Bienvenue !

Nous sommes ravis de vous accueillir sur le forum des pilotes privés.
Vous êtes sur un forum de discussions public, permettant aux pilotes privés, mais aussi à tous les passionnés des choses de l'air, d"échanger leurs idées, leurs expériences, leurs questions.
S'il s'agit de votre premier accès à ce site et que vous n'avez pas créé de pseudonyme, votre accès est restreint. Vous devez obligatoirement vous enregistrer avant de pouvoir accéder à la totalité des rubriques, et apporter vos contributions. L'enregistrement ne prend que quelques secondes.
Pour cela, cliquez sur l'option "M'enregistrer " dans le menu à droite ci-dessus. Si vous possédez déjà un identifiant, indiquez-le dans la zone de saisie ci-dessous.
Nous vous remercions pour votre compréhension, et vous souhaitons de passer de bons moments sur le Forum des Pilotes Privés.

Les Administrateurs

Vol dans le massif du Mont Blanc

L'aviation légère et l'aviation en général, pour les pilotes et élèves-pilotes privés, mais aussi tous les amoureux de l'aviation. Les membres inscrits ont aussi accès au "Bar de l'aéroclub".

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Parparin le Vendredi 14 Juillet 2017 07:00

Hornet73 a écrit: éviter les montées plein gaz suivi d'une descente plein réduit, .


Bonjour,

Pour ma culture, pourquoi ?

Merci
Avatar de l'utilisateur
Parparin
 
Messages: 332
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Parparin le Vendredi 14 Juillet 2017 07:21

cessnexact a écrit: C'est un pa28, donc à cette altitude ça fait environ 40% de puissance en moins.


Bonjour,

Fait en PA28 Archer III  il y a 1 mois avec un seul passager, arrivé vers 9 000ft faut prendre son temps il a un vario très faible à ce qu'on a l'habitude d'avoir.

Attention aux parapentes comme dit plus haut. Sur le parcours entre Chambery et Mt Blanc (Les Bauges) il y en a vraiment beaucoup. Perso je n'ai rien apprécié du Mt Blanc car trop occupé au pilotage.

Le reste d'autres l'ont deja dit ci-dessus

Bon vol
Avatar de l'utilisateur
Parparin
 
Messages: 332
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Granet le Vendredi 14 Juillet 2017 08:48

je conseil de prendre au moins une carte routière sinon mieux une IGN, beaucoup d'avion s'annonce tel col ou tel vallée, avec seulement la carte aviation tu ne sais pas ou ils sont, idem pour toi. Ton parcourt est simple mais une foie sur place tu voudras certainement en profiter un peu plus et faire quelques détours supplémentaires, pouvoir s'annoncer passage d'un col est un plus pour la sécurité. Si tu fais le tour de l'aiguille du midi, tu vas forcément passer par le col du midi. Le survol du lac d'Annecy est aussi magique, attention aux parapentes. Je suis passé plusieurs fois à proximité du mont blanc et rentrer deux fois dans le massif, mer de glace dans les deux sens, grandes Jorasses, tour par l'Italie et aiguille du midi, une fois sur place tu veux plus partir. Par contre j'ai du renoncer pas mal de fois cause météo. Je te souhaite un très beau vol et surtout une bonne météo.
Avatar de l'utilisateur
Granet
 
Messages: 56
Inscription: Samedi 27 Octobre 2007 15:55

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Gilles131 le Vendredi 14 Juillet 2017 08:55

Parparin a écrit:
Hornet73 a écrit: éviter les montées plein gaz suivi d'une descente plein réduit, .


Bonjour,

Pour ma culture, pourquoi ?

Merci

Pour éviter aux culasses le choc dû à de brutales variations de température. Problème rencontré aussi en remorquage planeur, largage para, etc...
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 3188
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Bob le Vendredi 14 Juillet 2017 08:56

Gilles131 a écrit:
cessnexact a écrit:- tourner dans le sens horaire dans les fonds de vallées et si possible voler versant au soleil.

