainsi que de l'astuce pour agrémenter une finale un peu trop monotone.
De temps en temps, je vois passer sur le forum des photos prises par des pilotes voyageurs dont on a vu les avions à l'avitaillement, juste de l'autre côté de la clôture qui sépare la station de notre club-house. C'est vrai que clôtures et mesures de sûreté rendent difficile la traditionnelle (autrefois Image) visite au club local.
Lucas a écrit:....... Ce qui joue aussi pas mal c'est comment est ce que le club te rembourse l'Avgas prise ailleurs. Soit au prix réel soit au prix club, soit au prix Total ou BP..............

Je vois mal un club rembourser des pleins à 3,50 €/l sur des heures calculées autour de 2€/l (pour arrondir). A mon avis, la solution la plus équitable est "coque nue" pour les vols à l'étranger.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14382
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Lucas le Mardi 15 Septembre 2020 18:15

Bonsoir Léon,
c'est clair que nous aurions préféré manger notre casse croute sur la terrasse de ton club plutôt que sur un banc sur le parking entre les poubelles et les voitures. A fortiori car mon coéquipier fut initié aux choses de l'air chez vous.
La prochaine fois :-)
Lucas
 
Messages: 109
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Pierre H. le Mardi 15 Septembre 2020 20:25

Leon Robin a écrit:Je vois mal un club rembourser des pleins à 3,50 €/l sur des heures calculées autour de 2€/l (pour arrondir). A mon avis, la solution la plus équitable est "coque nue" pour les vols à l'étranger.


Mes 2 clubs remboursent totalement le carburant payé par le pilote sur un terrain "étranger" (pas forcement en dehors de la France) sous forme de note de frais et de crédit du compte pilote.
Mais c'est vrai que ce fonctionnement n'est pas mentionné au règlement intérieur me semble-t-il.

Quand tu parles de "l'étranger", tu parles bien des pays autres que la France ? Et si oui fais-tu exprès la distinction avec un quelconque autre terrain français sur lequel l'avion n'est pas basé ?
Avatar de l'utilisateur
Pierre H.
 
Messages: 1574
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 23:27
Localisation: Paris-Marseille
Aérodrome: Marseille Provence (LFML) / St Cyr l'école (LFPZ)
Activité/licences: PPL-A

Re: Le grand tour des Alpes

Messagede Leon Robin le Mardi 15 Septembre 2020 20:43

Pierre H. a écrit:
Leon Robin a écrit:Je vois mal un club rembourser des pleins à 3,50 €/l sur des heures calculées autour de 2€/l (pour arrondir). A mon avis, la solution la plus équitable est "coque nue" pour les vols à l'étranger.

..........
Quand tu parles de "l'étranger", tu parles bien des pays autres que la France ? Et si oui fais-tu exprès la distinction avec un quelconque autre terrain français sur lequel l'avion n'est pas basé ?

Evidemment ! (à la rigueur,  on aurait pu confondre si j'avais écrit "estrainngé" Image)

Pour le reste, rembourser sans sourciller45 € de plus à l'heure de vol pour des pleins à des tarifs hors de prix, ça rergarde le club, mais j'ose espérer qu'ils sont aussi généreux avec certains "p'tits jeunes" qui galèrent pour débuter qu'avec les grands voyageurs qui, objectivement, ne doivent pas être à ça près.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14382
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)


Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Delépine, DR_Jacques, Google [Bot], nowak, popele3, Tenareze, tjee, xtreme et 164 invités