Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Co-avionnage - suite

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Aviathor le Lundi 12 Août 2019 10:20

arogues a écrit:Rassures moi, tu n'es pas bénévoles dans des associations ?


Je te rassure. Je me contente de balayer les hangars et tondre le gazon.
Aviathor
 
Messages: 1905
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede arogues le Lundi 12 Août 2019 11:38

Aviathor a écrit:
arogues a écrit:Rassures moi, tu n'es pas bénévoles dans des associations ?


Je te rassure. Je me contente de balayer les hangars et tondre le gazon.

Et donc tu fais cela pour avoir de la reconnaissance ? Si tu ne le fais pas tu serais malheureux ?
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2534
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Co-avionnage - suite

Messagede EchoVictor le Lundi 12 Août 2019 12:15

Philippe Warter a écrit:On y revient toujours!
EV t'as combien de pseudos?


Un seul, mais comme j'ai rencontré Matthias il y a 1 mois et demi , je me demande si je ne suis pas contagieux !

Eric
Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... (JCvD)
Avatar de l'utilisateur
EchoVictor
 
Messages: 6584
Inscription: Lundi 21 Janvier 2008 15:44
Localisation: Tours
Aérodrome: Le Louroux, Châtellerault
Activité/licences: VV, PPL, ULM, Voltige, Remorquage

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Luc Lion le Lundi 12 Août 2019 12:30

Est-ce une MST ?

Luc
Ne confondez pas "dirigeant" et "dirigeable". Le dirigeant, c'est le plus gonflé !
Avatar de l'utilisateur
Luc Lion
 
Messages: 4002
Inscription: Jeudi 13 Novembre 2008 13:14
Localisation: Belgique
Aérodrome: Luxembourg ELLX
Activité/licences: PPL(A) - IR

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Jacques HM Cohen le Lundi 12 Août 2019 12:42

Aviathor est de l'école de La Rochefoucault....
J.
Jacques HM Cohen
LFFH
Avatar de l'utilisateur
Jacques HM Cohen
 
Messages: 4391
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 03:16
Aérodrome: LFFH
Activité/licences: PPL / ULM

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Aviathor le Lundi 12 Août 2019 13:39

arogues a écrit:Et donc tu fais cela pour avoir de la reconnaissance ? Si tu ne le fais pas tu serais malheureux ?


Je ne suis pas "bénévole".
Aviathor
 
Messages: 1905
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede arogues le Lundi 12 Août 2019 15:41

Aviathor a écrit:
arogues a écrit:Et donc tu fais cela pour avoir de la reconnaissance ? Si tu ne le fais pas tu serais malheureux ?


Je ne suis pas "bénévole".

Ah tu es donc rétribué pour le faire (j'imagine que la réponse est non ...).


Je connais des personnes dont je pense qu'ils font leur taches pour, en partie, de la reconnaissance. La répartition varie surement selon l'individu, et j'en fait certainement parti un peu, le nier serait faux.
Mais (et la j'en suis sur) : si je ne le fais pas, je ne serai pas malheureux (le nombre de sortie de ski que j'ai annulée pour être à l'aéroclub) et dans mon club c'est je pense le cas de tous qui s'implique beaucoup => on trouverai tous autre chose à faire et on ne serait pas malheureux.


Désolé pour le HS par rapport au coavionnage, mais les yeux m'ont fait mal en lisant cela.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2534
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Aviathor le Lundi 12 Août 2019 15:47

Ni rétribué, ni bénévole, ni en quête de reconnaissance. Je considère çà tout simplement comme un devoir. Je ne vais pas me plaindre que d'autres "profitent" de mon labeur et louent l'un des avions qui se trouvent dans le hangar que j'ai balayé pour couvrir une partie de ses coûts fixes. Et tant mieux s'il y en a qui font du co-avionnage car cela contribue au niveau d'activité et réduire le coût horaire. Et tant mieux s'il réussit à louer son avion car ça lui permet de le garder. Avez-vous pensé aux retombées de l'activité en club pour des marchands tels que La Boutique du Pilote ou Boutique Aéro? Et personne ne s'en offusque?

