Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Leon Robin le Lundi 24 Décembre 2007 18:23

Le premier décollage d'un avion à propulsion électrique vient d'avoir lieu à Aspres sur Buëch. L'avion est une Souricette sur lequel moteur électrique et accumulateurs ont remplacé la motorisation classique. Voici le communiqué de presse diffusé à cette occasion, et une photo.

A noter que l'ACV, qui a réalisé cet appareil est membre du comité de défense du terrain d'Aspres. N'est-il pas paradoxal qu'un terrain où l'aviation électrique fait ses premiers pas soit sacrifié sur l'autel de la production d'électricité ?

Image


UNE PREMIERE MONDIALE REALISEE EN FRANCE : UN MOTEUR ELECTRIQUE FAIT VOLER UN AVION LEGER

Le dimanche 23 décembre 2007 à 11h50 a eu lieu le premier vol de l'avion ELECTRA F-WMDJ, équipé d'un moteur électrique de 25 cv et de batteries Lithium-Polymère
Le pilote – ingénieur d'essais Christian Vandamme a réalisé cet essai historique à partir de l'aérodrome d'Aspres sur Buëch (Hautes Alpes).

Ce vol de 48 minutes sur plus de 50 km en circuit fermé constitue une première mondiale.

Cette avancée technologique exceptionnelle dans le secteur de l'aviation de loisir permet de proposer une alternative sans précédent aux actuels moteurs thermiques pour les aéronefs nécessitant une puissance de 15 à 50 cv. Ce vol inscrit la motorisation électrique pour avions légers dans un cadre de développement durable et de maîtrise des coûts d'énergie.


L'équipe d'ingénieurs français à l'origine du projet s'appuie sur les compétences et l'expérience de l'entreprise ACV Aéro Service, de la société en création ELECTRAVIA et de l'Association pour la Promotion des Aéronefs à Motorisation Electrique (APAME). Ces travaux innovants menés par Anne Lavrand, chef de projet ELECTRA, sont soutenus par les pôles de compétitivité PEGASE et CAPENERGIES, et bénéficient des recherches de l'ONERA dans le domaine des hélices silencieuses.

Le 25 août dernier, la même équipe avait fait voler le premier ULM pendulaire à moteur électrique au monde.




Contact :

Anne LAVRAND
Adresse : APAME  Le village  05140 Saint Pierre d'Argençon
Tel : 04 92 57 99 40 – 06 72 13 20 51

Mail : apame@apame.eu
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14557
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede TiTi05 le Lundi 24 Décembre 2007 19:52

Robin tu m'as court circuité !ImageImageImageImageImage
Donnons des ailes à nos rèves !

Avatar de l'utilisateur
TiTi05
 
Messages: 3404
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Gap Tallard PACA
Aérodrome: Gap Tallard LFmachin je n'aime pas les LFxx!
Activité/licences: Pilote planeur, RF3, P80S, MS893, et ULM

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Leon Robin le Lundi 24 Décembre 2007 20:07

TiTi05 a écrit:Robin tu m'as court circuité !

Disons que, faisant partie du Comité de soutien en même temps qu'Anne Lavrand avec qui je coopère depuis le début, entre autres pour la pétition, ça facilite la communication.

Il faudrait que cette information soit diffusée le plus largement possible car, depuis que certains parlent du vol motorisé électrique, d'autres y travaillaient en silence. Ceux qui en parlaient beaucoup, à grand renfort de projets mirifiques en sont toujours aux projets, les autres ont déjà volé. Ce n'est qu'un début, mais prometteur. Rappelons-nous ce qu'ont été les débuts de l'aviation, et la rapidité avec laquelle elle a progressé ensuite. Souhaitons qu'il en soit de même dans ce domaine.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14557
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Mélusine le Lundi 24 Décembre 2007 22:52

Bonsoir

Joyeux Noël à tous

a voir aussi :

http://www.glider-one.si/
et
http://www.pipistrel.si/news/725

Planeurs ULM électriques à décollage autonome et plus de 100 km
d'autonomie.

Daniel
http://www.aero-hesbaye.eu      -     http://www.atecaircarft.be

Image   "Fais de ta vie un rêve , et d'un rêve une réalité " A. de Saint Exupéry
Avatar de l'utilisateur
Mélusine
 
Messages: 104
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:43
Localisation: Belgique
Aérodrome: EBAV
Activité/licences: ULM

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Pierre H. le Mardi 25 Décembre 2007 12:54

On peut le voir aux infos également (en différé sur internet)
Avatar de l'utilisateur
Pierre H.
 
