Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Sallanches. Fin.

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Sallanches. Fin.

Messagede parenas le Dimanche 24 Février 2019 11:12

Bonjour !
Ce n'est pas d'hier cette histoire, il y avait eu déjà une restriction sur l'activité sur ce terrain il y a plusieurs années, la peste fait doucement son chemin!
Toussus n'y coupera pas non plus c'est une question de temps, pourtant c'est le seul terrain aviation générale de cette importance en région Parisienne !
Au cours d'un vol d'une heure vingt cinq hier j'ai visité une petite dizaine de terrains, la moitié seulement était actifs, pour les autres hangars fermés et pas d'activité.
La c'est le rapport activité cout de maintenance pour l'entretien qui tranchera en notre défaveur.
Le temps ou le service des bases aérienne et le génie de l'air intervenaient est bien mort, les communes ou groupements de communes on tendance à vouloir se débarrasser des ces charges vu le petit nombres des bénéficiaires (électeurs).
Pour les survivants il faudra peut être se résigner à payer le juste prix ou du moins ce que les exploitants estime être le juste prix!
Pedro.
Sois modéré en tout, même en modération !
St Ex
Avatar de l'utilisateur
parenas
 
Messages: 2705
Inscription: Mardi 30 Juin 2009 14:22

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Max8992 le Dimanche 24 Février 2019 12:51

FbS a écrit:Signé


+1
Max8992
 
Messages: 2660
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Max8992 le Dimanche 24 Février 2019 12:54

parenas a écrit:Bonjour !
Ce n'est pas d'hier cette histoire, il y avait eu déjà une restriction sur l'activité sur ce terrain il y a plusieurs années, la peste fait doucement son chemin!
Toussus n'y coupera pas non plus c'est une question de temps, pourtant c'est le seul terrain aviation générale de cette importance en région Parisienne !
Au cours d'un vol d'une heure vingt cinq hier j'ai visité une petite dizaine de terrains, la moitié seulement était actifs, pour les autres hangars fermés et pas d'activité.
La c'est le rapport activité cout de maintenance pour l'entretien qui tranchera en notre défaveur.
Le temps ou le service des bases aérienne et le génie de l'air intervenaient est bien mort, les communes ou groupements de communes on tendance à vouloir se débarrasser des ces charges vu le petit nombres des bénéficiaires (électeurs).
Pour les survivants il faudra peut être se résigner à payer le juste prix ou du moins ce que les exploitants estime être le juste prix!
Pedro.


ou se doter d'une structure propre à l'instar de la majorité des terrains ULM : terrain en propriété ou disponible via un contrat solide et exploitation autonome. Et tant qu'à faire pas sur un site faisant des envieux, sinon on risque encore l'expropriation Image
Max8992
 
Messages: 2660
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Leon Robin le Dimanche 24 Février 2019 13:27

Max8992 a écrit:........ ou se doter d'une structure propre à l'instar de la majorité des terrains ULM : terrain en propriété ou disponible via un contrat solide et exploitation autonome. Et tant qu'à faire pas sur un site faisant des envieux, sinon on risque encore l'expropriation Image

Dès le début de la mutation domaniale des aérodromes il y a une quinzaine d'années, j'avais milité pour que les clubs basés s'impliquent activement dans la gestion de leur aérodrome pour en devenir les gestinnaires chaque fois que c'était possible.
Peine perdue, bien peu ont suivi cette voir, pas facile il faut le reconnaître car il faut aller au charbon plutôt que de croire que la manne continuera à tomber du ciel.

La voie était pourtant ouverte, notamment au Plessis-Beleville (que j'aime bien citer en exemple) qui avait innové dès 1974 en y créant une société gestionnaire, émanation des clubs basés.

Dans un autre registre, à l'instigation de Jean Bossy la FFA (alors FNA) avait créé un fond de réserve pour des acquisitions de terrains. Cela avait permis d'acheter (pour l'équivalent de 350000 €) l'aérodrome (privé) de Valréas-Visan, assurant ainsi sa pérennité.

Les solutions existent, mais cela demande beaucoup de temps, d'énergie, de volonté et de persévérance, principalement au niveau local et régional. Signer des pétitions, c'est bien, mais n'est qu'un moyen commode de se donner bonne conscience si tout le reste ne suit pas.

