Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Vacances aéro à Figari Venise 2018

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Lucas le Dimanche 1 Juillet 2018 17:27

Apres quelques années durant lesquelles ce nefut possible je repars enfin pour des « vacances aéronautiques » avecle PA28-180 d’un de mes clubs. La nouveauté c’est qu’au lieu d’être avec lecopain pilote habituel je serai avec ma douce moitie qui, si elle passe pas malde temps en tant que sac de sable a l’arrière des bétaillères, n’est pas exactementpilote. Il va donc falloir : 1 trouver un itinéraire qui lui plaise, 2trouver un itinéraire aero et logistiquement faisable, 3 tout faire pourqu’elle accroche et surtout qu’elle ne revienne pas dégouté des vacances. Commetoujours nous prévoyons deux options durant la planification. D’un cote Figariet Venise et de l’autre la Bretagne.

J-5 : les prévisions météo sont ce qu’ellessont mais il faut bien se décider un jour. Ce sera donc le périple méditerranéen.Je passe récupérer un GPS portable, des gilets de sauvetage, j’achète du matérielde survie (fusees, miroir…) je relis les magazines et le forum sur le sujet, j’achèteles cartes Italiennes Avioportolano, coordonne avec le club pour préparerl’avion qui est a 300 km de chez moi, dégrossis les nav, les notam, les sup AIP, relève les coordonnes des user wapoints,m’inscrits sur le site de l’ENAV (merci Philipe) pour avoir l’AIP Italien, récupèrele matos de camping….

J-1 : On part au club préparer l’avioncar j’aime bien voler assez tôt le matin. Le plein, la doc, la carte total, latoilette du zinc, un bidon d’huile, des amarres, des cales, une prise de parc,du produit a vitre, dépôt de plan de vol…. Notre pépère est placé en premierdans le hangar. Ca fait trois mois qu’on en parle et un mois que je bosse laquestion un peu tous les jours alors j’ai hâte d’être en l’air et la nuit estcourte.

J-J :RUOMS-FIGARI

C’est parti mon kiki ! 20kt de mistral enArdèche. Je pars optimiste en me disant que ca va gazer cette histoire-là. Saufque la wintem était juste : sitôt dans la vallée du Rhône c’estpetole ! Bon ben on avance quand même mais sans gloire a 115kt. J’initiema moitie au pilotage et elle se montre assez bonne pilote automatique. C’estsamedi, les miloufs sont au sol on tire tout droit sur STP en évitant la ZRT ducastelet cause grand prix de France. La traversée est brumeuse mais ca va. J’airefait du VSV avant de partir et la visi n’est pas si mauvaise que ca. Lorsquenous arrivons sur LONSU le contrôle me demande si on part sur Calvi ou le NW d’Ajaccio.Nous tirons au plus court lui réponds je. Sauf que ma copine vire à gauche, etle contrôleur de me demander confirmation. Je lui réponds que mon pilote autoest débutant et nous prenons le bon cap. A l’arrivée nous sommes numéro un sauf que si nous sommes là c’est pour Bonifaciobien sûr et les iles Lavezzi donc on prolonge le vol pour aller admirer cesmerveilles et repérer d’en haut notre lieu de séjour. Au retour nous sommes numéro4 et on se met en attente. Ce n’est pas grave car nous profitons de la vue. Posépas casse après 3h15. La PPR ayant été demandée en temps et en heure al’adresse inscrite dans la VAC il n’y a aucun problème. Tout va bien noussommes au bout de la première étape. Infos technico économiques : c’est l’affluencechez europcar il nous faudra 1h20 pour récupérer la bagnole. 100LL a 2,05 dulitre et environ 90 euros de taxes et redevances pour 4 jours et 3 nuits.