Messages: 1579
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 23:27
Localisation: Paris-Marseille
Aérodrome: Marseille Provence (LFML) / St Cyr l'école (LFPZ)
Activité/licences: PPL-A

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede andre44 le Mardi 25 Décembre 2007 20:43

Mélusine a écrit:Bonsoir

Joyeux Noël à tous

a voir aussi :

http://www.glider-one.si/
et
http://www.pipistrel.si/news/725

Planeurs ULM électriques à décollage autonome et plus de 100 km
d'autonomie.

Daniel

Bonjour

Electric motor
brush DC

Engine power
13kWnom/ 18kWpick

Engine speed
3400rpm

Propeller diameter (new design)
1,7m

Propeller speed
1500rpm

Batteries Li-poly power capacity
6,0kWh

Current capacity
80Ah

Nom voltage
76V

Batteries weight
46 kg

Charging time
3/8 hours / 230V

Take off distance on grass (in only 10 seconds)
100 - 120 m

Max climb rate with engine
3,2 m/s

Max altitude 50/80% discharging
1500m/2500m

Best glide at 92 km/h
41:1

Empty weight
240 kg

Max take off weight (MTOW)
350 kg

Max horizontal flight distance
[SIZE=100]120 km [/SIZE]


Ce qui me tracasse Pourquoi avoir pris un moteur éléctrique qui tourne a 3400rpm et le reducté a 1500rpm ? alors qu'il est relativement facile a avoir les RPM desiré sur un moteur DC de par sa conception il suffit de multiplier les poles (soit qu'il ont pris  un moteur leger disponible de serie)
bien que 3400 rpm on peut aussi y adapter une hélice en consequence  

C'est un peu comme poser un reducteur sur un moteur WV ?

L'avantage du moteur DC c'est que sa puissance n'est pas proportionel avec les RPM comme un moteur thermique. Un moteur DC on peut avoir la même puissance sur une bonne plage de regime seul le couple change.

C'est un bonne nouvelle que l'arrivée de la propulsion éléctrique , la mise au point de nouvelles batterries vas faire progresser rapidement le concept ..bientot le sconstructeur automobile vont nous produire un choix de petit moteur dans leur hybride (bien que l'automobile utilise la technologie du moteur brushless moteur AC avec (Drive) pour faire une frequence variable.. les moteurs sont plus simple
mais la (Drive éléctronique) est sujet au panne si je me fie ce que l'on vie dans l'industrie
Personellement un simple moteur avec balais me parait plus securitaire sur un avion , actuellement les balais peuvent marcher 8 000 heures avant d'etre usée  

Bien que je trouve les performances déja interessante et cela donne une souplesse d'utilisation de la puissance on peut on tirer plus au décollage ensuite marcher  a faible régime en palier sans contrainte pour le moteur , même en descente la possibilté d'utiliser en regeneration pour redonner un peu de vigeur a la batterrie .  

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 9304
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede TiTi05 le Mardi 25 Décembre 2007 21:05

La Grosse différence entre la souricette d'Aspres et toutes les autres machines citées ci dessus c'est que la Souricette est le seul AVION au sens DGAC du terme , L'immat F-WMDJ deviendra F-PMDJ quand elle passera en CNRA !

Les autres sont des Motoplaneurs ou des ULMs

TiTi 05 Adhérent à l'APAME
Donnons des ailes à nos rèves !

Avatar de l'utilisateur
TiTi05
 
Messages: 3404
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Gap Tallard PACA
Aérodrome: Gap Tallard LFmachin je n'aime pas les LFxx!
Activité/licences: Pilote planeur, RF3, P80S, MS893, et ULM

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede dob le Mardi 25 Décembre 2007 21:15

Je trouve cette expérience passionnante et prometteuse, sait-on combien coûte le jeu de batteries et sa longévité (nombre de cycles) ?
Avatar de l'utilisateur
dob
 
Messages: 5346
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 22:44
Aérodrome: Saint Cyr
Activité/licences: PPL, ULM xyz

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede TiTi05 le Mardi 25 Décembre 2007 21:44

On vous le dira plus tard !

Pour le moment : Expériences , Essais, Résultats .....

Beaucoup de choses restent à résoudre !

Pour les promesses on ne sait pas en faire !

On dévoile le projet quand il marche, pas avant !

pour les promesses utopiques et sans resultats voir d'autres sites !

Comment ? J'ai dit Akoya ? nooooon !

TiTi content du progres
Donnons des ailes à nos rèves !