Nous sommes tous libres de choisir comment employer notre temps. Que ceux qui souhaitent donner du temps à une association le fassent généreusement sans se plaindre que d'autres n'en fassent pas autant, mais je ne vois pas en quoi ça leur confèrerait le droit de décider que les membres de l'association n'auraient pas le droit de payer un site de mise en relation tel que Wingly. Ce genre de décisions doivent être prises par les membres et non pas imposées par les "bénévols" qui sont après tout des membres comme les autres.
Aviathor
 
Messages: 1905
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede arogues le Lundi 12 Août 2019 16:25

Aviathor a écrit:Nous sommes tous libres de choisir comment employer notre temps. Que ceux qui souhaitent donner du temps à une association le fassent généreusement sans se plaindre que d'autres n'en fassent pas autant, mais je ne vois pas en quoi ça leur confèrerait le droit de décider que les membres de l'association n'auraient pas le droit de payer un site de mise en relation tel que Wingly. Ce genre de décisions doivent être prises par les membres et non pas imposées par les "bénévols" qui sont après tout des membres comme les autres.

Les AG servent à cela : si la majorité des membres veulent que le co-avionnage soit autorisé, a eux de le demander (dans le cas ou cela est interdit). C'est de la démocratie basique.
Ceux qui décident ont un peu plus de "droit" car ils ont bien plus de responsabilités. Si comme Léon on pense que cela n'est pas souhaitable et bien on l'interdit.
Si la majorité veux que ce soit autorisé, aucun problème ! Je leur donne ma place (mais entière ...). Souvent on ne veut que la facilité.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2534
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: Co-avionnage - suite

Messagede fly33 le Lundi 12 Août 2019 23:39

arogues a écrit:Ceux qui décident ont un peu plus de "droit" car ils ont bien plus de responsabilités. Si comme Léon on pense que cela n'est pas souhaitable et bien on l'interdit.
Si la majorité veux que ce soit autorisé, aucun problème ! Je leur donne ma place (mais entière ...). Souvent on ne veut que la facilité.

C’est juste ce qui vient d’arriver dans un tout petit club du sud ouest qui a littéralement implosé a cause de la question du co-avionnage, merci Wingly et la FFA !
Jusqu'au bout sur nos DR400
Avatar de l'utilisateur
fly33
 
Messages: 2738
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 23:09

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Leon Robin le Lundi 12 Août 2019 23:58

fly33 a écrit:
arogues a écrit:Ceux qui décident ont un peu plus de "droit" car ils ont bien plus de responsabilités. Si comme Léon on pense que cela n'est pas souhaitable et bien on l'interdit.
Si la majorité veux que ce soit autorisé, aucun problème ! Je leur donne ma place (mais entière ...). Souvent on ne veut que la facilité.


C’est juste ce qui vient d’arriver dans un tout petit club du sud ouest qui a littéralement implosé a cause de la question du co-avionnage, merci Wingly et la FFA !
Les partisans du système n'ont plus qu'à faire le boulot de ceux qui permettaient aux avions de voler. Si, comme c'est probable, les avions finissent par se retrouver au fond du hangar ou que le prix de l'heure explose, ils trouveront un autre club pour y exercer leurs talents.

Certains y voient l'avenir de notre aviation, mais je crois plutôt qu'une nouvelle variété de coucous vient d'apparaître
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14008
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Co-avionnage - suite

Messagede gma le Mardi 13 Août 2019 03:38

Manu a écrit:C'est juste que le bénévolat sert à mettre à disposition d'une entreprise commerciale les outils qui lui permettent de générer son chiffre d'affaire. C'est quand même un cas unique on une entreprise n'engage aucun moyen pour acquérir, développer et faire fonctionner son outil de travail ,et se contente de prélever une redevance sur le travail de personne qui lui sont totalement extérieures...

Manu


Bienvenue dans l'ère moderne des "Restau du Coeur", de "La fondation Abbé Pierre", qui sont des associations faisant fructifier le travail d'une main d'oeuvre bénévole... En plus des dons... Elles sont d'ailleurs reconnues d'utilité publique pour certaines, c'est vous dire.
Si c'est la forme juridique de l'association qui vous dérange, notamment le côté fiscal (surtout éviter d'avoir à payer les actuelles exonérations dont elle bénéficie), vous pouvez envisager l'entreprise coopérative, comme "Le Relais" par exemple, qui exploite à bon escient le handicap en plus du bénévolat... Voyez ! Les barrières sont uniquement morales et juste chez quelques-uns.
Et puisque tout est question d'honnêteté, pourquoi redouter d'avoir à payer des taxes sur un chiffre d'affaire pour lesquelles vous ne seriez pour l'instant pas élligible (faute de CA conséquent).

Une chose est certaine, un bénévole dans un club oeuvre pour l'utilité du club... Que ça ! Notamment de sa trésorerie, le nerf de la guerre. Et si la bonne santé de cette trésorerie passe par la vente commerciale d'heures de vol pour lequel il contribut bénévolement, il n'y a pas de souci pour un bénévole normalement constitué... Au contraire.
Le discours qui s'opposerait à cette idée de faire payer au profit d'une association des heures de travail bénévole est un discours révolu depuis longtemps... Celui du temps ancien des colonies chantait Sardou.

