Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

qualification américaine

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Dimanche 23 Septembre 2018 11:11

J'ai trouvé un document de la FAA qui donne quelques recommendations aux instructeurs sur la manière de faire la FR.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede olivier45 le Mercredi 7 Novembre 2018 23:31

Coup de théâtre ce soir au téléphone avec un fonctionnaire FAA du FDSO de Des Plaines dans l'Illinois:
Après 15 min passé à remplir le formulaire sur le site de L'iacra (intigrated airmen certification and rating application), il me demande une date d'entrevue au FDSO et après lui avoir donnée je lui demande quelques renseignements sur le "flight exam" en lui précisant notamment que c'est pour voler hors de France en europe avec un avion immatriculé en Novembre et par conséquent je ne souhaite pas exercer le privilège de ma licence FAA aux USA (du moins pour le moment); il m'écoute patiemment et me répond "no flight exam is needed": coup de tonnerre, je suis abasourdi.
Je lui explique que je révise (intensément) les procédures, cartes et sites aéronautiques US depuis un mois; il rigole et me répète "no flight exam is needed"! Incrédule je lui réexplique afin de lever le doute et éviter le quiproquo: même réponse.
Puis euphorique je m'enhardis et lui dis peut être pas de flight exam pour voler en europe mais flight exam pour voler aux USA et là deuxième coup de tonnerre: toujours pas de flight exam toujours sans ambiguïté. Je finis par raccrocher mi hilare mi assommé par cette nouvelles contre toutes attentes.
Can you believe it?
olivier45
 
Messages: 8
Inscription: Mardi 20 Février 2018 17:36

Re: qualification américaine

Messagede arogues le Jeudi 8 Novembre 2018 00:20

olivier45 a écrit:Coup de théâtre ce soir au téléphone avec un fonctionnaire FAA du FDSO de Des Plaines dans l'Illinois:
Après 15 min passé à remplir le formulaire sur le site de L'iacra (intigrated airmen certification and rating application), il me demande une date d'entrevue au FDSO et après lui avoir donnée je lui demande quelques renseignements sur le "flight exam" en lui précisant notamment que c'est pour voler hors de France en europe avec un avion immatriculé en Novembre et par conséquent je ne souhaite pas exercer le privilège de ma licence FAA aux USA (du moins pour le moment); il m'écoute patiemment et me répond "no flight exam is needed": coup de tonnerre, je suis abasourdi.
Je lui explique que je révise (intensément) les procédures, cartes et sites aéronautiques US depuis un mois; il rigole et me répète "no flight exam is needed"! Incrédule je lui réexplique afin de lever le doute et éviter le quiproquo: même réponse.
Puis euphorique je m'enhardis et lui dis peut être pas de flight exam pour voler en europe mais flight exam pour voler aux USA et là deuxième coup de tonnerre: toujours pas de flight exam toujours sans ambiguïté. Je finis par raccrocher mi hilare mi assommé par cette nouvelles contre toutes attentes.
Can you believe it?

Oui car c'est la procédure normale. Un FR (ex BFR) ensuite. Je n'ai pas tout relu, mais c'est ce qu'on t'a dit depuis le début.
@+, Antoine | Mon blog : http://blog.arogues.org
Avatar de l'utilisateur
arogues
 
Messages: 2331
Inscription: Mercredi 18 Juin 2008 11:06
Localisation: Toulouse / Villeneuve sur Lot
Aérodrome: Villeneuve sur Lot - LFCW
Activité/licences: PPL|FI/FE-IR-Voltige

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 09:36

olivier45 a écrit:Coup de théâtre ce soir au téléphone avec un fonctionnaire FAA du FDSO de Des Plaines dans l'Illinois:
Après 15 min passé à remplir le formulaire sur le site de L'iacra (intigrated airmen certification and rating application), il me demande une date d'entrevue au FDSO et après lui avoir donnée je lui demande quelques renseignements sur le "flight exam" en lui précisant notamment que c'est pour voler hors de France en europe avec un avion immatriculé en Novembre et par conséquent je ne souhaite pas exercer le privilège de ma licence FAA aux USA (du moins pour le moment); il m'écoute patiemment et me répond "no flight exam is needed": coup de tonnerre, je suis abasourdi.
Je lui explique que je révise (intensément) les procédures, cartes et sites aéronautiques US depuis un mois; il rigole et me répète "no flight exam is needed"! Incrédule je lui réexplique afin de lever le doute et éviter le quiproquo: même réponse.
Puis euphorique je m'enhardis et lui dis peut être pas de flight exam pour voler en europe mais flight exam pour voler aux USA et là deuxième coup de tonnerre: toujours pas de flight exam toujours sans ambiguïté. Je finis par raccrocher mi hilare mi assommé par cette nouvelles contre toutes attentes.
Can you believe it?


