Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Petit tour en Pipistrel électrique

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede xtreme le Mercredi 16 Septembre 2020 18:16

Manu a écrit:Si tu fais 2 fois plus petit, tu as 4 fois moins de d'énergie disponible.
... mais 8 fois moins de masse, donc tu doubles le ratio energie/masse. Mais il est difficile de mettre un homme dans un modèle réduit Image
Avatar de l'utilisateur
xtreme
 
Messages: 315
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Montpellier, Candillargues
Aérodrome: LFMT, LFNG
Activité/licences: PPlA/IFR, CPLH

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Delépine le Mercredi 16 Septembre 2020 20:00

Le prix de la moto électrique est très raisonnable. En tout cas on peut avec descendre sans honte au Marriott.

En tout cas il faut tenir compte de la dernière lub... volonté européenne d'Ursula von der Leyen qui entend diminuer pour 2030 la production de CO² de 40% par rapport à 1990, comme prévu, à 55%.
Je crois qu'elle est la soeur de Röslein auf der Heiden.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L, et prétend pourtant en avoir quatre...

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6409
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede lolo37 le Mercredi 16 Septembre 2020 21:13

la batterie chargée est plus lourde qu'à plat ?


C'est quand même étonnant cette énergie qui ne pèse rien.
lolo37
 
Messages: 22
Inscription: Dimanche 26 Mars 2017 20:28

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede lolo37 le Mercredi 16 Septembre 2020 21:13

la batterie chargée est plus lourde qu'à plat ?


C'est quand même étonnant cette énergie qui ne pèse rien, c'est l'avenir de l'aviation, non ?
lolo37
 
Messages: 22
Inscription: Dimanche 26 Mars 2017 20:28

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Delépine le Mercredi 16 Septembre 2020 23:30

La batterie chargée est plus lourde qu'à plat ?

C'est une question à poser à mc².

Perso je dirais qu'elle pèse plus lourd de 0,04 microgramme par kWh de charge.
La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L, et prétend pourtant en avoir quatre...

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6409
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Philippe Warter le Mercredi 16 Septembre 2020 23:51

lolo37 a écrit:la batterie chargée est plus lourde qu'à plat ?


C'est quand même étonnant cette énergie qui ne pèse rien.


C'est juste de la chimie. Exactement comme ton moteur thermique qui fabrique bien plus de CO2 (en poids) qu'il ne consomme de carburant.
La différence, c'est que le CO2 de ton moteur thermique quitte le navire par le pot d'échappement. Alors que le composé Li2O2 reste dans la batterie. Heureusement d'ailleurs, si on balançait le tout dans l'atmosphère, on ne pourrait plus recharger la batterie.

Et non, l'oxygène (O2) ne pèse pas rien. Pour fabriquer de l'énergie (électrique avec du lithium, thermique avec de l'essence), il en faut!
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 13962
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Manu le Jeudi 17 Septembre 2020 09:12

lolo37 a écrit:la batterie chargée est plus lourde qu'à plat ?


C'est quand même étonnant cette énergie qui ne pèse rien, c'est l'avenir de l'aviation, non ?

Non c'est l'inverse. Dans la batterie chargée il n'y a que du lithium, dans la batterie vide il y a du lithium et de l'oxygène, oxygène qui est 2,8 plus lourd que le lithium.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8973
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede tom38000 le Jeudi 17 Septembre 2020 13:31

C'est clair qu'une batterie n'aura probablement jamais la densité énergétique de l'essence, mais avec un avion électrique on gagne quand même sur le poids du moteur et surtout sur son rendement ! Un moteur thermique c'est environ 30% de rendement, un élec on peut monter à 80-90 je crois, donc finalement il ne faut "que" le tiers de la densité du kéro pour être équivalent (sans compter la reduc de poids du moteur, des tuyaux etc).

Pour en revenir au pipistrel, c'est sur qu'une heure de vol ou 200km d'autonomie c'est encore assez peu, mais on peut très bien imaginer un avion électrique 4 places qui puisse aller vers 400 km d'autonomie dans les années à venir, ce qui permettrait de couvrir la plupart des vols locaux des clubs et de faire des voyages en acceptant tout simplement de faire plus d'étapes/pauses.

