Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Richard78 le Samedi 26 Janvier 2019 20:15

Philippe Warter a écrit:Multiples, comme toujours.

Tout d'abord, plus tu voles, plus tu te rapproches de l'accident. Rien à faire.
Ensuite, les vols d'instruction explorent davantage les coins du domaine de vol que les vols de nav à plat.
Et puis on n'est jamais à l'abri d'une erreur imprévue de l'élève.
On peut aussi être distrait par une explication au moment d'assurer la sécurité anti-collision.
La fatigue au bout de plusieurs heures d'instruction, très insidieuse.

Et sûrement plein d'autres.



D’accord, merci.
C’est vrai que je me demande toujours comment font les instructeurs pour éviter les problèmes devant le nombre incalculable d’erreurs variées commises par les élèves. Quelque soit le niveau de « l’élève » d’ailleurs.
Avatar de l'utilisateur
Richard78
 
Messages: 2519
Inscription: Mardi 24 Décembre 2013 02:09

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Bob le Samedi 26 Janvier 2019 21:15

chibani a écrit:Là je suis sous le choc.
J ai volé avec lui.
Plus expérimenté il n y a pas.


Je vois que les médias italiens n'hésitent à mettre les noms ! Image Image
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11843
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede PhM le Samedi 26 Janvier 2019 21:48

J’ai lu quelque part dans l’abondante prose journalistique que l’instructeur aurait été assis à l’arrière et ses élèves à l’avant. Peut-être une erreur de transcription, et j’ai la flemme de rechercher. Quelqu’un a lu cette info ?
Avatar de l'utilisateur
PhM
 
Messages: 2617
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:18
Localisation: Bécon Les "Tuyères"
Aérodrome: Toussus "l'Ignoble"
Activité/licences: ex TT, PPL, IR outre-Atlantique

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede martiber38 le Samedi 26 Janvier 2019 22:10

Ça sent vraiment mauvais...
J’ai peur que le pauvre rescapé ne serve de bouc émissaire et paie pour une pratique qui n’a jamais été appréciée des autorités italiennes, même si c’est presque du quotidien chaque hiver les jours de beau temps.
Cf. Par exemple ici où tout le monde s’est sauvé avant les carabinieri: https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2014/03/24/l-avion-et-l-helico-se-sont-poses-a-la-cote-2000
Même si la réglementation est stupide et que le plan de vol ne sert strictement à rien, ça risque de faire mal (pour ceux qui ne connaissent pas les us et coutumes et qui pensent qu’il pourrait servir ici à déclencher les secours, ils se trompent: personne ne va sur un glacier sans prévenir personne: si 10 minutes après l’heure convenue on est sans nouvelle, c’est le branle-bas de combat).
En plus celui qui peut avoir un contact radio du côté du Ruitor (vers le col du Petit Saint Bernard) avec le sol (Aoste, Milano, Genève où tout ce que vous voulez) et bien il est sacrément fortiche.
Malheureusement tous les autres étant morts, je crains le déchaînement sur ce pilote que jusqu’à preuve du contraire je ne peux imaginer coupable sur le plan technique pur.
Courage...
martiber38
 
Messages: 58
Inscription: Mardi 10 Juin 2008 17:55

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede ROMARIM le Samedi 26 Janvier 2019 23:23

PhM a écrit:J’ai lu quelque part dans l’abondante prose journalistique que l’instructeur aurait été assis à l’arrière et ses élèves à l’avant. Peut-être une erreur de transcription, et j’ai la flemme de rechercher. Quelqu’un a lu cette info ?

Page précédente, 10h58
ROMARIM
 
Messages: 364
Inscription: Samedi 27 Octobre 2007 19:26

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Olivier1973 le Dimanche 27 Janvier 2019 10:16

ambassadeur a écrit:L’avion impliqué est le D-140 F-PMGV.

Ca fait toujours bizarre de voir impliqué dans un accident (surout quand il est mortel)) un avion qu'on a dans son carnet de vol.