Contrairement à ce que tu as écrit dans ton premier post, tu n'as probablement pas entamé une "conversion", mais plutôt une validation de ta licence européenne en vue de l'émission d'un certificat de pilote américain basé sur ta licence européenne conformément à FAR (14 CFR) 61.75. C'est effectivement ce qu'on t'explique depuis le début de cette discussion.

Attention tu vas peut-être t'étrangler: tu n'as pas non plus besoin de certificat médical américain! (même si certains FBOs un peu ignorants de la réglementation et voulant se couvrir, pourraient te le demander)

Il y a quelques trucs marrants avec le FAR 61.75; il te confère tous les privilèges du PPL américain et de la classe SEL (single-engine land). Tu peux donc faire du VFR nuit sur des avions en N, et tu peux piloter des mono-turbines. Du moins jusqu'en Avril 2019.

En revanche il faut effectivement effectuer une Flight Review (FR/BFR) afin de satisfaire à FAR 61.56 (c). La FR est valable 24 mois.
(c) Except as provided in paragraphs (d), (e), and (g) of this section, no person may act as pilot in command of an aircraft unless, since the beginning of the 24th calendar month before the month in which that pilot acts as pilot in command, that person has—

(1) Accomplished a flight review


Tu n'as pas besoin de le faire aux Etats-Unis. Il y a des instructeurs FAA en France. Je recommande cependant que tu le fasses aux US si tu veux y voler. Cela te permettra de te familiariser avec les différences US-EU.

Pour passer une FR tu devrais potasser le FAR-AIM, en particulier FAR 61 et 91. Donc je te recommande de passer dans un magasin de pilote et d'acheter la dernière version.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede teubreu le Jeudi 8 Novembre 2018 11:03

Aviathor a écrit:Il y a quelques trucs marrants avec le FAR 61.75; il te confère tous les privilèges du PPL américain et de la classe SEL (single-engine land). Tu peux donc faire du VFR nuit sur des avions en N, et tu peux piloter des mono-turbines. Du moins jusqu'en Avril 2019.


A condition d'être qualifié sur sa licence européenne non ?
Je lis :
Is subject to the limitations and restrictions on the person's U.S. certificate and foreign pilot license when exercising the privileges [...]
teubreu
 
Messages: 367
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: qualification américaine

Messagede olivier45 le Jeudi 8 Novembre 2018 14:04

Bonjour Aviathor,
Tu as l'air décidément très pointu sur la réglementation américaine.
Effectivement le terme "validation" ou "reconnaissance" de ma licence easa en license FAA et plus adéquat que "conversion".
Je suis au courant que ma classe 2 française est reconnu par la FAA (après validation par la DGAC).
Cependant en relisant ton mail je ne sais toujours pas si je pourrais voler en europe sur November sans passer par le flight exam comme me l'a dit le FI au téléphone hier soir.
olivier45
 
Messages: 8
Inscription: Mardi 20 Février 2018 17:36

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 14:40

teubreu a écrit:
Aviathor a écrit:Il y a quelques trucs marrants avec le FAR 61.75; il te confère tous les privilèges du PPL américain et de la classe SEL (single-engine land). Tu peux donc faire du VFR nuit sur des avions en N, et tu peux piloter des mono-turbines. Du moins jusqu'en Avril 2019.


A condition d'être qualifié sur sa licence européenne non ?


Non

Je lis :
Aviathor a écrit:Is subject to the limitations and restrictions on the person's U.S. certificate and foreign pilot license when exercising the privileges [...]


La subtilité est que le "FAA Legal Counsel" estime qu'une limitation ou restriction doit être inscrite sur la licence pour être applicable. As-tu une limitation sur ta licence AESA qui dit explicitement que tu n'as pas le droit de piloter des SET? Existe-t-il une limitation inscrite sur les licences interdisant le vol de nuit? Non.

La FAA te délivre un certificat pour la classe SEL (Single-Engine Land) qui aux US te donnent le droit de voler de nuit, et de piloter des mono-moteurs à turbine. A moins que ta licence ne dise explicitement le contraire, tu peux piloter de nuit (sans avoir NVFR sur ta licence) et tu peux piloter des SET sans avoir la qualification de classe européenne, sur des avions immatriculés en N, aux Etats-Unis tout aussi bien qu'à l'extérieur des Etats-Unis, et cela au moins jusqu'en Avril 2019 et peut-être au delà.
Dernière édition par Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 14:51, édité 1 fois.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 14:49

olivier45 a écrit:Je suis au courant que ma classe 2 française est reconnu par la FAA (après validation par la DGAC).