Avatar de l'utilisateur
TiTi05
 
Messages: 3404
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:35
Localisation: Gap Tallard PACA
Aérodrome: Gap Tallard LFmachin je n'aime pas les LFxx!
Activité/licences: Pilote planeur, RF3, P80S, MS893, et ULM

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Anthony PNL le Mardi 25 Décembre 2007 22:30

j'ai pensé à vous en lisant cette récente news :

http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/des-batteries-a-nanofils-de-tres-longue-duree_13995/


Des batteries à nanofils de très longue durée
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences
Une autonomie de 20 heures au lieu de 2 pour les ordinateurs portables, c’est ce qui devrait être possible dans un avenir proche grâce à une découverte faite par des chercheurs de l’Université Stanford. Ils ont en effet multiplié par 10 la capacité de batteries au lithium en utilisant des nanofils.
Yi Cui est assistant professeur en science et ingénierie des matériaux. Avec les membres de son groupe, il vient de publier les résultats de leur découverte dans Nature Nanotechnology. L’article a pour titre « High-performance lithium battery anodes using silicon nanowire », et selon les propres mots de Cui : « Il ne s’agit pas d’une petite amélioration. C’est un développement révolutionnaire ».
Pour arriver à multiplier par 10 les performances des batteries au lithium, il a fallu mobiliser la nanotechnologie en employant des nanofils de silicium. L’idée d’utiliser du silicium pour augmenter le pouvoir de stockage des batteries n’est pas nouvelle mais pendant longtemps les chercheurs butaient tous sur le même problème.
En charge, le silicium absorbait des ions lithium chargés positivement pour les relâcher ensuite lors de la décharge. Ce faisant, le silicium passait par une série de cycles d’expansion et de contraction qui avaient pour résultat de le désagréger et donc à terme de détruire les capacités des batteries. C’est pourquoi un mélange de carbone et de lithium était utilisé, malgré les pertes importantes, pour la capacité de stockage de l’énergie électrique.
L’astuce a constitué à créer des nanofils au silicium. Ceux-ci, tout en étant soumis aux mêmes cycles d’expansion et de contraction par l’absorption d’ions lithium, résistent aux contraintes mécaniques et ne se pulvérisent pas.
Ces nanofils sont 10.000 fois plus fins qu’une feuille de papier mais malgré une augmentation de volume d’un facteur quatre, ils résistent parfaitement.
Une commercialisation prochaine ?
Le professeur Cui a compris tous le potentiel qu’il pouvait tirer de sa découverte qui résout un problème vieux de 30 ans, lorsque les premières tentatives pour créer des piles rechargeables  au lithium longue durée avaient été faites. Il a déposé un brevet et envisage de s'associer avec un fabricant pour les dernières étapes menant à la conception d’une batterie commercialisable et enfin, bien sûr, de la lancer sur le marché.
Si tout se passe bien, il ne nous reste plus que quelques années à attendre avant de disposer de téléphones, caméra, ordinateurs portables, et autres dispositifs de ce genre, capables d’être utilisés beaucoup plus longtemps, lors de longs voyages par exemple.
le portail météo maison kilébien :  http://mto.casgac.com
Avatar de l'utilisateur
Anthony PNL
 
Messages: 1174
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 21:01
Localisation: Levallois Perret (92)
Aérodrome: Saint Cyr l'Ecole (78 - LFPZ)
Activité/licences: PPL

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Jacques HM Cohen le Mardi 25 Décembre 2007 23:18

Un petit cadeau de Noël pour Titi et ses amis:

Image
dian
Image
Ji
!!!!!!!!!



Il faut bien distinguer les choses:
L'apame montre, et c'est déjà beaucoup, qu'on peut avionner un démonstrateur avec des batteries d'aujourd'hui et un moteur rustique.
On peut gagner un peu en perf et surtout en poids avec un moteur plus sophistiqué. Mais les enjeux sont en fait dans deux directions: attendre des piles de meilleures capacités et durée, comme de moindre poids.  Rechercher des solutions hybrides: pile à combustible ou générateur 4T Walter comme Toyota...ou toutes les autres solutions envisagées pour les bagnoles!!!
J.
Jacques HM Cohen
LFFH
Avatar de l'utilisateur
Jacques HM Cohen
 
Messages: 4618
Inscription: Lundi 17 Septembre 2007 03:16
Aérodrome: LFFH
Activité/licences: PPL / ULM

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede fxg le Mercredi 26 Décembre 2007 12:39

j'adore le commentaire sur le fait que la souricette soit un avion par l'immat :) je comprends donc que finalement l'exploit n'a pas été de faire voler un aéroplane avec un moteur electrique, ce n'est pas un scoop, mais de vouloir et reussie a passer le filtre administratif de notre administration tatillone .:)
bon vol
Fx
Avatar de l'utilisateur
fxg
 
Messages: 198
Inscription: Lundi 24 Septembre 2007 21:25
Aérodrome: lffe
Activité/licences: suffisament

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Gator le Mercredi 26 Décembre 2007 12:51

TiTi05 a écrit:La Grosse différence entre la souricette d'Aspres et toutes les autres machines citées ci dessus c'est que la Souricette est le seul AVION au sens DGAC du terme , L'immat F-WMDJ deviendra F-PMDJ quand elle passera en CNRA !