Souvenirs de deux beaux vols sur GV il y a un an et demi...
Avatar de l'utilisateur
Olivier1973
 
Messages: 335
Inscription: Vendredi 21 Septembre 2007 15:59
Localisation: Paris
Aérodrome: CDG, Lognes, Toussus, Etampes et Coulommiers.
Activité/licences: ATPL(A), FI(A), SPL

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Olivier1973 le Dimanche 27 Janvier 2019 10:23

Philippe Warter a écrit:Tout d'abord, plus tu voles, plus tu te rapproches de l'accident. Rien à faire.
Ensuite, les vols d'instruction explorent davantage les coins du domaine de vol que les vols de nav à plat.
Et puis on n'est jamais à l'abri d'une erreur imprévue de l'élève.
On peut aussi être distrait par une explication au moment d'assurer la sécurité anti-collision.
La fatigue au bout de plusieurs heures d'instruction, très insidieuse.

En tant qu'instructeur, je suis tout à fait d'accord avec les quatre dernières raisons. C'est pourquoi dès mes début en instruction, il y a 10 ans, j'ai investi dans un petit dispositif anti-collision Zaon, que j'utilise encore. Il ne dispense évidemment pas de regarder dehors, mais il alerte sur la proximité de trafics qu'on n'avait pas forcément vus...

Par contre, je ne comprends pas bien la première raison que tu évoques... Tu peux développer ?
Avatar de l'utilisateur
Olivier1973
 
Messages: 335
Inscription: Vendredi 21 Septembre 2007 15:59
Localisation: Paris
Aérodrome: CDG, Lognes, Toussus, Etampes et Coulommiers.
Activité/licences: ATPL(A), FI(A), SPL

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Olivier1973 le Dimanche 27 Janvier 2019 10:30

PhM a écrit:J’ai lu quelque part dans l’abondante prose journalistique que l’instructeur aurait été assis à l’arrière et ses élèves à l’avant. Peut-être une erreur de transcription, et j’ai la flemme de rechercher. Quelqu’un a lu cette info ?

Personnellement, depuis que je suis instructeur, j'ai toujours refusé de m'asseoir en place arrière d'un avion léger si l'une des deux personnes qui se proposaient de se mettre devant n'était pas un instructeur en qui j'avais confiance ou un pilote non FI mais très expérimenté en qui j'avais également confiance. Et je crois que ça n'est arrive que deux fois en 10 ans.

Ca a parfois surpris des gens, mais j'ai indiqué très gentiment que si ça n'était pas possible, je ne viendrais pas voler avec eux, et j'en ai expliqué les raisons. Depuis la place arrière, un instructeur ne peut rien faire si une action est nécessaire sur les commandes pour éviter un accident.

Ca pose aussi la question de la responsabilité d'un instructeur assis en place arrière en cas d'accident. Peut-on lui reprocher quelque chose ou non ?
Avatar de l'utilisateur
Olivier1973
 
Messages: 335
Inscription: Vendredi 21 Septembre 2007 15:59
Localisation: Paris
Aérodrome: CDG, Lognes, Toussus, Etampes et Coulommiers.
Activité/licences: ATPL(A), FI(A), SPL

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Philippe Warter le Dimanche 27 Janvier 2019 12:57

Olivier, c'est presque de la philosophie : chaque jour qui passe nous rapproche de 24 h de l'heure de notre mort!

Et du coup, si tu voles beaucoup, dans des conditions pas faciles de surcroît, tu augmentes la possibilité de te tuer en vol au fur et à mesure que le temps passe.

Il y a une stat américaine intéressante, que je ne retrouve pas : le métier d'instructeur avion (ils sont tous professionnels aux US) serait le troisième dans l'ordre des plus dangereux (au sens mortel du terme).
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 14123
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Bob le Dimanche 27 Janvier 2019 13:00

Olivier1973 a écrit:Par contre, je ne comprends pas bien la première raison que tu évoques... Tu peux développer ?



