Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

pied à droite a la rotation

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Jeanj le Vendredi 15 Juin 2018 12:37

Bonjour,
C'était un sarcasme (désolé pour l'oubli de smiley) pour répondre à l'offense de Bee Gee à l'égard des trains classiques.
Le pilotage d'un train classique m'apporte une certaine satisfaction, mais ça relève plus du défi que du véritable atout fonctionnel.
Je pensais plus à faire sourire (comme j'imagine Bee Gee) qu'à déclencher une énième polémique stérile ;)

Amicalement.
Jeanj
 
Messages: 54
Inscription: Lundi 29 Août 2016 12:09

Re: pied à droite a la rotation

Messagede E.T. le Vendredi 15 Juin 2018 12:40

Bee Gee a écrit:
Si on fait l'expérience en vol dos sur un CAP ou un Stampe, plein pot proche du décrochage donc à forte incidence, la thèse souffle hélicoïdal nécessiterait de mettre du pied du même coté qu'en vol ventre, or il n'en est rien, il faut mettre du pied  à l'opposé du vol ventre,..... ce qui s'explique très bien avec le facteur P


tiens j'avais appris à mettre le pied "à l'envers" sur le dos, mais jamais compris pourquoi, bien que connaissant mister P.

merci
Avatar de l'utilisateur
E.T.
 
Messages: 1196
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:02

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Gilles131 le Vendredi 15 Juin 2018 12:55

E.T. a écrit:j'avais appris à mettre le pied "à l'envers" sur le dos,

En ligne droite?
Ne parles-tu pas plutôt de la conjugaison en mise en virage / sortie de virage? Image
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5410
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Bee Gee le Vendredi 15 Juin 2018 13:02

robur a écrit:
Bee Gee a écrit:...Si on fait l'expérience en vol dos sur un CAP ou un Stampe, plein pot proche du décrochage donc à forte incidence, la thèse souffle hélicoïdal nécessiterait de mettre du pied du même coté qu'en vol ventre, or il n'en est rien, il faut mettre du pied  à l'opposé du vol ventre,..... ce qui s'explique très bien avec le facteur P
Et


Ton expérience vol dos ne démontre-t-elle pas plutôt l'influence majeure du souffle hélicoïdal ???


Image


.... et non justement….. l'avion…. lui ne sait pas qu'il est en vol dos, dans mon référentiel si je dois mettre du pied à droite pour contrer le prétendu souffle hélicoïdale en vol ventre, je devrais aussi mettre du pied à droite en vol dos

Par contre le facteur P,  qui ne sait pas non plus si on vole sur le dos, sait par contre très bien reconnaitre une incidence positive d'une négative….. ce que bien entendu ne sait pas faire le fameux souffle tordu.

L'histoire m'avais titillé lors d'un stage instructeur voltige en Z 526  sur lequel tous les effets secondaires sont particulièrement bien marqué.

On est d'accord ça sert à rien, mais c'est amusant

D'ailleurs en bimoteur où le souffle hélicoïdal n'a guère d'influence sur la dérive … pour ne pas dire aucune !..., les effets du facteur P détermine le moteur critique à partir duquel est déterminée la VMC, évidemment s'ajoute à cela le couple de renversement mais qui n'a d'effet que sur le roulis. l'effet de lacet ne vient que des ailerons braqués à contre.


Mythes et légendes des adroits de la cheville, un avion c'est un truc conçu par des gens très intelligents afin que ces abrutis de pilotes ne se tuent pas tout de suite !

a+
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Bee Gee le Vendredi 15 Juin 2018 13:13

Gilles131 a écrit:
E.T. a écrit:j'avais appris à mettre le pied "à l'envers" sur le dos,

En ligne droite?
Ne parles-tu pas plutôt de la conjugaison en mise en virage / sortie de virage? Image


Je ne parle pas de virage..... de en vol rectiligne,...... mais en vol en montée; tu mets bien du pied à droite sur ton CAP 10 en montée ?, si tu fais une montée en vol dos à même vitesse, disons par exemple 120 kmh, (je sais c'est pas l'optimal sur cet avion mais les effets seront plus manifestes) tu vas bien voir qu'il faut mettre du pied à gauche pour amener gentiment ta bille dos bien au milieu.

