Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Robin ATL

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Robin ATL

Messagede Robin ATL D-EGKM le Samedi 12 Mai 2018 22:21

Bonjour chers pilotes!
Nous sommes des fans d'avions français. Nous vivons en Allemagne et près de Düsseldorf. Chaque année, nous visitons la belle France en avion.
Maintenant, nous possédons un "Robin ATL" avec le moteur JPX pour un an.

Nous sommes enthousiastes à l'égard de l'économie et de la construction.

Nous sommes très heureux des conseils et des expériences concernant le "Robin ATL".

Nous avons un bon contact avec le CEAPR. Néanmoins, nous sommes très intéressés par d'autres contacts avec les pilotes français! Qui d'autre vole l'ATL?
Qui peut nous aider avec des pièces de rechange? Peut-être que quelqu'un a encore des idées ou un vieux ATL dans le hangar?

Nous attendons avec impatience les invitations en France, il y a encore beaucoup de coins inconnus!

Allez, amis aviateurs!

Helge & Sebastian
Robin ATL D-EGKM
 
Messages: 25
Inscription: Vendredi 27 Avril 2018 19:08

Re: Robin ATL

Messagede FbS le Samedi 12 Mai 2018 23:26

Surnommé "Avion Très Loupé"....
FbS
 
Messages: 3886
Inscription: Jeudi 9 Juin 2011 14:23
Aérodrome: LFPN - Toussus
Activité/licences: ATPL con et gelé, FI-A(R) et part66 de clef de 12

Re: Robin ATL

Messagede JAimeLesAvions le Dimanche 13 Mai 2018 09:36

Je vous souhaite de bons voyages avec votre ATL.

Je conseille à tous la lecture de ce blog, je suis admiratif de la réalisation de cet amateur.
http://ulmatul01.over-blog.com/

Il a pris un vieil ATL, et l'a transformé en ULM (Un ULM, en France, n'est soumise qu'à des règles très réduites de navigabilité)

Il pourra certainement vous donner des renseignements utiles
JAimeLesAvions
 
Messages: 1225
Inscription: Lundi 11 Janvier 2010 19:18
Activité/licences: Avion, hélicoptère, planeur, ULM, tout ce qui vole

Re: Robin ATL

Messagede Tontonlyco le Dimanche 13 Mai 2018 09:48

Il y en a un démonté, et probablement à vendre à Millau
Tontonlyco
 

Re: Robin ATL

Messagede Jacques HM Cohen le Dimanche 13 Mai 2018 10:23

Très surpris et impressionné par cet atl ulm. Malgré les multiples handicaps de départ de cet engin, ne serait ce que de gagner plus de 30 kg à l'avant tout en conservant un centrage acceptable, le projet a abouti. Dommage que le moteur choisi ( Jabiru ) fasse presque l'unanimité aujourd'hui contre lui...
J.
Jacques HM Cohen
LFFH
Avatar de l'utilisateur
Jacques HM Cohen
 
Messages: 4504
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 03:16
Aérodrome: LFFH
Activité/licences: PPL / ULM

Re: Robin ATL

Messagede Gilles131 le Dimanche 13 Mai 2018 13:16

Jacques HM Cohen a écrit:Malgré les multiples handicaps de départ de cet engin, ne serait ce que de gagner plus de 30 kg à l'avant tout en conservant un centrage acceptable, le  projet a abouti.

La genèse de l'appareil procède de la démarche inverse: comment faire voler un appareil, qui, en raison de l'indisponibilité du moteur ayant servi de base à sa conception, pèsera à vide la masse maxi au décollage pour laquelle il a été conçu?
Et comment conserver un centrage acceptable avec un moteur autrement plus lourd? La réponse a été la flèche inverse.

L'autre problème est le rétreint combiné voilure+fuselage à la même section (alignement des maitres-couples). Il en résulte un fort décollement d'emplanture très perceptible en vol et très néfaste aux performances. Nous avions démontré en soufflerie la remarquable efficacité d'onglets d'emplanture, qui réalimentaient très efficacement l'écoulement des emplantures et par voie de conséquence des empennages: combinés à une nouvelle conception des empennages le vent de travers maxi passait de 5 à 15kt, la trainée en montée diminuait de 30%, la vitesse maxi augmentait, la vitesse mini diminuait...

Image

Robin a refusé ces onglets car ils empêchaient la découpe de la verrière en avant du bord d'attaque, à laquelle il tenait beaucoup. Le cosmétique a primé sur les performances. C'est un choix.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 5790
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Robin ATL

Messagede cda le Lundi 14 Mai 2018 19:10

Jacques HM Cohen a écrit:Très surpris et impressionné par cet atl ulm. . Dommage que le moteur choisi ( Jabiru ) fasse presque l'unanimité aujourd'hui contre lui...J.