On peut penser à l'homéostasie du risque !
Je simplifie : plus on a de l'expérience, plus le risque de repousser ses limites est fort !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 11843
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Olivier1973 le Dimanche 27 Janvier 2019 13:34

Réponse à tous les deux : certes Image


Personnellement, je suis encore plus méfiant en conditions VFR marginales (dans un avion non équpé IFR), depuis que je suis qualifié IFR, qu'avant.
Avatar de l'utilisateur
Olivier1973
 
Messages: 335
Inscription: Vendredi 21 Septembre 2007 15:59
Localisation: Paris
Aérodrome: CDG, Lognes, Toussus, Etampes et Coulommiers.
Activité/licences: ATPL(A), FI(A), SPL

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede patrice lapierre le Dimanche 27 Janvier 2019 15:34

Enfin un bon article, pour une fois objectif et réaliste...
Certainement un journaliste qui connaît bien le sujet par rapport à certains que j'ai pu lire hier et avant hier...
Courage aux familles, à l'instructeur et à l'aéroclub de Megève !

https://www.lepoint.fr/societe/collisio ... 89_23.php#
Amicalement,
Patrice Lapierre
Avatar de l'utilisateur
patrice lapierre
 
Messages: 1311
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:45
Localisation: Toujours là où il ne faut pas !
Aérodrome: LFMV, LFNV, LFNH

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede Max8992 le Dimanche 27 Janvier 2019 16:15

patrice lapierre a écrit:Enfin un bon article, pour une fois objectif et réaliste...
https://www.lepoint.fr/societe/collision-dans-les-alpes-le-plan-de-vol-en-question-27-01-2019-2289189_23.php#
Certainement un journaliste qui connaît bien le sujet par rapport à certains que j'ai pu lire hier et avant hier...

+1
On dit assez de mal des mauvais articles pour souligner les bons.
Je crains effectivement que le survivant ne soit le bouc émissaire idéal des italiens Image

patrice lapierre a écrit:
Courage aux familles, à l'instructeur et à l'aéroclub de Megève !


Je me joins aux condoléances et à ces encouragements...
Max8992
 
Messages: 2999
Inscription: Mercredi 6 Avril 2011 18:41
Aérodrome: LFLA
Activité/licences: PPL SEP, ULM

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede chibani le Dimanche 27 Janvier 2019 16:22

patrice lapierre a écrit:Enfin un bon article, pour une fois objectif et réaliste...
Certainement un journaliste qui connaît bien le sujet par rapport à certains que j'ai pu lire hier et avant hier...
Courage aux familles, à l'instructeur et à l'aéroclub de Megève !

https://www.lepoint.fr/societe/collisio ... 89_23.php#


Effectivement un très bon article écrit par un connaisseur.

Pour nous ce n est que tristesse.
Nos pensées vont aux familles des victimes, au pilote survivant et a l aéroclub de Megève.
Serge
Avatar de l'utilisateur
chibani
 
Messages: 869
Inscription: Lundi 27 Avril 2009 15:42
Aérodrome: Chavenay
Activité/licences: PPL - ULM

Re: Collision en vol avion - helico, val d'Aoste

Messagede cda le Dimanche 27 Janvier 2019 18:44

Olivier1973 a écrit:Personnellement, depuis que je suis instructeur, j'ai toujours refusé de m'asseoir en place arrière d'un avion léger si l'une des deux personnes qui se proposaient de se mettre devant n'était pas un instructeur en qui j'avais confiance ou un pilote non FI mais très expérimenté en qui j'avais également confiance.

Bonne remarque, on parle dans le vide puisque nous ne connaissons pas les compétences des "2 passagers en place avant".

Et puis une collision entre 2 aéronefs avec plusieurs personnes à bord ce n'est pas une faute de pilotage, ni même d'attention, c'est le pas de chance.
Il y a des angles morts et des passages de non vigilance à 360°.

Rappelez-vous l'accident de Rochefort.
Avatar de l'utilisateur
cda
 
Messages: 420
Inscription: Vendredi 21 Juillet 2017 15:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Charles83, Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 134 invités