Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Parparin le Jeudi 13 Août 2020 14:12

Bonjour,

Après le TB 20 ou j'ai pu me faire mon idée sur le sujet et je vous en remercie, je regarde de près les immat en D-

Transformer en F- qu'elle est l'incidence

Un avion en D- qui devient F- y a t'il une TVA ?
La TVA est parfois réglé, voir les annonce TVA FREE, mais dans notre pays champion du monde de la taxe, cela serait il possible qu'il y ai pas de TVA à régler dans ce cas ?

Droit de douane ? je sais que pour un avion CH- c'est en plus 7.7% de droit de douane (TVA + 7.7%), alors un D- normalement non car EU, mais bon avec la fiscalité Française,

OSAC, on est soumis à l'inspection de l'OSAC y a t'il un risque majeur pour un avion en D-

Merci
Parparin
 
Messages: 462
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede FbS le Jeudi 13 Août 2020 14:28

Bonjour.

Alors, deja, pour la TVA, si tu achete un avion "D", c'est comme n'importe quel achat de n'importe quoi en europe : en tant que particulier, ton vendeur doit te facturer la TVA au taux du pays du vendeur (19% chez les teutons), et tu est en règle de ce point de vue. Toutefois, et afin d'éviter toute contestation, et si il s'agit d'une personne physique, vois si il y a moyen d'obtenir un certificat comme quoi lui-même a payé sa TVA. (si c'est une société, il te fera obligatoirement une facture avec la TVA incluse dessus....ce qui suffira comme preuve).

Après, soit tu reste en immat "D", soit tu le passe en "F".

Dans tous les cas, je te recommande de d'abord faire réimmatriculer l'avion a ton nom aupres des autorités allemandes, suite à la vente. Quelquesoit ton choix, cela simplifie enormément le passage en F par la suite. La DGAC (et la LBA allemande) font office de notariat lorsqu'un avion est vendu. Un changement de propriété dans le même pays est une opération simple. Et un changement de pays pour le même propriétaire par la suite evite de devoir faire traduire des justificatifs et des papiers dans tous les sens pour le passer en F ensuite si tu décide de le faire. De plus, si tu fais tout ca pendant la periode de validité du CEN, c'est juste une opération administrative (donc, prévoir d'acheter l'avion avec un CEN valide pour au moins 6 mois histoire d'être large...)

Enfin, quel impact selon que tu est "D" ou "F" : Ca reste un avion EASA, soumis à tous les règlements EASA. Avec la part M-L, la question du programme d'entretien qui était la différence, ne se pose plus, puisque ce sera aussi les mêmes règles, et que comme il s'agit d'un programme déclaré, t'auras pas a t'emmerder a le faire autoriser par la LBA....Et tu peux appeler ensuite n'importe quel organisme part I pour le renouvellement du CEN : Que ce soit l'OSAC ou par exemple la SEGA.

Du coup, a part si l'immat est en vinyle / tu veux faire repeindre l'avion, je te recommande de le conserver en D, afin de t'éviter cela....

Tu pourra toujours le faire plus tard.

Dernier point, quand tu réimmatricule en "F", tu dois satisfaire aux exigences nationales (en plus de toutes celles de l'EASA). Celle sur le XPDR n'existe plus. La seule qui reste, c'est d'installer une plaque en Inox avec l'immat gravée dessus. Pas une bien grosse contrainte (repeindre l'immat est bien plus chiant). Et du reste, si jamais tu fais repeindre l'avion, fais l'immat en vinyle par dessus, ca simplifiera la revente un jour..
FbS
 
Messages: 4003
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Manu le Jeudi 13 Août 2020 14:54

FbS a écrit:Celle sur le XPDR n'existe plus.

Sauf si j'ai loupé un épisode il y a toujours le test au banc tous les 5 ans et le test opérationnel au cours de la 3ème année

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8916
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede FbS le Jeudi 13 Août 2020 15:14

Manu a écrit:
FbS a écrit:Celle sur le XPDR n'existe plus.

Sauf si j'ai loupé un épisode il y a toujours le test au banc tous les 5 ans et le test opérationnel au cours de la 3ème année

Manu


Négatif. Disparu en part M-L. Reste plus que le test opérationnel annuel, issu du MIP, que tu peux faire lors des essais en vol lors de ta visite annuelle avec la tour
FbS
 
Messages: 4003
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede wilbur le Jeudi 13 Août 2020 15:33

Manu a écrit:
FbS a écrit:Celle sur le XPDR n'existe plus.