Pour accélérer le rechargement au club on peut tout simplement changer les batteries et les faire tourner (genre 3 jeux de batterie par avion, régulièrement interchangées et rechargées à basse vitesse pour ne pas les user pendant qu'une autre est en vol). pour le voyage, selon la durée de l'escale on peut imaginer un genre de supercharger à la Tesla ou au contraire une prise classique

Et du coup pour moi les grosses interrogations c'est plutôt le coût d'usage réel à l'heure de vol pour un club, et la volonté des terrains de s'équiper pour accueillir ces nouveaux avions.

Une association va entamer un (petit) voyage en pipistrel pour promouvoir l'aviation électrique justement : https://www.aerobuzz.fr/breves-aviation ... lectrique/
tom38000
 
Messages: 3
Inscription: Jeudi 17 Septembre 2020 08:50

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede popele3 le Jeudi 17 Septembre 2020 14:13

tom38000 a écrit:Pour accélérer le rechargement au club on peut tout simplement changer les batteries et les faire tourner (genre 3 jeux de batterie par avion, régulièrement interchangées et rechargées à basse vitesse pour ne pas les user pendant qu'une autre est en vol).

Pas si simple.
Vu la réglementation, il va falloir du personnel qualifié et des tonnes de paperasse. C'est une intervention sur le GMP.
De plus, vu le poids des batteries pas question de les manipuler à la main. Faut au moins un chariot adapté.
Avec le risque de cogner la cellule à chaque montage/démontage.
Et des connexions rapides pour ces puissances je sais pas si ça existe. Parce que les bornes à serrer/désserer vont pas vivre vieilles avec en plus le risque de mauvaise installation.
Et tout ça au moins deux fois par jour de vol. Pas évident.
Pipistrel avait au départ prévu un système de racks, ils ont laissé tomber. Fiabilité ? Réglementation ? Je sais pas.
"Le drame de notre temps, c'est que la bêtise se soit mise à penser." Jean Cocteau
Remember when sex was safer than skydiving ?
Avatar de l'utilisateur
popele3
 
Messages: 1896
Inscription: Mardi 18 Mai 2010 15:18

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede ambassadeur le Jeudi 17 Septembre 2020 14:55

Est ce que l'extincteur est obligatoire?
ambassadeur
 
Messages: 927
Inscription: Vendredi 20 Avril 2018 11:30
Activité/licences: PPL(A) (ex.TT), Montagne, 1er cycle voltige, ULM

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede FbS le Jeudi 17 Septembre 2020 15:40

ambassadeur a écrit:Est  ce que l'extincteur est obligatoire?


Inutile, surtout. On n'eteint pas un feu de batterie...
FbS
 
Messages: 4068
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede PhM le Jeudi 17 Septembre 2020 15:57

tom38000 a écrit:Pour accélérer le rechargement au club on peut tout simplement changer les batteries et les faire tourner (genre 3 jeux de batterie par avion, régulièrement interchangées et rechargées à basse vitesse pour ne pas les user pendant qu'une autre est en vol). pour le voyage, selon la durée de l'escale on peut imaginer un genre de supercharger à la Tesla ou au contraire une prise classique

Justement Tesla ne déconseille pas les charges rapides, preuve en est avec ses superchargers à 135 kW et bientôt 250 kW.  Tesla recommande de ne pas charger à 100% si on n'utilise pas le véhicule immédiatement et préconise des charges à 80-90% en usage quotidien. Je n'ai pas d'explication sur ce fait versus l'idée courante qu'une charge lente est préférable.
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 2616
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede ambassadeur le Jeudi 17 Septembre 2020 16:25

FbS a écrit:
ambassadeur a écrit:Est  ce que l'extincteur est obligatoire?


Inutile, surtout. On n'eteint pas un feu de batterie...



Pas faux!