Soit dit en passant mettre du pied en montée, ne sert que pour la beauté de mettre la bille au milieu, sur un avion "propre" comme le CAP, ça ne change pas grand chose aux performances, en braquant la direction on crée une trainée d'équilibrage alors que la trainée d'un fuselage bien dessiné est peu importante sous de faibles dérapage

L'optimum est sans doute de réduire la moitié du décalage de la bille ..  tout comme en bimoteur en N-1 on vole  5° incliné du coté du moteur vif, c'est la configuration  de moindre trainée
.

Beaucoup de mythes et légende dans la conduite des avions, ....bon , je vais aller piloter ma 208 pour emmener madame faire les courses de la semaine !

a+
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

Re: pied à droite a la rotation

Messagede robur le Vendredi 15 Juin 2018 14:01

Tu as raison le souffle hélicoïdal n’explique pas l’inversion des pieds en vol dos…. ????

Image
Dernière édition par robur le Vendredi 15 Juin 2018 17:08, édité 2 fois.
Avatar de l'utilisateur
robur
 
Messages: 1019
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:48

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Gilles131 le Vendredi 15 Juin 2018 14:06

Bee Gee a écrit:
Gilles131 a écrit:
E.T. a écrit:j'avais appris à mettre le pied "à l'envers" sur le dos,

En ligne droite?
Ne parles-tu pas plutôt de la conjugaison en mise en virage / sortie de virage? Image


Je ne parle pas de virage..... de en vol rectiligne,...... mais en vol en montée

J'ai bien compris, et je t'ai répondu que c'était là un bon argument, effectivement de nature à mettre en évidence l'influence de l'incidence sur le couple de lacet créé par l'hélice (effet P, appellation stupide en français - soit dit en passant).
En l'occurrence je posais la question à ET car je suppose que son "pied à l'envers" concerne plutôt la conjugaison ailerons/palonnier et n'a rien à voir avec ce dont tu parles (ET, corrige moi s'il le faut).

Bee Gee a écrit:tu mets bien du pied à droite sur ton CAP 10 en montée ?, si tu fais une montée en vol dos à même vitesse, disons par exemple 120 kmh, (je sais c'est pas l'optimal sur cet avion mais les effets seront plus manifestes) tu vas bien voir qu'il faut mettre du pied à gauche pour amener gentiment ta bille dos bien au milieu.

J'irai donc faire l'expérience avec intérêt. Ceci dit, le résultat suppose que la bille dos soit bien calée.... et je n'en ai pas vu beaucoup! Image

Encore une fois, je ne nie ni l'existence de l'effet P sous incidence, ni celle de l'effet gyroscopique aux changements d'assiette. Ce que je dénonce est la légende largement répandue qui attribue à un mystérieux "couple gyroscopique" la difficulté de tenue d'axe au décollage alors que sur nos petits avions, le seul effet significatif lors de la prise de vitesse est le souffle hélicoïdal sur la dérive.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5410
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Luc Lion le Vendredi 15 Juin 2018 14:47

Bee Gee a écrit:D'ailleurs en bimoteur où le souffle hélicoïdal n'a guère d'influence sur la dérive … pour ne pas dire aucune !..., les effets du facteur P détermine le moteur critique à partir duquel est déterminée la VMC, évidemment s'ajoute à cela le couple de renversement mais qui n'a d'effet que sur le roulis. l'effet de lacet ne vient que des ailerons braqués à contre.

Est-ce que le moteur critique change de côté lorsque l'on passe en vol dos ?

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 3994
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: pied à droite a la rotation

Messagede E.T. le Vendredi 15 Juin 2018 19:57

non, non, je parlais bien du vol dos droit devant.
Avatar de l'utilisateur
E.T.
 