Les autres sont des Motoplaneurs ou des ULMs

TiTi 05 Adhérent à l'APAME



Pas trop d'accord avec toi, mon Titi !

La souricette est et a toujours été un ULM.

N'aurait-elle pas été enregistrée "avion" pour un effet d'annonce du genre : << le premier avion électrique !!>>

edit : faut dire que c'est mieux qu'annoncer le premier ulm multiaxe électrique... et peut-être qu'ensuite les subventions vont être proportionnelles !
Image
Avatar de l'utilisateur
Gator
Expert ULM
 
Messages: 4391
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:16
Localisation: souvent au sommet d'une berge de la Garonne, à me chauffer au soleil.
Activité/licences: ULM pendulaire, multi-axes

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Leon Robin le Mercredi 26 Décembre 2007 13:01

Gator a écrit:.............La souricette est et a toujours été un ULM.
N'aurait-elle pas été enregistrée "avion" pour un effet d'annonce du genre : << le premier avion électrique !!>> .................

Je connais cette Souricette depuis sa construction il y a plusieurs années (elle a été modifiée ensuite "électrique") : elle était en CNRA au départ.
Léon Robin, LFMD
" Ceux qui sont prêts à sacrifier leur liberté à leur sécurité ne méritent ni l'une, ni l'autre " (d'après Benjamin Franklin)
Site de mon aéroclub : http://aeroclub-uaca.org
Avatar de l'utilisateur
Leon Robin
Défense des plateformes
 
Messages: 14557
Inscription: Mercredi 12 Septembre 2007 22:59
Aérodrome: Cannes-Mandelieu (LFMD)
Activité/licences: PPL (ex-TT transformé)

Re: Premier vol d'un avion électrique : Aspres sur Buëch

Messagede Gator le Mercredi 26 Décembre 2007 13:45

Après re-visite du site de la Souricette (pas fait depuis longtemps) voici ce que j'en rapporte :

Deux régimes réglementaires entre lesquels il vous faut choisir dès le début de votre construction, puisque l'un d'eux, le CNRA, impose un contrôle durant la construction et un autre à la fin celle-ci, avant la délivrance d'une autorisation provisoire pour essais en vol, puis du certificat de navigabilité. Le CNRA est à renouveler tous les trois ans (tous les ans si n'êtes pas le constructeur), il vous faudra donc soumettre votre appareil à un contrôle par le GSAC suivant cette même périodicité.
Toujours dans le cas d'une Souricette en CNRA, vous ne pilotez pas un ultra léger mais un avion, avec les avantages et les inconvénients que cela suppose. Toute première chose, vous devez être détenteur d'une licence de pilote d'avion et non d'ULM, moyennant quoi, vous pouvez inscrire vos heures de vol sur votre carnet du même nom. C'est certainement le moyen le plus économique qui soient de "monter" vos heures et d'acquérir une expérience à la fois agréable et officielle. Evidemment, votre Souricette n'étant plus réglementairement un ULM, vous ne pouvez plus vous poser en campagne (Sauf urgence ! Mais dans ce cas de "vachage", vous ne pouvez pas re-décoller sans l'aval des autorités). Vous n'avez plus accés aux terrains strictement ULM (mais n'oubliez pas les réserves de Michel Barry à leur sujet). En revanche, tous les terrains ouverts à la CAP et tous les pays autorisant le survol par des appareils de construction amateur vous seront accessibles (sauf éventuelle limitation des nuisances sonores).

Toute médaille a son revers et c'est à vous de voir si la réglementation CNRA vous apporte les avantages qui vous feront oublier ses petites contraintes. Force est de constater cependant que la plupart des propriétaires de Souricette les ont fait identifier en tant qu'ULM. Par ses caractéristiques et sa masse en particulier, la Souricette est naturellement un ULM. Et les constructeurs de ces machines les ont sans doute choisies pour s'épargner les contraintes d'autres modèles (des temps de construction plus longs, des complexités plus grandes, des budjets plus importants...). La relative liberté dont jouissent encore les ulémistes va bien avec ce type de démarche et explique sans doute le fait que même ceux qui sont titulaires d'une licence avion valide préfèrent l'identification ULM pour leur Souricette
Image
Avatar de l'utilisateur
Gator
Expert ULM
 
Messages: 4391
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:16
Localisation: souvent au sommet d'une berge de la Garonne, à me chauffer au soleil.
Activité/licences: ULM pendulaire, multi-axes

Suivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: charlie*, Google [Bot], Hervé, peter-euroga et 141 invités