Que cela serve au moins d'exemple partout où il est encore temps. Combien d'utilisateurs de terrains (je parle surtout des clubs basés sur des petits terrains) se sont intéressés concrètementaux bases de leur survie : contenu de la concession de gestion, arrêté préfectoral régissant l'usage de l'aérodrome, établissement des servitudes aéronautiques et d'un éventuel PEB.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14250
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Sallanches. Fin.

Messagede JaÇum le Dimanche 24 Février 2019 21:03

Dans bien des endroits cela va finir en jardin privé et ULM classe 6
Je dis ça, je dis rien :(
Tout le monde voit quand j'ai bu, personne ne voit quand j'ai soif.
Avatar de l'utilisateur
JaÇum
 
Messages: 161
Inscription: Dimanche 19 Août 2018 08:35

Re: Sallanches. Fin.

Messagede teubreu le Dimanche 24 Février 2019 22:56

Philippe Warter a écrit:
teubreu a écrit:...
En l'occurence sur ce genre de terrain 95% de l'activité doit être des vols locaux...


Quel est le problème avec les vols locaux?

Ce n'est pas interdit à ma connaissance.

1) Où ai-je écrit que les vols locaux étaient un problème ?
2) Ma remarque est une réponse à l'argument "1 km de piste mène n'importe où". Cet argument ne peut pas servir à demander le maintien des petits aérodromes de loisir puisque le VFR qui y est pratiqué n'est pas un moyen de transport fiable et qu'on constate que ces 1km de piste servent à revenir au point de départ environ 1h après le décollage.
Ca n'empêche pas qu'il y a d'autres arguments pour essayer de maintenir ces terrains, mais il est assez malvenu d'invoquer une "infrastructure de transport" au même titre qu'une route.
teubreu
 
Messages: 769
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Henri Payre le Lundi 25 Février 2019 09:30

Hello,

Bien sûr qu'il s'agit d'une infrastructure de transport, même si elle n'est pas utilisée en tant que telle... 95% du temps.

Lors de catastrophes naturelles ou industrielles (nous l'avons vécu récemment à Strasbourg), les autorités sont bien contentes de trouver à proximité une petite piste, fût-elle en herbe et de 1km seulement, pour évacuer blessés ou acheminer de l'aide. Je n'ai pas lu dans la presse que les catastrophes naturelles ou industrielles allaient disparaître demain matin du paysage... Ce serait plutôt le contraire.

Quand on veut organiser un sommet officiel quelconque, les autorités sont bien contentes d'avoir une petite piste de délestage capable d'accueillir hélicos et services auxiliaires (Sommet de l'Otan à Strasbourg).

Quand des hélicos officiels en goguette ont besoin d'une petite escale ou d'un peu de fioul, ils sont aussi bien contents de trouver ladite petite piste.

D'autres services officiels sont aussi bien contents lorsque les vols d'écolage, décollant de la petite piste, détectent au plus près et au plus tôt les départs de feu dans les forêts (vécu à Haguenau).

Et puis, qui nous dit de quoi sera faite l'aviation de demain ? Avec la rapidité des développements de l'aviation légère, l'aviation électrique, les nouveaux avions, hélicos ou autres, silencieux et capables de décoller dans un mouchoir de poche, qui peut dire de quelles infrastructures nous aurons besoin dans 30 ans ?

Ceux qui auront su garder envers et contre tout leur petite piste, fût-elle en herbe et de 1km seulement, seront peut-être bien les grands gagnants.

Les autres qui l'auront fermée, sombres crétins dans le pire des cas, plus souvent élus incapables de penser au-delà de leur petit mandat de notable... savoureront quelque part leur retraite d'élu de la République, avec - j'en suffoque d'avance - le sentiment du devoir accompli.

Henri
Henri Payre
 
Messages: 185
Inscription: Jeudi 29 Mai 2014 21:06

Re: Sallanches. Fin.

Messagede parenas le Lundi 25 Février 2019 09:37

Tout est dit, rien à ajouter!
Bravo !
Sois modéré en tout, même en modération !
St Ex
Avatar de l'utilisateur
parenas
 
Messages: 2705
Inscription: Mardi 30 Juin 2009 14:22

Re: Sallanches. Fin.