Messages: 1196
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:02

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Gilles131 le Vendredi 15 Juin 2018 21:20

Alors c'est comme en vol ventre: palonniers au neutre aux vitesses de croisière.
Jamais un instructeur voltige ne m'a parlé de "pied inversé", et heureusement!
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5410
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: pied à droite a la rotation

Messagede E.T. le Vendredi 15 Juin 2018 21:22

oui, mais on parle de la situation où l'on a besoin de pied (basse vitesse plein gaz...)
Avatar de l'utilisateur
E.T.
 
Messages: 1196
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:02

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Gilles131 le Vendredi 15 Juin 2018 21:36

Oui, oui: il faut que j'aille voir ça en vol. en effet.
Je suis surpris d'entendre ça pour la première fois... Il est vrai qu'en vol dos je ne me suis jamais amusé à faire des montées à forte pente.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5410
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: pied à droite a la rotation

Messagede gma le Samedi 16 Juin 2018 05:36

Luc Lion a écrit:
Bee Gee a écrit:D'ailleurs en bimoteur où le souffle hélicoïdal n'a guère d'influence sur la dérive … pour ne pas dire aucune !..., les effets du facteur P détermine le moteur critique à partir duquel est déterminée la VMC, évidemment s'ajoute à cela le couple de renversement mais qui n'a d'effet que sur le roulis. l'effet de lacet ne vient que des ailerons braqués à contre.

Est-ce que le moteur critique change de côté lorsque l'on passe en vol dos ?

Luc


S'il n'est pas alimenté dos, l'effet s'annule assez rapidement...Image
gma
 
Messages: 2920
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Gabinger le Samedi 16 Juin 2018 08:02

Gilles131 a écrit:Alors c'est comme en vol ventre: palonniers au neutre aux vitesses de croisière.
Jamais un instructeur voltige ne m'a parlé de "pied inversé", et heureusement!


Ca ne serrait pas plutôt à la danse, le pied inversé ?
Avatar de l'utilisateur
Gabinger
 
Messages: 527
Inscription: Vendredi 20 Octobre 2017 12:47
Localisation: Alpes maritimes
Aérodrome: Villanova - LIMG
Activité/licences: Ulm 3 axes, paramoteur, parapente

Re: pied à droite a la rotation

Messagede Bee Gee le Samedi 16 Juin 2018 08:52

Luc Lion a écrit:
Bee Gee a écrit:D'ailleurs en bimoteur où le souffle hélicoïdal n'a guère d'influence sur la dérive … pour ne pas dire aucune !..., les effets du facteur P détermine le moteur critique à partir duquel est déterminée la VMC, évidemment s'ajoute à cela le couple de renversement mais qui n'a d'effet que sur le roulis. l'effet de lacet ne vient que des ailerons braqués à contre.

Est-ce que le moteur critique change de côté lorsque l'on passe en vol dos ?

Luc


Bien entendu, mais on vole rarement sur le dos en bimoteur. lorsqu'on est N-1 sur un bi peu puissant, on a déjà bien du mal à ramer sur le ventre.


Histoire de VMC et moteur critique...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_critique


.….

Raison des contrarotatifs, plus de moteur critique….. mais on se tue tout aussi bien !

dans les contrarotatifs on trouve 2 espèces,

les contrarotatifs supra convergeant, pales descendantes du coté fuselage, le plus favorable au contrôle en N-1  exemple Piper PA 38 Séminole

les supra divergeant, on sacrifie un peu du contrôle basse vitesse pour la performance le souffle allant à contre du tourbillon de Prandtl est susceptible de réduire la trainée induite, exemple Lockheed P38 Lightning.
..
Dernière édition par Bee Gee le Samedi 16 Juin 2018 12:14, édité 1 fois.
Avatar de l'utilisateur
Bee Gee
 
Messages: 2900
Inscription: Mercredi 17 Septembre 2008 08:24

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: APGT, flying gone, franswa, kercolo, Kurt phinal, nowak, Philippe PONS, THEO, vadidou, VV_D112 et 51 invités