Je connais un propriétaire d'ULM avec un moteur Jabiru toujours vivant : dès l'acquisition de sa machine il a fait vérifié le moteur par un motoriste qui a changé pas mal de pièces et tout va bien avec confiance.
Avatar de l'utilisateur
cda
 
Messages: 313
Inscription: Vendredi 21 Juillet 2017 15:00

Re: Robin ATL

Messagede cda le Lundi 14 Mai 2018 19:15

je me rappelai mon étonnement entre la vitesse de décrochage avec ou sans volets (1 km/h de différence), difficile d'expliquer l'intérêt de volets hypersustentateurs.....

Mais en cherchant sur le net je suis interpelé par une vitesse de décollage inférieure à la vitesse de décrochage.  Image

Selon le manuel de vol, la vitesse de décollage est de 85 km/h et la vitesse de montée initiale de
100 km/h. La vitesse de décrochage à la masse maximale de décollage est de 89 km/h en configuration lisse et de 88 km/h en configuration volets 10°, à inclinaison nulle.
Avatar de l'utilisateur
cda
 
Messages: 313
Inscription: Vendredi 21 Juillet 2017 15:00

Re: Robin ATL

Messagede GuillaumeG le Lundi 14 Mai 2018 23:31

cda a écrit:je me rappelai mon étonnement entre la vitesse de décrochage avec ou sans volets (1 km/h de différence), difficile d'expliquer l'intérêt de volets hypersustentateurs.....



Si mes souvenirs de mon tour de France en ATL commencent à dater, il me semble me rappeler que cette interrogation sur le delta de vitesse a été bien vite balayée en constatant la différence d'assiette suivant les configurations... et il faut avouer qu'en approche, c'est quand même pratique de voir ce qui se passe en bas, devant.



Pour apporter ma pierre au débat, j'avais aussi été frappé par une chose : pour un avion école, il est fort peu représentatif. En presque 14h, je n'ai jamais eu a mettre du pied pour avoir un virage symétrique. Avantage (ou inconvénient) de l’empennage papillon sans doute.
Un niveau de funitude proche de 0, mais pour sa défense, il permet de voyager à deux avec quelques bagages, de manière saine et économique.

Selon l'usage qu'on compte avoir d'un avion, pas forcement un si mauvais choix...
49% motherfucker, 51% son of a bitch
Since 1988
Avatar de l'utilisateur
GuillaumeG
 
Messages: 157
Inscription: Mercredi 7 Septembre 2016 17:31
Localisation: Ça depend
Activité/licences: ULM (classe 3) - SPL - PPL(A) - Remo avion et ULM

Re: Robin ATL

Messagede Peter le Mardi 15 Mai 2018 08:48

A la question,  


Robin ATL D-EGKM a écrit:Bonjour chers pilotes!
Nous sommes des fans d'avions français. Nous vivons en Allemagne et près de Düsseldorf. Chaque année, nous visitons la belle France en avion.
Maintenant, nous possédons un "Robin ATL" avec le moteur JPX pour un an.

Nous sommes enthousiastes à l'égard de l'économie et de la construction.

Nous sommes très heureux des conseils et des expériences concernant le "Robin ATL".

Nous avons un bon contact avec le CEAPR. Néanmoins, nous sommes très intéressés par d'autres contacts avec les pilotes français! Qui d'autre vole l'ATL?
Qui peut nous aider avec des pièces de rechange? Peut-être que quelqu'un a encore des idées ou un vieux ATL dans le hangar?

Nous attendons avec impatience les invitations en France, il y a encore beaucoup de coins inconnus!

Allez, amis aviateurs!

Helge & Sebastian


Les belles réponses....

Woaaaa!!!!

y sont ravis, j'imagine, les Allemands qui veulent aller en France....
Quel acceuil...

Ou encore des trolls???Image
J'ai l'intention de vivre éternellement, pour le moment, tout se passe comme prévu.
Avatar de l'utilisateur
Peter
 
Messages: 4105
Inscription: Samedi 6 Septembre 2008 19:10

Re: Robin ATL

Messagede Le manche le Mardi 15 Mai 2018 10:22

Peter a écrit:
Les belles réponses....

Woaaaa!!!!

y sont ravis, j'imagine, les Allemands qui veulent aller en France....
Quel acceuil...

Ou encore des trolls???Image




Je me suis fait exactement la même réflexion!

Quand à l'ATL, il y en avait un de démonté et bâché sur sa remorque, à Étampes. Je pense qu'il y est toujours.
MS 230, ancêtre de la PAF
Avatar de l'utilisateur
Le manche
 
Messages: 432
Inscription: Vendredi 13 Février 2009 16:42
Aérodrome: SOOM

Re: Robin ATL

Messagede Manu le Mardi 15 Mai 2018 10:28

On avait acheté un ATL pour proposer un avion pas cher (70 €) pour les vols locaux. On l'a revendu au bout de 2 ans et 40 heures de vol, il n'intéressait personne.