Pourquoi dans le sens horaire? Convention partagée pour que les avions ne se croisent pas au fond de la vallée, j'imagine?


Je ne comprends pas ce que ça veut dire "tourner dans le sens horaire dans le fonds de vallée" !

Par contre ce qui est certain, c'est qu'un demi-tour se fait depuis le versant à l'ombre vers le versant ensoleillé !

Ce qui évite de se trouver face à la paroi ET face au soleil ! ! !
Avatar de l'utilisateur
Bob
 
Messages: 10505
Inscription: Vendredi 14 Septembre 2007 20:05

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Luciano le Vendredi 14 Juillet 2017 09:04

... et dans un courant d'air descendant !

Bons vols
Luciano
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt ... ;-)
Avatar de l'utilisateur
Luciano
 
Messages: 1039
Inscription: Mercredi 24 Novembre 2010 19:53
Localisation: Brussels
Activité/licences: ULM

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Gilles131 le Vendredi 14 Juillet 2017 09:59

Bob a écrit:
Gilles131 a écrit:
cessnexact a écrit:- tourner dans le sens horaire dans les fonds de vallées et si possible voler versant au soleil.

Pourquoi dans le sens horaire? Convention partagée pour que les avions ne se croisent pas au fond de la vallée, j'imagine?


Je ne comprends pas ce que ça veut dire "tourner dans le sens horaire dans le fonds de vallée" !

Par contre ce qui est certain, c'est qu'un demi-tour se fait depuis le versant à l'ombre vers le versant ensoleillé !

Ce qui évite de se trouver face à la paroi ET face au soleil ! ! !

Cela doit signifier "faire demi-tour, au fond de la vallée, par virage à droite".
Je n'ai jamais entendu parler de ça, non plus, et la règle ombre vers soleil me paraît autrement judicieuse.
Avatar de l'utilisateur
Gilles131
 
Messages: 3188
Inscription: Lundi 18 Novembre 2013 19:53
Activité/licences: Pilote de Bücker… et autres

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede patrice lapierre le Vendredi 14 Juillet 2017 10:40

la "règle" du sens horaire ne s'applique que dans le massif du Mt Blanc (glaciers tacul, talèfre, géant, mer de glace, valée blanche...) elle est utilisée par convention par tous les "locaux", sécurité civile et autres hélicos (il y a bcp de monde dans un tout petit espace...) afin d'éviter les collisions... quoi qu'il en soit toujours ouvrir l'oeil car il y en aura toujours un qui tournera à "l'envers"...
Faire le tour du mont blanc ne présente aucune difficulté, en revanche entrer dans le massif sans expérience est dangereux.
Dans tous les cas aller jouer ailleurs s'il y a du vent.
Quand au cheminement en vallée la seule règle est le bon sens... ombre vers soleil bien évidemment, plutôt à droite comme l'indique Dédé, mais surtout en fonction des paramètres du jour et de ce que l'on veut faire...
s'il y a des rabattants à droite, j'irais à gauche,
si la vallée est étroite j'irai plutôt dans le soleil pour finir à nouveau côté ensoleillé, attention le demi tour dans l'ombre est déroutant...
ne pas oublier que le rayon de virage augmente avec l'altitude (+25% à 2000m, +40% à 3000m...)
si je dois gagner de l'altitude j'irais du côté qui monte (vent/soleil) pour faire du vol de pente
etc...
il n'y a rien d'écrit dans le marbre...
ne pas oublier que l'on perd env. 3% de puissance tous les 1000ft (10% / 1000m), il ne restera que près de 120cv à 10000ft sur un 180cv...
mais surtout, comme indiqué plus haut, toujours avoir une porte de sortie !
D'une manière générale, ne pas encombrer la fréquence montagne avec des messages inutiles du style "la montagne de F-XX je passe la coulée du grand bronze à 12500ft..." personne ne sait où sait (à par toi peut être) et tu ne gênera personne à cette altitude...
Ne s'annoncer que si l'on sait où l'on est et que notre altitude peut être conflictuelle...
bon vol !
Amicalement,
Patrice Lapierre
Avatar de l'utilisateur
patrice lapierre
 