FIGARI -VENISE LIDO

Nous partons tôt du camping. La nuit aucamping ne fut pas très reposante. On prépare l’avion et la surprise la base dedonnes du GNC 420 a disparue. Pas une balise, pas un aérodrome. Bizarre, mais pasgrave car je sors le GPS portable emprunte à un copain. On décolle, on passe lecap sud de la Corse et la bam 30kt de face. Une fois encore la wintem est justeet elle annonce cette situation jusqu’à la plaine du Pô. Je ne vole pas assezsur cet avion pour connaitre sa conso exacte. Je fais donc des calculs pessimistessans pour autant savoir à quel point ils le sont. Je pense au déroutement sur Bastia pour avitailler pascher, puis je me ravise en me disant qu’on aura bien le temps de voir ca plusloin. Au passage sur l’ile d’Elbe le GNC n’affiche même pas l’ile en fond decarte ! Ça commence à turbuler, les cumulus grossissent en approchant des Apennins,et le vent ne faiblit pas. Je suis préoccupé car j’ai peur de ne pas avoirassez de pétrole si pour une raison quelconque je ne peux me poser sur le Lido.Du coup ma nav n’est pas propre et le contrôleur de Florence qui n’est pas franchementdébordé voit bien que je ne tiens ni monaltitude ni mon cap. Je finis par lui dire que je considère l’option de meposer pour avitailler. Lui comprend que je n’ai plus beaucoup de fuel et une logorrhéecommence afin de m’aider. Il veut bien faire j’en suis sûr mais il ne me laissepas de temps pour faire le point, jusqu’à ce que je lui dise qu’il n’y a pasd’urgence. J’aurais surement du commencé par là. On passe les alternatives enrevue et je vous fais grâce de ces considérations. On finit par se poser àFlorence pour avitailler en 100LL. Je m’attends à la double peine 100LL ethandling hors de prix. Erreur l’essence est à 1.90 du litre mais les deuxheures au sol me coutent 130 euros. En faisant la péréquation avec le pétrole à2.75 sur le Lido finalement la note de handling n’est que de 60 euros environ. Evidementon avitaille moins que prévu et j’ai la confirmation que notre brave EFconsomme tout juste 36 litres à l’heure. Une fois le FPL posé on repart pour uncourt vol d’une heure vingt pour Venise. Les Apennins ressemblent curieusementà l’Ardèche de ce côté-là, et le vent ne faiblit pas dans la morne plaine duPô. Quasi pas de trafic à Bologne, un très joli point d’entré sur la Lagune(Chioggia-PZS4) et lors de la verticale, ironie du sort le vent est du sud surla plateforme. On pose heureux et crevé. Je ne peux m’empêcher de me demanderpourquoi je n’ai pas fais ce périple dans l’autre sens !!! . Infostechnico économiques : 100LL a 2,75 du litre et environ 96 euros de taxes etredevances pour 4 jours et 3 nuits. Toutes les infos sur le site de l’aéroport.Un camping très correct qui loue des vélos à 500m.

VENISE LIDO – RUOMS

L’aérodrome ouvre à 9am et il n’est paspossible de payer d’avance la taxe, par contre il faut payer tout de suite la100LL ! Ca ne fait pas mes affaires je veux passer les Alpes aussi tôt quepossible. Encore du vent de face prévu mais seulement de 10kt. Décidément jesuis maudit. Je fais tous le calcul avec un FB de 0.6 et je prévois 3h40 pourrentrer à la maison avec un point de décision pour savoir si je stop àPierrelatte pour avitailler si besoin. Padoue info puis Milan sont surchargésde boulot, mais tout à fait accommodants. Le vol se passe sans encombre, lepassage des Alpes est une formalité. Nous apercevons une couple de vautours à9500 ft. Pas trop d’activité planeur sur les Alpes Françaises. Le fuel est bonalors on trace direct sur la destination. Je clôture le FPL avec le contrôle etbien sûr à ETA + 30 le SAR m’appelle car ils n’ont pas eu l’info.

CONCLUSION :

Sans donner aucune leçon à qui que ce soit àpart moi-même je retiendrai que quelques petites choses:

-Il est difficile de voyager avec despersonnes qui ne sont pas pilote car il y a une pression à vouloir lescontenter.

-Un second pilote permet de répartir la chargede travail, de prendre du recul et potentiellement d’améliorer la prise dedécision.

-Plus on se prépare avant le périple moins ily a de difficultés à surmonter en vol et lors des vacances (phases depréparation).

-Les contrôleurs Italiens ne m’ont pas harceléavec les ETA et points de compte rendu.


-Etre plus clair à la radio.

