Page 1 sur 3

Turbulences

MessagePosté: Mardi 11 Février 2020 21:50
de Uapiti
Bonjour,

Je ne sais si vous êtes comme moi mais avec de fortes turbulences je ne suis vraiment pas à l'aise pour le pilotage.
J'appréhende vraiment et du coup je suis pas vraiment tranquille. Comme si une peur de se faire retourner ou autre. C'est bête peut être mais c'est pas vraiment agréable.

Qu'en pensez vous?

Bonne journée

Re: Turbulences

MessagePosté: Mardi 11 Février 2020 23:10
de Aviathor
La turbulence que nous subissons en tant que pilotes VFR provient en général de thermique, ou l'effet du vent dans la couche de friction, turbulence orographique, généralement jusqu'à 2000-3000 au dessus du relief. C'est extrêmement désagréable, mais rarement dangereux.  Si on vole dans le relief, il faut faire attention à des phénomènes comme des rotors, des abattants qui peuvent être dangereux... ce qui me rappelle une très désagréable expérience à Calvi.

La bonne nouvelle est aussi que le plus souvent les turbulences disparaissent comme par enchantement près du sol, juste à temps pour l'atterrissage.

Pour éviter les turbulences, monter au dessus de 3000 AGL réduit le temps d'exposition.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 01:14
de Gilles131
Fais du planeur: tu aimeras, chercheras, chériras la turbulence qui te fera voler. Tu t’en feras une amie et la verras avec d’autres yeux.
Et tu voleras dedans sans même y penser, y laissant voler ta machine toute seule au lieu de te battre avec.
Et tu réaliseras quelle n’est absolument pas un problème et que tout cela n’était que dans ta tête.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 09:23
de Delépine
Avec des nuances. Une inclinaison subite de quarante-cinq degrés à faible badin et moins de dix mètres du sol en fin d'approche, c'est drôle si on veut.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 10:24
de Aviathor
Il y a des aérodromes qui en raison de la topographie, ou d'obstacles proches de la piste, sont connus pour pouvoir engendrer des phénomènes de turbulence qui sont relatés sur la carte VAC, comme par exemple Quiberon ou Calvi

Quiberon
QFU 293° : en cas de fort vent risque de turbulences importantes en courte finale.

J'y ai rencontré des cisaillements en courte finale et j'ai été obligé de faire une remise de gaz. A la deuxième approche j'étais prévenu.

Calvi
Par vents forts :

  • Arrivées et départs par le col de MARSOLINU déconseillés (rencontre possible de violents rabattants).
  • Risque de turbulences aux abords de l’aérodrome en approche.
  • Obstacle rocheux balisé de 380 m de longueur situé à l’ouest du seuil 18. Risque de turbulences dues à la présence de cet obstacle.

Pour Calvi, il y a aussi un bulletin spécifique.

Suite à un départ en 18 par vent fort, pendant le virage à droite j'ai pris un gite important à droite, avec le manche en butée à gauche. J'ai rendu la main pour prendre de la vitesse et augmenter l'autorité des commandes (et la marge de décrochage), et les ailes sont revenues à l'horizontale.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 10:26
de René-Pierre Teindas
Gilles131 a écrit:Fais du planeur: tu aimeras, chercheras, chériras la turbulence qui te fera voler. Tu t’en feras une amie et la verras avec d’autres yeux.
Et tu voleras dedans sans même y penser, y laissant voler ta machine toute seule au lieu de te battre avec.
Et tu réaliseras quelle n’est absolument pas un problème et que tout cela n’était que dans ta tête.


Belle réponse.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 13:45
de MICHEL JANIN
Aviathor a écrit:Il y a des aérodromes qui en raison de la topographie, ou d'obstacles proches de la piste, sont connus pour pouvoir engendrer des phénomènes de turbulence qui sont relatés sur la carte VAC, comme par exemple Quiberon ou Calvi

.../...

Suite à un départ en 18 par vent fort, pendant le virage à droite j'ai pris un gite important à droite, avec le manche en butée à gauche. J'ai rendu la main pour prendre de la vitesse et augmenter l'autorité des commandes (et la marge de décrochage), et les ailes sont revenues à l'horizontale.




Montdauphin est  parfois pas mal dans le genre en  vent arrière 16 Image

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 14:23
de zoiseau
Darois, maigre piste tordue, un re-décollage aprés un touché issu d'une approche en fort vent de travers et cisaillant : lors de l'accélération au sol, des rebonds vers l'avant qui te négationnent subitement la directivité du train avant et cela en quelques secondes à 110 km/h ! c'est ...ignoble !

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 14:51
de cda
Une seule règle qui m'a permis de finir âgé dans mon ehpad accueillant et qui a permis à ceux que j'ai conseillés de profiter longtemps du plaisir de voler  .

Dans les grosses turbulences surtout pas de contrôle aux ailerons (manche bloqué au neutre latéral) mais tout aux pieds pour garder l'axe.

Image Image

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 15:12
de PhM
J’applique cette règle avec mon déambulateur.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 15:26
de Aviathor
Ca me fait soudain penser à AA587

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 16:53
de popele3
PhM a écrit:J’applique cette règle avec mon déambulateur.

(Cliquer pour agrandir)
Image

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 18:55
de flyingman
cda a écrit:Dans les grosses turbulences surtout pas de contrôle aux ailerons (manche bloqué au neutre latéral) mais tout aux pieds pour garder l'axe.


Pourquoi pas avec les ailerons?

Merci.

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 19:25
de Leon Robin
flyingman a écrit:
cda a écrit:Dans les grosses turbulences surtout pas de contrôle aux ailerons (manche bloqué au neutre latéral) mais tout aux pieds pour garder l'axe.



Pourquoi pas avec les ailerons?

Tu n'as jamais entendu parler (ou tu as oublié) des effets des ailerons aux grandes incidences ? En conditions turbulentes, il n'est pas rare de rencontrer des rafales ascendantes qui augmentent brutalement l'incidence. Or, on apprend dès les premières leçons que le contrôle en roulis doit s'effectuer aux pieds dans ce régime de vol, proche du décrochage

Re: Turbulences

MessagePosté: Mercredi 12 Février 2020 20:18
de cda
Leon te l'a bien expliqué.

J'y reviendrai un jour ou j'aurai envie d'aller sur internet.

Et je peux juste préciser que un jour de fortes turbulences à travers le monde tu en sors avec des courbatures dans les mollets à avoir controlé ces tutrbulences.

Véridique. Image