Messages: 1076
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 12:45
Localisation: Toujours là où il ne faut pas !
Aérodrome: LFMV

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede titof3 le Vendredi 14 Juillet 2017 11:13

Lorsque je suis bas sur les glaciers je préfère tourner de mon côté...à gauche donc...
titof3
 
Messages: 86
Inscription: Lundi 4 Mai 2015 13:05
Aérodrome: Le Versoud
Activité/licences: PPLA montagne roue

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede andre44 le Vendredi 14 Juillet 2017 15:32

Bonjour
Gilles131 a écrit:
Parparin a écrit:
Hornet73 a écrit: éviter les montées plein gaz suivi d'une descente plein réduit, .


Bonjour,

Pour ma culture, pourquoi ?

Merci

Pour éviter aux culasses le choc dû à de brutales variations de température. Problème rencontré aussi en remorquage planeur, largage para, etc...


En hiver au grand froids  -20 en évite  juste aprés une montée de faire une descente  il faut stabiliser la temperature des culasses et même ne pas descendre rapide  completement réduits et si la descente est longue  refaire des petits paliers avec du moteur , parceque si arriver a l'endroit ou il faut atterrir une remise des gaz moteur completment froid   cela risque de gafouiller (tubuleur admission froide et huile froide la réchauffe carburateur en longue descente au froid pas trés  éfficace  ..  
et d'aprés vos photos d'avion trés peu on un kit d'hiver pour fermer l'entré d'air des cylindre a part quelques avions Cessna 180 qui ont des volets sous le capot.
C'est pas rare de voir des culasses craqués entre les soupapes ou a coté de la bougie .

André
Avatar de l'utilisateur
andre44
Expert hélices
 
Messages: 8740
Inscription: Samedi 15 Septembre 2007 00:39
Aérodrome: SY3 Sorel

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede Parparin le Vendredi 14 Juillet 2017 17:27

andre44 a écrit:Bonjour
Gilles131 a écrit:Pour éviter aux culasses le choc dû à de brutales variations de température. Problème rencontré aussi en remorquage planeur, largage para, etc...


En hiver au grand froids  -20 en évite  juste aprés une montée de faire une descente  il faut stabiliser la temperature des culasses et même ne pas descendre rapide  completement réduits et si la descente est longue  refaire des petits paliers avec du moteur , parceque si arriver a l'endroit ou il faut atterrir une remise des gaz moteur completment froid   cela risque de gafouiller (tubuleur admission froide et huile froide la réchauffe carburateur en longue descente au froid pas trés  éfficace  ..  
et d'aprés vos photos d'avion trés peu on un kit d'hiver pour fermer l'entré d'air des cylindre a part quelques avions Cessna 180 qui ont des volets sous le capot.
C'est pas rare de voir des culasses craqués entre les soupapes ou a coté de la bougie .

André


Merci Gilles et André pour les explications.
Avatar de l'utilisateur
Parparin
 
Messages: 332
Inscription: Jeudi 27 Mars 2014 09:50

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede ant1 le Lundi 17 Juillet 2017 23:00

Une petite contribution de Suisse:

- La première évidence c'est le vent. le massif du Mont-Blanc est comme un volcan - pas besoin d'être tout près pour se rendre compte de l'éruption. Tu sentiras les turbulences bien assez tôt et n'auras pas besoin d'autres conseils sur ce qu'il faut faire... Une fois j'ai fait demi tour a 20 NM de la bête en priant pour que les ailes restent accrochées... Observe bien les nuages et si tu vois de lenticulaires, reporte le projet...
- La deuxième c'est les câbles: ils sont quasiment invisibles pour un pilote et c'est le contraire des turbulences. On ne voit rien jusqu'à...
- Le PA28 avec 2 passagers pour ce vol ça va être un beau défi. Pense à régler la mixture en montée pour extraire le max de puissance (EGT autour des 1400 F) et si tu as un pas variable cherche les tours maxi. Il faudra sans doute monter à Vy en surveillant les températures.
- Pour continuer,i je te suggère de prévoir beaucoup de marge par rapport aux rabattants potentiels qui sont bien plus forts que TOUS les moteurs d'avion. Il faut donc planifier une sortie d'urgence de toutes les situations proches du relief. Evite de grimper sur un versant en pente douce...
- Facteurs humains: aviser les passagers que vous allez monter très haut dans un avion non pressurisé. Observer les signes d'hypoxie à la montée. A la descente, vérifier que les passagers n'ont mal nulle part (oreilles, yeux, sinus) et arrêter la descente en cas de douleurs, voire remonter. Maximum -500 pieds/minute en tout cas.