PS: je n'arrive pas a mettre les photos format JPEG. Quelqu'un peut il m'aider
Lucas
 
Messages: 50
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Philippe PONS le Dimanche 1 Juillet 2018 18:48

Salut Lucas,
Sympa ton récit.
Content que ta virée à Venise ai finalement pu se faire.
Je vois que pour ravitailler en Italie sur un terrain qui remplisse les critères technico-financiers on galère tous autant (Cf. le compte rendu du mois dernier avec le CR120 qui n'a pas beaucoup d'autonomie: bien que trop éloigné du Lido à notre goût, sur notre route on a trouvé que Biella qui avait une piste acceptable ouverte au traffic international et à un prix sympa)
Pour Florence j'admire ton audace... J'avais cherché comment s'y rendre avec un avion du club pour des vacances familiales mais je n'avais pas trouver de terrain avec les fameux critères technico-financiers. 130€ la pause de 2 heures me confirment qu'une semaine n'était pas raisonnable à envisager.
Et bien d'accord avec ta 3eme conclusion (préparation).

Des photos ?
Avatar de l'utilisateur
Philippe PONS
 
Messages: 2180
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 15:24
Aérodrome: LYON-BRON/BELLEGARDE
Activité/licences: VV; UL; PPL; qualif B, nuit, voltige, montagne

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede frank le Dimanche 1 Juillet 2018 19:48

Salut Lucas !

Je partage entièrement ta première remarque. Voyager avec des personnes non pilotes complique souvent les choses.
Mon expérience personnelle avec mon épouse m'a pas mal découragé à poursuivre certains vols en sa compagnie. En effet les impératifs du vol pour le pilote (sécurité avant tout, gestion de la météo, du carburant et donc des escales, et des imprévus) sont très différents de la personne non pilote (objectif principal : destination).
Ces objectifs sont rarement compatibles et peuvent entrainer des grincements de dents. Cela est accentué par les voyages longs (loin et sur plusieurs jours), qui comportent nécessairement plus d'aléas.
Par exemple sur notre dernier vol pour Calvi, nous avons dû partir le matin (au lieu de 16 ou 17h) pour éviter les orages de l'après midi.
Mon épouse était déçue car cela nous a empêché de profiter pleinement de la journée sur place… Et oui, malheureusement c'est le souci en aviation légère. Parfois il faut changer ses plans (souvent à la dernière minute) même si cela peut provoquer des frustrations.
Et même sous la pression extérieure, RIEN ne doit détourner le pilote de la sécurité du vol.
Au final, mon épouse en a tiré les conséquences elle même et m'a dit que pour ce genre de voyages, elle prendrait la ligne les prochaines fois.
Dernière édition par frank le Lundi 2 Juillet 2018 12:05, édité 1 fois.
frank
 
Messages: 43
Inscription: Jeudi 6 Mars 2008 00:46
Localisation: Paris
Aérodrome: Toussus
Activité/licences: PPL - IR JAA

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede hugomoto le Dimanche 1 Juillet 2018 21:53

[quote=
Au final, mon épouse en a tiré les conséquences elle même et m'a dit que pour ce genre de voyages, elle prendrait la ligne les prochaines fois.[/quote]

Bienvenue au club !
Heureux de constater que nos épouses ont des approches similaires, et somme toutes raisonnables pour des non passionnées !
Avatar de l'utilisateur
hugomoto
 
Messages: 283
Inscription: Lundi 3 Août 2015 09:52
Localisation: Normandie - Paris
Aérodrome: LFAJ / LFFE
Activité/licences: TT/PPL(A)

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Lucas le Lundi 2 Juillet 2018 07:08

Bon décidément je n'arrive pas a mettre de phot, désolé!
J'avais préalablement demandé à Florence une PPR qui m'avait été refusé. Honnêtement je comprend pourquoi, le parking est petit, mais je crois aussi que nous ne sommes que de la friture par rapport aux gros poissons qui viennent là. Le handling n'est pas non plus familier des petits avions. C'est tout de meme impressionnant de voir partir les gros face à la montagne.
J'avais aussi demander à Sienne une estimation de coûts. Ils m'avaient répondus dans un français impeccable que trois nuits me couteraient 350 euros. Après avoir demandé confirmation, ils m'avaient proposé un rabais de 50 balles! Comme quoi tout se négocie.
Lucas
 
Messages: 50
Inscription: Vendredi 31 Août 2012 15:29
Localisation: LFHF / LFHN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede barbeau le Lundi 2 Juillet 2018 09:19