La DGAC ne valide pas ton médical. Tout ce que dit la DGAC est que tu as une licence comportant tels privilèges, avec compétence en langue anglaise et que tu as un certificat médical en cours de validité. Une fois que tu as le certificat en poche, la DGAC ne valide plus rien du tout à moins que tu ne veuilles rajouter une qualification à ton certificat américain que tu aurais entre-temps rajouté à ta license AESA. Dans ce cas il faut refaire la procédure en entier.

Cependant en relisant ton mail je ne sais toujours pas si je pourrais voler en europe sur November sans passer par le flight exam comme me l'a dit le FI au téléphone hier soir.


D'où sort donc ce FI? C'est un CFI (américain) ou un FI AESA? Je lui parlerais volontiers.

Si tu as une licence 61.75 "Issued on the basis of a foreign pilot license..." il y a encore une fois aucun examen à passer. Mais il faut un BFR/FR en cours de validité (inscrit dans ton carnet de vol par un CFI US) pour pouvoir en exercer les privilèges.

Si tu n'en es toujours pas convaincu, tu devrais lire FAR 61. Ou alors va voir un autre CFI.
Dernière édition par Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 14:56, édité 1 fois.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede teubreu le Jeudi 8 Novembre 2018 14:54

Aviathor a écrit:La subtilité est que le "FAA Legal Counsel" estime qu'une limitation ou restriction doit être inscrite sur la licence pour être applicable. As-tu une limitation sur ta licence AESA qui dit explicitement que tu n'as pas le droit de piloter des SET? Existe-t-il une limitation inscrite sur les licences interdisant le vol de nuit? Non.

La FAA te délivre un certificat pour la classe SEL (Single-Engine Land) qui aux US te donnent le droit de voler de nuit, et de piloter des mono-moteurs à turbine. A moins que ta licence ne dise explicitement le contraire, tu peux piloter de nuit (sans avoir NVFR sur ta licence) et tu peux piloter des SET sans avoir la qualification de classe européenne, sur des avions immatriculés en N, aux Etats-Unis tout aussi bien qu'à l'extérieur des Etats-Unis, et cela au moins jusqu'en Avril 2019 et peut-être au delà.

Très intéressant, merci.
Par contre il est dit The FAA views that language as addressing the limitations of the sort FAA uses, e.g., "not valid for night operation," where the individual has not completed the night training requirements.
J'imagine qu'en pratique la FAA ajoutera une mention explicite interdisant le VDN s'ils se rendent comptent que la personne n'a pas les "night training requirements". Ce n'est pas l'usage ?
teubreu
 
Messages: 367
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Jeudi 8 Novembre 2018 17:32

teubreu a écrit:Très intéressant, merci.
Par contre il est dit The FAA views that language as addressing the limitations of the sort FAA uses, e.g., "not valid for night operation," where the individual has not completed the night training requirements.
J'imagine qu'en pratique la FAA ajoutera une mention explicite interdisant le VDN s'ils se rendent comptent que la personne n'a pas les "night training requirements". Ce n'est pas l'usage ?


Ce qui est bien aux US est que tout est extrêmement transparent.

Le Order 8900.2C contient les instructions pour les inspecteurs FAA. La section 20 traite de "Accomplish Issuance of a U.S. Pilot Certificate Based on a Foreign Pilot License" et détaille toutes les étapes et les contrôles que l'inspecteur doit faire pour délivrer un certificat 61.75.

Il n'est nul part mentionné d'apposer une telle restriction sur le certificat. J'ai eu mon premier certificat FAA avant d'avoir la qualification NVFR et je n'ai pas le souvenir que mon certificat FAA ait eu ce genre de restriction.

Ensuite - on est bien d'accords: je ne prone pas de se lancer en VFR de nuit sans un minimum d'entrainement.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede teubreu le Jeudi 8 Novembre 2018 17:56

Aviathor a écrit:Il n'est nul part mentionné d'apposer une telle restriction sur le certificat. J'ai eu mon premier certificat FAA avant d'avoir la qualification NVFR et je n'ai pas le souvenir que mon certificat FAA ait eu ce genre de restriction.


Il est bien marqué :
(4)    Some foreign pilot licenses contain a restriction that prohibits the person from operating an aircraft at night. As an example, some foreign CAAs require their citizens to hold an instrument rating and/or a night flying privilege in order to operate an aircraft at night. That person must also comply with that night operating restriction of their foreign pilot license when exercising the privileges of their § 61.75 pilot certificate (refer to § 61.75(e)(3)). A point of clarification: the FAA may not remove the night flying restriction.