Sauf si j'ai loupé un épisode il y a toujours le test au banc tous les 5 ans et le test opérationnel au cours de la 3ème année

Manu


On est passé à la saison 2....Image  c'est pas une question d'épisode....PART ML test opérationnel uniquement tous les 24 mois,procédure  ML.A 302 d 2  règle UE 2019/ 1383
Avatar de l'utilisateur
wilbur
 
Messages: 2933
Inscription: Jeudi 27 Novembre 2008 14:34
Localisation: EN L'AIR OU AU SOL MAIS AVEC LES YEUX EN L'AIR
Aérodrome: Partout ou il y aune piste... =)
Activité/licences: BB/PPL A/ VFRN/ VP RU / ULM 3AXES

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Parparin le Jeudi 13 Août 2020 15:46

FbS a écrit:Bonjour.

Alors, deja, pour la TVA, si tu achete un avion "D", c'est comme n'importe quel achat de n'importe quoi en europe : en tant que particulier, ton vendeur doit te facturer la TVA au taux du pays du vendeur (19% chez les teutons), et tu est en règle de ce point de vue. Toutefois, et afin d'éviter toute contestation, et si il s'agit d'une personne physique, vois si il y a moyen d'obtenir un certificat comme quoi lui-même a payé sa TVA. (si c'est une société, il te fera obligatoirement une facture avec la TVA incluse dessus....ce qui suffira comme preuve).


OK, c'est opur cela que l'on voit souvent "TVA free" dans les annonces, je suppose qu'ils l'ont payé et ont un certificat.

FbS a écrit:Après, soit tu reste en immat "D", soit tu le passe en "F".


Cela n'impose pas une adresse en Allemagne ?


FbS a écrit:Dans tous les cas, je te recommande de d'abord faire réimmatriculer l'avion a ton nom aupres des autorités allemandes, suite à la vente. Quelquesoit ton choix, cela simplifie enormément le passage en F par la suite. La DGAC (et la LBA allemande) font office de notariat lorsqu'un avion est vendu. Un changement de propriété dans le même pays est une opération simple. Et un changement de pays pour le même propriétaire par la suite evite de devoir faire traduire des justificatifs et des papiers dans tous les sens pour le passer en F ensuite si tu décide de le faire. De plus, si tu fais tout ca pendant la periode de validité du CEN, c'est juste une opération administrative (donc, prévoir d'acheter l'avion avec un CEN valide pour au moins 6 mois histoire d'être large...)

OK, bien noté



FbS a écrit:Enfin, quel impact selon que tu est "D" ou "F" : Ca reste un avion EASA, soumis à tous les règlements EASA. Avec la part M-L, la question du programme d'entretien qui était la différence, ne se pose plus, puisque ce sera aussi les mêmes règles, et que comme il s'agit d'un programme déclaré, t'auras pas a t'emmerder a le faire autoriser par la LBA....Et tu peux appeler ensuite n'importe quel organisme part I pour le renouvellement du CEN : Que ce soit l'OSAC ou par exemple la SEGA.

OK, je n'aurai donc pas à me déplacer en Allemagne pour une quelconque révision ou autres comme c'est la cas pour les avions en G- concernant le chaine ATC.


FbS a écrit:Du coup, a part si l'immat est en vinyle / tu veux faire repeindre l'avion, je te recommande de le conserver en D, afin de t'éviter cela....

Ben ca me parait bien effectivement,

Ce que tu appelle Immat en Vynil -> vulgairement "autocollant" ?



FbS a écrit:Tu pourra toujours le faire plus tard.

Dernier point, quand tu réimmatricule en "F", tu dois satisfaire aux exigences nationales (en plus de toutes celles de l'EASA). Celle sur le XPDR n'existe plus. La seule qui reste, c'est d'installer une plaque en Inox avec l'immat gravée dessus. Pas une bien grosse contrainte (repeindre l'immat est bien plus chiant). Et du reste, si jamais tu fais repeindre l'avion, fais l'immat en vinyle par dessus, ca simplifiera la revente un jour..