Et bien les amis je dois avoir de la chance, car mon épouse, bien que pas fanatique d'aviation, est toujours partante pour une virée au long cours.
Elle participe activement au vol en suivant la nav sur la carte, m'aide à la lecture des infos aéro prises sur la carte, anticipe et gère les changements de fréquence et/ ou de code transpondeur, note les infos de vol particulièrement à l'étranger ou la langue nécessite plus d'attention, mais elle est aussi capable de dormir même sur un vol un peu chahuté.
Il faut bien évidement des destinations qui peuvent l’intéresser, un hôtel sympa, faire un peu de tourisme à chaque étape. On voyage aussi bien en solo qu'à plusieurs avions avec le même bonheur. Évidement le coût n'est pas négligeable.
Ce WE un aller retour à coté de Valladolid en Espagne pour le rassemblement des Van's d'Espagne. En mai 6 jours à travers l'Allemagne la Slovaquie et retour par la Bavière. En septembre ce sera l'Italie, la Croatie et retour par la Corse.
Le point fort de notre avion, un RV6, est sa vitesse de croisière et son autonomie qui raccourci considérablement le temps les longues étapes
Pour moi la clé a été de la faire participer au vol.
Bons vols

Bernard
Base: Niort LFBN
Virvolte avec un RV6
Avatar de l'utilisateur
barbeau
 
Messages: 443
Inscription: Lundi 15 Mars 2010 20:17
Aérodrome: NIORT LFBN
Activité/licences: ULM / PPL/VFRN

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede frank le Lundi 2 Juillet 2018 12:04

Tu es très chanceux Barbeau ! Tu as déniché la perle rare !
Profite en bien et continuez à faire de jolis vols ensemble !
frank
 
Messages: 43
Inscription: Jeudi 6 Mars 2008 00:46
Localisation: Paris
Aérodrome: Toussus
Activité/licences: PPL - IR JAA

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Philippe Warter le Lundi 2 Juillet 2018 13:24

Jamais eu de souci non plus, mais il y a deux critères à respecter :
- une destination alléchante (Le Touquet, Ile d'Yeu, Bisca, Belle-Ile, Jersey, ...)
- une météo suffisamment correcte pour assurer l'aller dans de bonnes conditions de confort et de respect des horaires.

Le premier critère, c'est facile, il suffit de se mettre d'accord à l'avance.
Le deuxième n'est pas très compliqué non plus, s'il fait mauvais on ne part pas. Et on n'aurait pas davantage entrepris le voyage par un autre moyen de transport, parce que du mauvais temps à destination n'est pas très vendeur de toute façon.

Et le retour? La veille du jour prévu je fais chauffer la tablette, e je détermine un horaire et une route les plus sûrs possibles.
Non négociables. Mais j'explique la route choisie. C'est comme ça que je suis rentré une fois de Bisca en passant pas Bergerac. 200 ft de plafond à Mérignac, c'est pas pour moi.
Evidemment ça rallonge pas mal, mais après faut être un minimum rusé, repérer les châteaux, villages, monuments intéressants, idem pour les escales, restaurant sur place ou pas loin (et automate pour le réservoir, mais c'est mon critère à moi).
Les signatures sur les forums internet sont souvent apocryphes. Jules César.
Avatar de l'utilisateur
Philippe Warter
 
Messages: 12362
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:11
Aérodrome: Meaux/Nangis
Activité/licences: IULM AUTOGIRE PPL

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Aviathor le Lundi 2 Juillet 2018 15:21

frank a écrit:Salut Lucas !

Je partage entièrement ta première remarque. Voyager avec des personnes non pilotes complique souvent les choses.
Mon expérience personnelle avec mon épouse m'a pas mal découragé à poursuivre certains vols en sa compagnie. En effet les impératifs du vol pour le pilote (sécurité avant tout, gestion de la météo, du carburant et donc des escales, et des imprévus) sont très différents de la personne non pilote (objectif principal : destination).
Ces objectifs sont rarement compatibles et peuvent entrainer des grincements de dents. Cela est accentué par les voyages longs (loin et sur plusieurs jours), qui comportent nécessairement plus d'aléas.
Par exemple sur notre dernier vol pour Calvi, nous avons dû partir le matin (au lieu de 16 ou 17h) pour éviter les orages de l'après midi. Elle était déçue car cela nous a empêché de profiter pleinement de la journée sur place… Et oui, malheureusement c'est le souci en aviation légère. Parfois il faut changer ses plans (souvent à la dernière minute) même si cela peut provoquer des frustrations.
Et même sous la pression extérieure, RIEN ne doit détourner le pilote de la sécurité du vol.
Au final, mon épouse en a tiré les conséquences elle même et m'a dit que pour ce genre de voyages, elle prendrait la ligne les prochaines fois.