Je pense qu'il y a effectiement un débat stérile dans les aéroclubs "association loi 1901" au sujet du coavionnage, le fait notamment qu'il ne génèrerait pas de rentrées financières "saines" ou "honnêtes"... Mais pourtant salutaires pour certains. Et l'excuse pour éviter d'aborder le sujet en AG est effectivement LA SECURITE... Sujet fourre tout qui avorte tout débat dans l'oeuf.

Sauf que les faits ne trompent pas. Et les faits, c'est un pays (La France) en retard sur les autres pays de l'espace EASA et pour cette pratique... Le frein étant précisément la structuration de l'activité en "aéroclubs".
gma
 
Messages: 2927
Inscription: Mercredi 26 Octobre 2016 16:19
Localisation: Nord de France, UK
Aérodrome: LFQQ, LFQT, LFQD, LFAV, LFAT, LFQB, EGNR, LGIO
Activité/licences: PPL (A), CBIR, VP-RU/ VdN, TW

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Manu le Mardi 13 Août 2019 06:27

François91 a écrit:
Manu a écrit:C'est juste que le bénévolat sert à mettre à disposition d'une entreprise commerciale les outils qui lui permettent de générer son chiffre d'affaire. C'est quand même un cas unique on une entreprise n'engage aucun moyen pour acquérir, développer et faire fonctionner son outil de travail ,et se contente de prélever une redevance sur le travail de personne qui lui sont totalement extérieures.

Heu, les outils qui lui permettent de générer son chiffre d'affaire c'est son site internet et son staff. C'est comme les sites de petites annonces, les journaux par le passé, les agence matrimoniales, blabla car ou airbnb... Leur job c'est la mise en relation. Après pour faire de l'avion, de la cuisine ou du pédalo..

Ils vont pas aller bien loin avec leur site Internet sans les avions derrière. Alors que les avions, eux, volent même sans site Internet.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8729
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Manu le Mardi 13 Août 2019 06:29

hugomoto a écrit:Je suis Secrétaire du Club.
Et ben à ta place je me poserais de sérieuses questions sur mes responsabilités, pénales, civiles et fiscales, s'il arrive quelque chose.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8729
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

Re: Co-avionnage - suite

Messagede Manu le Mardi 13 Août 2019 06:49

gma a écrit:il n'y a pas de souci pour un bénévole normalement constitué... Au contraire.

Ben si justement.

Que mon travail bénévole (et dans mon cas les responsabilités pénales qui vont avec) soient exploitées pour le club pas de soucis, je suis là pour ça. Par contre, qu'elles soient exploitées par une entreprise commerciale extérieure qui n'offre rien en contre partie, c'est même pas en rêve.

Juste un truc : dans l'aéronautique, le recours à un sous traitant n'est possible qu'à 2 conditions : ou c'est un sous traitant non agréé et il agit sous la responsabilité du contractant, ou c'est ou sous traitant agréé et il agit sous sa propre responsabilité mais le contractant est tenu de contrôler, par audits réguliers, ses procédures et le respect de ses exigences d'agréments. Comment Wingly s'assure de la navigabilité des avions utilisés et des qualifications des pilotes des vols qu'il propose ? Le jour où il y aura une connerie, est ce qu'il aura à répondre de ça ? J'ai comme un doute. Il aura encaissé sa commission et laissera le club se démerder.

On n'a pas besoin de Wingly et consorts pour voler. Au 31 juillet, on avait 23 % de progression sur les heures de vol par rapport à l'an dernier, la plus grosse activité enregistrée depuis la création du club en 2004. Ca risque d'ailleurs de poser des problèmes si ça augmente trop, le bénévolat ne suffira plus.

Il suffit juste de se bouger et de proposer autre chose que le sempiternel tour de piste élargi. On a des membres qui organisent régulièrement des voyages, des avions qui correspondent aux attentes du club (l'achat du dernier a été voté en AG), des tarifs tirés au cordeau (160 € le CAP 10, 140 € de DR400 IFR). Du coup on a régulièrement de nouveaux membres, et pas que des élèves loin de là, et ça vole. On est même en train de former un nouveau mécano pour assurer la pérennité de l'atelier.

Manu
Avatar de l'utilisateur
Manu
 
Messages: 8729
Inscription: Dimanche 16 Septembre 2007 09:39
Localisation: Toulouse
Aérodrome: Gaillac - LFDG
Activité/licences: PPL - VV

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: cielsuryonne, dob, FlyingTim, Google [Bot], Majestic-12 [Bot], Philippe PONS et 65 invités