Quand je suis passé chez Robin dans une précédente vie professionnelle, le chef d'atelier qui avait passé des années de sa vie à construire cet avion m'a avoué qu'il n'a jamais compris qu'il y ai pu y avoir des clients.

Et dire que Robin avait une version 4 places dans ses cartons. Vu les prestations de l'ATL original, on comprend qu'elle ne soit jamais sortie.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8834
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Robin ATL

Messagede parenas le Mardi 15 Mai 2018 11:21

Bonjour !
Je pense que la grosse erreur au départ a été le choix du moteur et de monter un moteur exotique sans avenir (mais qui le savait?). Tenter de corriger le tir par un autre moteur meilleur certes mais bon, un O200 aurait peut être sauvé la machine. En était elle équipable sans grosses modifications structurelles ?
Le gros reproche des instructeurs du SFACT (il y en a eu un en teste à Grenoble en 90) à l'époque était que les prés affichages ne pouvait être tenus en air agité à cause des variations de régimes moteurs dues à la légèreté de l'hélice et du GMP...! Quelques pb de résistance structure au freinage + fragilité train avant ceci rendant l'avion difficilement gérable en Club (DC).
Je pense que l'avis général n'a pas été positif.
Maintenant ceux qui en ont encore actuellement se battent avec des pb de potentiel moteur (pour les JPX).
Une ouverture pourrait se faire avec le passage des ULM a une masse supérieur et le déclassement d'avion en ULM avec un Rotax de 80cv, financièrement ne serai-ce pas prohibitif ?
J'ai bien peur que l'on recommence la même danse avec l'électrique mais c'est une autre histoire !
Sois modéré en tout, même en modération !
St Ex
Avatar de l'utilisateur
parenas
 
Messages: 2705
Inscription: Mardi 30 Juin 2009 14:22

Re: Robin ATL

Messagede ambassadeur le Mardi 15 Mai 2018 12:17

Manu a écrit:On avait acheté un ATL pour proposer un avion pas cher (70 €) pour les vols locaux. On l'a revendu au bout de 2 ans et 40 heures de vol, il n'intéressait personne.

Quand je suis passé chez Robin dans une précédente vie professionnelle, le chef d'atelier qui avait passé des années de sa vie à construire cet avion m'a avoué qu'il n'a jamais compris qu'il y ai pu y avoir des clients.

Et dire que Robin avait une version 4 places dans ses cartons. Vu les prestations de l'ATL original, on comprend qu'elle ne soit jamais sortie.

Manu


C'est pourtant simple avec des subventions données par feu la FNA aux aéroclubs pour les inciter à acquérir cet avion école économique révolutionnaire Image

La société des Avions Pierre Robin a aussi évité la quasi faillite grâce aux "dons" de la fédération.
ambassadeur
 
Messages: 747
Inscription: Vendredi 20 Avril 2018 11:30
Activité/licences: PPL(A) (ex.TT), Montagne, 1er cycle voltige, ULM

Re: Robin ATL

Messagede aviateur bourbonnais le Mardi 15 Mai 2018 15:43

Robin ATL D-EGKM a écrit:Bonjour chers pilotes!
Nous sommes des fans d'avions français. Nous vivons en Allemagne et près de Düsseldorf. Chaque année, nous visitons la belle France en avion.
Maintenant, nous possédons un "Robin ATL" avec le moteur JPX pour un an.

Nous sommes enthousiastes à l'égard de l'économie et de la construction.

Nous sommes très heureux des conseils et des expériences concernant le "Robin ATL".

Nous avons un bon contact avec le CEAPR. Néanmoins, nous sommes très intéressés par d'autres contacts avec les pilotes français! Qui d'autre vole l'ATL?
Qui peut nous aider avec des pièces de rechange? Peut-être que quelqu'un a encore des idées ou un vieux ATL dans le hangar?

Nous attendons avec impatience les invitations en France, il y a encore beaucoup de coins inconnus!

Allez, amis aviateurs!

Helge & Sebastian


Chers amis de Duesseldorf, vous avez compris que l'ATL n'est pas très populaire chez nous.
Cela dit, nous serons heureux de vous accueillir sur nos aéroports, quelle que soit votre machine.
Vous serez bienvenus, et nous nous pencherons avec intérêt sur votre avion, pour nous un peu "exotique".

A bientôt.
Avec les pentes à taux négatifs, plus moyen de réussir un atterro... Image

Jean-Marie, aviateur bourbonnais
Avatar de l'utilisateur
aviateur bourbonnais
 
Messages: 4028
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 16:18
Localisation: le bourbonnais, Lyon, Bretagne
Aérodrome: LFHX - Lapalisse
Activité/licences: Rentier, abonne au gaz, papa multirecidiviste

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: FJXKN, Matthias et 92 invités