Cela fait 22 ans et 6 mois que je vole avec mon épouse, d'abord uniquement VFR, puis essentiellement IFR. Elle n'a pas d'intérêt particulier pour l'aviation, même si, progressivement, elle porte un regard de plus en plus pertinent et affuté sur le déroulement des vols. Elle a vécu un atterrissage d'urgence (pb moteur), un atterrissage de précaution (probème moteur), des turbulences vigoureuses, des éclairs, et des remises de gaz aux minimas (j'en ai fait deux le weekend dernier dont un à 250' seuil). Donc au fil du temps elle a accumulé un peu d'expérience.

Les passagers non-pilotes sont assez sensibles au comportement du pilote et il faut leur donner des explications afin qu'ils ne commencent pas à s'inquiéter. Si par exemple le pilote devient silencieux ou change de comportement pendant le vol, cela peut être pris comme un signe d'inquiétude auquel le passager va réagir.  Si personne ne répond sur une fréquence (parce que l'on s'est trompé dans l'affichage ou pour une autre raison), cela peut être mal interprété par un passager. Hier à l'atterrissage à Pontoise j'ai reçu l'autorisation d'atterrissage tard en raison d'un avion sur la piste. Cela l'a rendu très nerveuse. Même chose à Perpignan en raison d'un véhicule d'effarouchement sur la piste.

La clé de la longévité est d'expliquer ce qui se passe, ou ce qui va se passer, les choix que l'on fait... Il faut que les vols ne soient pas trop longs et suffisamment espacés. J'évite les vols de plus de 02:30 et je passe au moins une journée complète sur place. On va donc arriver le jour J, passer la journée J+1 sur place et repartir le jour J+2. J'évite de faire deux vols dans la même journée à moins qu'il ne s'agisse d'un aller-retour vers Le Touquet par exemple (45 minutes de vol), ou que le passager ne soit particulièrement motivé (la destination doit être particulièrement attrayante).

Nous venons de revenir d'un voyage comportant des vols particulièrement longs - jusqu'à 03:45. Nous sommes partis tôt de Pontoise pour Pau. A l'arrivée la brume matinale ne s'était pas dissipée, et le plafond était annoncé à 400 pieds si mes souvenirs sont bons avec un RVR de 2300 m. En dépit d'une DH de 250', aucun d'entre nous n'avons vu la piste ou le balisage et cela s'est terminé en remise de gaz. Même chose à Tarbes avec 800' de plafond pour une DH de 650'. Nous avons fini par nous dérouter vers Toulouse pour déjeuner. Le vol de 02:30 a pris 03:30. Après le déjeuner nous avons fait le saut de puce vers Pau qui était dégagé, et avons passé l'après-midi et la soirée à Pau.

Le lendemain, samedi, nous sommes partis pour Lisbonne. Au programme 03:30 de vol dont une grande partie sous oxygène. Le vendredi suivant nous avons quitté Lisbonne pour Perpignan, soit 03:45 de vol, toujours sous oxygène.  Week-end passé dans un château dans les Pyrénées. Retour à Pontoise en fin d'après-midi dimanche après 02:30 de vol, dont la dernière partie à éviter des CB.

Assez intense (et atypique) en termes de durée des vols. Par le passé nous avons par exemple fait Pontoise-Salzburg-Graz-Bratislava-Friedrichshafen-Pontoise, Pontoise-Salzburg-Belgrade-Skopje-Ohrid-Tirana-Mostar-Mljet-Calvi-Poitiers-Pontoise, ou encore Pontoise-Copenhague-Sandefjord-Bergen-Aalesund-Oslo-Malmö-Allendorf-Pontoise. Toujours avec quelques jours sur place, et la majorité des étapes de 2 h maxi.
Aviathor
 
Messages: 1112
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)/SEP/MEP/IR COL4/DA42

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede eski le Mardi 3 Juillet 2018 08:14