Pour ce qui est du trajet, je te propose un crochet par les dent du midi qui sont tout près, d'une beauté stupéfiante et faciles d'abord. On peut en faire le tour si le vent n'est pas trop fort et la pente très raide permet de s'en rapprocher sans danger. Il y a un lac au sud. Très beau... Le glacier du Grand Combin, à l'est du Mont Blanc est aussi spectaculaire.

Bon vol et sois prudent. Je te souhaite beaucoup de plaisir.
Antoine
N121AG
Avatar de l'utilisateur
ant1
 
Messages: 119
Inscription: Mardi 12 Janvier 2010 00:53
Localisation: 2e vallée à gauche du Mont-Blanc
Aérodrome: LSGG
Activité/licences: CPL IR FAA, PPL JAR

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede cessnexact le Mardi 18 Juillet 2017 05:32

Merci Antoine pour ces conseils très avisés. À la base, j'avais prevu ce vol avec un ArrowIII équipé de turbo et pas variable, mais j'ai du me résigner à un ArcherIII, raison de plus pour ne pas prévoir de détours en fond de vallée ou bien de survol de cols trop hauts.
cessnexact
 
Messages: 64
Inscription: Vendredi 16 Décembre 2016 15:48

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede titof3 le Mardi 18 Juillet 2017 21:54

Si l'avion monte à 12500ft alors on peut tout faire...on passe partout avec un Jodel 100cv et 2 personnes de 90kg...l'important est le vent...voir les météo de Chamonix, jusqu'à 20/30 km/h a 4000m, après on reporte.
Bon vol.
titof3
 
Messages: 86
Inscription: Lundi 4 Mai 2015 13:05
Aérodrome: Le Versoud
Activité/licences: PPLA montagne roue

Re: Vol dans le massif du Mont Blanc

Messagede cessnexact le Dimanche 30 Juillet 2017 06:56

Voila, j'ai fait ce vol. J'ai du annuler la première date prévue (météo médiocre), mais j'ai eu de la chance de pouvoir le faire dès la deuxième tentative. Tout d'abord, merci pour vos retours qui étaient très justes (conditions météo à avoir, circulation en sens horaire en fond de vallées...). J'ai fait : glacier du Tour, Argentière, Mer de glace, Grandes Jorasses, 360 autour de l'aiguille du midi et passer en en dessous du dôme du Gouter. Bref, un très beau vol sans aucune turbulence. J'ai effectué le vol entre 9000 et 12000 ft (en montant au fur et à mesure par étapes afin de laisser le moteur se reposer).
Si je peux ajouter un conseil : bien regarder en dehors et rester attentif à 130.0 tout en reportant sa position de temps à autres (en 30min de vol dans le massif, j'ai croisé 3 avions avec moins de 1000ft d'écart).
Bref, un vol qui ne m'a pas semblé hors de portée du pilote "lambda" à partir du moment où il est bien préparé et que le pilote n'est pas trop téméraire avec la météo.
cessnexact
 
Messages: 64
Inscription: Vendredi 16 Décembre 2016 15:48

PrécédenteSuivante

Retourner vers En l'air, autour de ce qui vole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: blaco, Google [Bot], GPV24, JAimeLesAvions, Kurt phinal, miky, nordalpha, n°743, phlardinois, Yankee-Papa et 63 invités