C'était ca mon inquiétude, de devoir refaire, je ne sais quoi.
J'avais vu un post de "Aviathor" (excuse moi par avance si ce 'est pas toiImage), je crois concernant un type qui a du changer un train d'atterrissage "non conforme "Osac" pour 30k€ suite à l'achat d'un avion en X.
Parparin
 
Messages: 462
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede FbS le Jeudi 13 Août 2020 16:04

Il n'y a pas plus d'obligation de se déplacer en GB pour un avion en "Golf". Et oui, vinyle = vulgairement autocollant, mais du genre qui résiste bien et qui se décolle pas (sauf au pistolet thermique)

Pour ce qui est du machin non conforme.....c'est toujours le risque, bien que cela n'ai rien à voir avec l'immat dans l'absolu. Ca l'a été surtout a une époque avec les avions en "N" qui etaient modifiés par des STC homologués FAA, mais pas EASA, et du coup, il fallait enlever la modification. pour remettre les pièces d'origine. L'EASA a mis fin a ca, et préfère prélever sa dime : pour un chèque de 250€ et un formulaire (ici : https://www.easa.europa.eu/document-lib ... ocert00134), tu peux avoir maintenant leur benediction.
FbS
 
Messages: 4003
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Parparin le Jeudi 13 Août 2020 16:25

FbS au top mille merci  Image


Si je résume bien :
L'avion provient de l'EU
Pas de problème "homologation"  particulière.
Le laissez dans l'immat du pays d'origine ne pose pas de problème
Changer le nom dans le pays d'origine en premier
Ensuite changer en F-  lors d'une peinture par exemple.

Si achat par un particulier
Pas de taxe particulière sauf si le vendeur est un particulier et qu'il a pas payé la TVA dans son pays d'immatriculation
pas de droit de Douane sauf si hors EU (comme la Suisse par exemple)

Si achat par Sté
Droit de douane si avion hors EU
Pas de problème de TVA
MAIS ATTENTION : Un agent d'un transporteur spécialisé en aéronautique (pièces détachées) me confiait que si c'est une Sté qui achète l'avion à l'étranger, comme il y a pas de CTA la TVA serait du ?
J'avais déjà entendu ca, mais j'ai aucune confirmation. Ca me parait bizarre, mais suis pas fiscaliste en aéronautique.



En G le Brexit risque de modifier l'ordre des choses, mais comme rien n'est fait pour le moment... on peut en déduire que c'est dans l'EU a ce jour.  Mieux vaut éviter quand même car l'avenir est incertain.
En N trustee + impossible à mettre en F- car cout de mise a niveau versus EASA. Doit rester en N
En CH- problème de droit de Douane (7.7% du prix) + TVA a acquitter. Si on le laisse en CH- attention a la nouvelle taxe Suisse sur le CO2 de l'ordre de 500FCH
Autre idem ci-dessus + homologation EASA


Ai je bien résumé ?

Merci
Parparin
 
Messages: 462
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede FbS le Jeudi 13 Août 2020 16:38

Parparin a écrit:
Si achat par Sté
Droit de douane si avion hors EU
Pas de problème de TVA
MAIS ATTENTION : Un agent d'un transporteur spécialisé en aéronautique (pièces détachées) me confiait que si c'est une Sté qui achète l'avion à l'étranger, comme il y a pas de CTA la TVA serait du ?
J'avais déjà entendu ca, mais j'ai aucune confirmation. Ca me parait bizarre, mais suis pas fiscaliste en aéronautique.

Pas tout a fait. La TVA n'est pas déductible en france sur l'achat des moyens de transport (dont les avions). Des municipalités de stations de ski se sont même faites redresser parce qu'elles avaient pas payé la TVA sur des remonte-pentes. Donc si une société achete, elle doit aussi payer la TVA. La différence, est qu'elle ne paye pas la TVA au vendeur, mais à son administration. (le vendeur vend hors taxe, et l'acheteur fait un beau cheque au tresor public. Cerise sur le gateau pour un avion "D", ce sera 20% - taux francais, au lieu de 19% - taux allemand

Et petite précision : quand une annonce dit "tax free", la traduction, c'est "hors taxes", pas qu'elles  sont gratuites

Parparin a écrit:
En G le Brexit risque de modifier l'ordre des choses, mais comme rien n'est fait pour le moment... on peut en déduire que c'est dans l'EU a ce jour.  Mieux vaut éviter quand même car l'avenir est incertain.

Disons qu'il est prudent de réimmatriculer avant la fin de l'année...