Messagede teubreu le Lundi 25 Février 2019 09:39

Ca me paraît logique que la collectivité ne paie pas pour une infrastructure pouvant hypothétiquement servir que 5% du temps à autre chose que du loisir.
De plus les arguments que tu évoques sont fallacieux : lors d'une catastrophe naturelle, des hélicoptères peuvent se poser n'importe où, dans un champ par exemple. Et ils font même mieux que ça puisqu'ils peuvent hélitreuiller dans une zone difficile d'accès. L'argument du fuel ne tient pas non plus, en l'occurence Sallanches n'en a pas. Et sur la plupart des petits terrains il n'y a pas de kérosène.
teubreu
 
Messages: 769
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Henri Payre le Lundi 25 Février 2019 09:52

Non, tu ne peux pas organiser des secours si facilement dans un champ en cas de catastrophe industrielle. Une petite infrastructure de transport est immédiatement opérationnelle pour des secours d'une certaine envergure, avec accès routier facilités, plates-formes stabilisées, etc.

S'agissant du fioul, ce n'est pas très compliqué d'installer un skid du jour au lendemain. Ne pas avoir de fioul aujourd'hui ne veut pas dire que c'est impossible.

Quand à ton argument d'une collectivité qui ne peut pas payer pour un service utilisé 5% du temps, c'est un argument de comptabilité analytique, et la comptabibilité analytique, si on la laisse pousser le bouchon jusqu'au bout, finit par tout concentrer en un point pour tout supprimer partout ailleurs, au nom de l'efficacité... comptable.

Idéalement, il faudrait que la dite collectivité reçoive des autres collectivités voisines de quoi mieux financer la dite infrastructure. Complexe, mais pas impossible. On peut se dire d'ailleurs que les petits aérodromes devraient être une compétence départementale, un échelon qui leur correspond bien, et mieux qu'une municipalité toujours tentée de fermer une piste pour faire autre chose.

Henri
Henri Payre
 
Messages: 185
Inscription: Jeudi 29 Mai 2014 21:06

Re: Sallanches. Fin.

Messagede teubreu le Lundi 25 Février 2019 10:00

Henri Payre a écrit:S'agissant du fioul, ce n'est pas très compliqué d'installer un skid du jour au lendemain. Ne pas avoir de fioul aujourd'hui ne veut pas dire que c'est impossible.

Seul point avec lequel je suis d'accord.
Le service des essences peut amener des nourrices dans un champ, ils sont même entraînés pour ça. Il n'y a pas besoin d'aérodrome pour ce faire.
La seule justification du maintien des aérodromes de cette envergure est le loisir, ce qui peut se défendre. Le reste ne tient pas la route.
teubreu
 
Messages: 769
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Bob le Lundi 25 Février 2019 10:29

Henri Payre a écrit:Idéalement, il faudrait que la dite collectivité reçoive des autres collectivités voisines de quoi mieux financer la dite infrastructure. Complexe, mais pas impossible. On peut se dire d'ailleurs que les petits aérodromes devraient être une compétence départementale, un échelon qui leur correspond bien, et mieux qu'une municipalité toujours tentée de fermer une piste pour faire autre chose.



Cas concret : la fusion des com-com du Bugey leur donne la compétence sur 2 aérodromes : Oyonnax et Corlier

La com-com nouvelle a annoncé plus ou moins officiellement la fermeture d'Oyonnax dans 5 ans et l'altiport de Corlier a été "donné" à la commune qui n'a quasiment pas de budget !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11603
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Sallanches. Fin.

Messagede ambassadeur le Lundi 25 Février 2019 11:44

Corlier ne coute pas très cher à entretenir.

Les usagers peuvent s’auto-financer, à mon avis.
ambassadeur
 
Messages: 747
Inscription: Vendredi 20 Avril 2018 11:30
Activité/licences: PPL(A) (ex.TT), Montagne, 1er cycle voltige, ULM

Re: Sallanches. Fin.

Messagede Bob le Lundi 25 Février 2019 11:56

C'est ce qui se passe, et notamment grâce à une aide conséquente de l'AFPM.

Mais il y a quelques années, la mairie a dû refaire la route d'accès, ça a coûté 5000 € au club. Sinon la mairie ne pouvait pas la faire !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11603
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05


PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Daniel DENIS, Delépine, Gilles131, Google [Bot], JMi, popele3 et 86 invités