Je comprends que si l'on n'a pas de "night flying privilege" on ne doit pas voler de nuit, même si ce n'est pas marqué expressément sur la licence d'origine. Par contre c'est peut-être effectivement le rôle de la FAA de faire apparaître cette restriction sur le certificate.
On peut comprendre qu'ils ne connaissent pas sur le bout des doigts toutes les licences étrangères et donc qu'il oublient parfois d'apposer cette restriction sur un certificate alors qu'elle devrait y être.
teubreu
 
Messages: 367
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: qualification américaine

Messagede teubreu le Vendredi 9 Novembre 2018 01:29

Aviathor a écrit:La FAA te délivre un certificat pour la classe SEL (Single-Engine Land) qui aux US te donnent le droit de voler de nuit, et de piloter des mono-moteurs à turbine. A moins que ta licence ne dise explicitement le contraire, tu peux piloter de nuit (sans avoir NVFR sur ta licence) et tu peux piloter des SET sans avoir la qualification de classe européenne, sur des avions immatriculés en N, aux Etats-Unis tout aussi bien qu'à l'extérieur des Etats-Unis, et cela au moins jusqu'en Avril 2019 et peut-être au delà.

Pour répondre sur le point du SET, ça ne me semble pas aussi simple, à la lumière de cette interprétation.

Si le but est d'exercer sur un avion N en dehors des US, une éventuelle restriction apportée par ce pays dans son espace aérien s'applique de plein droit, sans préjudice de ce qui serait autorisé dans l'espace US (Our conclusion in no way limits another country's ability to impose other pilot certification requirements for flights operated within that country's airspace). Il faut donc voir les règles du pays en question qui peut être plus restrictif que ce que les US autorisent.

Ensuite que ce soit aux US ou éventuellement en dehors, on peut effectivement faire du SET sans y être autorisé sur sa licence EASA mais selon les règles US il faudrait quand même des endorsements "complex airplane" et "high performance". Il faudrait faire ces formalités selon la règlementation US. Il n'est donc pas automatique d'avoir le privilège de voler sur SET, il faut se faire former à la "mode US".
teubreu
 
Messages: 367
Inscription: Jeudi 22 Février 2018 11:46

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Vendredi 9 Novembre 2018 09:25

teubreu a écrit:Si le but est d'exercer sur un avion N en dehors des US, une éventuelle restriction apportée par ce pays dans son espace aérien s'applique de plein droit, sans préjudice de ce qui serait autorisé dans l'espace US (Our conclusion in no way limits another country's ability to impose other pilot certification requirements for flights operated within that country's airspace). Il faut donc voir les règles du pays en question qui peut être plus restrictif que ce que les US autorisent.


Part-FCL ne s'applique pas à l'espace aérien mais à l'obtention et au maintien de licences européennes. Aucun pays signataire de la convention de Chicago ne peut imposer aux pilotes détenteurs de licences émises par d'autres pays signataires, des règles de licence spécifiques pour voler dans leur espace aérien du moment que la licence détenue satisfait aux exigences OACI ainsi que le certificat médical classe 1 ou classe 2 selon. En revanche, et c'est là ou la date d'avril 2019 est importante, l'Europe a la velléité d'imposer aux pilotes résidant en Europe d'avoir les licences et qualifications européennes adéquates pour les avions et règles de vol, quelle que soit l'immatriculation de l'avion. En ce moment les pilotes résidants en Europe exerçant les privilèges de licences de pays tiers sur des avions immatriculés dans ces pays le font grâce à une dérogation (de la Basic Regulation AESA)  qui est reconduite pour des périodes de deux ans depuis des années.

L'avis du Legal Counsel doit prendre en compte le fait que tous les pays du monde ne sont pas signataires de la convention de Chicago.

Ensuite que ce soit aux US ou éventuellement en dehors, on peut effectivement faire du SET sans y être autorisé sur sa licence EASA mais selon les règles US il faudrait quand même des endorsements "complex airplane" et "high performance". Il faudrait faire ces formalités selon la règlementation US. Il n'est donc pas automatique d'avoir le privilège de voler sur SET, il faut se faire former à la "mode US".


Absolument. Lorsque tu exerces les privilèges d'une licence il faut suivre les règles qui s'appliquent à cette licence. D'où le FR/BFR tous les deux ans. En cas d'IR il faut 6 approches, une attente et un suivi de route vers une aide de navigation dans les 6 mois précédents. Pour emport de passagers il faut 3 ou 5 (je ne me rappelle plus) atterrissage dans les 90 derniers jours. Pour un avion de plus de 200 HP et train rentrant il faut un "complex endorsement" etc.