Parparin a écrit:
En N trustee + impossible à mettre en F- car cout de mise a niveau versus EASA. Doit rester en N


Non, seulement 250€ par modif non homologue, c'est pas la mer a boire. Par contre, il faut dans ce cas précis , en plus du "certificate of deregistration", obtenir un "export certificate", et si c'est une formalité peu coûteuse aux US (un DAR le fera la bas pour une centaine de dollars), les rares DAR qui sévissent en Europe se sont entendus pour facturer cette prestation 5K€. Si tu achetes un jour un avion aux US, pense a faire de ce petit papier une condition sine qua non de la vente, sans quoi, après ce sera au prix fort..

[/quote]
FbS
 
Messages: 4003
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Aviathor le Jeudi 13 Août 2020 16:41

Parparin a écrit:L'avion provient de l'EU
Pas de problème "homologation"  particulière.


Il faut faire attention lors du passage d'un registre à un autre car chaque pays à ses petites particularités. Il y a plusieurs histoires d'avions immatriculés sur des registres AESA pour lesquels l'OSAC a exigé des modifications assez importantes. Un Piper qui était équipé de la sortie de train automatique lorsque la vitesse baisse en dessous d'un certain seuil, et lors du passage du registre PH au registre F, l'OSAC a exigé la suppression de la sortie automatique du train. Ce petit jeu peut vite couter une petite fortune.

Parparin a écrit:En N trustee + impossible à mettre en F- car cout de mise a niveau versus EASA. Doit rester en N


Plus l'avion est ancien, plus il a subi des modifications, et plus il est difficile de le changer de registre. Mais ça se fait. En revanche on peut se poser la question du bien-fondé de le changer de registre. Il ne t'aura pas échappé qu'il y a plein de SR22, Bonanza etc en N en France. Il doit bien y avoir une raison...
Aviathor
 
Messages: 2651
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede FbS le Jeudi 13 Août 2020 16:46

Aviathor a écrit:Plus l'avion est ancien, plus il a subi des modifications, et plus il est difficile de le changer de registre. Mais ça se fait. En revanche on peut se poser la question du bien-fondé de le changer de registre. Il ne t'aura pas échappé qu'il y a plein de SR22, Bonanza etc en N en France. Il doit bien y avoir une raison...


Oh, oui, il y en a une !. En non commercial, en "N", le pilote peut faire son petit entretien lui-même, et ne présenter son avion au mécano qu'une fois par an......

Ceci dit, nos autorités, conscientes que leur attitude intégriste n'avait pour seul résultat que de populariser l'immatriculation "N", on fini par étapes à lacher du lest.
Aujourd'hui, entre l'entretien par le "pilote proprietaire", la reconnaissance des pieces FAA/PMA, et la part M-L, la règlementation EASA est presque alignée sur la réglementation US.

L'autre bonne raison était qu'il était bien plus simple d'avoir un IR sur un PPL US qu'un IR sur un PPL EASA. Mais la aussi, c'est en train d'évoluer dans le bon sens, avec le CB-IR, plus besoin de se fader l'ATPL théorique pour passer son IR...(au moins le CPL théorique, mais c'est quasiment le même effort)
FbS
 
Messages: 4003
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Aviathor le Jeudi 13 Août 2020 20:29

FbS a écrit:
Aviathor a écrit:Plus l'avion est ancien, plus il a subi des modifications, et plus il est difficile de le changer de registre. Mais ça se fait. En revanche on peut se poser la question du bien-fondé de le changer de registre. Il ne t'aura pas échappé qu'il y a plein de SR22, Bonanza etc en N en France. Il doit bien y avoir une raison...


Oh, oui, il y en a une !. En non commercial, en "N", le pilote peut faire son petit entretien lui-même, et ne présenter son avion au mécano qu'une fois par an......


Ca fait plaisir de voir quelqu'un d'autre que moi l'écrire de temps à autre... Ca rend le propos plus crédible Image

FbS a écrit:L'autre bonne raison était qu'il était bien plus simple d'avoir un IR sur un PPL US qu'un IR sur un PPL EASA. Mais la aussi, c'est en train d'évoluer dans le bon sens, avec le CB-IR, plus besoin de se fader l'ATPL théorique pour passer son IR...(au moins le CPL théorique, mais c'est quasiment le même effort)


A mon sens, c'est toujours plus facile d'obtenir un IR FAA. Le CB-IR permet de convertir en IR AESA dès que l'on a 50 HdV en tant que CdB en IFR, par un simple test en vol, sans passer par un ATO.
Aviathor
 
Messages: 2651
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Parparin le Jeudi 13 Août 2020 21:14

Aviathor a écrit:
FbS a écrit:
Oh, oui, il y en a une !. En non commercial, en "N", le pilote peut faire son petit entretien lui-même, et ne présenter son avion au mécano qu'une fois par an......