Lucas a écrit:Bon décidément je n'arrive pas a mettre de phot, désolé

salut, appelle moi si tu veux que je les héberge sur mes serveurs .. à samedi ?!
GoVFR La météo des loisirs aériens
Appli IOSet Android
Avatar de l'utilisateur
eski
 
Messages: 667
Inscription: Mercredi 17 Juin 2009 10:15
Localisation: Ardeche pas loin de LFHO,LFLQ,LFHF
Aérodrome: LFHF (Ruoms)
Activité/licences: PPL(A) / ULM

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede Carrier le Dimanche 8 Juillet 2018 03:40

Je vole beaucoup avec mon épouse. On a été ensemble de la Grèce à l'Ecosse et de la Hongrie à l'Angleterre, en passant par l'Italie, l'Espagne et bien d'autres pays européens. On voyage beaucoup en France aussi, l'avion nous sert de voiture, en saison VFR du moins. Je l'ai eue en finesse: vols courts (3h max par jour), confort à bord et surtout, tous les jours une étape sympa: la mer ou un agriturismo en Toscane avec piscine et belle maison, piste champêtre avec un gîte sympa dans les Alpes, maison d'amis avec bons moments, et surtout un site intéressant: Budapest ou Séville, Rome ou Figari... Et pas de vols tous les jours. Quelques locaux une fois sur place.
J'évite le cochon à la broche des copains de LFXX, avec dissertation sur le carbu Marvel... ça l'embête ! J'ai fait une fois la bourde au cours d'un voyage Royan - Dinard: une pause bien placée à midi à un cochon à la broche merveilleusement bon et bien organisé à Marennes... Outre le fait qu'on n'était qu'entre passionnés d'un truc qui ne l'intéresse pas ou peu, l'avion devant nous a très mal fini...
Bref, on n'attrape pas des mouches avec du vinaigre, si comparaison est raison, et il faut soigner ses vols conjugaux. Pas trop longs, touristiques, et qui conduisent à un truc qu'elle aime.
Sent from my ordi de me.

Très jolie porcelaine http://www.annick-carrier.fr
Avatar de l'utilisateur
Carrier
 
Messages: 2558
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:00
Localisation: Verseilles, 03300 St Etienne de Vicq
Aérodrome: Lapalisse LFHX
Activité/licences: Voyage, PPL, Part 66 de graisseux, non pratiquant!

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede eski le Mardi 17 Juillet 2018 08:35

Je mets le photo de Lucas en ligne , à lui de les commenter
Image
GoVFR La météo des loisirs aériens
Appli IOSet Android
Avatar de l'utilisateur
eski
 
Messages: 667
Inscription: Mercredi 17 Juin 2009 10:15
Localisation: Ardeche pas loin de LFHO,LFLQ,LFHF
Aérodrome: LFHF (Ruoms)
Activité/licences: PPL(A) / ULM

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede eski le Mardi 17 Juillet 2018 08:35

Image
GoVFR La météo des loisirs aériens
Appli IOSet Android
Avatar de l'utilisateur
eski
 
Messages: 667
Inscription: Mercredi 17 Juin 2009 10:15
Localisation: Ardeche pas loin de LFHO,LFLQ,LFHF
Aérodrome: LFHF (Ruoms)
Activité/licences: PPL(A) / ULM

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede eski le Mardi 17 Juillet 2018 08:36

Image
GoVFR La météo des loisirs aériens
Appli IOSet Android
Avatar de l'utilisateur
eski
 
Messages: 667
Inscription: Mercredi 17 Juin 2009 10:15
Localisation: Ardeche pas loin de LFHO,LFLQ,LFHF
Aérodrome: LFHF (Ruoms)
Activité/licences: PPL(A) / ULM

Re: Vacances aéro à Figari Venise 2018

Messagede eski le Mardi 17 Juillet 2018 08:39

Image
GoVFR La météo des loisirs aériens
Appli IOSet Android
Avatar de l'utilisateur
eski
 
Messages: 667
Inscription: Mercredi 17 Juin 2009 10:15
Localisation: Ardeche pas loin de LFHO,LFLQ,LFHF
Aérodrome: LFHF (Ruoms)
Activité/licences: PPL(A) / ULM

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: kercolo, patrice lapierre et 22 invités