Il n'y a pas que la réglementation sur les licences qui s'applique. Sur les avions en N il faut suivre la réglementation sur le suivi de navigabilite US, et il faut en partie suivre Part 91 en particulier sur les "VOR checks" disant que l'on ne peut voler en IFR que si on a vérifié les indications des VOR dans les 30 derniers jours conformément à FAR 91.171.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Re: qualification américaine

Messagede olivier45 le Vendredi 9 Novembre 2018 22:58

D'où sort donc ce FI? C'est un CFI (américain) ou un FI AESA? Je lui parlerais volontiers.

Si tu as une licence 61.75 "Issued on the basis of a foreign pilot license..." il y a encore une fois aucun examen à passer. Mais il faut un BFR/FR en cours de validité (inscrit dans ton carnet de vol par un CFI US) pour pouvoir en exercer les privilèges.

Si tu n'en es toujours pas convaincu, tu devrais lire FAR 61. Ou alors va voir un autre CFI.



ci joint le mail que j’ai envoyé au :

[SIZE=4 class=]FAA Airmen Certification Branch[/SIZE]
[SIZE=4 class=]Foreign Verification Department:[/SIZE]
[BLOCKQUOTE]Hello,I’ve just contact Dupage FDSO chicago IL and took an appointment with an FAA instructor.I’ve also requested him how can I take a flight review and I’ve been told: « No flight exam is requested: you will be able to exerce the privilege of the FAA licence I will (probably) give to you until your French license expired ».Do you agree?
Best regards and thanks for your help.
[/BLOCKQUOTE]
et la réponse que j’ai reçu:

Hi Olivier, Thank you for your email.  For an FAA Private Pilot Foreign Based Certificate no practical test is required.  The FAA certificate will be based on your foreign license.  Therefore the FAA certificate will be valid as long as your foreign license is valid.  Thank you.

[SIZE=4 class=]Best Regards,[/SIZE]

C'est quand troublant comme réponse!



olivier45
 
Messages: 8
Inscription: Mardi 20 Février 2018 17:36

Re: qualification américaine

Messagede Aviathor le Vendredi 9 Novembre 2018 23:15

olivier45 a écrit:et la réponse que j’ai reçu:


Hi Olivier, Thank you for your email.  For an FAA Private Pilot Foreign Based Certificate no practical test is required.  The FAA certificate will be based on your foreign license.  Therefore the FAA certificate will be valid as long as your foreign license is valid.  Thank you.

C'est quand troublant comme réponse!


Non. C'est exactement ce que j'ai toujours soutenu. Aucun "practical test" (équivalent d'examen en vol - skill test AESA) n'est requis.

En revanche, lorsque tu te rendras au FSDO de DuPage pour obtenir ton certificat, l'inspecteur (et non pas l'instructeur) a obligation de t'informer que tu dois passer un Flight Review (anciennement Biennial flight review) avant de pouvoir exercer les privilèges de ton certificat. Voir le manuel (Order 8900) dont j'ai posté le lien.

Pour reprendre ton courriel:
Hello,I’ve just contact Dupage FDSO chicago IL and took an appointment with an FAA instructor. I’ve also requested him how can I take a flight review and I’ve been told: « No flight exam is requested: you will be able to exerce the privilege of the FAA licence I will (probably) give to you until your French license expired ».Do you agree?
Best regards and thanks for your help.


Ce que j'ai mis en rouge est correct - aucun examen n'est requis. Ce qu'il omet de dire est qu'il faut que tu satisfasses à FAR 61.57 Flight Review dans les 24 mois précédants afin de pouvoir exercer tes privilèges.

Si tu veux une confirmation de la FAA, demande leur: "Do I need to comply with 14 CFR 61.56 Flight Review before exercising the privileges of my 14 CFR 61.75 airman certificate?" De toute manière lorsque tu te rendras dans un FBO pour louer un avion, c'est la première chose qu'on te demandera avant de te lâcher.

Un Flight Review (avec un instructeur) n'est pas un Practical Test (avec un examinateur). Le Flight Review est l'équivalent américain de l'heure d'entraînement avec instructeur AESA tous les deux ans.
Aviathor
 
Messages: 1273
Inscription: Lundi 3 Août 2015 11:21
Aérodrome: LFPT, LFPN
Activité/licences: PPL(A)

Précédente

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Amaury, chibani, cielsuryonne, Google [Bot], Philippe PONS, popele3, ROMARIM et 21 invités