Ca fait plaisir de voir quelqu'un d'autre que moi l'écrire de temps à autre... Ca rend le propos plus crédible Image

.


Avec aussi les effets pervers de ce système. J'ai vu quatre avions en N. Deux, je me suis sauvé en courant. Le troisième montrait quand même des signe de bricolage
Le premier, le vendeur n'arrivait pas à me donner des détails de ce qu'il avait fait. Il faisait tout lui même (avionique, 50h, 100h...) enfin ce qu'il disait !! Les prises casques étaient pendant et raccordé par des domino électrique Image même pas des Wago, le nouveau G5 pendouillait au bout des câble
le deuxième, avion en piteux état, trace de rouille, fuite d'huile sur les trains, purge rouille et bloqué, odeur d'essence, j'avais l'impression d'avoir la tête dans le réservoir.  Ai=u moment de l'essai la boussole tombe en montée initiale, la porte s'ouvre, la radio ne fonctionne pas sauf sur haut parleur
Le troisième montrait quand même des signes de bricolage non rassurants comme la sellerie soi disant neuve mais avec des coutures à la schtroumf de travers, de rebours qui dépasse, des coutures manquantes quand on m était sa main pour avancer le siège pilote on retirait de la mousse.

Bon j'ai vu aussi des F- mal en point ou en tout cas pas à leur valeur, enfin ce que j'estimai être leur valeur.

Dans l'ensemble je trouve que les vendeurs Français se font plaisir avec leur prix, en disant qu'ils négocieront, un peu comme les cuisinistes, j'augmente mon prix de 50% pour baisser de 20% + 10% à la signature.

D'où mon retournement vers des immat EU.Image
Parparin
 
Messages: 462
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede Aviathor le Jeudi 13 Août 2020 21:34

On trouve des poubelles sur tous les registres, et plus le prix est bas, et plus l'avion est vieux, plus il y a de chances pour tomber sur une poubelle. Le fait est que quel que soit le registre, il y a une inspection de navigabilité annuelle, signée par une personne désignée par l'autorité, et que le registre ne garantie absolument pas l'état esthétique de la machine, ni la qualité de l'artisanat. Juste qu'il a été entretenu en conformité avec la réglementation du registre.

Il faut aussi se rappeler qu'un avion en vente l'est souvent pour une bonne raison; que le propriétaire ne peut plus assumer la charge financière que représente l'entretien qu'il a délaissé depuis plusieurs années.

Le "problème" avec le registre N par rapport aux registres AESA, est qu'il n'y a en général pas de Kardex à moins que le propriétaire n'en ait maintenu un, ce que certains européens trouvent déroutant. On n'a pas l'obligation de garder tous les carnets d'entretien de l'avion. La FAA garde cependant une trace du toutes les modifications qu'ont subi l'avion, et on doit pouvoir justifier que l'avion est à jour de toutes les consignes de navigabilité, butées calendaires et horaires au chapitre 4 du manuel d'entretien, ainsi que la chaîne altimétrique. Pour ce qui relève des recommandations constructeur, en opérations Part-91, ça reste des recommandations que le propriétaire peut choisir de suivre ou pas.
Aviathor
 
Messages: 2651
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Achat avion en D-xxx fiscalité et risque

Messagede E.T. le Vendredi 14 Août 2020 07:09

hi,

attention aux variantes, et au divergence d'entretien (entretient parfois obligatoire ici, alors qu'ailleurs selon l'état pour un changement de pièces ou une manip.)
et variantes : on a acheté un DR400/160 D en Allemagne : pour cause de bruit limité à 2500 tours (çà c'est juste un trait), pot machin, çà c'est éventuellement bien si il est en bon état, mais du fait de la limitation de puissance (le régime) limité à 1000kg au lieu de 1050, pour gratter les 50kg (c'est pas mal vu que c'est plutôt un trois place avec les pleins complets) sans sortir un lingot du coffre pour passer à Darois, je te dis pas le boxon.
Avatar de l'utilisateur
E.T.
 
Messages: 1305
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:02

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: ambassadeur, Andre Tissot, Google [Bot], Kurt phinal, Philippe PONS, Tenareze, xtreme et 170 invités