Et on l'éteint comment?
ambassadeur
 
Messages: 927
Inscription: Vendredi 20 Avril 2018 11:30
Activité/licences: PPL(A) (ex.TT), Montagne, 1er cycle voltige, ULM

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Delépine le Jeudi 17 Septembre 2020 16:35

La libellule a quatre "l" et quatre ailes... comme la 4L qui a aussi quatre ailes mais un seul L, et prétend pourtant en avoir quatre...

http://ruthenium.eklablog.com/fictions- ... -c18130253
Avatar de l'utilisateur
Delépine
 
Messages: 6409
Inscription: Vendredi 21 Mars 2014 20:17

Re: Petit tour en Pipistrel électrique

Messagede Manu le Jeudi 17 Septembre 2020 17:43

tom38000 a écrit:C'est clair qu'une batterie n'aura probablement jamais la densité énergétique de l'essence

Tu peux enlever le probablement, c'est une question de physique.

tom38000 a écrit:mais avec un avion électrique on gagne quand même sur le poids du moteur et surtout sur son rendement ! Un moteur thermique c'est environ 30% de rendement, un élec on peut monter à 80-90 je crois, donc finalement il ne faut "que" le tiers de la densité du kéro pour être équivalent (sans compter la reduc de poids du moteur, des tuyaux etc).

Mais vu que la densité énergétique du carburant est de 52 (aujourd'hui) à 7,5 fois (le cas le plus optimal) plus importante que celle de la batterie, même 3 fois moins c'est toujours plusieurs fois plus lourd. Et du coup la réduction de poids du moteur est très vite absorbée. Un ordre de grandeur sur un bateau : https://voilesetvoiliers.ouest-france.f ... %20environ.

tom38000 a écrit:on peut très bien imaginer un avion électrique 4 places qui puisse aller vers 400 km d'autonomie dans les années à venir

Soit en gros 2,5 heures de vol à 100 kts. Avec un moteur de 100 cv à 75 %, ça demande 138 kWh (je néglige le rendement du moteur). Une batterie de Tesla de 100 kWh pèse aujourd'hui 650 kg. Une batterie Li-Air de cette capacité pèserait 81 kg (112 l d'essence, un peu plus de 7 heures d'autonomie avec un Rotax), plus 43 kg supplémentaires à l'atterro. Et pas question de réduire la quantité dénergie embarquée s'il fait  chaud ou que la piste est courte, il faudra toujours partir avec le plein.

tom38000 a écrit:ce qui permettrait de couvrir la plupart des vols locaux des clubs et de faire des voyages en acceptant tout simplement de faire plus d'étapes/pauses.

A condition d'avoir de quoi recharger à haute puissance à l'étape, sinon la pause ça va durer " quelques " heures.
tom38000 a écrit:Pour accélérer le rechargement au club on peut tout simplement changer les batteries et les faire tourner (genre 3 jeux de batterie par avion, régulièrement
interchangées et rechargées à basse vitesse pour ne pas les user pendant qu'une autre est en vol).
Donc un mécano à disposition à chaque vol pour changer la batterie, signer l'APRS et faire le vol de contrôle. Et habilité haute tension le mécano, 400 voire 800 v continu, ça pique.

tom38000 a écrit:pour le voyage, selon la durée de l'escale on peut imaginer un genre de supercharger à la Tesla ou au contraire une prise classique

Supercharger Tesla : 250 kW triphasé. J'ai pas trouvé le coût de l'abonnement électrique pour cette puissance. Si quelqu'un a l'info ça m'intéresse

tom38000 a écrit:Et du coup pour moi les grosses interrogations c'est plutôt le coût d'usage réel à l'heure de vol pour un  club

Tout dépend du coût de la batterie. Les 4000 € que j'ai donné plus haut, c'est pour une batterie grand public. Une fois certifié aéronautique, le prix va exploser. Mais pas le nombre de cycles de charge / décharge possibles...

tom38000 a écrit:et la volonté des terrains de s'équiper pour accueillir ces nouveaux avions.

Prix de la borne + du raccordement électrique + de l'abonnement, il va pas y avoir beaucoup de candidats. Moi qui râlait contre les 60 000 € pour une station d'avitaillement aux dernières normes, j'aurais largement de quoi en remettre une couche.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8973
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: charlie*, fg_vauc, Google [Bot], johnpier, mbianco, sbertrand et 143 invités